DE L’EUROPE DES BANQUES A CELLE DES EPICIERS !…

 

 

On peut suivant le bout de la lorgnette par lequel on regarde tout ce qui nous entoure se sentir Franco- Français ou Citoyen du Monde !….
Il suffit de regarder ce que représente la France d’aujourd’hui sur une carte ou même en termes de puissance économique pour être très vite persuadé que l’attitude franchouillarde pure et dure est désormais obsolète voire même ridicule : pour tout dire une caricature !
Citoyen du Monde ?….Certes l’idée est beaucoup plus séduisante et convainc par ce qu’elle comporte d’universel…..C’est assurément ce concept de Citoyen du Monde que je veux faire mien sans toutefois occulter tout ce qu’il comporte d’utopique…..Mais enfin tous les progrès, toutes les avancées réalisées ne sont jamais rien d’autre que des utopies qui ont bien tourné….
Au milieu de ces deux cas de figures, et entre le Nationalisme pur et dur et l’Universalisme échevelé, vous pouvez choisir d’être Européen, moyen comme un autre de vous sentir quelque peu protégé par des frontières, même si vous les avez repoussé à 1000 ou 2000 kilomètres de là….La sensation de faire partie d’un ensemble et d’appartenir à une communauté faite d’anciens ennemis historiques ou ancestraux, le refus de voir qu’elle ne représente bien souvent rien d’autre que la somme algébrique de tous les anciens égoïsmes nationaux ; la complaisance à vouloir ignorer que la concurrence entre les Pays Membres n’a jamais cessé tant en ce qui concerne les délocalisations de productions que les surenchères de tous ordres : ce n’est pas parce que l’on continue à se faire des vacheries en famille qu’elles sont moins douloureuses, bien au contraire puisqu’il faut les doubler d’hypocrisie au nom même de l’Unité Européenne !

La Commission Européenne et le Parlement de Strasbourg auront bien essayé de donner à tout cela une consistance !….Tout deux auront succombé à un péché originel rédhibitoire : Avoir ignoré l’Europe des Peuples pour mettre en place celle des Banques !

L’Harmonie Sociale ou Fiscale entre toutes les Nations ( Ne parlons que de l’Europe des Six Pays Fondateurs) ont été dès l’origine reportés à plus tard parce que trop difficiles, semble t’il à mettre en place….Cela aurait pourtant dû constituer les fondations et le socle sur lequel tout aurait pu s’ériger de façon plus harmonieuse !

On a préféré commencé par créer un Marché….une Zone d’Echange et de Production….Puis une Banque….Puis une Monnaie !

Reconnaissons à l’Euro le mérite de nous avoir protégé au moment de la crise pétrolière face à un dollar exsangue, reconnaissons aussi qu’il n’aura pas facilité nos échanges avec les USA précisément….Admettons que plus d’une génération se sera saigné pour rentrer dans les critères d’admission à l’Euro et que suite à la Crise que nous vivons ces mêmes critères viennent de voler en éclats…C’était bien la peine !

Suite à la Crise Financière et Economique que nous vivons à l’instar de la Planète entière, l’Europe des Banques semble avoir quelque peu baissé pavillon…C’est alors que Bruxelles se retourne vers les Européens et à défaut de faire la quête, ce qui ferait mauvais effet s’occupe de placer sur leur route de nouveaux obstacles susceptibles de nous faire cracher au bassinet par erreur ou par inadvertance mais dans l’intention de reconstituer les réserves largement entamées par les dérives des Banques entre autres !

Et c’est ainsi que l’on passe de l’Europe des Banque à celle des Epiciers !

Comment interpréter autrement les directives européennes permettant aux fournisseurs agro alimentaires et aux grandes surfaces de mettre en vente dans les rayons des emballages non standardisés depuis le paquet de beurre de 217 grammes, jusqu’à la boite de 543 grammes de corn’s flakes, le sachet de chips de 116 grammes ,le camembert de 192,5 grammes et le hachis parmentier surgelé de 1, 256 kilos qui jouxtera sur les rayons son concurrent plus chétif qui ne fera lui que 1,123 kilos seulement….Alors bien sûr, l’on vous répondra qu’il suffit de se reporter au prix au kilo, lequel figure le plus souvent en chiffres minuscules……Et après ça : à vos calculettes comme au bon temps du passage du franc à l’euro !

Désormais, consommateurs chéris : n’en doutez plus…Intermarché, Carrefour, Champion….C’est l’Europe près de chez vous !

Cette même Europe grâce à laquelle à la seconde où j’écris ces lignes plus en seul bateau ne traverse plus la Manche bloquée par tous les pêcheurs de Calais , Boulogne et Dunkerque….En effet au 15 Avril, ils ont déjà atteint leurs quotas de pêche pour 2009, et ils devraient donc rester au port jusqu’en 2010 !….On leur propose bien une prime pour la casse de leurs bateaux, on leur avait bien accordé des subventions dont ils n’ont jamais vu un fifrelin….Ils veulent simplement avoir le droit de faire leur métier…l’Europe casse leur élan, brise leur effort….Elle n’est plus vraiment un « espoir » pour tous les Européens !

Quant à invoquer des raisons de ressources de cabillaud qui seraient en cours d’épuisement, à l’inverse, il semblerait qu’elles soient reconstituées dans la zone intéressant les pêcheurs Français…Mais ceci n’est pas nouveau et notre époque est assez spécialisée dans l’Art d’opposer toujours des arguments technocratiques à des aspirations naturelles et légitimes!….Quand les « Commissaires » qui désormais nous dirigent  utilisent la Science ou le Développement Durable pour mettre un coin entre l’Homme et la Politique on a toutes les chances d’aboutir à de telles situations!       

 

C’est cette même Europe qui aura mis 20 ans pour autoriser la France à diminuer son taux de TVA dans la restauration….Et tout ça pour le faire au pire moment et au risque de provoquer une mini guerre civile entre les restaurateurs au sujet de l’affectation des ressources issues de cette mesure !

Créer des emplois ?…à quoi bon, il y a belle lurette que l’on a du mal à trouver un cuisinier ou une serveuse pour peu que l’on en cherche !….Quel intérêt y a t’il à créer des emplois dont plus personne ne veut depuis que cette branche est  » socialement sinistrée  » tant par le comportement d’une majorité d’employeurs que par le manque de vocation de bon nombre d’employés qui auront choisi ce métier par défaut ! ….Si l’on rajoute à cela la diminution d’activité due à la Crise et évaluée suivant les régions entre 10% et 50%…Du même coup on peut se demander si cette diminution de TVA ne tient pas davantage des soins palliatifs que de l’électrochoc !

Comment se sentir concerné par cette Europe là moins de deux mois de l’Election au Parlement de Strasbourg !….A quoi sert le Parlement de Strasbourg !….Quelle Réussite peut on mettre à son Crédit ?…Quelle est son influence sur la Commission de Bruxelles toute puissante ?

On sait qu’elle offre à ses membres des indemnités parlementaires face auxquelles nos députés nationaux font figure de smicards et avec en plus des indemnités de séjour lors des sessions parlementaires qui ont pour effet de transformer Strasbourg en Las Vegas Alsacien !

Si l’on ajoute encore que le Parlement Européen continue d’offrir la dernière tribune qui lui reste à Jean Marie Le Pen cacochyme, et que ces élections du 7 Juin ont toute chances de faire de cet histrion le Doyen de l’Assemblée…..Lui qui exècre cette Europe bien plus encore que je m’en méfie…..Dès lors on frôle le ridicule dans cette affaire à moins que l’on ait déjà dépassé les limites de l’insoutenable !

Je ne m’attends certes pas à un accueil enthousiaste à propos de cet article, tant je sais que le l’Union Européenne est un label qui s’est plutôt bien vendu dans l’opinion….On est pour l’Europe de la même façon que l’on soutient le Téléthon ou les Restos du Cœur …..Et c’est bien comme ça !

C’est peut être parce que je voudrais que l’Europe soit autre chose que ce que l’on nous en fait voir !….Qui se souvient de Jean Monet ?….Qui connaît encore Robert Schumann ?….J’ignore ce que ces deux là auraient pensé de Monsieur Barroso ou de Monsieur Trichet…..

En tous cas, dans le doute, et en attendant que peut être L’Europe prenne une autre direction, et en supposant que je sois encore là pour le voir, je crois que je ne vais pas me préoccuper excessivement de l’élection du 7 Juin….Il y a des candidats…Il y aura des élus qui n’auront que la majorité des votants….Quant à la vraie majorité, j’ai finalement l’impression que j’en ferai partie, et que c’est bien la première fois depuis longtemps que sans sortir de chez moi : je ne perdrai pas une élection !

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour DE L’EUROPE DES BANQUES A CELLE DES EPICIERS !…

  1. Jean du MoDem dit :

    « Je ne m’attends certes pas à un accueil enthousiaste à propos de cet article ». Dans ce cas, le mieux est de s’abstenir de l’écrire.

    Il est surprenant que dans notre cité qui a voté majoritairement « oui » au dernier référendum de 2005, qui possède des institutions européennes: AFCCRE, Mouvement Européen- France et Europe Direct, le journal local n’ait pas encore ouvert une rubrique sur l’Europe.

    Les blogs pallient plus ou moins bien cette insuffisance .

    J’aime

  2. chatdorleans dit :

    @Jean du Modem:

    Il semble bien au vu des résultats du référendum de 2005 que vous évoquez, la Ville d’Orleans n’aille pas précisément dans le sens du vent de l’Histoire!
    Je vous les rappelle:
    Sur le plan national : Oui 44,18%
    Non 53,30%
    Sur le plan Régional: Oui 43,01%
    Non 56,99%

    Orléans seul : Oui 56,34%
    Non 43,66%

    Il va de soi que mon article va au delà des préoccupations Orléanaises qui elles mêmes ne semblent pas refléter le sentiment général….

    J’aime

  3. minijack dit :

    Au delà de la bataille de chiffres sur les résultats orléanais au référendum, une chose est certaine, c’est que ce n’est pas cette Europe là qu’on voulait.
    Je crois que la « Crise » va remettre les choses en ordre car elle nous inflige précisément un démenti cinglant à cet espèce de monde où tout ne serait qu’économico-financier.
    Donc les français ont eu raison de voter NON.
    et je le dis d’autant plus volontiers que, je le confesse, j’avais voté oui à reculons.
    Pourquoi à reculons ? Parce que je veux l’Europe, mais que je sentais assez mal cette Europe de la Finance. C’était donc un oui « à défaut d’autre chose », mais en fin de compte un Non était plus courageux.
    Le problème est que les partisans du NON ne s’entendaient pas sur la raison de leur vote. Il y avait des nonistes par nationalisme isolationniste, façon Le Pen ou de Viliers, les qui refusaient juste pour se faire une place dans la course à la Présidence, façon Fabius, et les indécis qui n’avaient rien compris de l’usine à gaz des centaines de pages de la Constitution.

    Néanmoins, la France a voté NON. Il aurait fallu en tenir compte et élaborer une autre constitution beaucoup plus simple. Sarkozy n’a pas voulu ça parce qu’à l’époque, la « crise » n’était pas encore là et il rêvait d’une France à l’américaine dans une Europe avant tout financière !
    C’est aussi pour ça que je n’ai pas voté pour lui.

    Cela dit, je te trouve assez dur avec Trichet. C’est un monétariste convaincu. Et il a raison ! Ce n’est pas la monnaie qui est responsable de la manière dont on s’en sert.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s