CA SECHE !

 

 

Qu’on bricole…qu’on fasse n’importe quoi

C’est inutile bien des fois

Qu’on s’ dépêche

Car il y a toujours un moment

C’est inévitable on attend

Qu’ ça sèche

Que l’on colle des morceaux de bois

Des briques ou bien quoique de soit

N’empêche

On arrive toujours à l’instant

Où l’on attend les bras ballants

Qu’ ça sèche !

 

 

L’ écolier devant son pâté

Attend qu’ sur la page du cahier

Ca sèche

Plus tard quand il passe le bac

C’est lui tout saisi par le trac

Qui sèche

Il a bien mis dans l’ pantalon

Les réponses à toutes les questions

Des Anti Sèches

De peur la colique le prend

Et à nouveau…Vlà qu’il attend…

Qu’ ça sèche

 

 

Plus tard il est sentimental

Les filles l’attirent…c’est bien normal

Il sèche

Pour les beaux yeux d’une fille volage

Les larmes coulent sur son visage…

Ca sèche !

Puis un jour son cœur se durcit

Il change…du coup tout l’ monde dit

Qu’i s’ dessèche !

L’Amour c’est comme un joli fruit

Quand on a trop pressé sur lui…

Ca sèche

 

 

 

Les années passent…il se marie

Les occasions se multiplient

Revêches

Que sa femme passe la serpillière

Il attendra des heures entières

Qu’ ça sèche

Le linge, la peinture ou la colle

Faut attendre que toutes ces bricoles

Ca sèche

Quand en marchant, on met l’ pied d’dans

On aim’rait bien qu’ très rapidement

Ca sèche!

 

 

Puis vient le temps des plaies des bosses

La Vie s’en charge : on aime…on bosse

On bêche

On espérait une promotion

On se retrouve en caleçon…

Cale sèche !

A force d’en prendre plein la trombine

Un jour…y en a marre on s’ débine

N’empêche

Qu’ pour être poli, j’ dis la trombine

Mais j’ pense surtout qu’ même la vas’line

Ca sèche !

 

 

Le temps passe et puis l’on vieillit

On sent qu’à l’intérieur pardi..

Ca sèche

Vient l’ démon de midi un quart

Hélas…Les Filles ! il est bien tard !

La Dèche !

Dans un ultime sursaut d’orgueil

On garde bon pied et bon œil

N’empêche

Que quand on pense à ses 20 ans

Faut bien admettre qu’avec le temps

Ca sèche

 

 

 

 

 

Puis vient la fin de l’existence

Faut pas y attacher d’importance

N’empêche

Qu’à l’instant que le sort choisit

La Vie…comme un torrent tari

S’assèche

A quatre pas de sa maison

Au fil du temps il paraît qu’on

S’ dessèche

En attendant, j’ vais boire un coup

Parc’ force de chanter devant vous :

Ca sèche !

 

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour CA SECHE !

  1. Tryphon dit :

    Heureus’ment qu’il y en a des

    Qui comme toi savent nous filer

    La pêche !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s