ORLEANS : LE TRIOMPHE DE LA METHODE « TANGUY »

 

Tout le monde a conservé en mémoire le sujet de ce film d’ Etienne Chatiliez :  » Tanguy  » et qui raconte l’histoire d’un jeune homme, qui sous le prétexte inattaquable de poursuivre ses Etudes, finit par rester sous le toit familial jusqu’à plus de 30 ans et par gâcher sa vie en même temps que celle de ceux qui le supportent à force de retarder le moment de prendre son envol sous le simple prétexte de vouloir bien faire le tour de la question avant de prendre la moindre décision quant à la réalisation de ses projets !

C’est la méthode  » Tanguy  » : Prendre le temps de réfléchir quitte à ne rien faire, il sera toujours temps d’expliquer le moment venu pourquoi ce que l’on avait prévu n’a pas pu être réalisé dès lors que toutes les études effectuées dans l’intervalle auront démontré que c’eût été une erreur que de le faire !….Pour cela des régiments de Bureaux d’Etudes, des bataillons d’Experts sont indispensables et dont les conclusions parfaitement contradictoires permettront toujours à ceux là qui auront lancé les idées de les remettre en place dans les cartons à chapeaux et ceci sans que leurs électeurs puissent même leur en tenir rigueur !….Bien au contraire on les félicitera d’avoir poussé jusqu’à l’extrême le principe de précaution…

Ne rien faire est assurément la meilleure assurance de ne pas faire de conneries et pour peu qu’à la méthode  » Tanguy  » vous associez les procédures du Professeur  » Jean Meltout  » et à ce jeu là, n’importe quel Député, n’importe quel Maire peut arriver à franchir le pas entre deux élections et même à solliciter et obtenir sa réélection en ressortant les anciens projets inaboutis et redevenus cette fois à nouveau réalisables…..Ainsi va la Démocratie….Sic Transit Gloria Mundi !

A Orléans pour l’instant deux projets semblent illustrer l’application de la méthode  » Tanguy « ….Peut être même trois si l’on y ajoute l’idée de ce fameux super équipement sportif provisoirement logé sur l’Ile d’Arrault mais qui pourrait bien se retrouver ailleurs pour peu que les Etudes en cours et les Experts désignés….On connaît la chanson !….

Et tout d’abord, cette fameuse ligne 2 du Tram dont les premiers travaux sont amorcés à chaque bout de ligne connu, mais dont on ne sait pas encore avec précision en quel lieu et place ils vont se rejoindre ni en quel point elle va trouver son intersection ave la 1° Ligne déjà en service…..

Ce problème interfère en effet avec le second thème faisant l’objet d’interrogations qui finissent par créer un véritable psychodrame au sein de la Majorité Municipale elle même : à savoir l’élargissement de la Rue des Carmes, sa vocation à devenir une rue piétonne ou non, les intentions non exprimés de modifier les données démographiques du quartier….Tout cela finit par donner une impression d’opacité, d’expressions divergentes et de manque de conviction totale de la part de tous….La sensation que le pilote conduit avec une visibilité nulle : on n’en comprend que mieux pourquoi il ne va pas vite !

Chacun a bien compris lors du dernier Conseil Municipal que certains arguments de l’Opposition n’étaient pas loin de recueillir l’assentiment de certains membres de la Majorité ….Tout cela laissant planer un doute sur la réalisation de cet ensemble de projets dans le cadre du Mandat en cours et faisant penser à certains que : Serge Grouard n’aurait sans doute pas le temps de faire tout cela….ses enfants peut être !

A présent que le Centre Ancien et que les Bords de Loire ont retrouvé leur éclat pour le Bonheur permanent de ceux qui y résident, et pour celui beaucoup plus fugace de ceux pour lesquels ils ont tendance à devenir inaccessibles, il y a la multitude d’opérations en  » Etudes  » en  » Concertation  » qui s’ajoutant à celles qui sont  »  Recherche de Budget  » font que la ville d’Orléans de demain peut sommeiller pour longtemps dans ces Greffes où tout s’entasse depuis Pépin le Bref !

Il est bien vrai qu’Orléans est une ville qui est difficile à faire évoluer entre son Passé qui l’enserre, son Présent qui l’étreint et son Avenir qui lui impose des choix et des orientations difficilement négociables après que les décisions auront été prises !….D’où sans doute le trac qui semble s’emparer de nos actuels décideurs….

Le jour où l’on se décidera à donner le moindre coup de pioche dans le Centre Ville, gageons que dans la semaine qui suivra on tombera sur des sites archéologiques dont l’exploitation aura pour effet de tout retarder encore de quelques années !…Tout ceci s’ajoutant à la position plutôt frileuse des Architectes des Bâtiments de France à voir le Centre Ville transformé….tout cela finit par donner à ces programmes soit disant en cours une nébulosité propre à nous donner à tous une notion de ce que peut être l’infini !…

Pour l’heure, et au niveau des Infrastructures nous en sommes restés à la Gare D’Orléans et qui est en effet assez novatrice dans sa conception.

En effet dans toutes les Gares de France vous commencez par pénétrer dans un Hall pour accéder aux quais….A l’inverse la Gare d’Orléans vous propose de passer par les quais pour accéder au Hall….Ceci a pour effet de climatiser le Hall : glacé en Hiver et torride en Eté tout en vous donnant finalement l’impression de vous trouver dans un gigantesque abribus plutôt que dans une Gare proprement dite…..Après tout pourquoi pas !….

Pas un seul de ces projets évoqués en tous cas ne pourra être mis en service avant 2013, date des futures Elections Municipales , et tout cela sur fond de rumeurs (tiens encore elles !) suivant lesquelles Serge Grouard ne solliciterait pas de troisième mandat…..Ceci expliquerait en fait pourquoi  » Tanguy  » se serait d’ores et déjà mis en roue libre en se contentant de poursuivre ses Etudes, ses Enquêtes de Faisabilité et la lecture des rapports d’ Experts…..

Cela me rappelle l’Histoire de ce paysan Corse et qui disait à un touriste  »  Chez nous pour construire une route dans la montagne on envoie un âne et on construit la route en passant par le tracé qu’il emprunte alors que chez vous vous avez besoin d’ingénieurs ! « ……Ou d’ Enarques, et ça revient un peu au même !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour ORLEANS : LE TRIOMPHE DE LA METHODE « TANGUY »

  1. Fansolo dit :

    « Mais c’est pas possible, il a définitivement viré à gauche », me confiait hier une de nos connaissances communes !

    Et si au contraire c’était vous qui étiez resté exactement le même ?

    La lucidité n’a pas d’appartenance politique 😉

    J’aime

  2. BCT dit :

    Je retiens une chose, c’est que le « temps » de ces responsables politiques n’est pas le temps des citoyens.
    Cette ligne de TRAM et ce problème des Carmes, ils auraient pu le résoudre depuis longtemps et cela aurait satisfait la plupart des citoyens. Ahhh si Sarkozy était maire d’Orléans…je plaisante bien sûr et fait référence à ses gesticulations.
    On se trouve en fait en face de politiciens qui ne savent pas prendre de décisions.
    Aujourd’hui cette ligne commence à devenir « l’Arlésienne » et on commence sincèrement à s’en contre-foutre.
    Qu’ils la fassent ou ne la fasse pas finalement….
    Personnellement pendant dix ans j’ai attendu désespérément que cette ligne arrive à Chécy et me permette d’arriver à la gare centrale pour prendre le train de O6h54 pour Paris (je travaillais dans le 15ème à Paris)….
    Je mets un bémol à mon ras le bol en pensant à tous ceux dont la vie serait facilitée si ce TRAM arrivait au moins jusqu’à Chécy…
    Là aussi on voit bien que ces politiciens s’en foutent complètement et que l’avis de plus de 7000 personnes ne pèsent pas lourd devant leur carrière à préserver.
    Ton évocation à d’éventuelles fouilles archéologiques me fait énormément plaisir car c’est toujours jouissif de penser que, microbes que nous sommes avec ces projets qui « doivent changer la face du monde », nous en sommes réduits à attendre des scientifiques dont la référence au temps n’est absolument pas la même que nos chères édiles. Que du bonheur.

    J’aime

  3. Bernard Bonnejean dit :

    « Le chat se dévoile », ai-je lu quelque part.

    Normal car le vent a tourné sur Orléans.

    Certes, la lucidité n’a pas d’appartenance politique, cher fansolo. Et c’est au nom de ma lucidité et du même droit à la liberté d’expression que j’aurais voulu m’engager près de vous comme auprès de Quentin Thomas.

    Pour la Xième fois, je vous le dis. JE SUIS UN HOMME LIBRE. Ni affilié ni adhérent ni encarté, je ne servirai la soupe à personne.

    Je crois que vous êtes très bien défendu et c’est tant mieux pour vous. Et tout le monde se réconciliera après pour tomber sur le poil du pauvre Quentin (19 ans !), journaleux, blogueurs, politiciens de tous acabits, pour une faute dont il s’est excusé depuis longtemps.

    Si je suis venu chez M. le chat, c’est que l’on m’y avait incité. « Il a tendance à se taire en ce moment parce que… ». Je ne le regrette pas. Un vrai talent ni de droite ni de gauche. Enfin, en ce moment, plutôt une légère inclination vers la gauche locale, circonstanciée. Mais je puis vous promettre une chose : le jour où il aura le courage de me foutre à la porte, je lui laisse le champ libre illico presto.

    En attendant, à l’éclairage de la lucidité, M. Fansolo, et aussi des valeurs élémentaires (pas besoin en l’occurrence d’aller chercher les valeurs républicaines ou religieuses), je vous le dis bien en face, avec le recul que me donne ma situation d’étranger à la paroisse : certains se conduisent comme des salauds sous couvert d’anonymat. ET ILS S’EN VANTENT !

    Si l’échéance ne vous stresse pas trop, jetez un oeil à la dernière livraison de M. Quentin Thomas. Vous m’en direz des nouvelles. Le combat politique est nécessaire, l’acharnement médiatique est l’arme des lâches.

    Quant à moi, comme d’habitude, je signe de mon vrai nom.

    P.-S. : Dans le Nord on dit plutôt un « mêle-brun », c’est-à-dire en bon français, « quelqu’un qui fouille dans la merde ». Pas recommandé à ceux qui ne veulent pas se salir.

    J’aime

  4. Bernard Bonnejean dit :

    Eh ! fansolo et consorts ! Pas la peine d’aller voir le blog de Quentin Thomas. Je cite :

    « Commentaire supprimé à la demande de Mourad Guichard ».

    Je suppose que le jeune homme a eu la bonne idée de copier avant d’effacer. Comme d’autres, pour donner un exemple, auraient eu l’idée de copier un certain passage d’un certain faux aristocrate qui aurait écrit dans un certain « journal » que certains magistrats avaient été assez malhonnêtes pour étouffer l’affaire Allègre-Baudis ! Ce qui serait tombé évidemment sous le coup de la loi. Mais j’en conviens, c’est du délire parce que ce n’est pas possible. N’importe quel journaliste intelligent connaît quand même le minimum légal à respecter, non ?

    J’aime

  5. Bernard Bonnejean dit :

    Bien cher Jean-Paul,

    Merci pour votre hospitalité.

    Je ne vous oublierai pas.

    C’est bientôt Noël et je ne voudrais faire de mal à personne. Je m’en vais donc sur la pointe des pieds.

    Vous serez toujours le bienvenu sur ma boite mail.

    Bernard

    J’aime

  6. CLT dit :

    Hé jean Paul, pourquoi tu vas pas lui donner tes idées au maire? Ça nous ferait des économies!
    Pour les cabinets d’études, tu ne crois pas si bien dire : il faudra que je te raconte l’affaire du cabinet Etik press et de la charte de la participation citoyenne. A lire bientôt sur « place de l’Etape »…

    Biz,

    Corinne

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s