POUR QUI LES COUPS DE POMPES ?…ET OU CA ?

Il faut bien dire que mon dernier article dans lequel j’évoquais les shadocks à propos du pompage des eaux de la Loire pour alimenter le Canal lors du Festival a eu des conséquences inattendues du fait de la réponse de Laudes non pas sous forme de commentaires mais d’un autre article sur son propre site….Par la suite je lui ai répondu sur mon blog, sachant par avance qu’en vertu de son penchant pour la censure, il était inutile que je m’évertue à m’exprimer sur son blog……Et du coup nous voici revenu aux heures les plus intenses de nos engueulades passées…..Ce n’est toutefois pas sans biscuits que je reviens ce soir puisqu’il m’en donne l’occasion !

Il faut dire que je l’avais quelque peu titillé sur ses appels au bénévolat pour l’aider à tenir sa guinguette de la « Petite Pause » pour les 5 jours du Festival de Loire…..Toutes les associations tenant un établissement dans ce genre d’occasion se répartissent le travail entre leurs membres et leurs adhérents, et la clause du bénévolat ne se pose même pas du fait de  leur appartenance à l’Association…..Tout cela est tout à fait dans l’esprit de la Loi de 1901 à l’inverse d’autres pratiques qui sont plutôt du ressort de son interprétation, voire de son exploitation…..

Parce que je l’ai mis en garde contre le bénévolat extérieur qui peut s’apparenter à une forme de travail clandestin dès lors qu’il s’agit d’une opération à caractère para commercial mais susceptible de générer tout de même des flux financiers importants, voici que Laudes me taxe de « délation préventive » !…..Depuis quand prévenir revient à dénoncer….En tout cas , le voici prévenu sachant qu’il vaut mieux être prévenu dans l’un de mes articles que de s’y retrouver dans un box de correctionnelle quelques mois plus tard!  

Ce n’est pas à moi de vérifier ce genre de chose, il se trouve qu’en ma qualité d’ancien restaurateur je connais un peu la question: j’avais d’ailleurs été contrôlé à l’époque comme beaucoup de mes confrères et sans conséquences puisque j’étais parfaitement en règle à ce sujet….. Je sais ce que c’est que des inspecteurs de la DGCCRF qui vous déboulent dessus en plein service, qui bloquent les issues de votre établissement et contrôlent la marchandise autant que le personnel….J’ai connu ça, et même lorsque c’est sans conséquences, ce n’est jamais facile à vivre!

 Pour sa défense, si j’ose m’exprimer ainsi, Laudes reprend plusieurs points évoqués dans mon commentaire à l’exception toutefois de cette question du bénévolat à propos de laquelle je note qu’il ne dit pas un mot.

J’ en serais pour ma part resté là s’il n’avait pas continué à me vouer aux gémonies avec la phrase suivante que je retranscris ci dessous et intégralement:

« Le Chat de Gouttières se veut aussi insultant et dénonciateur par avance pour la tenue de notre guinguette la Petite Pause, pendant le Festival de Loire. Les propos de cet ancien humoriste restaurateur dont on a pas retenu le nom de l’établissement, sont non seulement calomnieux à notre égard, mais donc aussi à celui de nombreux autres volontaires bénévoles comme La Belle Equipe (Association ABCD), la Confrérie Vigneronne, le Comité des Fêtes Saint Marceau, Anim’ Madeleine qui s’est associée avec nous etc….. »

 ( Ce qui est terrible avec les mecs qui pratiquent la censure c’est que pour rétablir la véracité des débats, il faut même recopier in extenso les  vacheries qu’ils écrivent sur vous!)

Je me suis donc rendu sur les sites des Associations en question:

Anim’ Madeleine semble être une petite Association fort valeureuse ma foi, et dont le bâton de maréchal consiste à avoir organisé un concours de pêche sur les bords de Loire au Printemps ….Je pense que mis à part peut être des bons rapports entre les personnes, elle n’a rien à voir dans cette affaire en tant que partie prenante….Et si c’était le cas cela ne poserait effectivement aucun problème à ce qu’une Association donne un coup de main à une autre…..

Le Comité des Fêtes de Saint Marceau n’est absolument pas concerné par la Petite Pause, ni même le Festival de Loire d’une façon plus générale, et on le comprend aisément dès lors que l’on sait qu’il constitue la place forte du Conseiller Général et Municipal Michel Brard qui ne me semble pas avoir grand chose en commun avec Monsieur Laurent Desché!

L’Association ABCD, elle tient sa propre guinguette « La Belle Equipe » bien mieux située Quai du Châtelet…..Spécialisée dans l’évenementiel musical et bien rodée à ce genre de manifestation, elle se situe à la frontière des pros, et de ce fait doit ignorer jusqu’à l’existence de la Petite Pause…..

Quant à la Confrérie Vigneronne des Vins d’Orléans Cléry parmi lesquels je compte d’ailleurs de nombreux amis, elle animera la « Guinguette du Ponton  » situé en bas de la Place de Loire et ne sera tenue que grâce au bénévolat, certes mais de ses propres adhérents suffisamment nombreux pour y parvenir ….

Point commun entre toutes ces Associations : aucune d’entre elles ne recrute de bénévoles par annonce en provenance de son site pour assurer le service sur place !…..Une question alors se pose: pour quelle raison une personne viendrait elle travailler bénévolement à la Petite Pause: toute peine ne mérite elle pas salaire….Et s’il n’y a pas suffisamment de monde dans une Association pour réaliser un projet faut il en arriver jusque là…. 

Laudes quant à lui m’aura traité en moins d’une semaine de dictateur ( en compagnie de Miguel) de dénonciateur,râleur, grincheux,  vieil atrabilaire et ce soir même il y a moins d’ une heure de vieux mégalomane…..( Méfiez vous tout de même cher ami de ce que nos psys ont l’ habitude de désigner sous le terme de « transfert »).

   Les lecteurs remarqueront que, pour ma part je n’ai pas  surenchéri dans le registre de l’injure…..Sans doute n’en ai je pas besoin me direz vous ? Je crois bien que vous avez raison…..

Dernière minute: Il est 16h17 et je remarque que dans son appel aux volontaires, Laudes a remplacé le mot « bénévoles » par l’expression  » les personnes volontaires pour nous aider »….Bien que cela fasse un peu « de la même couleur dans une autre teinte » et que ça ne change pas grand chose au fond du problème, on peut admettre que cela puisse être plus présentable comme celà!…… Et d’autant plus que cet appel est contenu dans un article hébergé par la Ville d’Orléans pour annoncer le Festival ! Preuve que nos échanges lui auront donné l’occasion de réfléchir….Alors Lolaudes on fait pas un bisou à son gros Chachat pour le remercier de ses bons conseils ! 

DSCN0193

Ca fait quand même la deuxième affaire à propos de laquelle mon intervention vous amène à modifier votre position dans la présentation de vos affaires….Si je dois vous servir de « coach » dans l’avenir, il va falloir que nous nous mettions d’accord sur les honoraires…..En attendant Bonne chance quand même pour la Petite Pause et « Fouette Coaché »!…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, Humeurs et Air du Temps, Municipales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour POUR QUI LES COUPS DE POMPES ?…ET OU CA ?

  1. Bonjour Monsieur Morat,

    Pardonnez-moi, mais j’ai bien lu votre article et, ne connaissant personne en Orléans, je ne vois pas grand chose à dire.

    Pourquoi suis-je là ? Nous avons, me semble-t-il, une tumeur scrofuleuse mal placée qui nous gêne de conserve. Comme vous le savez, on s’attache à ses maux. J’aurais aimé lui faire cadeau de cette petite composition ubuesque pour chanter Laudes, mais cette tumeur anale refuse de suppurer aujourd’hui. Elle reste désespérément fermée à toute tentative d’intrusion. Puis-je me permettre, en ces temps de grève des PTT, de me servir de vous comme de boîte aux lettres. Voici ma chanson lavalloise :

    LA CHANSON DU DECERVELAGE

    Je fus pendant longtemps ouvrier ébéniste,
    Dans la ru’ du Champ d’ Mars, d’ la paroiss’ de Toussaints.
    Mon épouse exerçait la profession d’ modiste,
    Et nous n’avions jamais manqué de rien.

    Quand le dimanche s’annonçait sans nuage,
    Nous exhibions nos beaux accoutrements
    Et nous allions voir le décervelage
    Ru’ d’ l’Echaudé, passer un bon moment.

    Voyez, voyez la machin’ tourner,
    Voyez, voyez la cervelle sauter,
    Voyez, voyez les Rentiers trembler ;
    (CHOEUR) : Hourra, cornes-au-cul, vive le Père Ubu !

    Nos deux marmots chéris, barbouillés d’ confitures,
    Brandissant avec joi’ des poupins en papier,
    Avec nous s’installaient sur le haut d’ la voiture
    Et nous roulions gaîment vers l’Echaudé.

    On s’ précipite en foule à la barrière,
    On s’ fich’ des coups pour être au premier rang ;
    Moi je m’ mettais toujours sur un tas d’ pierres
    Pour pas salir mes godillots dans l’ sang.

    Voyez, voyez la machin’ tourner,
    Voyez, voyez la cervelle sauter,
    Voyez, voyez les Rentiers trembler ;
    (CHOEUR) : Hourra, cornes-au-cul, vive le Père Ubu !

    Bientôt ma femme et moi nous somm’s tout blancs d’ cervelle,
    Les marmots en boulottent et tous nous trépignons
    En voyant l’ Palotin qui brandit sa lumelle,
    Et les blessur’s et les numéros d’ plomb.

    Soudain j’ perçois dans l’ coin, près d’ la machine,
    La gueul’ d’un bonz’ qui n’ m’ revient qu’à moitié.
    Mon vieux, que j’ dis, je reconnais ta bobine,
    Tu m’as volé, c’est pas moi qui t’ plaindrai.

    Voyez, voyez la machin’ tourner,
    Voyez, voyez la cervelle sauter,
    Voyez, voyez les Rentiers trembler ;
    (CHOEUR) : Hourra, cornes-au-cul, vive le Père Ubu !

    Soudain j’ me sens tirer la manch’ par mon épouse :
    Espèc’ d’andouill’, qu’ell’ m’dit, v’là l’moment d’te montrer :
    Flanque-lui par la gueule un bon gros paquet d’ bouse,
    V’là l’ Palotin qu’a just’ le dos tourné.

    En entendant ce raisonn’ ment superbe,
    J’attrap’ sus l’ coup mon courage à deux mains :
    J’ flanque au Rentier une gigantesque merdre
    Qui s’aplatit sur l’ nez du Palotin.

    Voyez, voyez la machin’ tourner,
    Voyez, voyez la cervelle sauter,
    Voyez, voyez les Rentiers trembler ;
    (CHOEUR) : Hourra, cornes-au-cul, vive le Père Ubu !

    Aussitôt suis lancé par-dessus la barrière,
    Par la foule en fureur je me vois bousculé
    Et j’ suis précipité la tête la première
    Dans l’grand trou noir d’ous qu’on n’ revient jamais.

    Voilà c’ que c’est qu’ d’aller s’ prom’ ner l’ dimanche
    Rue d’ l’Echaudé pour voir décerveler,
    Marcher l’ Pinc’-Porc ou bien l’ Démanch’-Comanche,
    On part vivant et l’on revient tudé.

    Voyez, voyez la machin’ tourner,
    Voyez, voyez la cervell’ sauter,
    Voyez, voyez les Rentiers trembler ;
    (CHOEUR) : Hourra, cornes-au-cul, vive le Père Ubu !

    Alfred Jarry

    Au fait, juste une bonne adresse pour tous les amis de la saine kamaraderie : Laudes, et son article sur un groupe pop du cru.

    J'aime

  2. Laudes dit :

    Je n’ai rien changé à quoi que ce soit et cette présentation sur l’agenda des associations existait bien avant votre article. Vous avez bien du mal avec vos sources.
    Hier, se sont présentés spontanément sur notre guinguette : un électricien, accessoirement plombier, un cuisinier de métier, une employée de maison et un chômeur de longue durée. Est arrivée aussi cette nuit une cousine en provenance de Paris. Douby s’est entraîné pour recevoir 50.000 caresses pendant le Festival et a aboyé après 300 chiens et 200 chèvres.

    J'aime

  3. chatdorleans dit :

    @Laudes
    A propos de sources……
    Quant aux vôtres dans vos récentes déductions concernant le « Chat de Gouttières » à Sainte Geneviève des Bois (voir article précédent), elles me semblent effectivement particulièrement vaseuses ou taries comme vous préférerez…..Fausses et incomplètes dans leur présentation (Pas de dates ni de RC… et pour cause!) elles le sont encore dans leur détail que vous avez reconstitué de toutes pièces et dans les termes qui vous convenaient. Ainsi que je vous l’ai déjà dit: si vos recherches généalogiques sont aussi rigoureuses que vos investigations en matière d’annonces légales, vous gagneriez à vous adjoindre les services de Douby qui doit avoir plus de flair que vous….
    Bonne chance tout de même à vous pour votre guinguette: vous semblez y avoir déployé beaucoup d’énergie et pour vous même autant que tous ceux qui vous auront accompagné dans cette aventure: « Toute Peine mériterait Salaire »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s