POMPES FUNEBRES ET REPUBLICAINES !

photo0083

CES MESSIEURS DAMES DE LA FAMILLE ! 

C’est qu’en effet des photos de ce style, vous pouvez en prendre tous les jours dans tous les funérariums de France….Il suffit pour cela que vous imaginiez un cercueil en lieu et place de la table centrale : il y a même déjà la couronne de fleurs….Compte tenu de la tête que font les personnages vous aurez comme moi plutôt envie de leur présenter vos condoléances que de leur adresser vos compliments…

Et pourtant cette photo est bien celle des quatre Ministres venus hier à La Source pour annoncer les mesures nationales en faveur de la relance du Logement…. Franchement quand on amène 350 millions pour le Logement Social, on ne fait pas une trombine pareille….Ou alors ça devient carrément louche et inquiétant !

Le Premier Ministre François Fillon, sur ce cliché a en effet tout de l’orphelin : croisant les doigts quelques peu crispés d’une façon qui pourrait témoigner d’une profonde détresse à moins qu’il ne s’agisse d’un grand ennui : pas de doute, ou il est triste ou il s’emmerde !

A côté de lui, Devedjian apparaît aux aguets : tout du vague cousin ou demi frère au regard un peu fourbe et qui semble déjà préoccupé davantage de l’Héritage plutôt que de la Cérémonie….Beaucoup plus indifférent il semble davantage à l’affût d’un danger éventuel que sous l’emprise du chagrin….il y en toujours un comme ça dans tous les enterrements!

Madame Christine Boutin, dans un manteau noir de circonstance ne vient pas contrecarrer l’aspect sinistre du tableau : c’est la tante, la sœur ou la cousine parfaitement éplorée mais qui arbore une dignité à toute épreuve….Rien à dire, le casting est parfait !

Et puis  » à l’extérieur « ….Fadela Amara qui marque par rapport aux trois premiers personnages cette différence que l’on distingue lors de tous les cérémonies funéraires entre ceux que cela touche (ou que cela concerne) par rapport à ceux là qui sont présents mais n’en ont rien à foutre !

En tous cas, cette photo ne fait que souligner le climat carrément surréaliste de la visite de ces quatre Ministres à La Source !

Pas de rencontre entre les habitants de ce Quartier et ces quatre Excellences….Sans doute cela n’aurait pas pris tellement plus de temps d’aller serrer quelques mains ou d’adresser quelques sourires, en tous cas de tenir compte de la présence des habitants de La Source venus là pour voir ces Messieurs Dames : peut être par curiosité mais bien plus encore pour avoir la sensation d’exister aux yeux de ce beau monde, d’être un peu rassurés aussi sur leur avenir…..Après tout s’il n’y avait pas de Peuple à la Source autant qu’ailleurs, il n’y aurait sans doute pas de Ministres !

Rencontrer les habitants de la Source lors de leur passage ce n’eût été en somme qu’une forme de  » Reconnaissance du Ventre  » !

Rien de tout cela ne s’est produit….un cordon de CRS s’établit entre les Habitants de la Source, lesquels du même coup s’étaient transformés en Manifestants !….

Le spectacle était hallucinant de voir Serge Grouard tenter de modérer les uns et les autres tandis que Jean Pierre Sueur, brandissant sa carte de Sénateur tentait de franchir les barrages pour établir un contact entre les Autorités et la Population !

Sans doute Jean Pierre Sueur a t’il eu de la chance de tomber sur un CRS qui savait faire la différence entre un Sénateur et un Terroriste….C’est que ces gens là n’apprennent pas tout le même jour !

La tension était à son comble, lorsque j’ai vu Jean Pierre Sueur rejoindre les lignes ennemies ( en l’occurrence les Sourciens) en courant au risque de se prendre les pieds dans son éternel manteau trop long pour lui et qui pour la circonstance lui tenait lieu de bandes molletières !…

L’espace d’un instant, en regardant ces scènes j’ai eu la sensation d’assister à un de ces films ayant pour cadre la guerre de 14/18 et où l’estafette Jean Pierre Sueur aurait eu pour mission de traverser à ses risques et périls les lignes du front pour aller porter ses messages de l’autre côté des tranchées….. Nous étions quelque part dans une ambiance digne de Paul Déroulède ou de Roland Dorgelès…..

 

Sans doute n’est ce pas un hasard si cette visite s’est déroulée dans un climat de tension qui correspond à un moment où le Gouvernement semble marquer le pas, voire même reculer devant certaines décisions annoncées de longue date !

 

Reculade de Xavier Darcos face à la grogne des élèves de Seconde !

Sans doute n’est ce qu’un report et le projet sera sans doute repris et voté lors de la session extraordinaire de l ‘Assemblée que l’on peut raisonnablement d’ores et déjà prévoir entre le 1° Juillet et le 10 Août 2009 !….Les manifestants en Seconde aujourd’hui seront passés en Première et se foutront éperdument de ce qui se passera désormais en Seconde !….Ainsi donc le combat cessera faute de combattants puisque ceux venant des classes de Troisième n’auront pas eu le temps de faire le tour du problème….C’est simple mais il fallait y penser !

Je ne doute pas de l’énergie de Xavier Darcos pour ce qui est de prendre des mesures !

Je n’ignore pas non plus que son aspect volontiers sirupeux et un peu gominé fait penser à beaucoup qu’il serait davantage à sa place s’il prenait des mesures dans une maison de confection pour dames plutôt qu’au Ministère de l’Education Nationale….Enfin bref qu’il ressemble davantage au  » Tailleur pour Dames  » de Georges Feydeau qu’à Jules Ferry ou même Jean Zay !

Même ambiance à propos du Travail du Dimanche qui divise plus qu’il n’y paraît la Majorité…..Députés et Sénateurs seraient ils en train de redécouvrir qu’ils sont l’émanation de ceux qui les ont élus et qu’ils se doivent de les respecter au risque même qu’ils s’en souviennent ?

Voilà sans doute une lueur d’espoir qu’il faut noter.

Après tout, puisque le PS se retrouve pour l’heure et sans doute pour quelques temps encore quelque peu disloqué, le fait que l’UMP soit elle même en proie aux clivages et aux courants, et apparaisse en tout cas moins monolithique ne peut que rétablir une certaine forme d’équilibre.

François Mitterrand l’a dit  »  Après l’Election Présidentielle on a un an pour faire l’essentiel des réformes, au delà cela devient difficile !  » 

Nicolas Sarkozy pendant longtemps aura raillé tous ses prédécesseurs qui n’auront rien fait ….A l’en croire tous les autres Présidents s’étaient comportés en  » Rois Fainéants  » et avec lui on allait voir ce qu’on allait voir !….  »  Zorro était arrivé « …..Aujourd’hui Zorro marque le pas, Superman a des vapeurs…Le temps des réformes faciles est écoulé et le tableau affiche  » Game Over  » en attendant si ça se gâte de faire  » Tilt  »  .

Du même coup c’est déjà un peu de Jacques Chirac qui est revenu à l’Elysée !…..

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour POMPES FUNEBRES ET REPUBLICAINES !

  1. BCT dit :

    Bien que je n’aime pas la manière de jouer perso des polonais en ce qui concerne l’Europe, j’ai bien apprécié l’intervention « Du » polonais hier à Strasbourg lors du dernier discours de Sarkozy ou de ses adieux à l’Union comme Président. Sarko n’était pas à la fête. Les médias n’ont montré que Dany le rouge et son intervention que j’ai appréciée… mais là c’est plus affectif que justifié…
    Car soyons clair malgré les gesticulations tout n’a pas été rose. Le fameux bouclier anti missiles sera installé en Pologne….quelle erreur !

    J’aime

  2. Bernard Bonnejean dit :

    M. le chat, vous me désolez, vraiment !

    Pourquoi ? Parce que, comme souvent, je suis d’accord avec vous et que, en conséquence, vous me forcez à venir faire un tour, encore, à Orléans.

    Ce que vous dites de la tronche, de la fiole, de la bobine de nos minustres (faute de frappe assez courante chez moi dont je n’arrive pas à me corriger depuis que le nabot héroïque a entrepris de sauver l’Univers et Orléans, entre autres ; un blocage, sans doute, mais je consulte ; quelque chose me dit que ces curieux symptômes passeront après les prochaines élections), c’est à peu près ce que j’ai dit à Quentin sur son blog. Il n’a pas voulu de mon commentaire « modéré pour cause d’insultes à minIstres ».

    Ce qui m’avait plu, c’est le titre choisi par notre jeune ami : « Orléans rayonne ! », avec la même photo « choisie » comme les morceaux qui y figurent.

    Les profs, nombreux j’en suis sûr, qui ont dû subir des années de notations administratives, ont appris ce qu’était le « rayonnement », qui, entre ou entrait pour un quart dans la note globale annuelle, plus importante qu’on ne croit parce que d’elle dépend l’évolution ou la stagnation de la carrière qui, en principe, doit suivre. Notre bon Monsieur Fillon, ex ministre de l’éducation nationale, sait mieux que quiconque le sens et l’importance du rayonnement réclamé du fonctionnaire [et un ministre est un fonctionnaire, ni plus ni moins].

    Eh bien, Monsieur le chat, vous me permettrez de dire à notre ami Thomas, que je suis au regret de devoir mettre à cet aréopage de fonctionnaires influents et provisoires, très provisoires, la note minimale de rayonnement.

    En outre, le jeune conseiller angélique aurait compté sept visites de ministres à Orléans depuis qu’il est zélu !

    Question initiale : je ne connais pas Grouard, mais j’aimerais savoir quel lien de parenté – ou quel lien financier – unit le brave homme au Zorro international.

    Question annexe : les minustres et président invités, font-ils toujours cette gueule-là lors de leurs visites à Orléans, ce qui moi, à la place de l’autochtone, finirait par me vexer ?

    Remarque subsidiaire : je dois avouer à Monsieur Quentin que les minustres vont là où on les invite, trop contents d’être encore invités (il vaudrait mieux pour Sarko éviter encore un peu les marins et les agriculteurs, les profs de lycée, les élèves et les étudiants ; cette liste n’est pas exhaustive).

    Ainsi, le dit Sarko n’a pas osé mettre les pieds à Laval lors de sa visite dans ladite ville pour annoncer le RSA, pourtant attendu. Il a fait sa pub à Changé (notre grande banlieue à nous). Je dois ajouter que la visite, pas du tout appréciée ici, s’est soldée par un procès au cours duquel un militant a été jugé pour insulte à Président de la République française.

    Que s’il venait à l’idée à M. François Fillon de pointer le bout de son nez dans notre bonne ville, gare à ses fesses ! Il aurait réellement de quoi faire la gueule. Il est interdit de séjour à Laval pour un moment, Fillon : la caserne fermée, les militaires et leurs familles virés, les instits, commerçants, etc. qui, militaristes par conviction ou antimilitaristes par principe, qui vivaient de cette manne depuis des décennies, bientôt en grave difficulté. Comme par hasard, la décision a été prise après que les Lavallois, les rois du conservatisme, ont décidé de voter en majorité pour une liste municipale de gauche. Curieux zazar !!!

    Alors, nous, les minustres, on n’en voit plus la queue d’un, si j’ose dire et sauf votre respect. Il faut croire qu’ils n’aiment ni les peaux de banane ni les oeufs pourris ni les noms d’oiseaux.

    Merci, M. le chat, pour m’avoir admis à votre billet pour encore une fois.

    Me permettrez-vous d’ajouter que les Orléanais intelligents ont accepté avec grandeur toutes les conneries que j’ai pu débiter sur les blogs locaux, sauf un : le petit Quentin, le même qui a eu le courage d’effacer mon dernier commentaire « modéré » (j’aurais plutôt dit « censuré », mais à chaque génération son vocabulaire), mais pas la menace de mort à peine déguisée composée par son copain J, me proposant un « requiem » en guise d’avertissement sans frais.

    J’aime

  3. GABRIELLE dit :

    Si Dard et Audiard avaient pu faire un petit, ben… Ca serait toi !

    Génial ! J’adore ! Je me suis marrée du début à la fin

    Affections démocrates !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s