SEGOLENE (S’)EST EXCLUE DU TROUPEAU!

A moins qu’elle ne s’en soit extraite elle même, quand elle persiste à cultiver le mythe de la « jeunesse éternelle », quelque part entre Blanche Neige et le Docteur Faust!…. »Miroir, mon beau miroir, dis moi que je suis toujours la plus belle! »….Et pour le reste oui!…certainement est elle d’accord pour négocier avec le Diable en personne pour   garder l’apparence de l’Eternelle Fontaine de Jouvence !

A partir de là, Ségolène s’accroche, là ou depuis longtemps Sheila, Dorothée et Chantal Goya ont fini par renoncer et par plier leur tente, elle….elle s’obstine……Quel est son secret? Quelle onguent mystérieux et quelle potion magique planquée dans son armoire à pharmacie lui permettent je veux bien en convenir de laisser penser qu’elle a tant d’avenir devant elle alors que sa démarche…laisse entrevoir parfois que le pont arrière éprouve quelques difficultés à traîner le passé! Peut être est ce là la véritable raison des cambriolages non élucidés et dont elle avait rendu responsable ses adversaires politiques: sans doute seulement une jument de retour un peu jalouse de savoir ce que contenait l’armoire à pharmacie de Ségolène…..

Parce qu’enfin, lorsqu’elle attaque Laurent Fabius sur son âge, c’est occulter qu’elle a moins de 10 ans de moins que lui….Pour un exemple plus accessible à nos yeux, c’est oublier qu’elle n’a guère qu’une douzaine d’années de différence avec notre désormais célèbre Marie Thèrèse Pilet Duchateau, Doyenne du Conseil Municipal du Conseil Municipal d’ Orléans !….Tout ceci pour conclure que pour ce qui est de lapin de six semaines…ou de yearling capable de sauter la Grande  Rivière des Tribunes on trouve mieux que Ségolène  sur le marché!……comme Prix à Réclamer peut être mais ça ne court pas ni aux mêmes saisons ni pour les mêmes enjeux!… A ceux là qui seraient tentés de me répondre que ce n’est pas bien d’attaquer Ségolène sur son âge, je réponds par avance que j’en entends tellement sur ce thème et à mon propos, que je leur réponds tout comme Jésus Christ (Tiens voilà que ça me prend aussi!) « Que celui qui n’a jamais péché me jette la première bière! »…..Avec le capiton, les clous et les poignées!

Pour ce qui est du Code de l’Honneur que Ségolène invoque volontiers pour fustiger Bertrand Delanoe à propos de son ralliement à Martine Aubry, je crois que lorsqu’elle en profite pour agrafer Lionel Jospin au passage (et encore à propos de son âge) , elle ne fait pas dans l’élégance non plus par rapport à celui à qui elle doit la totalité de sa Carrière Ministérielle entre 1997 et 2002!…Ce n’est pas que je sois un grand admirateur de l’Albinos de l’Ile de Ré mais enfin moi, je ne lui dois rien!

Pour toutes ces raisons, Ségolène s’est exclue du Troupeau des Eléphants dans lequel elle était en train de prendre sa place par la force des choses et …du temps!…Elle erre désormais esseulée dans la Jungle…Dangereuse parce que blessée, mais Pathétique dans cet isolement où elle se sera précipitée elle même….S’il vous arrivait, une nuit au fond d’un bois de croire entendre les arbres murmurer  » Fraateernitéeee…Fraaateernitéeee » ce ne serait pas le vent mais seulement Ségolène pour qui sans doute ce mot aurait cessé de d’être un slogan pour devenir une prière….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour SEGOLENE (S’)EST EXCLUE DU TROUPEAU!

  1. Calamity Jane ou Fanny Pidoux pour M. Le Maire dit :

    J’applaudie des 2 mains et des 2 pieds! Encore un article brillant! Même si mon jugement finalement, on s’en moque un peu surtout venu de quelqu’un pour qui tout va trop loin et notamment l’orthographe.

    J’aime

  2. BCT dit :

    « A ceux là qui seraient tentés de me répondre ».
    Décidément si on ne peut plus répondre, tu vas bientôt hanter ton blog comme une âme en peine. J’espère que ce n’est pas ce que tu souhaites.

    A chaque fois qu’on parle de Ségolène en des termes peu élogieux je me vois obligé de monter au créneau. Surtout si c’est pour la ranger dans la case « mégère apprivoisée » ou mère Thérésa.

    Les faits rien que les faits. Je relate ces faits afin que vous vous rendiez compte du mal que vous faites jour après jour. Ne me parlez pas de victimisation en ce qui concerne Ségo, elle n’a rien demandé et nous non plus d’ailleurs. Mais dans le cadre de « Qui a fait l’œuf, qui a fait la poule » il ne reste que les faits et il ne sert à rien de les nier.

    Jospin perd en 2002 et se retire. Sa femme Sylviane Agacinski estime que « les Français ne le méritaient pas »…son mari bien sûr. Merci pour les français.

    Peu avant les présidentielles la même Sylviane est invitée de Pascale Clark sur Canal plus et déverse son fiel sur Ségo. Je n’arrive pas à retrouver l’extrait mais à l’époque cela m’avait choqué. Cela montre le soutient inconditionnel que Ségo a eu pendant les présidentielles.

    (adaptation d’un texte trouvé sur le net)
    Aujourd’hui, on se dit qu’on devrait être habitués. Après des dizaines de livres, des centaines d’articles et autant d’émissions télévisées, ne devrions-nous pas opposer l’indifférence ?

    Cette fois-ci, et sans verser dans une quelconque démonstration en victimisation, on ne peut toutefois pas laisser passer.

    Il s’agit ici d’évoquer les propos honteux tenus le 12 octobre par la même, Sylviane Agacinski, « philosophe » et épouse de Lionel Jospin, alors qu’elle était invitée de l’émission de Laurent Ruquier. Elle y a déclaré trois choses :
    – indiquer à Ségolène Royal de se lancer dans une carrière de show-business,
    – qu’elle a perdu « seule »
    – et qu’elle n’a pas voté pour la candidate de gauche au deuxième tour.

    Alors moi je veux bien qu’on ne fasse pas référence à l’âge mais quand la vieillesse devient un naufrage il faut avoir la délicatesse de se retirer ou de la fermer. Car Jospin n’en finit pas de « polluer ».
    Sa femme sait très bien son pouvoir de nuisance. Elle a ses réseaux dans la PS, elle y a de nombreux amis.
    Quand Ségo parle de génération elle voit bien l’impact de ces « vieux apparatchiks » et surtout l’impact d’un état d’esprit sur le PS.
    Est-ce que le soit disant « ancrage à gauche » et la soit disant « alliance » au centre méritent tant d’approximations et de mensonge sur le discours de l’équipe de Ségo ?
    Est que le dicton « quand on veut noyer son chien on dit qu’il a la rage » doit absolument évacuer le travail et la dynamique de 29% de militants ?

    Aujourd’hui on voit l’ampleur des dégâts et ne me dites pas que lorsque la calomnie déguisée est en marche elle s’arrête aussi facilement.
    Pour rafraîchir la mémoire de nos anciens et donner des éléments aux plus jeunes sur ce qu’il ne faut pas faire même si on a deux mains et deux pieds je vous livre « L’air de la calomnie » (« Le Barbier de Séville », opéra de Rossini) :

    La calomnie est une petite brise,
    Un petit souffle bien aimable
    Qui, imperceptible et tout mince,
    Légèrement, doucement,
    Commence à sussurer.
    Tout doucement,
    Tout au raz du sol,
    A voix très basse, en un murmure,
    Elle va, en glissant ;
    Elle va, bourdonnant ;
    Dans les oreilles des gens
    Elle s’introduit, adroitement,
    Et, têtes et cerveaux,
    Elle les assomme et fait gonfler.
    En sortant de la bouche
    Son tumulte va sans cesse croissant,
    Elle gagne peu à peu en force,
    Vole, déjà, de place en place,
    Pareille au tonnerre,
    A la tempête qui au sein
    De la forêt va hurlante,
    Rugissante,
    Et te fait geler d’horreur !
    A la fin, elle déborde et éclate,
    Se propage et redouble
    Et produit une explosion,
    Comme un coup de canon,
    Un tremblement, un éclair,
    Un tumulte général
    Qui fait vibrer l’air.
    Et le pauvre calomnié,
    Humilié, piétiné,
    Sous le fouet de la réprobation publique
    A coup sûr, va crever !

    Alors bien sûr personne ne veut qu’elle crève et je comprends que le « changement » au même titre « qu’impossible » n’est pas français.
    Comme disait Md.G. « Comment allons-nous faire pour travailler ensemble après tout ça ? »

    Et si nous revenions aux fondamentaux. Il reste quoi ?
    Deux propositions pour un nouveau PS qui n’a aucune différence.
    Les seules différences qui subsistent sont issues d’un conflit de personnes et les idées socialistes sont largement « rancardisées ».

    En fait que reste-t-il ?
    Dans une fédération que je connais bien, une coalition contre la motion Aubry,
    et au niveau national une coalition contre Ségolène.
    C’est la démonstration que les idées sont mises au second plan.
    Allez comprendre quelque chose là dedans.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s