PIRE QU’UN CRIME…..C’EST UNE FAUTE !

C’est en ces termes que Talleyrand s’adressait à l’Empereur Napoléon lorsqu’il évoquait l’exécution du Duc d’Enghien dans les fossés de Vincennes!

Ramenons les choses à leur justes proportions: Serge Grouard n’est pas plus Napoléon que je ne suis Talleyrand, et quant àFansolo, Dieu soit loué il n’a pas été fusillé : ainsi qu’il le rappellait lui même dans son interview sur FR3: « Il n’y a pas Mort d’Homme! » …..Ouf, mais on l’a quand même échappé belle!

Il n’en reste pas moins que cette obstination du Maire d’Orléans à poursuivre Fansolo dans ses derniers retranchements: judiciaires, professionnels, et même familiaux et personnels, et ceci jusqu’au moment où il se retrouve contraint  de quitter la Ville reste une énorme faute sur le plan politique et dont toutes les conséquences ne sont pas près d’être tirées….Sont elles seulement mesurables à ce jour?

Ceci est tellement vrai que durant toute cette année et dans tous ces mois qui auront séparé le jugement en première instance de l’Appel à intervenir le 13 Octobre prochain, les efforts et les interventions n’auront pas manqué tant de la part de ses adversaires que de ses partisans pour amener Serge Grouard à assouplir sa position dans cette affaire et ne pas en arriver au point où, c’est un citoyen et finalement toute une famille qui sont amenés à quitter la Ville….Force est de constater que toutes les tentatives pour éviter cette situation se seront avérées infructueuses… 

On peut toujours revenir à l’infini sur les raisons profondes de cette affaire, y compris sur une imprudence de la part d’Antoine, il n’empêche que cette histoire n’aura finalement eu aucune conséquence  ni sur le résultat des Elections Municipales, ni sur la Vie de la Cité…..Les véritables exagérations, c’est dans la suite de ce feuilleton qu’il nous faut les chercher, entre le safari professionnel et la traque économique qui s’en sont suivis  !…

Qu’avons nous entendu dans le reportage diffusé hier soir sur FR3 sinon un Homme finalement apaisé et prêt pour affronter une nouvelle Vie…..Nous avons entendu aussi des propos d’une très haute volée et qui témoignent  de grandes Qualités Humaines….Un grand courage, mais beaucoup de tristesse aussi…..

En tous cas  » Tout ça pour ça »….cela laissait une profonde impression d’une histoire bien mal aboutie et surtout d’un immense gâchis !

Et nous voici placés aujourd’hui dans une situation  à mi chemin de l’époque où l’on bannissait les pestiférés et les lépreux en les raccompagnant aux portes de la ville et celle beaucoup plus récente où l’on ramène les gens qui ne sont pas en situation régulière à la frontière….De toute façon, il fallait le faire taire, alors il vaut mieux qu’il parte !

Entre la condamnation proprement dite, l’année de chien qu’il vient de passer, le départ obligé, la nécessité de tout reconstruire ailleurs, nous devons en être au moins à la quadruple peine, voire même davantage si j’en oublie !

Aujourd’hui, le sort en Appel de cette Affaire devient presque secondaire: oui nous serons aux côtés d’Antoine le 13 Octobre, oui il nous faudra sans doute l’aider encore et rester solidaires de lui pour  le soutenir dans le dernier épisode et juste à l’épilogue de ce feuilleton!

Quelques soient les attendus du Procès, ils seront très vite oubliés et la Vie reprendra….Antoine restera présent parmi nous grâce à la proximité du Web….Il ne manquera pas l’occasion de nous rendre visite de temps à autre: comme à chaque fois que quelqu’un s’en va, cela fait toujours des problèmes pour ceux qui restent…..Tandis que Jean Valjean retrouvera sa dignité et son honorabilité en Région Parisienne, et en emmenant avec lui sa Cosette et ses petites Fantines….Les Thénardiers et les Javerts de tous poils continueront  tenir Orléans sous leur emprise ……La suite vous la trouverez dans les Misérables du Père Hugo…..

Oui, c’était une Faute, et c’en est toujours une…. non apurée, toujours purulente et loin d’être cicatrisée….Il reste suffisamment de blogueurs à Orléans pour avoir de la mémoire le moment venu….Tout ceci n’est absolument pas une question de Majorité ou d’Opposition, de Droite ou de Gauche…..Aujourd’hui, nous ne voyons seulement que la roulotte de Fansolo qui tressaute et qui cahote sur la route quelque part  entre Artenay et Montlhéry…..C’est triste certes mais au moins l’on peut se dire que lui au moins…..Il avance !…

chaplin

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans blogs, Humeurs et Air du Temps, Municipales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour PIRE QU’UN CRIME…..C’EST UNE FAUTE !

  1. Fansolo dit :

    Merci

    J'aime

  2. minijack dit :

    « La roulotte de fansolo qui cahote et tressaute sur la route… »
    L’image est belle quoique un peu ringarde mais évocatrice à souhait pour évoquer le grand cirque qu’aura été cette affaire… juste une méprise par laquelle l’édile d’orléans aura eu peur d’un saltimbanque qui avait confondu la farce et la politique.
    Je regretterai pour ma part l’humain qui se cache derrière le clown de talent, pas le polémiste politique qu’il prétendait être.
    Mais je regretterai tout autant que le politicien qui reste ait pu en quelque manière se croire menacé par cet auguste de piste aux étoiles, pardon, de guerre des étoiles.
    La nuance a son importance, car si la piste avait été claire, peut-être n’y aurait-il pas eu de guerre ?…

    Cet épisode démontre en effet que si le premier s’était maladroitement permis ce qui reste avant tout un canular, le second n’était à l’évidence pas aussi « sûr de lui et dominateur » que le dénoncent ses adversaires. Sinon, s’en serait-il à ce point alarmé ?

    En partant d’Orléans — ou du moins en laissant croire qu’il y est obligé — fansolo joue un coup formidable : Il met l’assistance de son côté.

    Je suis sûr que fansolo saura rebondir. Mais l’édile se remettra-t-il de la mauvaise image que lui colle ce procès gagné ?… En l’occurrence, ainsi que je le titrais il y a quelques mois, c’est un jeu de cons à la « Qui perd gagne » (http://www.gazettedorleans.fr/spip.php?article1012).
    Nul doute que cette triste affaire laissera des traces des deux côtés.

    J'aime

  3. Guille Nicole dit :

    Bonjour,
    En 1963, un chansonnier « Daniel Roman » surnommé « Le Chat de Gouttière » , à écrit un livre humoristique qu’il a naturellement appelé « Les Cahier d’un Chat de Gouttière » !!!
    Ce livre se présentait comme un cahier d’écolier, à petits carreaux, dont des pensées souvent dédiées à d’autres auteurs, étaient écris en differrents caractères à chaque page.
    J’ai preté mon exemplaire dédicacé personnellement, et ne l’ai jamais récupéré.

    Sans doute en avez-vous un exemplaire, car je reconnais dans votre entête un dessin de cet auteur.

    Si c’est le cas, dite-moi , comment je pourrais en avoir une copie.

    Merci d’avance !
    Nicole Guille

    J'aime

  4. chatdorleans dit :

    Quelle chance vous avez !….
    Bien évidemment Daniel Roman fut pour moi une sorte de « père spirituel » tel que je l’ai dit lorsque j’ai crée ce blog….Dire que je suis son exécuteur testamentaire est un grand mot…à ceci près que lors de sa disparition en 1983 sa veuve m’a remis les derniers exemplaires restant au monde….Beaucoup ont déjà été dispersés, mais il doit m’en rester encore quelques uns….
    Je vous engage à vous mettre en rapport directement avec moi sur mon mail : jeanpaulmorat@noos.fr
    et de me donner votre téléphone pour que nous puissions discuter de cela…..Pour la dédicace de l’auteur, hélas il est beaucoup trop tard…à moins qu’il m’ait accordé une procuration de l’au delà…
    Bien cordialement à vous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s