PAN SUR LE BEC DU CANARD…ET SUR CELUI DU CHAT!

 

On ne peut plus décidément faire confiance à personne !….
Dans mon précédent article  » Ca Canarde à Orléans !  » je m’étais laissé aller à écrire suite à l’article publié dans le  » Canard Enchaîné  » du 15 Octobre que Monsieur Grouard dans l’affaire qui l’oppose à Fansolo avait été (Je cite)  » Débouté en partie de sa demande sur le fondement de la Loi de 1881protégeant la Liberté de la Presse « . ( Fin de citation).

En l’occurrence, je dois bien reconnaître que cela était tout à fait faux : Monsieur Grouard a bel et bien gagné en première instance sur la totalité, et même au delà des points qu’il avait soulevé !.

Du même coup je me suis retrouvé dans un état proche du désespoir à l’idée d’avoir propagé une fausse nouvelle… Et tout cela à cause du  » Canard « , ce palmipède insolent et souvent judicieux par le passé, et qui cette fois se fourrait l’ergot jusqu’au fond du croupion ! J’étais dans un état voisin de la dépression : pas la nerveuse, pas la merdeuse non plus, tout juste la  » fienteuse  » en raison même de la spécificité du volatile en question….Pour tout vous dire j’avais comme l’impression d’une tromperie émanant d’un ami dans lequel j’avais eu toute confiance jusque là, et qui soudainement me jouait un tour de cochon, tel que seul un canard pouvait le faire….Vous comprendrez ce que vous voulez !….

Toujours est il qu’ayant cru comprendre sur foi des allégations  » canardesques  » que Monsieur Grouard avait été débouté, j’avais commencé à sortir l’artillerie lourde de la raillerie (pas du dénigrement, surtout pas !) en donnant du  » Monsieur le Débouté Maire  » par ci, Monsieur le  » Débouté Maire par là  » ….., et ceci jusqu’au moment où il m’apparût que dans cette affaire, j’étais loin d’avoir le meilleur rôle et qu’il devenait urgent de remettre tout cela en place, en rendant à César ce qui était à César comme nous le rappelait Miguel il n’y a pas si longtemps !….A ce propos, je rappelle à Madame Cléopâtre d’Egypte, qu’elle serait bien inspirée de restituer à son  » Cesar nounet  » le carnet de chèques et la carte bleue qu’elle lui a subtilisés sur la table de chevet, la dernière fois qu’ils se sont vus à  » l’Hôtel du Cataplasme et de la Ventouse Réunis  » Région des Pouilles (Italie).Enfin bref, revenons à nos moutons, comme disait ma femme de ménage !

Dans cette affaire, je m’empresse de présenter mes excuses à Monsieur Serge Grouard. Par ailleurs, je lui laisse toute priorité pour attaquer en justice le  » Canard Enchaîné « .

Dans le cas où il jugerait cette action inutile, je me permettrais de me substituer à lui, en adressant au Tribunal d’Orléans la requête suivante :

 

Considérant que je ne dépense pas 1,20 euros chaque semaine pour acheter le  » Canard Enchaîné  » et me retrouver finalement à épiloguer sur des informations erronées qui ont pour effet de me mettre dans des situations embarrassantes.

Considérant qu’il en résulte à mes dépens une obligation professionnelle de délirer à tort sur des informations mensongères dans le simple but de faire plaisir et d’amuser les lecteurs du  » Chat de Gouttières « .

Considérant que du seul fait de leur inexactitude, ces informations m’amènent à dire des conneries, quelque puisse être par ailleurs l’excellence de mes propos.

Considérant que peut être certains lecteurs auront pu être amenés de ce fait, soit à épiloguer sur ma santé mentale, soit à parier entre eux sur l’évolution d’un hypothétique Alzheimer, ou d’une façon plus lapidaire à me prendre carrément pour un con.

Pour ces raisons :

Je réclame au  » Canard Enchaîné  » un croupion de canard symbolique au titre des dommages et intérêts pour ma réputation d’humoriste mise à poil dans cette affaire.

Un deuxième croupion symbolique à titre privé, ma compagne depuis que ces faits ont eu lieu n’arrêtant pas de me lancer des  » coins coins  » dans toute la maison, ce qui le Tribunal en jugera est parfaitement offensant pour un Chat….même de Gouttières.

25317 kilos de cuisses de canard au titre des frais que j’ai du engager pour éviter de rencontrer tous ceux qui aujourd’hui me montrent du doigt dans la rue en me faisant  » les cornes « …..Comme si les canards avaient des cornes !

7854 kilos de magrets pour les débours, sous réserve que les débours en question soient réalisés dans les endroits prévus à cet effet et que ceux ci soient restitués dans l’état où le Tribunal souhaiterait les retrouver.

Qu’il plaise au Tribunal !

D’ores et déjà, je suis en mesure de vous remettre le jugement tel qu’il me paraît raisonnable de l’envisager !

Au Nom du Peuple Français

Attendu ce matin mon tram 35 minutes pour me rendre au Tribunal

Attendu un bon quart d’heure l’arrivée du Président et de la Greffière

(En tant que greffier de gouttières : franchement pas terrible !)

Attendu jusqu’à 11 heures 15 que mon dossier arrive au dessus de la pile

Pour ces motifs :

Déboute le plaignant de sa demande et le condamne en sus à :

859 kilos de Foie Gras d’amende au titre de dommages et intérêts pour atteinte à la réputation du  » Canard Enchaîné  »

3557 kilos d’ailerons pour publication de ce jugement dans le catalogue de Noël de la Redoute et de la Comtesse du Barry

800 Kilos de gésiers au titre de l’Article 700

Le Président                  La Greffière

Donald Picsou                Minnie

 

Comme disait Martin Luther King….  » J’ai fait un Rêve  » !

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Justice. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour PAN SUR LE BEC DU CANARD…ET SUR CELUI DU CHAT!

  1. amburtin dit :

    bien vu. Cela fait plaisir de te lire…
    amitiés

    alain-michel

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s