ET LES SHADOCKS POMPAIENT !…..

C’est en tous cas le sentiment que l’on ressent à la veille de l’ ouverture du Festival de Loire en constatant la nécéssité dans laquelle se trouvent les organisateurs de devoir  compte tenu du niveau du Fleuve, exceptionnellement bas cette année,  pomper dans les eaux  déjà exsangues de la Loire afin de remplir le canal carrément à sec mais auquel il convient de donner un aspect plus traditionnel…..Quoi de plus con il est vrai qu’un canal à sec ?…..Déjà que le réaménagement de celui là aura coûté fort cher pour ne servir qu’une ou deux fois par an, si en plus de ça, le jour où il convient qu’il se fasse beau pour épater les touristes et les visiteurs, il n’offre plus à notre vue que ses fonds vaseux….Cela devient insupportable !….. C’est la raison pour laquelle on prend de l’eau là où il n’y en a plus guère pour la transvaser là où il n’y en a plus du tout….Voici du même coup  un site classé au Patrimoine de l’UNESCO, et qui malgré la période difficile qu’il traverse est sollicité pour secourir l’une des réalisations les plus « vaseuses » ….C’est bien le mot qui convient, de la Ville d’ Orléans ….

 simple

 

Comment concilier tout cela….avec les positions tout à fait honorables au demeurant de la Municipalité en matière de Protection de l’Environnement ?

Renseignements pris , il paraît que ça phosphore dur sur la question….En attendant: ça pompe toujours du côté des  Shadocks……Juste le temps de remettre de l’eau et ils pourront continuer à  « ramer » comme d’habitude……

 

PS: Ne manquez pas la lecture des commentaires suite à l’attaque en « piqué » (il ne s’agit pas d’aviation mais d’état mental) de Laudes sur son blog !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour ET LES SHADOCKS POMPAIENT !…..

  1. chatdorleans dit :

    Sur son blog, Laudes semble mettre en doute le contenu de cet article au prétexte que la réfection du Canal d’Orléans n’a pas été faite à la charge excusive de la Ville d’Orléans, mais aussi le Conseil Général et l’Etat qui y auront participé …..Comme si nous ne le savions pas….. encore que dans tous les cas c’est quand même nous qui payons!
    Pour ce qui est du pekin qui est rémunéré à plein temps pour accueillir un ou deux bateaux par an dans les écluses…il semblerait pourtant bien que celui ci soit bien à charge de l’Agglo et donc de la fiscalité locale…..
    Quant aux conséquences écologiques de ce transfert des eaux du Fleuve vers le Canal et même s’ il a été autorisé par la DDE, il ne semble pas que ce soit la meilleure solution à l’égard d’une faune et d’une flore qui sont déjà en souffrance du fait de la pénurie d’eau….N’est ce pas là l’essentiel plutôt que l’imputation comptable de l’opération….

    Laudes dans cette affaire tient un raisonnement à courte vue, digne du simple gargottier qu’il s’apprête à devenir à l’occasion du Festival de Loire….Il me promet par ailleurs sur son blog de me donner à boire du « Destop » acheté aux enchères!….Qu’il le garde….Je ne fais aucune confiance à l’égard des hôtes qui mégotent déjà à ce point dans l’achat de leurs produits d’entretien….Qu’en sera t’il des approvisionnements et du frais ?….du respect de la chaîne du froid, de la « marche en avant » des marchandises, de la situation du personnel « bénévole » recruté pour la circonstance face à la Législation du Travail et principalement en cas d’accidents, puisqu’il semblerait bien que l’on ne se trouve plus là dans le cas des activités assurées par les contrats touchant les risques associatifs mais davantage dans un contexte purement commercial …..Du travail en perspective pour la DGCCRF qui aura peut être du mal à considérer que cette entreprise paraissant générer des flux financiers importants par ailleurs, puisse échapper aux mêmes contraintes juridiques et financières que d’authentiques professionnels qui seront également présents sur le site mais qui auront payé leur taxe professionnelle pour exister, qui rémunéreront leur personnel et acquitteront les charges correspondantes !…..
    Quant au challenge consistant à vouloir servir 500 repas par jour au sein d’une entreprise totalement improvisée , montée de bric et de broc et fonctionnant dans un amateurisme à peu près total…..Je vois là de l’inconscience bien plus que du courage: « la P’tite Pause » risque bien de se transformer en « Attente Interminable  » pour ses propres clients!…
    Bonne chance quand même à Laudes, qui cette fois prend de très gros risques: je n’en doute guère d’autant que l’emplacement que la Mairie lui a réservé Quai du Fort Alleaume n’est pas des plus faciles à exploiter: trop près de l’entrée du Festival pour les uns, trop près de la sortie pour les autres….La proximité du Pont Thinat ne sera certainement pas un atout par rapport au Quai du Châtelet…..Alors pourquoi ne pas changer le nom de la « P’tite Pause » ?…… »Les Tinettes à Thinat » par exemple !……

    J'aime

  2. Jean du MoDem dit :

    Les shadoks servent trop souvent à illustrer le négatif: http://placedeletape.wordpress.com/2009/06/20/le-ps-et-les-elections-humour/.
    En effet, leur cerveau, constitué de 4 cases est malgré tout supérieur à celui d’un ordinateur: 2 cases, le zéro et un.

    Pour ce qui est du pékin qui est rémunéré à plein temps pour accueillir un ou deux bateaux par an dans les écluses ». Ils sont deux et leur fonction plus importante est utile.

    J'aime

  3. chatdorleans dit :

    @Jean du Modem
    Mais encore ?

    J'aime

  4. chatdorleans dit :

    @Laudes
    Suite à la réponse que vous m’adressez directement sur votre site, veuillez noter qu’il ne s’agit de ma part ni de dénonciation ni même d’accusation mais tout juste de mise en garde par rapport à un fait que j’ai bien souvent rencontré à l’époque où j’étais restaurateur et qui a pour nom le « para commercialisme ». Il se peut que tout ait été parfaitement intégré dans votre projet à propos des points que j’ai soulevé dans mon commentaire….C’est en tout cas tout ce que je vous souhaite.
    Il reste que tout vous reste à faire, que je suis bien sûr que vos risques sont énormes dans cette affaire et que je doute fort que les références de professionnels que vous me citez comme partenaires dans votre projet aient l’habitude de jouer les bénévoles…..les loueurs d’assiettes vous en ont donné l’exemple….ceux qui vous les rempliront ne feront pas preuve de davantage de mansuétude, n’en doutez pas!

    Pour le reste, peu m’importe que vous ne vous souveniez pas du nom de mon ancien restaurant…..Tout cela faisait partie d’une autre vie: j’étais encore en activité….vous mêmes sans doute ne vous étiez pas encore fait virer de la Rep’…..Comme cela paraît loin désormais !
    Il ne se passe pas une journée néanmoins où je ne rencontre pas en ville d’anciens clients, et qui me disent avoir gardé le meilleur souvenir des soirées passées chez moi…De la même manière, je suis resté dans les meilleurs termes avec mes anciens salariés qui n’oublient jamais ni de prendre de mes nouvelles ni de me faire part des grands évènements de leur vie….Ca voyez vous (et je parle très sérieusement), cela constitue la seule réussite que je revendique et dont je sois le plus fier : mon chemin parmi les Hommes, plus encore que mes succès auprès de mes clients!

    Avez vous souvent rencontré des gens qui se souviennent de vos articles?…..Et comment cela se fait il que vous ayez pu être, ne serait ce qu’un bien modeste petit correspondant local dans notre quotidien régional au temps où j’étais restaurateur et que vous n’ayiez même pas eu vent de mon existence ?…..Cela semble être du domaine de la faute professionnelle et cela explique du même coup que vous ne le soyez pas resté !….

    Terrible vengeance de la Justice Divine, qui du même coup vous condamne après en avoir délibéré à vous retrouver vous même « Restaurateur » du 23 au 27 Septembre inclus à l’occasion du Festival de Loire !….

    J'aime

  5. Laudes dit :

    Vous êtes complètement mégalomane mon pauvre vieux !

    J'aime

  6. Laudes dit :

    LE CHAT DE GOUTTIERES

    Hôtels et restaurants > Hôtels touristiques avec restaurant

    Raison sociale LE CHAT DE GOUTTIERES
    Dirigeant Jean-paul MORAT
    Adresse 120 route de corbeil
    Code postal 91700
    Ville STE GENEVIEVE DES BOIS
    Présentation Cette entreprise n’a pas encore mis à jour sa présentation…

    Tout revient au jour petit à petit…

    J'aime

  7. chatdorleans dit :

    @Laudes
    Et après…….

    J'aime

  8. Laudes dit :

    Bien sûr Sainte-Geneviève-des-Bois, ce doit être un quartier d’Orléans… Sa proche banlieue peut-être…
    Sachez que j’ai commencé mon apprentissage de restaurateur à 6 ans. J’ai même gagné systématiquement tous les concours de cuisine auxquels j’ai participé !

    J'aime

  9. chatdorleans dit :

    @Laudes
    Vous savez, le Chat de Gouttières est parti de Sainte Geneviève des Bois en 1995…..J’ai donc eu largement le temps depuis de faire la route pour rejoindre Orléans, et y recréer un autre établissement qui ne portait pas forcément le même nom…..
    Si le généalogiste que vous êtes perd toutes traces des gens bout de quinze ans, demandez à Douby de vous aider….il a sûrement davantage de flair que vous….C’est pour le coup que l’on n’est pas sorti ni de mon Auberge ni de votre Guinguette !
    Quant à votre apprentissage de cuisinier à l’âge de 6 ans, je n’aurais qu’un seul mot pour vous féliciter: Laissez moi saluer en vous le Mozart de la Sauce Gribiche à moins que ça ne soit du céleri rémoulade… Il était effectivement temps de vous y remettre. Le Festival de Loire vous donne donc l’occasion, soit de réaliser un rêve d’enfant, soit de compenser les souffrances d’une vocation de maître queux contrariée….
    Je ne doute pas que vous ayiez gagné tous vos concours de cuisine….si vous le dites, et même « systématiquement » comme vous le prétendez….Je souhaite que ce Festival de Loire vous donne l’occasion de gagner encore cette partie juste avant de regagner une dernière fois la sortie sous les acclamations de la foule en liesse , parce qu’ainsi que l’affirmait le Sage:  » A partir d’un certain âge, il est plus rassurant pour l’esprit autant que pour sa famille de voir l’Homme croulant sous les lauriers qu’il aura remporté, et chancelant sous la force des coups de pieds au cul qu’il aura recu s’engager dans une retraite au soir de sa vie plutôt que dans une rue adjacente à la nuit tombée !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s