C’EST BIEN FAIT POUR TA GUEULE!

 

 

C’est à peu près comme ça que l’on pourrait faire la synthèse des propos exprimés ou sous entendus par tous ceux là qui m’auront exprimé leur sympathie à l’occasion du coup de blues que je viens d’essuyer et faisant suite à mes prises de position dans  » l’Affaire de Gaza « ….Le sujet était sensible….Fallait pas toucher à ça !…..Je l’ai fait…Tant pis pour moi !

Quelques jours après, je constate que tout le monde a tourné la page….On est passé à autre chose, et plus personne ne parle du problème…..C’est proprement effarant !

J’observe pourtant que Barack Obama a pris une position pas si éloignée de la mienne lorsqu’il choisit de s’adresser en priorité à Mahmmoud Abbas, représentant internationalement reconnu du Peuple Palestinien plutôt qu’au Hamas : préférant s’adresser à Ali Baba plutôt qu’aux 40 voleurs…..Je n’ai jamais dit autre chose !

Pour le reste il faudra du côté d’Israël remplacer quelques faucons noirs par quelques colombes blanches et nous devrions retrouver quelques lueurs d’espoir….Le temps que tout le monde se montre raisonnable…..

Mais je m’égare… je m’égare puisque effectivement à la minute où j’écris ces lignes plus personne déjà ne parle plus de Gaza, et l’opinion s’intéresse déjà à de nouveaux jouets….celui là, se sera bien vite cassé !

Personne ce matin ne s’offusquera sans doute d’apprendre que Benoît XVI lève l’excommunication de quatre évêques anciens adeptes de l’Eglise Intégriste de Monseigneur Lefebvre et qui s’étaient fait remarquer en niant l’existence des chambres à gaz lors de la Shoah ! Ils retrouvent aujourd’hui leurs titres et dignités…..Venant de la part de l’ancien Monseigneur Ratzinger, sans doute cela aurait pu être évité à moins que ce ne soit une provocation !….Pas de quoi offusquer les catholiques qui liront ces lignes….Il n’y a pas là blasphème de ma part, tout juste quelques doutes à propos du dogme de l’infaillibilité pontificale et la certitude que dans cette Vallée de Larmes, nous avons tous le droit de faire des conneries et que personne n’y échappe !

C’est donc dans le même temps que le Vatican récupère ses déchets que la Ville d’Orléans se débarrasse de ses ordures….tout ça ne va pas très vite et le patron de l’Agglo aura décidément passé un bien mauvais début d’année….30€ par mois pour les éboueurs sans doute est ce bien peu….Je m’inquiète toutefois pour Monsieur Lemaignen lorsqu’il prétend avoir libéré 18000€ pour 900 heures supplémentaires de travail à repartir entre une centaine d’ouvriers, soit environ 9 heures pour chacun d’eux !

….Jusque là c’est cohérent, mais quand il affirme que 9 heures ( même payées au tarif supplémentaire), soit un peu plus d’une journée de travail pour chacun d’eux, vont permettre de payer 50% de 20 jours de grève aux intéressés….Alors là je m’inquiète sur son aptitude au calcul mental …où à son état du même métal !

Et quand il m’arrive de penser que c’est au même homme que nous devons de voir nos impôts locaux augmenter de 4,50% au titre de l’Agglo pour financer un Tram dont tout le monde perçoit bien qu’il ressemble davantage et pour longtemps au monstre du Loch Ness plutôt qu’à un mode de transport urbain…..Alors là….Je me dis que Oui…bien sûr…Un beau rêve ça n’a pas de prix ….Ca n’est plus Charles Eric Lemaignen….c’est Harry Potter !

Tout a fait d’accord ( pour une fois) avec le Président lorsqu’il évoque avec une crainte sous entendue  »  une situation éruptive « , mais là encore n’est ce pas l’inquiétude de l’Apprenti Sorcier face aux conséquences de ce qu’il aura contribué lui même à créer ?….

Situation Eruptive ?….Oui sans doute, quand on apprend qu’effectivement qu’un  » Grand Bûcher  » à France Bleu peut aujourd’hui se terminer en pugilat sans même que l’un de ces mal élevés de blogueurs fasse partie des protagonistes !….

Il paraît que depuis cet événement, la  » Tribune d’Orléans  » va modifier son titre pour devenir  »  Le Grand Ring d’Orléans  » et que le grand journal gratuit de notre ville que vous connaissez tous portera dans son bandeau et sous le titre ce qui désormais paraît être sa devise :

 » Plein la Gueule pour pas un rond ! « 

 

 

Pour le reste, je tiens à remercier les lecteurs de leurs messages d’amitié et qui ont fait suite à la période d’interrogations que je viens de vivre. Tous m’auront à des degrés divers réconforté !

Merci, les filles à vous toutes qui aurez su tour à tour me toucher sans me faire de cadeaux, et même me faire rire. Tout d’un coup, j’ai eu cette impression qu’il m’était arrivé d’éprouver déjà dans le cours de mon existence : que nous avions bien de la chance de vous avoir !….Sans vous, sans doute nous serions capables de nous égorger entre mecs et de nous trucider sans aucun ménagement au risque de faire disparaître notre propre espèce !

Merci, les gars et combien m’ont été précieuses vos réflexions pour me dire que finalement, ces doutes, ces passages un peu difficiles étaient un peu monnaie courante lorsque l’on passait beaucoup de temps à distribuer de son énergie pour faire partager aux autres nos colères, nos joies, nos passions et nos coups de gueule…..Parfois nous aussi à force de faire défiler nos états d’âme à 25 ou 26 images secondes, il peut arriver que l’on se retrouve dans le  » Pathé  » !

Et puis, ça m’a fait plaisir de recevoir ces mots de la part de plus jeunes que moi, plus expérimentés certes dans le maniement des techniques de communication….Le simple fait d’avoir l’occasion de retenir vos conseils et recommandations aura contribué sans doute à me donner ce second départ.

Et pourtant revenir n’est pas facile pour autant, s’ l’on ne veut pas donner l’impression qu’après tout, tout cela n’était rien d’autre qu’un caprice, une réaction de (fausse) diva ou une espèce de fausse sortie comme on n’en voit que dans les (mauvais) music halls !

Certains peut être l’auront pensé ou le penseront….A ceux là je répondrai ce que j’ai déjà dit hier soir au  » Grand Bûcher  » sur ce problème :  » J’ai bien pensé à rentrer à Colombey….finalement je ne suis allé qu’à Baden Baden….et que de toute façon ce n’est pas à 70 ans que je vais commencer une carrière de radoteur !

Et oui surtout, je vous aime tous de trop….Pourquoi me priverais je de vous, même si l’on y trouve la même proportion de cons au mètre carré que partout ailleurs !…..Mais au moins on en parle ! 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour C’EST BIEN FAIT POUR TA GUEULE!

  1. Liliane dit :

    Hier , j’ai envoyé ce commentaire…que je ne retrouve pas affiché.
    Donc je récidive, avant de tourner la page….si c’est possible.

    Rien ne justifie le meurtre d’un seul enfant en ce monde. Rien ne justifie quelque massacre que ce soit en ce monde.

    Oui l’Etat d’Israël est une démocratie confisquée et hypocrite. Comme toutes les démocraties actuelles.
    Oui l’Etat d’Israël est un état expansionniste et colonialiste, qui doit rendre les territoires occupés, cesser l’installation de nouvelles colonies et revenir aux frontières de 1967, tout en sachant que cela ne lui apportera pas la paix avant mille ans, si elle vient.
    Oui le peuple palestinien est depuis 1948 l’otage de religieux imbéciles, de puissances étrangères arabes et occidentales aux intérêts sordides.
    Oui le Hamas est un mouvement islamique fanatique qui revendique la destruction de l’Etat d’Israël et a fait régresser les femmes palestiniennes, jusqu’ici les plus émancipées du monde arabe.
    Oui les peuples palestiniens et israéliens dans leur grande majorité en ont marre des ambitions et des folies des barbus ignares et des états tyranniques qui les entourent et les maintiennent dans la paralysie de la peur.
    Et toutes les disputes des lambdas que nous sommes ne font qu’ajouter des graines de souffrance à la tragédie du monde.

    Pour en savoir plus sur les uns et les autres…

    http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm

    Cliquer pour accéder à 4281_5_le_Hamas.pdf

    http://libertefemmepalestine.chez-alice.fr/programme_hamas.html

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/israel-60-ans/index.shtml

    http://www.lapaixmaintenant.org/article1914

    http://www.ujfp.org/modules/news/index.php?storytopic=6

    J’aime

  2. chatdorleans dit :

    @Liliane
    Votre commentaire était en attente à cause du grand nombre de liens qu’il comportait!
    Pour le reste je suis totalement d’accord avec vous et je vous en remercie.

    J’aime

  3. B & B, dit Bernard, dit Bernard Bonnejean, dit Bonnejean, dit Jean Bonneber alias le bigot cagoulé, dit Nanard, tête de lard dit :

    « Personne ce matin ne s’offusquera […] à moins que ce ne soit une provocation ! »

    Personne ? Si, moi et tous les catholiques qui croient comme moi en l’unité des chrétiens SANS LES INTEGRISTES !! Et à haute et intelligible voix !!! Une immense connerie qui, de fait, nous rend très sceptiques sur l’infaillibilité pontificale que les évêques de France ont commencé par condamner lors du concile Vatican I en 1871. Je crois vraiment que les évêques de France d’aujourd’hui vont très vite montrer leur réticence face à cette réhabilitation plus politique que religieuse particulièrement débile !!!

    Et vous ne savez pas tout. Voici ce que j’ai lu hier sur Zenit, le journal officiel du Vatican. Bien que long, ça mérite d’être lu jusqu’au bout pour pouvoir en deviner les dangers entre les lignes :

    Prière pour les juifs : Ni latin, ni messe, ni « conversion » !
    Le P. Michel Remaud épingle trois idées fausses

    ROME, Mercredi 21 janvier (ZENIT.org) – La prière pour les juifs le vendredi saint du rituel de Jean XXIII ne dit pas « prions pour la conversion des juifs », mais « prions pour les juifs », a fait observer à Zenit le P. Michel Remaud, directeur de l’Institut chrétien d’Etudes juives et de littérature hébraïque, à Jérusalem. Et il rappelle que cette formule, du rituel de Jean XXII amendé par Benoît XVI est utilisée de façon « extraordinaire » et « n’est pas celle qui est utilisée normalement dans les églises » le Vendredi saint.

    En somme, ce n’est ni une question de « latin », ni une question de « messe », ni une question de « conversion » qui a suscité un débat, voire une polémique.

    En effet, à l’occasion de la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens, chaque année du 18 au 25 janvier, la conférence des évêques d’Italie avait institué une « Journée » de dialogue avec le judaïsme le 17 janvier. Les rabbins italiens n’y ont pas participé pour la seconde fois cette année, préférant une « pause », en raison de la prière pour les juifs le Vendredi saint, selon le rituel datant de Jean XXIII.

    Or, le texte de l’Office de la Passion en latin, autorisé à titre exceptionnel par Benoît XVI pour la première fois pour le Vendredi saint 2008, ne dit pas « Oremus pro conversione Judæorum », mais en réalité : « Oremus et pro Judæis », après la suppression du « perfidis » [il cache des choses pas belles ce latin-là : Prions pour les juifs perfides. NDR] il y a cinquante ans par le pape Roncalli. « Dans un domaine aussi délicat », le P. Remaud recommande « d’être rigoureux ».

    Le P. Michel Remaud a expliqué avec beaucoup de précision en quoi consiste la formule latine de la prière pour les juifs le Vendredi saint, selon le rituel exceptionnel, en latin, amendé par Jean XXIII et par Benoît XVI (et non pas selon la formule tridentine, comme on lit parfois) : une réflexion publiée par « Un Echo d’Israël » sous le titre « Dialogue et profession de foi ». Il évoque à cette occasion les enjeux.

    Pour le P. Remaud, l’essentiel de la question est: « le chrétien qui exprime sa foi en faisant siennes les formules du Nouveau Testament doit-il être soupçonné d’une volonté de conversion lorsqu’il dialogue avec les juifs ? », mais il précise auparavant les données liturgiques du débat : que dit le rituel ?

    Il faut se souvenir d’une part que la « messe en latin » existe aussi dans le rituel post-conciliaire de Paul VI, c’est même l’édition originale : une version notamment utilisée dans les assemblées internationales, à Lourdes et à Rome par exemple. La question n’est donc pas celle de la « messe en latin » ou en langue vernaculaire. Fausse piste.

    « Pour désigner le rituel antérieur à la réforme de 1969, fait remarquer le P. Remaud, les chroniqueurs de presse ont créé l’expression, commode, mais inadéquate, de « messe en latin ». En réalité, ce qui distingue l’ancien rituel de l’actuel n’est pas l’usage du latin, puisque le missel promulgué en application de la réforme conciliaire est lui-même rédigé en langue latine, et qu’il est aujourd’hui utilisé concurremment avec ses traductions dans les langues vivantes ».

    Mais il n’est pas non plus question de « messe » ! Car le Vendredi saint, il n’y a pas de « messe », mais l’Office de la Passion: nouvelle fausse piste.

    La prière universelle du Vendredi saint

    Si ce n’est pas une « messe », dans quel cadre la liturgie introduit-elle donc une prière pour les « frères aînés », selon la formule de Jean-Paul II à la synagogue de Rome le 13 avril 1986 ? C’est une prière « universelle », pour toute l’humanité. « L’office propre à ce jour contient une longue série d’oraisons dans lesquelles sont recommandées à Dieu toutes les catégories de croyants et d’incroyants qui constituent l’humanité », précise le P. Remaud.

    Il ajoute, sans reprendre son article très documenté sur la prière pour les juifs dans la liturgie du vendredi saint: « Jusqu’en 1959, on priait, entre autres intentions (en latin), « pro perfidis judæis ». » Mais, « même après la suppression par Jean XXIII de l’adjectif « perfidis », l’oraison continuait à employer des formules que l’on pouvait considérer comme blessantes pour les juifs ».

    Or, la formule est « tombée en désuétude quelques années plus tard avec la promulgation du missel dit de Paul VI ». Ainsi, l’autorisation accordée par Benoît XVI d’utiliser cet ancien missel avec la formule amendée a concerné pour la première fois la liturgie de l’Office de la Passion du Vendredi saint 2008.

    Notons cependant que Jean-Paul II, en 1984, avait autorisé l’usage de l’ancien missel pour ceux qui, ayant suivi Mgr Lefebvre, s’étaient ensuite ralliés à Rome. L’ancienne formule a donc été utilisée pendant 24 ans par certaines communautés catholiques sans que personne ne s’en émeuve, souligne le P. Remaud.

    Le motu proprio Ecclesia Dei renvoie en effet à la Lettre Quattuor abhinc annos qui dit clairement: « Le Souverain Pontife, désirant donner satisfaction à ces groupes, offre aux évêques diocésains la faculté d’user d’un Indult pour permettre aux prêtres et aux fidèles, énumérés explicitement dans la requête présentée à leur évêque, de célébrer la Messe en utilisant le Missel Romain édité officiellement en 1962, tout en observant » quatre normes dont celle-ci : « Cette célébration devra se faire en suivant le Missel Romain de 1962 et en latin ».

    Modifications de Jean XXIII et de Benoît XVI

    Avant de donner son autorisation, Benoît XVI a demandé une autre modification « interdisant, même à ceux qui utilisent, à titre exceptionnel, le missel antérieur au concile de reprendre désormais ces expressions ».

    « Paradoxalement, note le P. Remaud, c’est donc la décision de corriger une formule jugée inacceptable, et utilisée par un nombre très restreint de catholiques (une fois par an, ndlr), qui a suscité toute cette indignation ».

    Il propose donc de comparer les deux formules, ou plutôt leurs traductions.

    Ancienne formulation (après correction par Jean XXIII)

    « Prions aussi pour les juifs. Que notre Dieu et Seigneur retire le voile de leurs cœurs, pour qu’eux aussi reconnaissent Jésus Christ notre Seigneur.

    Prions.

    Fléchissons les genoux.

    Levez-vous.

    Dieu éternel et tout-puissant, qui n’écartes pas même les juifs de ta miséricorde, exauce nos prières, que nous te présentons pour ce peuple aveuglé (littéralement : pour l’aveuglement de ce peuple), afin que, ayant reconnu la vérité de ta lumière, qui est le Christ, ils soient arrachés à leurs ténèbres. Par ce même Jésus-Christ notre Seigneur.

    Amen ».

    Ce sont ces dernières expressions que Benoît XVI a fait modifier.

    Formulation de 2008 (après correction par Benoît XVI)

    « Prions aussi pour les juifs.

    Que notre Dieu et Seigneur illumine leurs cœurs, pour qu’ils reconnaissent Jésus Christ comme sauveur de tous les hommes.

    Prions.

    Fléchissons les genoux.

    Levez-vous.

    Dieu éternel et tout-puissant, qui veux que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, accorde, dans ta bonté, que, la plénitude des nations étant entrée dans ton Église, tout Israël soit sauvé. Par le Christ notre Seigneur.

    Amen ».

    Enfin, dernière fausse piste : le mot « conversion » n’apparaît nulle part. Le P. Remaud fait observer que « tout le débat suscité par cette décision s’est concentré sur un mot qui ne figure pas dans le texte, celui de « conversion », et que « demander à Dieu d’illuminer les cœurs est une chose, et faire pression sur les gens pour tenter de les convaincre en est une autre : la différence est plus qu’une nuance ».

    Il pose cette question « plus fondamentale » : « Si le chrétien considère Jésus comme « le sauveur de tous les hommes », et qu’il exprime cette conviction dans la liturgie, peut-il dialoguer sans arrière-pensée avec ceux qui ne partagent pas sa foi ? »

    Il y répond dans les colonnes de « Un écho d’Israël ». Et dans ses livres et notamment « Chrétiens et Juifs entre le passé et l’avenir » (Bruxelles, Lessius, 2000).

    FIN DE CITATION

    Pour autant que j’aie mon avis à donner, cette histoire de prière pour les juifs est aussi une crétinerie. De quoi je me mêle, nom d’un chien ?

    J’aime

  4. minijack dit :

    J’ai encore une fois la joie de te contredire cher chat : il est faux de dire que « personne ne s’offusque d’apprendre que Benoît XVI lève l’excommunication de quatre évêques intégristes ».

    la gazette vient en effet de s’en attrister.

    Pour le reste, concernant Gaza, je vois que finalement nous en arrivons à être quasiment d’accord : le Hamas doit accepter les juifs mais de son côté Israël doit faire partir ses « faucons » (ou vrais ?).
    J’ai peur que ça ne soit malheureusement qu’un doux rêve…
    Tant que durera le blocus, le Hamas conservera sa position dure, et c’est bien normal !
    Et du même coup, ce seront encore les faucons qui gagneront les élections en Israël (probablement Nataniaou), et les conflits continueront éternellement de s’enchaîner au pays de l’Eternel…

    On a « imposé » Israël aux Palestiniens qui ne demandaient rien !… Il serait temps qu’on IMPOSE à son tour à Israël le retour définitif aux accords d’Oslo et aux frontières de 67.

    L’idéal pour garantir une Paix durable serait même de placer Jérusalem sous mandat international.
    Ces gens là (d’un camp et de l’autre) sont comme des gosses mal élevés qui te font un pied de nez dès que tu as le dos tourné et qui viennent brailler après qu’ils ont pris un « pain ». Sauf que le pain qu’ils mettent à leur voisin peut avoir la taille de la boulangerie complète.
    Il faut mettre ces sales gosses sous tutelle ! On n’y arrivera jamais sans cela.

    J’aime

  5. Bernard Bonnejean dit :

    Martineau finit son commentaire ainsi :

    « Benoît XVI prend le risque de voir de nombreux chrétiens s’éloigner de cette Eglise dans laquelle ils ne se reconnaissent plus ».

    Qui a des oreilles pour entendre, entende ! A bon entendeur, salut !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s