PAS DE DIALOGUE POUR LES CARME’S ELITE !

 

C’est en effet l’impression que l’on peut retirer à l’issue du Conseil Municipal de Vendredi dernier consacré pour une large part aux projets de la Majorité Municipale en matière d’Urbanisme.

Nous avons vu défiler sous nos yeux en simulation et en 3D tous le projets en cours de la Municipalité depuis les plus nécessaires jusqu’aux plus pharaoniques. A vrai dire pour la plupart d’entre eux il ne s’agissait encore que de pieuses intentions, et dont la réalisation était reportée à des délais encore mal définis !

Ainsi nous avons vu défiler des images idylliques de logements sociaux comme s’il en pleuvait, des voies de circulation où le flot de voitures s ‘écoulait entre des rangées de verdure transformant pratiquement certaines de nos avenues en Croisettes et certains de nos immeubles en Palm Beachs…..Et la Mer…c’est pour quand ?

Bien entendu on ne nous a rien dit du coût total de toutes ces opérations…..Simplement nous avons entendu et ressenti passer au dessus de nos têtes, et comme tombées de nos poches de contribuables des centaines de millions € ….Néanmoins, et pour que tout cela soit un peu moins irréel nous aurions aimé que l’on passe de l’  » étalement urbain « , comme le disait Olivier Carré au côté angoissant  » et brûlant des talbins « , sur lequel l’impasse a été totale !

Puis Serge Grouard nous a fait part de sa satisfaction à la pensée que malgré la période difficile due à la  » Crise « , pas  » un seul chantier n’était arrêté « ….Affirmation qui devait lui tenir à cœur puisqu’elle est revenue une dizaine de fois dans sa bouche dans le quart d’heure qui s’ensuivit !….Autosuggestion ou Méthode Coué ?

Sans doute conviendrait il d’ajouter qu’il n’y a pas de chantiers arrêtés dans la mesure ou il y en a très peu de commencés, et ceci en dehors des quelques trous déjà ouverts pour des fouilles dans le Cléo ! ( à ne pas confondre avec  » des c….dans le fléau, comme aurait dit la Balance !)

Ces hors d’œuvres ayant été consommés on passa au plat de résistance de la soirée : l’élargissement de la Rue des Carmes…..

A ce propos on se souvient que lors de la Libération d’Orléans, le Général Patton, par négligence sans doute, oublia de raser une quinzaine d’immeubles Rue des Carmes et repartit sans avoir terminé son boulot !…Et du coup 65 ans plus tard nous voilà bien dans l’ennui !

Car ce sont précisément ces immeubles là qui posent problème aujourd’hui et que la Municipalité voudrait abattre pour faciliter le passage du Tram !

Il faut savoir que pour récupérer 4 mètres de façade, il va falloir démolir des constructions sur une profondeur de 40 mètres et reconstruire ultérieurement dans un style restant à définir !

Il s’agit là de quelques maisons qui nous viennent de la fin du Moyen Âge et qui auraient mérité le mêmes soins que leurs consoeurs du Quartier Bourgogne : Hélas, il n’en sera rien si l’on en reste aux termes du vote du Conseil Municipal qui a entériné leur démolition !

Jusqu’au bout Madame Levelleux Texeira aura tenté d’infléchir Messieurs Carré et Grouard dans leur décision, allant même jusqu’à glisser dans sa péroraison la responsabilité que ceux ci porteraient dans l’Histoire d’Orléans, d’être ceux là qui auraient décidé de démolir ces témoignages du passé de la Cité  » !….Il sembla évident, un instant que l’argument émotionnel portait…vite balayé par la suite du débat qui s’orienta sur le Pouvoir Consultatif de l’Opposition face au Pouvoir Impératif de la Majorité…..Autant dire que les vieilles demeures de la Rue des Carmes n’y résistèrent pas !…

Il reste que ce n’est pas encore demain que le premier bulldozer pénétrera rue des Carmes : entre les différents recours possibles, les autorisations à obtenir, le relogement des riverains….Il y a là en effet plus d’obstacles à franchir qu’il n’en faudrait pour que le Tram Cléo ne soit pas inauguré à la date fatidique du Printemps 2014 !…..

C’est en fait tout le dilemme des Maires des Grandes Villes : Serge Grouard fera t’il partie de ceux qui auront laissé des Réalisations….des Trous….ou des Dettes !…C’est sur ces thèmes qu’ils sont en général jugés bien plus vite par les Electeurs que par l’Histoire dont chacun sait comme elle peut s’avérer capricieuse, frivole ou volatile !

Dans la foulée, sont apparus sur certains blogs des propos assez durs à l’égard de Messieurs Carré et Grouard, et en particulier chez Miguel (Côté Boulevard) avec qui je viens de m’entretenir : la vision des avions bombardant la Ville m’est en effet apparue brutale et de nature à nuire à l’image déjà tant déformée des blogs !….Reprendre les termes de Madame Levelleux sur la responsabilité de Messieurs Grouard et Carré à propos de leur responsabilité devant l’Histoire, tout en présentant la photo d’un bombardier arrosant la Ville m’apparaît excessif….En les maudissant jusqu’à la nième génération, Miguel se met dans le rôle de Jacques de Molay, dernier Maître des Templiers qui brûlant sur son bûcher envoyait Philippe le Bel en Enfer !….. Eh ! Miguel reste avec nous….Et enfin il faut bien accepter qu’en toute République la Majorité élue applique sa politique….Aux Electeurs de leur dire, le moment venu s’ils s’estiment trahis ou trompés….les Elections sont faites pour cela, mais en attendant la Démocratie implique que la Majorité gouverne, que l’Opposition s’oppose, que les Electeurs manifestent et se fassent entendre s’il le faut et qu’en tous cas on se donne tous rendez vous aux prochaines Elections…..En dehors de cela, il reste bien sûr la Révolte, la Révolution ou même l’Anarchie….Mais là…On sort tout de même un peu de l’épure Républicaine !

A cet égard, et pour revenir à Orléans il me paraît évident, dans ces conditions, que les membres de la Majorité actuelle devraient se voir davantage reconduire lors des prochaines échéances électorales, chacun à leurs domiciles respectifs plutôt qu’à l’Hôtel de Ville !

Comment fera t’on comprendre effectivement que Serge Grouard se soit comporté en Protecteur de la Ville et de son Histoire dans le Quartier Bourgogne pour se retrouver dans le rôle d’Attila à propos des Carmes !….Si l’on ajoute à cela la perspective de projets qui ne seront sans doute pas accomplis ou encore à l’état de bonnes intentions !….Si l’on songe que la Municipalité en est à implorer Eric Doligé de bien vouloir surseoir à sa décision de fermer la Gare Routière…si l’on songe à la liaison Train Tram au sein de la gare alors que l’on est encore évasif sur l’instant sur la date où il nous sera possible d’aller y faire pipi, si l’on évoque les versions de cette trémie Jean Jaures qui tournoie et qui merdoie dans les esprits et les imaginations de chacun ….Ah non vraiment !….on tremble déjà à la page blanche que risque d’être la liste des réalisations de ce deuxième Mandat !

Si l’on en revient à la Rue des Carmes, il faut bien admettre que celle ci comporte en elle même des motivations beaucoup moins avouables que celles qui sont évoquées pour la justifier….

Il va de soi que les habitants bien pensants de la Rue d’Angleterre autant que les Bobos de la Rue D’Illiers, du Colombier ou de Limare ne supportent plus cette épine dorsale qui les sépare, et où l’ odeur des épices a supplanté depuis longtemps les odeurs de sainteté des paroisses avoisinantes !

Comment et au fil des ans, les Orléanais seront ils parvenus à se faire éjecter de la Rue des Carmes au profit de ces hordes venues d’au delà de la Méditerranée et même de la Mer Noire ?….En tous cas il se trouve que l’heure de la reconquête semble avoir sonné et que le Tram soit le coin que l’on ait décidé d’enfoncer pour faire voler en éclats cette situation !

On sait bien en effet que le passage d’un Tram dans une rue est de nature à transformer en profondeur l’habitat et l’implantation commerciale d’une rue…..(Et non pas sa  » commercialité  » comme l’a répété à plusieurs reprises Monsieur Carré à qui je précise que ce mot là n’est pas plus français que les marchands de Kébab de la Rue des Carmes ne sont Orléanais !).

Quoiqu’il en soit, le sentiment non exprimé d’une partie de l’intelligentsia Orléanaise est bien, que l’occasion du Tram est unique pour reprendre le contrôle de la Rue des Carmes…. Et comme l’aurait dit Jacques Brel lui même :  » Faut vous dire….Que chez ces gens là… Monsieur ! : on ne se mêle pas….On disperse ! « .

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Municipales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour PAS DE DIALOGUE POUR LES CARME’S ELITE !

  1. « A ce propos on se souvient que lors de la Libération d’Orléans, le Général Patton, par négligence sans doute, oublia de raser une quinzaine d’immeubles Rue des Carmes et repartit sans avoir terminé son boulot !…Et du coup 65 ans plus tard nous voilà bien dans l’ennui ! »

    Voilà ! C’est comme dit mon voisin : « Ce qu’il leur faudrait c’est une bonne guerre ! »
    Quand on y réfléchit… Plus de cathédrale à réparer, plus de moquette à remplacer en mairie, plus de facs en grève puisque plus de facs du tout, plus de tram à faire passer puisque plus besoin de tram puisque plus d’Orléanais. Après ça, une bonne reconstruction pour faire redémarrer l’économie ! Et des travailleurs émigrés pour les travaux et pour remplacer les Orléanais. Que demande le peuple ?

    C’est formidable comme j’ai fait des progrès en politique, hein ?

    J'aime

  2. Circé dit :

    Toujours drôle et incisif JPM.
    Et j’apprécie, sans avoir lu une quelconque envie de « bonne guerre qui ferait que « …à quelques moments que ce soit.
    Sans doute une question d’interprêtation ?

    J'aime

  3. Bel exemple d’un procédé classique :

    Forcer le sens d’un bon mot, juste pour faire passer une accusation mensongère. Comment pourrais-je supposer, un seul instant, camarade, que M. Morat soit un va-t-en-guerre ?

    En outre, un chapeau qui permet de le faire porter, mine de rien. Et le tour est joué.

    Mais finalement, cette supposition de prêtrise est un honneur immense. Merci, camarade.

    J'aime

  4. chatdorleans dit :

    @Bernard
    1° commentaire: on plante le clou
    2° commentaire: on l’enfonce..
    Rien compris à cette histoire de va t’ en guerre ni de prêtrise …A moins qu’il s’agisse d’un règlement de comptes avec Circé….
    Je crains que Jean du Modem soit dépassé en ce qui concerne l’opacité de ses commentaires….
    Resaisis toi, Jean…Bernard est en train de te piquer ton fond de commerce!

    J'aime

  5. Jeu du mot d'M. dit :

    Mes sujets qui récur(r)ent :

    M et moi
    M et moi
    M et moi
    M et moi
    M et moi
    M et moi
    etc..

    Ne comprenez – vous donc rien à mes messages ?

    J'aime

  6. chatdorleans dit :

    @M et moi
    Comme vous y allez!
    J’ai peur au contraire de comprendre….

    J'aime

  7. Miguel dit :

    Jean-Paul,

    Tu sais, quand on parale des vérues de la place d’Arc ou des Halels Chatelet, on garde la mémoire des maires qui les ont construites. Mes propose te semblent sans excesssifs. Cependant, j’ai relu mon article et je n’enlève pas un seul mot : je pense réellement que Grouard et Carré portent une responsabilité forte face à l’histoire.

    Il y a un mot dont ma faible mémoire a du mal à retrouver l’auteur qui dit « nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ». cette citation a bercé mon enfance et me porte chaque jour : quel que soit notre puissance, ce monde existait avant nous. Quelque soit nos désirs, il existera après nous. Nous avons une resposabilité, celle de cultiver mais sans détruire à jamais.

    Ce que font Grouard et Carré, c’est détruire à jamais et de cela, ils seront, quoi qu’on veuille, redevables devant l’Histoire et les générations qui nous succèderont.

    Que l’on me croit sincère ou politicien m’inporte peu, ce que je dis, je le pense vraiment : on n’a pas le droit de détruire une maison qui a vécu 500 ans et qui est un témoignage face à l’Histoire.

    Ces maisons, des gens pourtant sous-équipés les ont monté, 160 générations d’Orléanais s’y sont succédées. Elles ont survécu à de multiples guerres et à des bombardements qui ont fait partir en fumée une partie de la ville et la quasi-totalité de ses achives médiévales.

    C’est leur manquer de respect que d’abattre ces maisons juste pour amener quelques voitures dans un parking !

    Regardons les enjeux, regardons les conséquences et nous verrons ce qui est vraiement important et ce qui est du domaine de l’exercice autoritaire d’un pouvoir qui vous a été donné de manière très circonstentielles, au gré d’un suffrage aux enjeux multiples.

    J'aime

  8. chatdorleans dit :

    @Miguel
    Le mot que tu me cites est d’Antoine de Saint Exupery.
    Pour le reste, je comprends bien ton combat et ton indignation…
    Je n’ai voulu que replacer la question sur l’aspect : fontionnement de la Démocratie dont Churchill disait que c’était bien le pire des Régimes à l’exception de tous les autres!
    Pour le reste il y a bien longtemps que l’Homme a toujours trouvé de bonnes raisons de tout détruire: depuis la pomme qu’Adam a mangé et qui lui a valu d’être viré du Paradis, jusqu’au Temple de Jérusalem, les Sept Merveilles du Monde le Genre Humain ploie sous les ruines qu’il a accumulé et que parfois même il continue d’exploiter en piquant du pognon aux touristes qui viennent encore les visiter….L’Homme a toujours été et reste son propre prédateur et quant à l’Histoire….Elle finit toujours par digérer tout ça et heureusement: on ne va quand même pas en vouloir à la Commune d’avoir foutu le feu au Palais des Tuileries ni aux Révolutionnaires d’avoir pillé Versailles!..
    Dimanche dernier encore je suis allé Rue des Carmes et j’ai regardé ces maisons en regrettant que le Conseil ait décidé de les détruire…Comme je l’ai écrit je pense qu’entre ce vote et le premier bulldozer il reste du temps et des recours pour tenter de les sauver ….Mais je ne crois pas que l’on puisse faire parler l’Histoire par avance pas plus que l’on puisse faire parler les Morts après eux…..En politique tout comme dans la Vie on ne se bat que debout et tu sais bien que par ailleurs ce n’est pas seulement pour faire des parkings que l’on veut réaliser cette opération….C’est tout ce que j’ai voulu rappeller et tu n’ignores pas non plus que ce sont toujours les bêtises du Pouvoir en place qui finissent un jour par faire le Bonheur de l’Opposition….Ca aussi c’est de l’Histoire!….Et de la Patience……

    J'aime

  9. Laudes dit :

    Le commentaire ci-dessus, c’est évidemment Madame le professeur CLT qui vous a fait une blangue depuis Berkeley (Californie, U.S.A.) !

    J'aime

  10. chatdorleans dit :

    @Laudes
    Grand Jaloux va!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s