POURQUOI JE ME FOUS D’HADOPI !

Parce qu’il me semble qu’il est plus urgent de défendre aujourd’hui la LIBERTE D’ EXPRESSION que la Liberté d’Impression….Quand bien même s’agirait il de films ou de musique !

Quand la Culture sera encadrée, contrôlée et censurée , ça servira à quoi de télécharger sinon à faire de la Propagande Officielle…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour POURQUOI JE ME FOUS D’HADOPI !

  1. FA dit :

    À regarder un escalier, on pourrait croire que le pallier est plus important que la marche.
    Même si tel est le cas, « l’essentiel » n’est pas toujours le chemin le plus court pour mobiliser les énergies.
    Après tout, chacun a ses marches, mais peu ont un pallier.
    À me relire, je me demande s’il était utile d’écrire cela.

    J’aime

  2. chatdorleans dit :

    @FA
    Ne vous inquiétez pas, j’ai parfaitement compris le sens de cette image, et en ce qui me concerne et à l’âge qui est le mien, on apprécie d’autant plus les paliers qu’ils semblent être là pour nous reposer des marches!…..C’est pas de l’esprit d’escalier, ça?…
    Pour en revenir au problème qui nous interesse disons que la Liberté d’Expression est à la Liberté d’Impression (en l’occurrence le Téléchargement) ce qu’un concept essentiel de la Liberté Républicaine (et pour lequel des générations ont lutté sous la conduite des plus grands esprits de leur époque) est aux conséquences d’une avancée technologique due au Génie Humain certes mais qui de ce fait comporte ses propres limites à commencer par celles de la technique: un disque dur défaillant, une simple panne d’énergie tout simplement….Et la Toile s’écroule: plus de cirque, plus de chapiteau…et c’est la Créature qui tient son Créateur par la Barbichette !…..

    Toutes ces discussions à propos du Téléchargement se déroulent sur fond d’intérêts et de considérations de boutiquiers….les choeurs étant renforcés par des millions d’ internautes moins préoccupés de se servir de leur nouvel outil pour produire et créer que pour copier….ou télécharger !

    Tout cela manque un peu de souffle derrière les combats de Hugo, de Zola et jusqu’à même Desproges pour défendre la Liberté d’Expression qui pendant qu’on se détourne d’elle commence à se fissurer quelque peu…..L’aviez vous remarqué?…Je n’en doute pas!

    J’aime

  3. souklaye dit :

    1- D’un côté, nous avons une industrie culturelle déclinante n’assumant pas le proxénétisme économique et la pandémie infantilisante qu’elle exerce sous le regard de son débiteur. Celui-ci est à la fois une fondation philanthrope de gestion nationale et une entreprise d’import/export.
    2- De l’autre côté, nous avons une infinité de niches de population n’ayant rien à voir les unes avec les autres, mais faisant front par principe de précaution. Nous prouvant par la même occasion à quel niveau de léthargie se trouvent nos sociétés occidentales pour qu’un luxe devienne une lutte nécessaire.
    3- Au centre, se trouve le gros du troupeau qui n’a pas d’avis et fait preuve d’intelligence situationniste ou d’indifférence banale sur ce combat qui est à la fois d’avant-garde et d’arrière-cour.
    4- Dans toutes les batailles, il y a des pertes acceptables. Mais comme nous ne prenons plus plaisir à nous salir les mains avec une de ces barbaries ancestrales, les invectives servent de nos jours de courroux médiatique ou de Hit Combo virtuel pour le bonheur des voyeurs générationnels et des lâches éternels.
    5- Quand on pratique l’affrontement constant ou la paix commémorative pour occuper son temps, c’est que l’on est plus en mouvement. Alors la guerre civile des flux a-t-elle un sens ?
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/

    Si la guerre propre consiste à une extermination massive, mais sélective, je ne sais pas si je dois avoir plus peur de la course à l’armement des États ou celle de l’équipement des foyers en informatique familial.
    Au fond, il n’y a pas de différence entre les deux, si ce n’est la démocratisation à outrance au nom du progrès et des actionnaires, petits ou gros.

    Le mythe de la technologie de service laisse peu à peu place à l’assistanat compensateur.
    Le tout fonctionnel transforme le temps d’activité en consommation passive.

    Quand les objets deviennent des outils, on peut observer les premiers signes de dépendance émotionnelle.
    Pas besoin d’une grande imagination banale ou d’une de ces paranoïas simulées pour constater que notre écosystème subit une profonde mutation
    La suite :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/02/24/effets-secondaires-de-la-fracture-numerique/

    J’aime

  4. minijack dit :

    Cette déclaration prouve bien que tu n’as rien compris au problème !

    La Liberté sur internet C’EST la Liberté d’expression, et défendre le droit d’accès à la Culture –tout en la rémunérant bien sûr– c’est défendre AUSSI la liberté d’Expression.

    Au prétexte de protéger une « culture » commerciale, un projet comme HADOPI ne vise qu’à fliquer et restreindre la Liberté d’Expression, et entre autres celle des blogs.
    Non pas en les interdisant, ce serait trop voyant, mais en créant des « labels » autorisés pour certains et pas pour d’autres…
    Ca permettrait aux journalistes notamment de bénéficier du Droit d’Auteur, ce qui est normal, mais pas aux blogueurs quel que soit le nombre de leurs lecteurs, pas davantage aux écrivains non maqués par une Maison d’Edition ou à des musiciens indépendants hors des circuits des « majors ».

    Dire qu’on n’en a rien à foutre de HADOPI, c’est laisser le champ libre au seul secteur marchand qui contrôle déjà la Presse, les radios et la TV.

    Toute loi qui prétend mettre de l’ordre sur le Net de manière uniquement coercitive n’est pas une loi acceptable en démocratie. Nous ne sommes pas en Chine ! pas encore…
    Tu t’apercevras que ta Liberté d’Expression aura disparu lorsqu’il sera trop tard.

    Il est donc extrêmement important de trouver un moyen de garantir une rémunération de la création culturelle, mais pas par les méthodes prônées par les trusts industriels. Le monde d’Internet est avant tout un monde de partage et de diffusion.
    Et qui dit « partage » dit « équité ».
    Le problème n’est donc pas celui du téléchargement, mais celui du « téléchargement sans contrepartie » d’oeuvres protégées par le Droit d’Auteur.

    Tu acceptes bien de payer des impôts pour pouvoir rouler le dimanche sur des routes bitumées, ou visiter les musées quand c’est gratuit ? Pourtant, ce sont tes impôts qui permettent cette gratuité.
    HADOPI veut instaurer des autoroutes à péage qui mènent uniquement chez les majors et pas ailleurs !
    Elle ne protège donc pas la « Création » de manière générale, mais seulement les intérêts des proxénètes de la Culture.
    C’est ça qui est inacceptable.

    La Licence Globale permettrait d’accéder à toute la culture du monde, depuis les plus grandes autoroutes menant aux grands musées jusqu’aux plus petits chemins de traverse menant à des fontaines ignorées jusque là.

    J’aime

  5. chatdorleans dit :

    En fin de compte, de la même façon qu’il est difficile de distinguer dans cette affaire la ligne entre ceux qui veulent en user et ceux qui veulent en abuser….Et de la même manière que celle qui sépare ceux là qui sont pour de ceux là qui sont contre Hadopi ne passe pas nettement par les clivages politiques traditionnels, on peut penser que cette affaire restera à l’état de patate chaude entre ceux qui l’auront combattue et ceux qui l’auront soutenue!
    Dans les deux camps les gens de bonne foi continueront de jouxter les profiteurs où même disons le, les trafiquants ou les affairistes …… Tout ceci tourne au sac de noeuds épouvantable…..
    Alors Licence Globale?….Oui pourquoi pas à condition qu’elle ne soit acquittée que par les téléchargeurs exclusivement et non pas l’ensemble des Internautes: il n’y a rien à exprimer dans ce problème en termes de solidarité quelconque!

    Pour le reste , et en ce qui concerne le téléchargement sauvage, illégal comme on voudra!….Ainsi que je l’ai maintes fois exprimé: la copie d’une copie qui a été elle même détournée ou volée tient du recel tel que la Loi le définit !…..

    Après cela que les députés prennent leurs responsabilités, et nous verrons bien!

    J’aime

  6. minijack dit :

    Nous sommes parfaitement d’accord pour dire que l’appropriation sans contrepartie d’oeuvres protégées par le Droit d’Auteur est non seulement illégale mais illégitime.

    Je ne la qualifierai pas pour autant de vol puisque cette appropriation ne prive pas le propriétaire légal de son bien comme dans la cas de vol d’objets matériels. Il ne saurait donc y avoir recel non plus. (sauf si les copies illégales font l’objet d’une revente à titre onéreux, mais là ça devient effectivement du trafic de contrefaçons.)

    Il s’agit donc d’un « dol », et non d’un « vol ».
    Il n’en reste pas moins que l’auteur, de quelque discipline artistique qu’il relève, DOIT recevoir une compensation pour son travail, même si ce dernier est accessible gratuitement comme on reçoit la radio. On peut aussi ne jamais écouter la radio, ça ne l’empêchera pas d’exister pour les autres et chacun la subventionne aussi dans la redevance TV.

    La Licence Globale peut être comprise comme un impôt payé par tout le monde, qu’on télécharge ou pas.
    En ce cas, elle n’est ni plus ni moins injuste que la redevance TV, et beaucoup moins que la taxe pour copie privée que nous payons déjà depuis des années sur les CD, DVD disques durs et cassettes diverses même pour n’y copier que nos propres travaux.

    Elle peut aussi être comprise comme une taxe payée par les propriétaires des tuyaux (les FAIs) qui depuis des années s’engraissent en nous vendant des tuyaux sensés être vides… mais qui en réalité se sont emplis de la seule chose qui a de la valeur sur le net : la Création permanente.

    A moins de faire un internet à plusieurs vitesses, je ne me fais aucune illusion, les FAIs reporteront ce surcoût sur leurs clients et au bout du compte ce sera toujours le consommateur qui paiera. Mais n’est-ce pas normal ?

    J’aime

  7. chatdorleans dit :

    @ Minijack….

    Enfin vous arrachez le masque: « La Licence Globale comme un impôt payé par tout le monde que l’on télécharge ou pas! »
    Un nouvel impôt!…Une nouvelle loi!….n’importe quel député UMP ou PS sans imagination
    est capable de trouver ça!
    Il y a quelques mois que je cherche à vous faire dire cela, je vous en remercie…
    Ecouter la radio, regarder la télé cela n’a rien à voir avec le téléchargement ni même avec le fait d’enregistrer des émissions diffusées puisqu’il ne s’agit pas du même support….
    Le côté parasitaire de votre proposition me choque et m’indigne….ainsi ferez vous donc payer la taxe globale par les plus modestes au profit de ceux qui auront les moyens d’accéder aux technologies les plus performantes….
    Les téléchargeurs s’invitent donc à la table de tous les autres….Très franchement je n’imaginais pas que vous étiez susceptible d’aller jusqu’à cette forme d’égalitarisme soviétique portant totalement désuet à propos d’une telle question !…..Seriez vous un liberalo-collectiviste?…Ceci pouvant expliquer certains paradoxes dont vous êtes coutumier…

    Que le consommateur paie…soit….mais en proportion de ce qu’il consomme et s’il consomme seulement !…Cela évitera que les fournisseurs d’accès se transforment en collecteurs d’impôts à leur tour !

    Autant je crois que l’on peut faire jouer la solidarité pour ce qui est de l’accès à Internet pour tous, autant je pense qu’il ne faut pas confondre Internet et Télé chargement pour en faire un « pack » indissociable: Je veux bien payer des impôts pour que chacun puisse avoir accès à la Culture par le biais des bibliothèques et les Médiathèques, ça c’est comparable à Internet…Mais quand je vais au Cinéma, au Théâtre ou au Concert je ne fais pas payer ma place par les autres…. Ca, cela peut s’apparenter à du Téléchargement: un usage facultatif, à mon profit et pour mon plaisir exclusif !

    Merci en tous cas pour votre franchise, mais il aura fallu du temps….La Liberté pour le loisir des uns que l’on fait payer par tous les autres ne saurait être une solution !

    J’aime

  8. minijack dit :

    Comme d’habitude, vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre et dans le sens qui vous convient le mieux pour porter une critique peu amène !
    J’espère pour vous que vous le faites exprès ? Le contraire m’inquiéterait.

    Comme je ne supporte pas d’être pris pour un con et encore moins pour un communiste, je referai donc l’effort d’expliciter mon message précédent.

    J’ai dit « PEUT » être comprise comme un impôts (ni plus ni moins injuste que la Redevance TV).
    Vous vous arrêtez là-dessus pour me taxer de collectivisme. Vous auriez « démasqué » l’infâme coco » qui s’abrite derrière un libéralisme affiché. C’est vraiment n’importe quoi !

    Vous possédez bien un véhicule individuel et pourtant vous aussi, comme moi, vous payez dans vos impôts locaux pour les Transports en Commun que personnellement je ne prend jamais… (d’autant moins que pour prendre ce sacré Tram je doive faire plus d’1 km à pieds pour trouver une station ! ;c)
    Mais il ne me viendrait pas à l’idée d’en demander le remboursement à Michel Martin ! Suis-je collectiviste pour autant ?

    Le principe du « en commun », qu’il s’agisse de transport de passagers ou de fichiers numériques, est nécessairement arbitraire donc injuste, mais en l’état de la technique c’est « la moins mauvaise solution » pour que tout le monde y ait accès au moindre coût pour la société.
    C’est celle qui coûterait le moins cher au contribuable puisqu’il n’y aurait pas besoin de fliquer le Net comme le prévoit HADOPI, ni plus besoin d’encombrer les tribunaux avec des milliers de cas, et plus la crainte permanente d’être en défaut parce qu’on n’aurait pas suffisamment protégé son adresse IP d’une utilisation frauduleuse par un de ces maudits pirates.

    J’ai dit aussi (mais vous ne l’avez pas relevé) : « A moins de faire un internet à plusieurs vitesses »…
    Ce serait en effet une solution, techniquement possible celle-là, de faire payer davantage les gros tuyaux que les petits. Auquel cas, les particuliers sans enfant et qui ne téléchargent jamais de gros fichiers musique ou cinéma n’auraient pas besoin d’un gros débit et ne paieraient pas.
    Mais c’est tout aussi arbitraire car d’autres auront besoin professionnellement de gros tuyaux sans pour autant être des téléchargeurs fous et dans ce second cas où il y aurait deux niveaux d’accès, il faudrait toujours de la surveillance pour les tricheurs. Donc on n’avance pas.
    Le meilleurs moyen reste donc la Licence Globale, aussi injuste qu’elle soit c’est celle qui coûte le moins cher et qui est la moins coercitive, donc la plus acceptable socialement.

    J’aime

  9. chatdorleans dit :

    @Minijack

    En dehors de votre surprise indignée qui ne me surprend pas, je reviens sur quelques points de ce dernier commentaire!
    Votre comparaison entre Téléchargement et Transports en Commun est totalement hors sujet: les Transports constituent un service public, comme moi vous avez une voiture, certes mais il arrive que je préfère le Tram pour certains parcours et vous même, je n’en doute pas pourriez y avoir recours si votre voiture était en panne !….Dans ce cas il vous faudrait en sus acquitter le prix de votre transport et ceci à votre charge exclusive….C’est tout ce que je réclame au sujet du Téléchargement…Souvenez vous de mon article « Tu Télécharges…Tu Paies »….Je n’ai rien voulu dire d’autre!

    En dehors de cela je compatis au fait que Serge Grouard n’ait pas songé à installer une station de tamway plus proche de votre domicile: ceci m’apparaît le signe d’une grande ingratitude à votre égard….Mais enfin il doit vous rester quelques autobus!

    Je ne pense pas non plus qu’il s’agisse d’une « grosseur de tuyaux » mais seulement de l’usage que l’on en fait, c’est à dire d’une option dans l’utilisation d’Internet.
    Sans aller suggérer comme vous le faites arbitrairement que « les particuliers sans enfants ne téléchargent jamais » Où avez vous pu trouver un truc pareil?….Et pourquoi pas les lapins aux yeux rouges !….Il me semble que la seule solution envisageable est le téléchargement légal auprès se sites qui en feraient la gestion, en percevraient les droits et en assureraient la redistribution….sous contrôle bien entendu!
    Toutes les oeuvres piratées ou volées seraient alors filtrées par ces sites et pourraient être mieux contrôlées, ça ne coûterait rien au contribuable, on assurerait de cette façon un reversement équitable des droits d’auteurs y compris aux plus modestes…
    Je retiens enfin que votre commentaire se termine par ce demi aveu à propos de « La Licence Globale, aussi injuste qu’elle soit qui coûte moins cher (à qui?) est moins coercitive (pour qui?) et la plus acceptable socialement ( je vous l’ai déjà dit le téléchargement n’a rien de social et procède de l’acte individuel)….Seul chose à retenir: La Licence Globale est injuste….Le Téléchargement est une application (entre autres) d’ Internet….Il n’en est pas constitutif !

    J’aime

  10. minijack dit :

    « Tu télécharges, tu paies. »
    Ce que vous décrivez là est la pire formule de l’ultra-libéralisme à l’anglosaxon.
    Dans le même ordre d’idées on pourrait tout aussi bien dire : tu es malade, tu crèves !
    Eh bien non, au risque de passer pour plus gauchiste que vous, ce n’est pas comme ça que je conçois les choses.
    La Culture n’est pas une vulgaire « marchandise ». C’est un besoin vital pour l’esprit au même titre que la santé ou la nourriture pour le corps.

    Alors, certes, la Licence Globale n’est pas idéale, pas plus que la redevance TV, j’en suis parfaitement conscient et des milliers d’autres internautes le sont aussi apparemment, mais la formule purement « commerciale » que vous invoquez est précisément celle que prétend appliquer l’HADOPI parce que ça arrange ceux –et uniquement ceux-là– qui actuellement se font payer (cher) une culture entièrement sous leur contrôle…
    C’est étonnant que, auteur vous-même, vous ne vous en rendiez pas compte.

    Juste pour vous permettre de réaliser à quel point vous êtes hors des réalités sur ce sujet :

    http://www.pcinpact.com/sondages/detail/146.htm?vc=1#vc

    J’aime

  11. chatdorleans dit :

    @Minijack
    Et c’est vous qui parlez d’amalgame à tout bout de champ!….Vous en avez plein la bouche de l’amalgame et votre dentiste,cette fois au moins n’y est pour rien!
    Assimiler mon « Tu télécharges tu paies » à un « Tu es malade tu crèves » que je n’ai jamais prononcé est proprement indigne….Des comme ça, je peux vous en trouver une cinquantaine en dix minutes!….
    Non la Culture n’est pas une marchandise, mais j’ai juste voulu dire que j’accepte de payer celle qui me convient, que je ne vous demande aucune participation pour cela mais que je n’entends pas subventionner celle que vous aurez choisi…C’est clair cette fois!
    Si vous etes malade en revanche, j’accepte volontiers de cotiser pour que vous puissiez vous soigner….Voyez vous même comme vous avez l’art de faire dévier les débats…
    M’accuser d’ ultra libéralisme auto saxon…c’est encore me faire un procès à la mode de Pékin si Moscou vous vexe comme j’ai cru le comprendre!….
    Ce soir même en Suède j’apprends que des Téléchargeurs ont été condamnés à 1 an de prison ferme et plusieurs millions d’amende….Sans doute est ce excessif , mais je ne doute pas que votre solidarité financière saura s’exprimer à leur égard comme vous savez le faire, je n’en doute pas dans les grandes occasions….C’est le moment ou jamais: « Téléchargeurs de tous les Pays Unissez Vous »!

    Finalement ce débat m’apparaît un peu inutile: Hadopi qui n’est pas une bonne solution sera sans doute adopté le 29 Avril en seconde lecture et nous passerons à autre chose…..

    J’aime

  12. minijack dit :

    Ce n’est pas un « amalgame », c’est une comparaison.
    Je veux dire que les organismes sociaux sont par nature « partageux » en AMONT.

    La Culture (dont je vois avec plaisir que vous ne la considérez pas non plus comme une « marchandise ») est un bien commun auquel tout le monde devrait avoir accès, au même titre que l’éducation gratuite de l’Ecole Laïque et Républicaine, ou, pour satisfaire votre sens du « qui prend paie », au moins comme une bibliothèque municipale pour laquelle vous payez effectivement de manière individualisée par une adhésion d’une part, mais aussi par une subvention municipale d’autre part, beaucoup plus importante que le total des adhésions, ce qui revient à dire que c’est en grande partie l’impôt qui favorise la Culture.
    Et c’est normal.
    La Culture se doit d’être disponible pour tout un chacun, libre à chacun d’y prendre ensuite ce qu’il veut quel que soit son niveau de curiosité ou son niveau intellectuel. Même si vous n’empruntez jamais un livre ou un CD à la médiathèque d’Orléans, vous participez pourtant par vos impôts locaux ou par le jeu de subventions nationales à son existence et à son fonctionnement.

    Internet est tout-à-fait comparable à une immense bibliothèque.
    Vous ne pourrez plus cette fois m’accuser de faire des amalgames qui n’ont pas de pertinence.

    Pour ce qui concerne les affidés du Parti Pirate suédois, qu’ils crèvent !
    Vous confondez la cause et les effets.
    Encore une fois, je n’ai jamais été partisan du « co-pillage » à outrance et gratuit, mais précisément du contraire : un accès libre parce que DEJA PAYE en amont par cette Licence Globale, ce qui très différent.

    J’aime

  13. dame Lepion dit :

    Et c’est reparti, les papys pompeurs, les chums pettent haut, décidément! Du temps du minitel rose, on télédéchargeait, c’était bon, maintenant on se charge, mais à la baïonnette.
    Malgré tout l’intérêt que je porte à vos échanges passionnés, je suis encore plus perplexe qu’avant. Continuez à m’expliquer, s’il vous plaît, mais sans passer par la Suède ou par Pékin, votre fleuve Amour fait trop de méandres…
    Il va bien falloir trouver quelques petits terrains d’entente, avant l’accolade finale !

    J’aime

  14. chatdorleans dit :

    @ Dame Lepion

    Excusez moi M’dame….c’est pas moi qu’ai commencé…Pis d’abord il arrête pas de copier sur les autres…Et puis c’est çui qui y dit qui y est…Pouf Pouf !
    « L’accolade, à l’hôtel :de gràce n’y pensez plus!
    (Pour l’amour du contrepet!)

    J’aime

  15. minijack dit :

    J’ajouterai concernant l’affaire « Pirate Bay », bien que je n’approuve évidemment pas le piratage, je trouve que la sentence est plutôt lourde, mais il y a bien plus grave…

    Il appert aujourd’hui que cette condamnation par la Justice suédoise semble sujette à certains vices de forme qu’il est impossible de passer sous silence :
    Une journaliste qui aurait été au courant du prononcé la veille du jugement officiel atteste de pression subies par les juges de la part de lobbies américains des majors.

    Lire l’article de Numérama :
    http://www.numerama.com/magazine/12682-La-police-va-enqueter-sur-le-jugement-de-The-Pirate-Bay.html

    C’est peu dire combien ces gens là (je parle des majors) sont soucieux plus de leurs intérêts que de la sérénité de la Justice dans une Démocratie…
    Ca donne une très mauvaise image de la Suède.
    Si c’est ça la Justice indépendante que l’on souhaite en France, il y a de quoi s’inquiéter…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s