PETIT PRECIS DE BONNES MANIERES A L’USAGE DES ASSUJETTIS, C0NTRIBUABLES ET CONTREVENANTS A PLUMES AUTANT QU’A POILS…

 C’est suite à une simple constatation à propos du règlement d’une contravention à 11 € que l’idée de cette chronique m’est venue à l’esprit….
Plutôt que de poster mon imprimé avec un timbre amende acheté chez mon buraliste, j’ai préféré sans doute pour utiliser la dernière formule d’un chéquier en cours, envoyer un chèque de ce montant….C’était il y a près de 3 mois et je constate que ce chèque rédigé à l’ordre du Trésor Public n’est toujours pas débité !….Déjà une première expérience m’avait permis de constater que le chèque n’était apparu au débit de mon compte que cinq mois plus tard !…..
Qu’en déduire me direz vous ?
Tout simplement que nos Dirigeants autant que nos Administrations s’efforcent de nous faire évoluer à l’intérieur de schémas et de procédures pré établis et qu’il suffit parfois de provoquer des décalages infimes pour nous permettre de rester dans la légalité tout en sortant des sentiers pré formatés à l’intérieur desquels on veut nous contenir : là où nous sommes toujours sûrs d’être contredits, désavoués, déboutés quelques soient nos demandes ou nos réclamations puisque toutes les questions que nous pourrions être admis à poser sont déjà répertoriées et mémorisées avec les réponses à leur apporter dans le sens de «   c’est impossible  », «  on ne peut rien pour vous  », «   c’est votre problème  » etc….
Il s’agit la d’une formation qu’ont reçu tous les membres de la Fonction Publique, et plus précisément ceux chargés de nous taxer, de nous contrôler et de recouvrer l’argent qui nous reste encore !….Sans doute s’agit il de fascicules à connaître par cœur et dans le style «  Questions / Réponses….et du genre «   Si l’on vous dit telle chose, vous répondez telle autre chose…  » un peu à la manière de ceux qui nous sollicitent par l’intermédiaire du phoning et dont nous comprenons bien qu’ils nous lisent le formulaire qu’ils ont sous les yeux…..Nos Contrôleurs, Vérificateurs, Percepteurs, Gendarmes et Policiers ne lisent pas leur programme ni leur mode d’emploi….Ils les ont en tête et il nous appartient donc de passer par des voies différentes et originales, de façon à varier les questions ou les à propos de telle manière qu’il n’existe pas de réponse adaptée aux circonstances que nous aurons suscité !
Exemple, et pour revenir à ma contravention : depuis que l’on a crée le timbre amende chacun s’empresse de les acheter et de renvoyer le formulaire, facilitant du même coup le recouvrement et la mise à jour des fichiers…..Faire un chèque, ce n’est pas interdit, il vous en coûtera de toute façon le même prix: 0,56€….ce chèque sera établi au nom du Trésor Public, adressé à la Police qui le transmettra à la Trésorerie, qui en fera l’imputation et tout cela vous emmènera quelques mois plus tard avant d’être débité……Vous n’aurez rien fait de mal ni de répréhensible, tout simplement et en ne succombant pas à la facilité et à une forme de médiocrité dans laquelle on s’efforçait de vous contenir, vous aurez contribué à donner sans doute un peu de travail à une préposée que vous aurez arraché à sa torpeur en l’obligeant à traiter votre chèque, ce qui compte tenu des délais observés m’apparaît être d’une difficulté extrême !
Dans un autre registre, ayant été l’objet d’une rectification fiscale et dans laquelle ma bonne foi n’était pas en cause, j’ai été amené à demander des délais de paiement jusqu’à fin 2009, dans le seul but de régler cette question tout me permettant d’honorer mes autres échéances fiscales à venir d’ici là ( Impôts sur le Revenu, Taxe d’Habitation etc…) !….J’ai donc proposé un échéancier et j’ai reçu en guise de réponse un imprimé de quatre pages à remplir me réclamant tous mes justificatifs de retraites, revenus, crédits en cours, loyers et autres fariboles et avec en prime cette question qui vaut de l’or ( pour le coup) : «   Avez vous toujours réglé vos impositions avant la date limite de paiement, ou si vous avez obtenu des délais de paiement, les avez vous respectés ?  »…..En un mot dois je comprendre qu’ils me demandent de leur confirmer qu’ils n’ont effectivement pas eu de problème avec moi jusqu’à ce jour ?….Ou dois je en déduire que les Archives de la Trésorerie d’Orléans sont plutôt mal rangées….
En tous cas, j’ai commencé à exécuter ce calendrier scrupuleusement et mes règlements ont été acceptés et encaissés sans que j’aie pour autant à endosser la tunique du pénitent, à porter la croix du supplicié pour faire mousser de satisfaction des préposés au recouvrement soudain gonflés de leur pouvoir et de leur importance pouvant aller jusqu’à précipiter parfois certains dans le désespoir !…
Lorsque je lis que la Charte des relations entre l’Administration et le Contribuable, disponible sur www.impots.gouv.fr , je constate qu’elle est placée sous la triple devise: « Simplicité, Respect, Equité »…..Des mots….encore des mots !    Une règle d’or avec nos Fonctionnaires Prédateurs : ne pas jouer au plus malin, apparaître plutôt simplet et même débile s’il le faut…..
A mon âge et pour ce qui me concerne…la voie est tracée….le gâtisme et la déperdition des facultés intellectuelles apparaissent comme des voies toutes tracées….. A moi Alzheimer !…..On les aura !
Qui m’empêchera, dans le bureau du Percepteur, d’inverser les rôles en lui proposant d’aller lui faire un café ou de lui verser une petite bière ?
Que pourra t’il me répondre si je lui renvoie son formulaire avec des coloriages et non sans avoir dessiné une maison avec le soleil, la lune et des pots de fleurs !
Si je suis amené à lui écrire, qui pourrait s’étonner que je le fasse d’une écriture parfaitement illisible ou avec des caractères comme des pattes de mouches indéchiffrables et quitte même à finir ma missive en écrivant «  Pouët Pouët !  » en lettres majuscules…
Comme vous le voyez ; l’imagination est résolument au pouvoir dès lors que l’on se décide à être le plus con de l’endroit où l’on se trouve….Et en plus ça peut réserver de bons moments……En tous cas ce challenge en vaut bien d’autres !
 
Avec tout ce qui est Gendarmes ou Policiers, il convient d’adopter d’autres comportements : le fait d’apparaître débile ou gâteux au volant n’étant sans doute pas de nature à faciliter vos propres affaires…..
L’arrogance n’étant pas non plus le meilleur registre, vous éviterez de répondre au Gendarme qui vous demande si «  Vous avez bu ?  » avant de vous faire souffler dans le ballon : «  ET VOUS ?  »…..Je vous préviens d’avance que ça passe très mal !
Non, sur le bord de la route, si vous êtes arrêté….Un minimum de profil bas s’impose, même si, là encore tous les dialogues possibles sont ficelés et que toutes les réponses ou remarques de vos interlocuteurs sont formatées, répertoriées depuis longtemps dans les manuels d’instruction à l’usage des flics, gendarmes et autres CRS…..Depuis le «  On se calme Monsieur ! »….Jusqu’au «  Fallait y penser avant !  »….Tout est préréglé, automatisé et vous n’avez aucune chance d’en sortir indemne…..A moins que ….
Pour cela, vous pouvez tenter de vous glisser dans le registre historique ou culturel, et pour tout dire de mettre en perspective l’évolution des Forces dites de «  L’Ordre  » depuis une certaine époque jusqu’à ce jour……
Que vous vous prétendiez Juif, Communiste, Franc Maçon, Tzigane ou Homosexuel…..Vous pouvez toujours faire toucher du doigt au Policier qui vous verbalise l’immense pas accompli entre le moment présent où votre tortionnaire vous verbalise pour un dépassement de vitesse et celui, déjà heureusement lointain, où la Police Française, compte tenu de son attitude à une certaine époque vous aurait sans doute envoyé sans rémission dans des camps dont vous ne seriez jamais revenu !…..Quel progrès accompli en fin de compte !…..Il n’empêche que cela fût….et qu’à la condition qu’aucun terme insultant ne soit employé dans votre exposé, il ne me semble pas que l’on puisse être condamné pour un simple rappel historique, surtout s’il est incontestable !
Je ne vois décidément aucun tribunal condamner un citoyen qui se féliciterait de perdre 3 points à son permis, plutôt que d’avoir été emmené par les membres de la même Administration en 1942 au Vel d’Hiv puis à Drancy pour finir à Auschwitz !
Evidemment, ce n’est pas une habitude à prendre que de procéder ainsi, et l’on comprendrait mal que ce genre de dialogue se multiplie le long de nos routes, mais à l’heure où un simple regard peut être considéré comme «   un outrage à policier  », pourquoi ne pas concilier tout cela avec le «  Devoir de Mémoire  » dont on nous parle par ailleurs….Il me semble que cela en fait partie aussi !

 

rafle-paris

 
 

 

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s