IL ETAIT UNE FOIS…..LA BLOGOSPHERE ORLEANAISE !

On ne parle plus désormais de la Blogosphère Orléanaise  qu’ à la manière de  certains qui se risquent certains soirs à ‘ évoquer l’Atlantide comme on le ferait d’un Continent disparu….Et puis soudain, cette  question en fait surgir une autre: A t’elle véritablement existé ?…..Tout comme l’Atlantide d’ailleurs!…..

Incontestablement, il s’est produit quelque chose en un temps….Et sans doute à la faveur d’une période où sans doute les espérances des uns ou des autres favorisait toutes les audaces…..C’est alors que l’on vit du Boulevard aux Faubourgs, du Centre à la Source quelques énergumènes plus ou moins plumitifs, photographes ou dessinateurs s’exprimer sur le Net et au fil de leurs humeurs dans l’intention de s’amuser, mais aussi dans bien des cas pour faire "rayonner" leurs convictions….. Potacheries, Militantisme,et même parfois un brin de Philosophie ou de Poésie…..Tout cela faisait plutôt bon ménage et nous a donné à tous un certain sentiment d’unité, une sensation d’appartenir à une espèce un peu particulière…. Avec peut être au passage un brin d’élitisme, et finalement une sorte d’esprit de caste qui était sans doute destiné à nous perdre…..A partir de cet élitisme précisément,des concurrences tout d’abord amicales ont pu se transformer en rivalités…..Des Ambitions sont apparues, et avec elles l’inévitable kyrielle d’amertumes tout d’abord contenues et dont il faut bien admettre aujourd’hui qu’elles auront fini par nuire à la tolérance et au respect des uns envers les autres, jusqu’à parfois aboutir à l’aigreur de certaines réactions……

Jusqu’en 2009, la présence de Fansolo parmi nous, son regard décalé mais aussi ses doutes et ses interrogations toujours exprimées avec l’humour que nous lui connaissons auront contribué à son propre insu d’ailleurs, à maintenir ce qui nous manque le plus aujourd’hui le plus et que l’on pourrait appeler: un ciment, mais beaucoup plus encore un lien invisible mais réel…..L’Humour à tout prix, dont la caractéristique essentielle reste qu’il est essentiellement Fédérateur…..C’est en effet à partir d’une certaine altitude dans la galaxie de la dérision que toutes les différences s’aplanissent, et que l’Egalité face aux différences sociales ou culturelles s’établit d’elle même en règlant leur compte à tous ceux là qui n’en finissent pas de se mélanger les pieds entre l’Être et le Paraître….Expérience faite, je vous le certifie dans l’Univers de Pierre Dac que je revisite régulièrement, à force de proclamer que nous sommes tous, contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre, il est bien rare que nos différends ne se dissipent pas au moment de l’apéritif….  

Les péripéties qui auront finalement opposé Fansolo au Maire d’Orléans auront contribué à maintenir cette union de tous les blogueurs, tant tout apparaissait exagéré, décalé excessif et même caricatural dans cette affaire, depuis les motifs qui les avaient  fait naître, en passant par le déroulement des épisodes qu"elles auront connues,  jusqu’aux conséquences qu’elles auront finalement entraînées…..

Prétendre que le départ de Fansolo nous aura rendu orphelins serait, pompeux, ridicule et inexact….Il serait sans doute le premier à en rire et à ne pas en convenir.

 Sans doute son départ a t’il coïncidé avec une période où l’actualité politique s’est figée, et où les ardeurs se sont tues parce qu’il n’y avait plus rien à gagner pour les uns et plus qu’à attendre pour les autres…..Un an plus tard, et à la perspective de nouvelles échéances dans un climat où la crise s’exacerbe et où les "Affaires" reprennent, les appétits s’aiguisent, les marmotes tressautent dans leur terrier et il arrive que tout cela se passe dans un certain désordre, révélant même des traits de caractère ou des tempéraments  jusqu’alors insoupçonnés…..

Quoiqu’il en soit un simple regard sur la colonne de droite de "Blogorléans" suffit à nous convaincre que nous sommes en pleine période de "déboisement"…..

A gauche seuls Moon de Saint Jean de Braye,  Open la Source, Polikarpov et Place de la République continuent à avoir une activité permanente et renouvellée….La belle plume de Circé se fait plus rare et paraît ne plus libérer que des mots d’une tristesse infinie tandis que Polyb semble pour l’heure un peu absente….A bientôt Steph, en espérant que tu vas bien….Miguel a résolument tourné le dos, avec une certaine nostalgie je n’en doute pas à la Blogosphère Orléanaise pour s’en aller jouer ailleurs et "s’éclater" sporadiquement sur Facebook : naguère Sylvie Vartan nous promettait 2,35 minutes de bonheur, avec Miguel et pour 25 secondes de plus soit 180 au total vous pourrez le retrouver dans un clip sur ses vacances de l’année dernière ou un reportage sur sa salle d’eau avec un gros plan sur sa pomme de douche !….

A droite, la débandade est quasi générale: Laudes a refermé son blog d’une façon totalement désabusée, juste avant de partir en exil en Terre Socialiste Périphérique et qu’il doit trouver plutôt inhospitalière,  …..Il semblerait que nous ne méritions plus à ses yeux que Douby nous fasse un clin d’oeil de temps à autres….La Mairie d’Orléans ne se serait elle pas montrée ingrate envers l’un de ses plus zélés serviteurs ?…..Minijack quant à lui semble plonger dans une profonde mélancolie, tandis que l’énigmatique et marginal "Libertas" tente au nom du Nouveau Centre de ranimer les cendres Maurassiennes et de remettre au goût du jour les valeurs qui permettront demain à la Cagoule de supplanter la Burka……

Dans cette hécatombe, toutes tendances confondues on remarquera que les pots cassés sont le plus souvent à mettre au compte de ceux qui auront fini par confondre les Blogs avec la Presse  et qui auront pu croire qu’ils étaient devenus journalistes jusqu’à prétendre devenir des organes d’information ou même d’investigation….Penser que nous écrivons des "articles" c’est effectivement limiter l’existence de nos blogs jusqu’au moment où ayant "jeté notre gourme" sur quelques sujets qui nous tiennent à coeur au travers de ce qui ne constitue que des "billets d’humeur" nous n’en soyons plus réduits qu’à redonder et à tourner en rond, et ceci tout simplement parce que n’étant pas aux sources de l’information, nous finissons alors par nous retrouver sans inspiration sauf à nous répéter inlassablement……

La difficulté du genre est vraisemblablement de rester suffisament imprévisible pour continuer à susciter l’intérêt du lecteur dans le temps….C’est alors que l’imagination, le rêve, l’humour peuvent intervenir et empêcher que chaque billet finisse par n’être plus qu’un tract, une psalmodie, un plaidoyer ou une diatribe parfaitement prévisible en fonction des opinions ou du naturel parfaitement connu de leurs auteurs…..

Si l’on rajoute à cela les susceptibilités, les froissements d’egos ou les partis pris parfois obsessionnels, il arrive que la fonction de blogueur puisse apparaître "à risques" en raison des réactions parfois violentes qu’elle suscite….

A cet égard, j’ai presque toujours remarqué que les "retours" parfois brutaux provoqués par certains billets ne reprennaient que très rarement les arguments exprimés ni même le fond des articles mais finissaient toujours par tourner à la critique beaucoup plus générale de leur auteur pour en finir par des analyses approximatives sur son comportement général……En termes clairs, il est bien rare que l’on vous réponde sur le sujet évoqué, on vous taille un bon costume pour l’hiver et voilà tout !… Rarement, alors les réponses concernent la teneur, et beaucoup plus généralement , c’est vous qui vous retrouvez analysé, mis en pièces, équarri …..Décidément entre le temps où Pierre Desproges y allait au scalpel , il semble bien que nous en soyons arrivés désormais à l’époque de Stéphane Guillon et d’autres où l’on taille à la hache et où l’on préfère la machette au ciseau….Ca ne fait rien, on finit par s’y habituer,  mais ça n’empêche pas de le souligner malgré tout !  

C’est sans doute mon dernier article sur la tenue du dernier Conseil Municipal et les réactions qu’il aura suscité qui m’auront valu l’idée de ce billet, où je suis tenté de conclure à la disparition d’une Blogosphère qui n’aura été en fin de compte qu’une complaisante vue de l’esprit que nous nous serons tous offerts pour pas très cher et pour nous faire plaisir…..Je n’entends pas par là qu’il n’y ait pas d’amitiés, d’affinités ou de sympathies qui se soient nouées et qui subsistent entre nous, et ceci est tout à fait normal dès lors qu’il y en a d’autres qui, notoirement ne peuvent pas se sentir !…..Tout simplement il me semble qu’il est même plutôt souhaitable que nous conservions notre personnalité, sans pour autant développer quelque chose qui pourrait ressembler à un esprit de corps et qui serait le plus court chemin qui mène de l’élitisme à la pensée unique…..Cela n’empêche d’ailleurs nullement ni l’amitié ni la constitution d’une défense commune dans des évènements ponctuels….Sans parler de la République des Blogs qui reste encore un lieu d’échange et de moments partagés très agréables.

Dans ce fameux article à propos du Conseil Municipal, je ne faisais rien d’autre que d’exprimer mon impression face au spectacle d’une Assemblée qui sur des problèmes importants, difficiles et nous engageant tous pour parfois des dizaines d’années, d’assister à un spectacle qui ne dépassait guère le niveau d’une cour de Communale sur le thème décliné à l’infini de "C’est celui qui le dit qui y est !"….Les débats sur le Tram Cléo nous auront valu des débats dignes de "Bébert et l’Omnibus"….Avec l’Arena nous voici en pleine "Guerre des Boutons" et jusqu’à Monsieur le Maire dont on croit parfois pouvoir lire dans ses yeux courroucés qu’il n’est pas loin de lancer à l’auditoire en parodiant P’tit Gibus  : "Si j’aurais su…J’aurais pas v’nu !" 

A partir se là, que j’aie pu effectivement forcer quelque peu la caricature, je veux bien en convenir…..Que cela soit de ma part un penchant naturel, je veux bien l’admettre aussi…..Que ceux là qui s’en amusent un jour puissent le lendemain faire la grimace, c’est un peu la loi du genre, il n’empêche que je m’efforce toujours de rechercher une véracité (pour ne pas dire une Vérité) derrière les mots, et ceci quand bien même ils pourraient apparaître légers ou anodins……Tout cela aura déclenché une petite tempête à l’issue de laquelle j’aurais été accusé, toujours à propos du dernier Conseil Municipal de vouloir jeter le bébé en même temps que l’eau du bain…..Expression imagée et tout à fait dans l’air du temps au point même d’apparaître un peu galvaudée à la façon d’un lieu commun (Toujours à gauche au fond du couloir!) ……Dans ce cas précis,  en attendant que cela s’arrange, et s’il faut vraiment choisir, je garderai donc plutôt l’eau du bain !…..Pour ce qui est du bébé proprement dit, je ne saurais mieux dire aux Conseillers que c’est bien à eux exclusivement qu’il appartient de s’en occuper , et que celui ci ne supporterait pas d’être mis au congélateur jusqu’en 2014…..Il y a des exemples célèbres et récents dans ce domaine ! 

En attendant la désintégration de la Blogosphère ne m’apparaît pas être autre chose que la disparition d’une vision de l’esprit purement artificielle: née à la faveur d’une époque où les espérances supplantaient les désenchantements d’aujourd’hui, elle s’est donc très naturellement dissoute…..Que cela n’empêche nullement chaque blogueur de conserver sa liberté et son individualité…..Sur la Planète des Blogs et à l’image des Terriens nous aurions sans doute fini par nous disputer et même qui sait,à nous faire la guerre!…..En tant qu’étoiles ou aérolithes rien n’empêche les uns et les autres de se satelliser autour d’un astre de son choix: une mise en orbite autour de la Mairie, du Conseil Régional, de l’Agglo où même d’une des multiples sections du PS est toujours possible….Libre à qui le veut de s’agripper à la queue de la Comète MoDem ou même de lier son sort aux astres morts que constituent Le Nouveau Centre, la Nouvelle Gauche et plus généralement de tout ce qui a pu vieillir très vite à force de se prétendre "Nouveau"…..Tout comme la brebis Dolly et à l’instar des créations trop artificielles…la durée de vie de ces OVNI ( Objets Votants Non Identifiés) est toujours très courte………On peut aussi aller se brûler en s’approchant trop près du magma de l’UMP……On peut même, en désespoir de cause rester chez soi en attendant le Grand Chambardement !…..

En attendant les Blogueurs ressemblent un peu à des enfants restant les bras ballants devant leur jouet qu’ils ont cassé…… Quant à la Blogosphère ne pleurons pas trop sur elle……Puisqu’elle n’aura sans doute jamais existé……

À propos de chatdorleans

Orléanais
Cette entrée a été publiée dans Actualités, Humeurs et Air du Temps, Municipales. Bookmarquez ce permalien.

10 réponses à IL ETAIT UNE FOIS…..LA BLOGOSPHERE ORLEANAISE !

  1. Duchesse dit :

    Bonne et fine analyse… j’espère que ces réflexions ne tarirons pas votre blog qui reste une respiration pour moi !

  2. Circé dit :

    Tu remarqueras que je n’ai pas commenté ton billet sur le conseil municipal.

    A vrai dire j’en partage maints points de vue et il me semble qu’attendre 2012 ou 2014 pour tenter de changer les choses n’est pas proprement politique comme attitude.

    Les fenêtres ouvertes sur des points de vue qui pouvaient nous être communs, au moins en tant que blogueurs et individus sont en train de se refermer ou de devenir des peaux de chagrin.
    Je le regrette tout comme toi.

    Ceci dit JPM, je te renouvelle toute mon amitié.

  3. minijack dit :

    "il me semble qu’il est même plutôt souhaitable que nous conservions notre personnalité, sans pour autant développer quelque chose qui pourrait ressembler à un esprit de corps et qui serait le plus court chemin qui mène de l’élitisme à la pensée unique…"

    De temps à autres, entre deux effets, tu énonces quelques vérités. Celle-ci en est une qui mérite d’être soulignée, et je suis tout à fait d’accord, il nous faut surtout garder nos personnalités.

    C’est la raison pour laquelle je n’ai pas adhéré à cette idée d’association dont tu es je crois président. Pour moi ça ne signifiait rien puisque la RdB nous réunissait déjà et que cette asso n’apporterait rien de plus excepté de la confusion.

    Pour ma part, je reste admiratif de la plume de Circé pour son style, comme souvent de la tienne pour l’humour autant que j’avais plaisir à visiter les facéties vidéo de fansolo. Mais je suis évidemment loin d’approuver toutes les choses écrites ici ou là, même sous leurs formes plaisantes. Il faut prendre les gens comme ils sont et pour ce qu’ils sont : des citoyens qui s’expriment. Tant qu’ils le font avec talent et respect de l’autre, ce sont des échanges agréables et positifs. Quand ils dépassent les bornes du civisme, de la loyauté ou de la simple élégance, ça devient gênant. Et toute la question de l’expression publique est là, car ces ingrédients ne sont pas équitablement partagés et chacun les mesure à son aune…

    Il y aura donc eu des hauts et des bas dans la vie de cette blogosphère orléanaise, mais pour chacun d’entre nous ce ne sont pas nécessairement les mêmes. C’est ça la démocratie.
    Si la lassitude qu’on ressent, parfois, à crier dans le désert, peut effectivement expliquer quelques disparitions, je ne doute cependant pas que certaines soient tout simplement le résultat de changements dans la vie personnelle ou professionnelle des uns ou des autres. Le "blogging" prend beaucoup de temps, et contrairement aux journalistes celui-ci n’est pas payé. Si encore il était payant…

  4. voice dit :

    Une blogosphère ne vit que par l’activité des blogs, (comme les syndicats ne vivent que par l’activité de leurs membres), sinon ce n’est qu’un mot inutile.
    Pas la peine de donner un terme pour regrouper des blogs, ils se regroupent seuls ….. ou pas. L’union vient de leur vitalité, de leur sel, de leur esprit, avec toutes leurs différences.
    Moins d’affrontements, moins de positions, ça donne impression de calme, mais dessous les esprits sont encore là à s’agiter (j’espère) et près à écrire.
    Merci pour votre blog, merci à tous les blogueurs, quelque soit leur penchant politique.
    Longue vie à chacun dans son genre !

  5. BCT dit :

    Cette ritournelle n’est pas la mienne. Je n’aime pas les fins annoncées. Chacun son truc.

  6. Circé dit :

    Michel, je crois que JPM comme chacun-e peut l’éprouver à un moment ou à un autre a ressenti une lassitude, incompréhension et il les a analysées.

    Les interrogations font toujours avancer.

    Sans doute pour l’instant n’as-tu pas ressenti comme certain-e-s d’entre nous, une certaine vacuité des écrits, de s’exprimer ainsi.

    Mais cela arrivera un jour, alors il y aura toujours l’un d’entre nous pour te dire que c’est normal, que c’est un coup de blues, une incompréhension…

    Et si tout va bien tu repartiras vers d’autres aventures " bloguesques ".

    Je ne doute pas que ce soit le cas pour JPM.

    Ceci dit, pourquoi ne pas se retrouver une soirée de cet été, tout simplement pour être ensemble, sans parler justement de nos écrits, mais simplement entre amis ?

  7. Baptiste dit :

    Une page se tourne dans la vie de la Blogosphère mais son histoire est loin d’être terminée…

    Rogner son existence, c’est effacer son histoire !!!

    Gardons (et défendons) cet espace de liberté et d’échanges !!

    Concernant le dernier Conseil, tout ce que tu dis Jean-Paul n’est pas forcément faux, mais parfois assez difficile à entendre…

  8. Jean du MoDem dit :

    Platon a raconté l’histoire de L’Atlantide à partir de documents trouvés chez des antiquaires de l’Agora. Les originaux du récit de Platon et des documents ont été dispersés et brûlés dans les abbayes du type "Le Nom de la rose".
    Le texte de Jean-Paul concernant la blogosphère orléanaise est susceptible de servir de support à une histoire de cette blogosphère dans un certain temps défini par notre regretté Fernand Raynaud.

  9. Circé dit :

    Décidément Jean nous promet des buchers…

    Entre autodafé pour toi et condamnation à être brulée en place publique pour moi, je crains Jean-Paul, que nous soyons dans le collimateur.

  10. Moonbloggeur dit :

    Ouep.

    Sans oublié le fondateur de tout ça sur Orléans, "monorleans.com" qui, on le voit encore ici et là (http://www.monorleans.com), n’est pas complètement éteind. Sur le net (et les blogs) et comme partout ailleurs, il suffit d’un ou deux meneurs pour relancer la machine …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s