QUAND ON NE TIENT PAS LA DISTANCE ON LÂCHE AUSSI LE BON BOUT !

Cette réflexion m’est venue à la suite du match de basket de l’Entente Orléanaise face à Villeurbanne…

L’oreille rivée à Radio Bleu qui retransmettait le match, j’ai commencé par vibrer aux exploits des basketteurs Orléanais qui paraissaient avoir pris la situation  en mains jusqu’à avoir une avance aux points loin d’être négligeable…

Puis vinrent les deux  derniers quarts temps qui virent notre équipe ligérienne se faire remonter par ses adversaires rhodaniens jusqu’à ce que le tableau final affiche 71/59 à notre détriment !….Une véritable crucifixion, et nous étions le jour du Vendredi Saint!

Immense déception après ce départ en fanfare que cette arrivée en « décapilotade »…décidément ce match avait été trop long pour nos joueurs et l’attelage Orléanais n’avait pas tenu la distance !

Constatant que c’est surtout lors des deux derniers quarts temps que L’Entente avait perdu pied, j’appelle en conséquence tous les supporters de l’Entente  à signer prochainement la « Pétition pour la suppression du Troisième ou du  Quatrième Quart Temps » ( au choix) qui leur sera présentée prochainement…

Il reste que le Demi Panaché, le Tiers Provisionnel et le Quart Temps constituant les trois piliers essentiels sur lesquels sont assis les fondements de notre Civilisation (Et avouez qu’il faut être un peu con pour s’asseoir sur trois piliers en même temps!), il ne faut pas oublier d’y adjoindre pour faire bonne mesure les Cinq sous de Lavarède, les Cirrhoses (ou les six roses si vous préférez) de Picardie, les Sept piliers de la Sagesse , les Huit jours de Préavis règlementaires et les Chats à neuf queues !

En conséquence, nous devons être bien conscients qu’en supprimant les derniers Quarts Temps nous acceptons le risque de déséquilibrer gravement l’ordonnancement en toutes choses institué par la Nature Originelle: L’Entente Orléanaise de Basket vaut elle cette éventualité?…. Elle vaut sûrement bien plus si l’on considère qu’à chaque fois qu’elle gagne un match, le Budget Municipal doit inscrire de nouvelles dépenses à prévoir pour accompagner son ascension jusqu’à ce qu’elle se retrouve en  totale déconfiture comme ce fut le cas hier soir!    

« LaRoche Tarpéenne n’est jamais loin du Capitole » comme l’affirmait mon beau frère après qu’il ait loupé à la Gare de Lyon  la correspondance qui devait l’amener de Laroche Migennes au TGV pour Toulouse, et voilà pourquoi à défaut que l’on supprime le troisième et le quatrième quart temps pour favoriser l’Entente Orléanaise, afin  que notre équipe continue à tenir le bon bout en même temps que la distance ( l’inverse étant assimilable à l’éjaculation précoce) voilà donc pourquoi je lance une souscription pour l’achat d’un « babybasket » à huit mains (à l’image du baby foot) et sur lesquels Messieurs Grouard /Carré pourraient jouer contre Messieurs Le Maignen/Montillot, arbitre: Monsieur Martin .Voila en tous cas de quoi offrir aux uns et aux autres l’occasion de libérer leur adrénaline puiqu’il semblerait qu’au Conseil Municipal autant que sur les terrains de Basket ce soient effectivement les derniers Quarts Temps qui soient effectivement les plus difficiles à gérer !

Alors Temps Mort !….Et Bonnes Pâques à tous!…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps, Municipales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour QUAND ON NE TIENT PAS LA DISTANCE ON LÂCHE AUSSI LE BON BOUT !

  1. Lemoine Monique dit :

    Une analyse très phallocentrique du chat à neuf queues pour ce match de l’entente.

    Il en oublie même de souhaiter de joyeuses Pâques aux dames !!!
    De quoi les détourner de cette édifiante lecture

    Seriez-vous un bout de chat qui ne tient pas la bienséance ?

    Un bon lundi de Pâques à chacune et à chacun, le faubourg est calme, les oiseaux peuvent chanter.

    à bientôt pour de nouvelles joutes oratoires

    Monique Lemoine

    J'aime

  2. Fansolo dit :

    Supprimer le quart-temps ? Encore une demi-mesure !

    J'aime

  3. minijack dit :

    « les Chats à neuf queues »

    Prétentieux !

    J'aime

  4. Laudes dit :

    Ce que c’était calme Orléans ce dimanche, pas un chat dans les rues ! Des places de stationnement dans ma rue, comme il y a 10 ans !

    Dur, dur, ce mardi !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s