MA COPIE AU BAC PHILO….UN DEUX ET TROIS !….

 

 

 

 

 

Le nombre trois est cher aux Dieux. On nous le dit,

Et j’en trouve partout des preuves abondantes

Trois séjours éternels : Purgatoire, Paradis,

Enfer, avec Minos, Eaque ou Rhadamante.

 

 

Brahma, Civa, Vichnou. Fils, Père et Saint Esprit,

Trois Parques, Trois Vertus, Trois Dimensions, Trois Grâces.

Le Ménage moderne : Amant, Femme et Mari,

Le Trépied, le Tricycle et la Glace à trois Faces.

 

 

Trois divisions du Temps :Passé, Présent, Futur,

Et pour le mesurer : montre, horloge ou pendule

Tout corps que nous palpons est mou, fluide ou dur

Et sans fin l’ Homme avance, ou s’arrête, ou recule

 

 

Le passant que l’on voit, tondu, chauve ou frisé

Ne peut être à coup sûr qu’ homme, femme ou androgyne

Le vin que nous buvons est blanc, rouge ou rosé

Dans des demi bouteilles, des litres ou des chopines.

 

 

Si l’on est député, ministre ou sénateur

Il faut être de gauche, ou de droite ou du centre

Et l’on essaie : puissant, adroit ou sans valeur

De remplir : son Devoir ou sa Poche ou son Ventre.

 

Liberté, Egalité ou Fraternité   

Liberté que de crimes en ton nom commet on!

Il y a des cons partout, ça c’est l’ Egalité

Et par Fraternité …on ne donne pas les noms.

 

 

Grand, petit ou moyen. Assis, couché, debout

Homme, Femme ou Enfant ; Disciple, Maître ou Apôtre

Vous aurez beau chercher : ailleurs, ici , partout,

Vous ne rencontrerez que vous, moi….ou les autres !

 

 

La grande règle au fond, c’est la règle de trois,

Alors je m’y soumets. Bien plus je me l’impose.

Entre trois seuls objets je veux fixer mon choix

En tout état d’esprit, et de corps ou bien de cause.

 

Entre vieux Compagnons : Amis, Frères ou Copains

Quand nous parlerons Sport, Politique ou Théâtre

Je serai filandreux, éloquent ou malin,

Pour donner mon avis : clair, obscur ou grisâtre.

 

 

En amoureux farouche, ou tendre, ou timoré

Près de la Femme aimée : épouse, amante, amie

Dans des Plaisirs permis, défendus, tolérés,

Je passerai des heures, ou des Jours, ou ma Vie.

 

 

Pas de tons imprécis, changeants ou compliqués

Ma compagne sera blonde, ou brune ou bien rouquine

Et quand nous aurons dit : tu veux, viens ou OK

Je la trouverai pure, experte ou pas maligne.

 

 

Que nous ayons Fortune, Aisance ou Pauvreté

Maître dans ma maison : Château, Villa, Cahute

Pour clore bouderies, heurts ou contrariétés

Je lui dirai tout net : c’est oui, ou non, ou flûte !

 

 

Accepte le Bonheur, le Malheur ou l’Ennui

Il n’y a que ça au monde : chacun rit, bâille ou pleure

La dessus mon petit : reste, reviens ou fuis.

Rien à faire de plus : Rentre…Sors ou Demeure !

 

 

A quoi la chère enfant, aux yeux bleus, verts ou noirs

Sans s’encombrer d’égards, de tact ou de mesure

Sans doute répondra : matin, midi ou soir

Je t’enquiquine à pied, en cheval, en voiture !

 

 

Je veux mourir à l’Aube……(dont le chef lieu est Troyes)

Ce calembour aux Dieux pouvant être agréable

Faire le saut final en comptant : un…deux….trois

Pour affronter sans peur Dieu…Saint Pierre ou le Diable

 

 

Sur ma tombe on lira : naquit, vécut, mourût…

Formule en vérité simple, courte et parfaite

Et l’on aura tout vu, tout compris, tout connu

D’une existence humaine, ordinaire et complète….

 

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MA COPIE AU BAC PHILO….UN DEUX ET TROIS !….

  1. Circé dit :

    Alors là, JPM : BRAVO !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s