GAFFEURS…TORDUS….MALADROITS….MALFAISANTS OU « FAISANS » de TOUTES PLUMES ET DE TOUS POILS : CEUX QUI FONT L’ACTUALITE !

Il est vrai qu’ils n’en finissent pas de tourner, d’occuper le devant de la scène juste avant de s’escamoter, tous ces personnages pas forcément exceptionnels mais qui auront su capter et retenir notre attention parfois même de façon exclusive au travers d’un événement, d’une parole ou même d’un hasard….

Il y a dix jours à peine, nous n’avions d’yeux et de pensées que pour Toni Musulin et Jean Pierre Treiber, les deux « cavaleurs » qui forçaient l’admiration et devenaient des héros au fur et à mesure que les jours s’écoulaient….Il n’aura fallu que quelques jours pour que nos rêves s’écroulent derrière des réalités plutôt banales et décevantes….
Toni Musulin est allé s’échouer de lui même au Commissariat de la Principauté de Monaco, tel un cachalot épuisé venant mourir sur la grève….Depuis, il attend que s’écoulent les trois ans qu’il encourt devant les Tribunaux, en espérant pouvoir récupérer plus tard le magot planqué quelque part en Serbie vraisemblablement et à propos duquel il refuse obstinément de dire quoique ce soit…. Attention Toni….le jour où tu sortiras, tu vas avoir du mal à faire la route tout seul !….En attendant il paraît qu’il reçoit des paquets de demandes en mariage qui risquent d’être beaucoup plus dangereuses pour son « trésor » que tous les flics qui cherchent aussi à mettre la main dessus !

Quelques jours plus tard , c’est Jean Pierre Treiber que se faisait prendre comme un rat dans son trou au fond d’un appartement plutôt minable à Melun !….Exit, le personnage de « Robin des Bois » qu’il s’était forgé au fil des semaines. Le mythe s’effondrait inexorablement, et pourtant il avait admirablement fonctionné puisque je me souviens de quelqu’un qui m’avait affirmé dur comme fer que Jean Pierre Treiber avait été vu au « Courtepaille » de Meung sur Loire !….

En tous cas sa capture a permis à Brice Hortefeux de déclarer, avec un coup de menton volontaire : « La preuve est faite désormais que lorsque l’on s’évade de prison, on est repris rapidement !»….Enfin…au bout de deux mois quand même…..On reste plus près des Brigades du Tigre que de la Police Scientifique ou du Raid !….

Dans un autre registre Raymond Domenech nous aura captivé avec le montant de sa prime durement gagnée suite à la qualification quelque peu foireuse de l’Equipe de France dans le Mondial….820000€….460000€…Quand on aime on ne compte plus, mais à ce niveau ça n’a plus trop d’importance par rapport aux salaires de certains supporters beaucoup plus fascinés au vu des chiffres que le football génère au bénéfice de gens largement plus cons qu’eux mêmes que par les péripéties des Bleus….Après tout pourquoi pas moi…Un jour ! Pensent ils….Je dois bien être aussi intelligent que Domenech !….Et bien justement pauvres gens, et c’est bien pour ça que ça ne vous arrivera jamais…. « Aux Innocents les mains pleines »….A tous les autres les poches vides ; ils n’avaient qu’à être moins nombreux, parce que lui, Raymond Domenech…qui est d’une indigence rare est donc et de ce fait, très cher !

Dernier venu dans la galerie des comètes médiatiques, Pierre Bergé qui aura fait très fort en mettant en opposition son Sidaction et le Téléthon….Aujourd’hui l’affaire semble avoir fait long feu, et si tout le monde s’accorde pour admettre que si l’Etat n’était pas défaillant dans ses missions les plus essentielles il n’y aurait pas besoin d’associations qui organisent des « happenings caritatifs » à l’Américaine pour faire ouvrir les porte monnaies à propos de telle ou telle bonne cause !….De là à ce que s’instaure une concurrence entre le Sida, les Myopathes, le Cancer, Alzheimer, la Croix Rouge et les Maladies Orphelines avec des insinuations qui prétendent ne rien affirmer mais qui suffisent à jeter le trouble….Là, Monsieur Bergé aura fait plus que de donner un coup de pied dans la fourmilière ( suivant l’expression employée par certains mais qui tient davantage de la litote que de l’objectivité), il aura en quelque sorte mis toutes les causes faisant appel à la générosité publique sur le « trottoir » pour essayer de récupérer au passage quelques mètres carrés de bitume supplémentaires par rapport à ses concurrents !
Du même coup, la suspicion s’instaure à l’égard de tous….Pour retrouver un peu de confiance et ne pas freiner nos élans de générosité le moment venu, il nous suffira de nous souvenir avant d’adresser nos dons ici ou là, que Monsieur Pierre Bergé s’occupe « aussi » de Politique de temps à autre et que ceci explique cela !….

En permanence sous les feux de la rampe : le seul, l’unique….Nicolas, et qui aujourd’hui même avait décidé de se retourner en banlieue parisienne : son terrain favori lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur, ce terreau sur lequel il aura pris sa stature présidentielle en se présentant comme le Président de la Sécurité, et finalement ce terrain qu’il paraissait vouloir éviter depuis son élection, les résultats obtenus étant loin d’ être à la hauteur de ses espérances…..
Une seule question , Monsieur le Président : alors que vous recommandez aux Forces de Police de vouvoyer leurs interlocuteurs, pourquoi vous permettez vous de tutoyer une jeune qui vous interpelle : « Calme toi, calme toi ! »….Evidemment, c’est un peu moins direct que « Cass’toi Pauv’ Con ! »…Mais cette familiarité est tout de même un peu singulière et ressemble un peu à une connivence entre « gars de banlieue »….Bien sûr Epinay, Bobigny, ça n’a rien à voir avec Neuilly mais finalement il n’ y a peut être que le costume qui change et sans doute certains codes doivent ils être compatibles !….En 2009, il est même possible que les questions de différence de moyens ne soient plus une barrière infranchissable dans la mesure où les revenus de certains marchés occultes et parallèles doivent largement compenser les situations de rentes ou d’héritages d’antan !
Quand on voit ce que sont devenus certains jeunes charismatiques des Hauts de Seine, du même coup on est beaucoup moins inquiets pour l’avenir d’autres provisoirement moins en vue de la Seine Saint Denis ou du Val de Marne !

Dernier caprice en date de cette actualité pour le moins volatile….Nous apprenons ce soir même que Madame Christine Boutin serait favorable à la réouverture des maisons closes…..Nous croyions jusqu’alors voir en elle la pudeur et la pureté de la Vierge Marie et voici que c’est Marie Madeleine, la pécheresse qui se dresse devant nous pour nous inciter à retourner dans les « bobinards » de nos grands pères…..Plutôt drainer nos humeurs d’une façon prophylactique et aseptisée que de les laisser se répandre de manière anarchique et incontrôlable : la grippe H1N1 suffit, sans que l’on prenne en plus le risque de pisser des lames de rasoir pour les uns ou de s’épancher en (im)pures pertes pour les autres !
Nous attendrons avec impatience le jour où Madame Christine Boutin viendra inaugurer le nouveau « Panier Fleuri » à Orléans en distribuant symboliquement la première serviette et la première savonnette au pied de l’escalier, tandis que le Conseil Municipal au grand complet l’ovationnera aux cri de « Ces Dames au Salon » !…..Ah non, vraiment , je ne veux pas mourir avant d’avoir vu ça….

Et c’est là que la dure Loi de l’Actualité rejoint dans toute sa rigueur celle des Maisons de Tolérance et des belles dames qui y travaillent : quand on y rentre on ne sait jamais à l’avance si « C’est pour une Heure ou un Petit Moment »…..Et puis comme le chantait Jacques Brel… « Au Suivant ! »

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour GAFFEURS…TORDUS….MALADROITS….MALFAISANTS OU « FAISANS » de TOUTES PLUMES ET DE TOUS POILS : CEUX QUI FONT L’ACTUALITE !

  1. Mais non, M. Le Chat, vous ne mourrez pas avant d’avoir vu et expérimenté ça, si le « coeur » vous en dit . Vive Madame Boutin-Train !

    Honnêtement, par ces temps de crise nos bourgades sont bellement ornées de ces dames qui offrent leur joliesse au chaland qui passe. Sans être favorable à une réglementation de la profession, qui est plutôt, en l’occurrence, un job d’été prolongé en arrière-saisons, il faut avouer que la clôture avait du bon. Au moins on savait où l’on mettait les pieds, si j’ose m’exprimer ainsi.

    Mais, électoralement parlant, à l’heure de la tolérance zéro pré-régionales, les lanternes rouges resteront dans les réserves, en arrière-boutiques, et le notable antiprostitution en sera quitte pour se faire offrir une call-girl à domicile par l’attaché culturel de Pataouchnock.

    J'aime

  2. minijack dit :

    Je trouve très courageux de la part de Christine Boutin de regarder les choses en face afin de mieux les tirer au clerc, pardon au clair.

    La réouverture des maisons closes, terme enfin mis à l’incroyable hypocrisie instaurée par Mme Marthe Richard, ne peut être qu’une bonne chose. En termes de prophylaxie bien sûr, mais également en termes de sécurité physique pour des milliers de ces jeunes personnes qui pourraient ainsi être rémunérées officiellement et garnir leur bas de laine pour leurs vieux jours, à l’abri des intempéries mais aussi de la férule d’un voyou.

    Quant au reste, la « litote » est selon WikiPedia « une figure de rhétorique qui consiste à déguiser sa pensée de façon à la faire deviner dans toute sa force. Autrement dit, caractériser une expression de façon à susciter chez le récepteur un sens beaucoup plus fort que n’aurait fait la même idée exprimée en toute simplicité. »

    Et c’est en effet ce que j’ai voulu exprimer. Le mot fourmilière étant en l’occurrence en-dessous de ma pensée.
    Encore une fois, je ne mets pas en question la nécessité du Téléthon ni des autres appels à la charité publique. On ne peut que regretter qu’ils soient nécessaires. Je ne mets en cause (comme je pense Bergé a voulu le faire) que la « méthode » basée sur une médiatisation à l’extrême, et organisée comme un tragique show à grand spectacle qui tient, malheureusement selon moi, à la tendance misérabiliste de nos grandes chaînes. La simple vérité ordinaire ne paie pas en terme de vente d’émotion. Il faut la maquiller comme une pute. (ah tiens, là aussi ?)
    Le Téléthon a su profiter de cette dérive. Tant mieux. Mais au bout de dix ans, j’avoue que ces procédés me lassent, et par ailleurs il y a beaucoup d’autres causes dans le monde qui mériteraient eux aussi des dons généreux. Mais on n’en parle pas. Pourquoi ? Ils ne sont pas télévisuellement suffisamment attractifs ?…

    Finalement, les deux sujets sont aussi tabous l’un que l’autre parce que traités jusque là de manière toute aussi hypocrite et vulgaire.
    Peut-être qu’on devrait mettre le showbiz dans des maisons closes et montrer les jolies dames accueillantes à la télé ? On retrouverait un peu d’élégance.

    J'aime

  3. Ainsi Jacky nous la fait à la litote. Y’en a qui pèche à l’asticot, d’autres à la patate ; Jacky, lui, pèche à la litote. On hameçonne un tout petit pour attraper un gros. Par exemple, un maquereau pour le requin.

    Mon Dieu, les choses ont bien changé depuis l’installation du sexshop rue de Bourgogne. Un sexshop rue de Bourgogne !!! Vous vous rendez compte, Monsieur Grouard ? LA rue la mieux cotée de votre cité ! Le quartier « historique » de la ville littéralement faisandé par l’avant-garde boutiniste ! Et notre bien-pensant local qui fait de la réclame pour des moeurs dissolues ! Gode mit uns !

    Enfin ? N’y avait-il pas assez de place rue des Carmes, chez les émigrés ? Ces gens-là n’y auraient rien trouvé à redire, eux les allergiques du tramway.

    Un conseil d’ami quand même au bourgeois convenable qui revenant de l’apéro chez Minijack aurait l’idée d’aller faire des courses dans cette charmante boutique : regardez là haut, juste en face, un peu plus haut, oui là ! Vous la voyez la rotondité apparemment inutile ? Vous vous demandez à quoi ça peut bien servir ! Eh bien, sachez-le, braves bourgeois, vous que l’on tient pour les garants de la bonne tenue de la rue de Bourgogne : c’est une caméra reliée directement au rez-de-chaussée à gauche de la Mairie, là où sont les locaux des gens d’arme de la bonne ville.

    J'aime

  4. minijack dit :

    Dieu du ciel ! Qu’est-ce que j’apprends ?… Il y aurait un sex-shop rue de Bourgogne ?!!!
    Et il faut que ce soit un touriste qui m’apprenne qu’on y est filmé à la sortie !!!

    Grand merci Bernard. Je deviens désormais adepte de la burka.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s