GASTON COUTE…..OU "LA CHANSON D’UN GÂS QU’A MAL TOURNE"

Même si certains esprits chagrin dans notre Région ont bien du mal à intégrer cette évidence: Gaston Couté reste bel et bien un personnage incontournable du Val de Loire et ses poèmes autant que ses chansons sont des témoignages impitoyables des mentalités et de l’Art de Vivre du début du siècle dernier entre Loire et Beauce!… Il naît en septembre 1880 à Beaugency et passe son enfance à Meung sur Loire. Puis à 18 ans il quitte sa province comme le chanta  Charles Aznavour un siècle plus tard !…..Il abandonne l’existence confortable dans le moulin familial, son emploi d’apprenti reporter au "Progrès du Loiret" et se retrouve sur le pavé de la Butte Montmartre avec la seule volonté de devenir chansonnier…..En compagnie de Pierre Mac Orlan qu’il avait rencontré au Lycée d’Orleans pendant ses études , mais aussi de Roland Dorgelès et de Francis Carco, il s’illustra par ses couplets et ses poèmes où la révolte autant que le non conformisme (pour ne pas dire l’anarchie) jaillissaient comme autant de cris au milieu d’autres oeuvres tour à tour poétiques et d’une sensibilité extrême ! Il ne fit jamais fortune à Paris mais au fil des soirées montmartroises et avec les excès que l’on imagine sa santé s’altéra jusqu’à ce 28 Juin 1911 où il mourut à l’Hôpital Lariboisière….Il avait juste un peu plus de 30 ans! coute_portrait_03 Depuis, il repose au cimetière de Meung sur Loire qu’il désignait sous le vocable du "Champ de Naviots"….. bzauce Pour beaucoup d’habitants de Meung sur Loire et aujourd’hui encore, Gaston Couté a conservé une image plutôt sulfureuse….De nos jours on parlerait de Voyou, peut être même de "Racaille"….Il n’empêche que l’on n’aura finalement trouvé personne d’autre pour donner son nom  au Collège de Meung sur Loire, même si cela continue encore d’en défriser quelques uns dans la Ville!….C’est à ce point qu’il est déjà arrivé que le buste du "mécréant" placé en bord de Loire et au bout du mail soit maculé, profané et même déboulonné de son socle par des citoyens encore traumatisés d’avoir élevé un tel individu en leur sein…..En tous cas si rien n’a été prouvé à ce sujet, beaucoup le murmurent encore! statue couté Curieuse ville que Meung sur Loire, et dont le Passé est éminent tout autant dans le domaine de la Réalité que dans celui de la Fiction……Pour la réalité on ne manquera pas d’évoquer le cachot de François Villon au fond du Château….Pour la fiction, il nous faut nous souvenir que c’est à Meung qu’Alexandre Dumas imagina la rencontre de D’Artatgnan et de Milady pour ses Trois Mousquetaires, pas plus que nous n’oublierons que c’est là aussi que Georges Simenon imagina que son Inspecteur Maigret avait pris sa retraite !…..Mais Hélas!…     jamais au grand jamais on ne vous parlera de Gaston Couté…….. Paris fut moins ingrat envers lui puisque son nom a été donné à l’une des plus charmantes rues de la Butte Montmartre, et qui relie la Place du Tertre avec celle du Calvaire. rue-gaston-coute Pour ma part je me souviens de m’être rendu sur sa tombe dans les années 70, d’avoir eu beaucoup de mal à retrouver sa sépulture le long du mur d’enceinte du cimetière: une pierre abandonnée devenue, pratiquement illisible, et qu’un aimable fossoyeur de passage m’avait indiquée….. images.jpg tombe couté. J’ignorais à cette époque que le destin allait me ramener quelques décades plus tard dans cette Région pour y vivre….Je venais de prendre rendez vous avec  Gaston Couté en somme!….En tous cas je me souviens d’avoir souvent, depuis ce jour esquissé un geste de la main, comme pour le saluer, lorsqu’il m’est arrivé, de longer le mur du cimetière dans cette rue qui nous ramène des bords de Loire à la route nationale En fait j’avais appris à connaître Gaston Couté à Montmartre et auprès de mon ami André Salmon qui savait si bien réciter ces vers écrits en Patois Beauceron….Je m’en régalais et j’ai commencé alors à  collectionner livres et enregistrements et les partitions de l’époque concernant Gaston Couté….. DSCN1700 Les Electeurs"…..Toujours d’actualité et où il compare leur assemblée à celle d’un bétail exploitable à merci…..

Et vla !….Pourtant les bêt’s, s’laissent pas fer’ des foués !

Des coups, l’tauziau encorne el’ saigneux d’l’abattoué

Mais les pauv’s électeurs sont pas des bêt’s coumm’ d’aut’es

Quand l’temps est à l’orage et l’vent à la révolte

I’s votent !…..

Ou encore, les "Gourgandines" où Gaston Couté évoque le sort des filles de ferme soumises au droit de cuissage de leurs maîtres…. DSCN1727

"Au bourg, tout l’monde est prêt à leu jiter la pierre,

A’s r’tourneront pas au bourg , les fill’s au ventre enflé

Un matin, a’s prendront leu’ billet d’chemin d’fer

Et ça s’ra des des putains arrivé’s à Paris."

Où elles ne manqueront pas de faire fortune avant de revenir dans leur village pour y être honorées comme il se doit….

"Ah ! Quand c’est qu’vous mourrez’ combien qu’on vous r’grett’ra!

La musiqu’ les pompiers , suivront vout’ entarr’ment;

D’chaqu’ couté d’vout convoué y aura des filles en blanc

Qui porteront des ciarg’s et des brassé’s d’lilas

Vous s’rez eun saint’ qu’on r’meun gîter aux d’meur’s divines.

Allez! en attendant! Allez les gourgandines !…"

Plus dur était le "Christ en Bois" ou Gaston Couté racontait l’histoire et les états d’âme  d’un chemineau qui s’en prenait à la statue d’un Christ en Bois qui se trouvait sur son chemin… DSCN1701

"Abrrr! Qu’i pinc’ fort el’ salaud!

Et j’sens mon nez qui fond en eau

Et tous mes memb’ers qui guerdillent,

Et mon cul g’lé sous mes quenilles

Mais tu t’en fous, toi qu’i’ fass’ froued:

T’as l’cul, t’as l’coeur , t’as tout en boués !"

Alors laissez moi tenter de vous faire partager encore quelques vers de Couté extraits de ce poème où il se définissait lui même comme "Le Gas qu’a mal tourné"….Plutôt difficile de recopier ces mots écrits dans le patois régional du début du XX° siècle…..Mais enfin que ne ferais je pas pour l’un de ceux qu’il me semble avoir conservé comme Compagnon de Route de la Vie au milieu de beaucoup d’autres……

Dans les temps qu’j’allais à l’école

Oùsqu’on m’ vouéyait jamés biaucoup

Je n’voulais pâs en fout’e un coup

J’m’en sauvais fér’ des caberioles

Dénicher les nids des bissons,

Sublailler, en becquant des mûres

Qui m’barbouillin tout’la figure

Au yeu d’aller apprend’ mes l’çons

C’qui fait qu’un jour qu’j’étais en classe

(Tombait d’ l’ieau, j’ pouvions pâs m’prom’ner)

L’ mét’e i’ m’dit en s’ l’vant d’sa place :

Toué!….t’en viendras à mal tourner!

………Et pour finir:

C’est égal! Si jamés je r’tourne

Un joure r’prend’ l’air du pat’lin

Oùsqu’ à mon sujet les langu’s tournent

Qu’ça en est comm’ des rou’s d’moulin

Eh! ben i’ faudra que j’leu dise,

Aux gas r’tirés ou établis

Qu’ ont pataugé dans la bêtise,

La bassesse et la crapulerie

Coumm’ des vrais cochons qui pataugent

Faudrâ qu’ leu dis’ qu’ j’ai pas mis l’nez

Dans la pâte’ sal’ de leu-z- auge

Et qu’c’est pour ça qu ‘j’ai mal tourné !….. .

En tous cas s’il arrive qu’un article ou un billet puisse devenir l’occasion de partager quelque chose comme un repas ou même un pique nique, et j’espère que ce soir Gaston Couté nous aura aidé à casser une croûte ensemble !

c7926_1.jpg couté

 

À propos de chatdorleans

Orléanais
Cette entrée a été publiée dans blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à GASTON COUTE…..OU "LA CHANSON D’UN GÂS QU’A MAL TOURNE"

  1. temps dit :

    Le vide a cela de bon,
    qu’il laisse libre place à l’imagination.
    Cordialement

  2. reguigne regis dit :

    " Aâh , la sale commune ! " . Parole d’ un trimardeur chanté par Couté . Ouf , ce n’ est peut – être pas Orléans ; notre ville a donné le nom de Couté à l’ une de ses salles de sport .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s