DIS MOI COMMENT TU M’AIMES !…..

C’est un peu par cette expression barbare que l’on pourrait résumer la question induite dans le Débat sur l’Identité Nationale auquel Nicolas Sarkozy nous astreint beaucoup plus encore qu’il ne nous y convie!…

On a pu penser un temps qu’il s’agissait de donner à Eric Besson un joujou pour l’occuper….Certains ont pu même croire à une plaisanterie….Mais non, cette Psychothérapie Collective à laquelle nous sommes conviés , cet Examen de Conscience que l’on nous impose sont finalement devenus tout à fait concrets et nous avons jusqu’à Février 2010 pour définir et exprimer les raisons pour lesquels nous nous sentons Français et surtout ce qui nous différencie de tous les peuples qui nous entourent jhusqu’à constituer cette « Identité » bien particulière….

Imagine t’on, tous les pays qui nous entourent, et à priori tous ceux que l’on tente de réunir plus ou moins au forceps dans l’Union Européenne se mettent en quête de redéfinir leur identité propre !….Imagine t’on que surgissents des débats internes sur les Identités Allemandes, Espagnoles, Portugaises ou Italiennes !….Alors pourquoi nous?

De quel mal souffrons nous pour que le Président de la République ait décidé de mettre la France en Psychanalyse avec mission de se redéfinir et de répondre aux trois questions essentielles; « Qui sommes nous?d’où venons nous?où allons nous? »…..

A titre individuel, je serai tenté de répondre à la façon de Pierre Dac: « Je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne »….Au niveau de la Nation, il est bien évident que cela devient bien plus complexe!

Et tout d’abord quel but poursuit on en déclenchant cette opération en dépit des risques qu’elle comporte….

C’est qu’en effet, et historiquement: à chaque fois que la France a oublié que par essence, elle n’était qu’un pays dont la richesse émanait de ses métissages et du mélange de ces différentes cultures, pour se cantonner et se réfugier derrière ses barrières essentiellement franchouillardes, elle n’en est jamais sortie complètement indemne…. Dans le meilleur des cas, ça s’est terminé par des cartes postales du style: béret basque et baguette sous le bras….Mais hélas, le plus souvent ce genre de repli sur l’Identité Nationale a été la cause des plus grandes fractures (souvent sanglantes)  de notre Histoire….

Il est aussi remarquable de remarquer que ces évènements se sont toujours produits à l’occasion de manifestations de rejets à l’égard de Communautés religieuses ou ethniques…..Au 16° siècle la lutte contre les Protestants se traduisit par la Saint Barthélémy, le massacre des Protestants dans tout le Royaume…et tout cela pour en arriver en 2009 à rendre hommage à Calvin en lui consacrant une statue à Orléans…..C’était bien la peine!

Au 19° et 20° siècle c’est la Droite Nationaliste qui s’en prit à la Communauté Israélite toute entière  au travers de l’Affaire Dreyfus !….Là encore cela se termina par la réhabilitation du Capitaine Dreyfus, après que ce pauvre homme ait tout de même passé quelques années au bagne de l’Ile du Diable…..Là encore on ne manqua pas de faire une cérémonie de réhabilitation et même de construire un petit monument expiatoire…..Cela n’empêcha nullement que quelques années plus tard, et au nom de la même cause, il s’en trouve quelques dizaines de milliers parmi nos Identités Gauloises d’Appellation Contrôlée pour se ranger aux côtés d’ Adolf, l’histrion germanique de passage pour estimer que décidément ily avait trop de juifs en France!….Et du coup: nouveaux monuments, nouvelles commémorations et nouveau Devoir de Mémoire !….

Comme on le constate au passage, l’apprentissage de l’Histoire reste plus que nécéssaire, et même pour nos futurs « Scientifiques » si l’on ne veut pas qu’ils finissent par utiliser leur « science » pour faire n’importe quoi…..En tout cas le Débat sur l’Identité Nationale et la réduction de l’ enseignement  de l’Histoire à la portion congrue apparaissent parfaitement inconciliables et même incohérents….Tout cela ne va pas, hélas dans le même sens, et il semble bien que dans cette affaire les roues du Char de l’Etat roulent plutôt en crabe!   

Alors pourquoi ce débat aujourd’hui?….Incontestablement ce sont les problèmes posés par la part que prend l’Islam dans notre Société qui semblent être à l’origine de cette initiative….Sans doute s’agit il de tester la capacité des Français à accepter les mutations que cette situation entraîne et de prendre la mesure de tout ce qui est possible avant que notre Société ne bascule vers des thèses extrêmistes……Tout cela se situe quelque part entre la trouille et la panique, et en attendant, on se demande bien en quels termes nous allons pouvoir dire à la France, comme nous l’aimons et de quoi est fait cet amour!

Comment un homme ou une femme pourraient ils expliquer porquoi ils s’aiment. La seule réponse possible c’est: « Parce que c’est elle et parce que c’est lui »….Quand à vouloir expliquer la mystérieuse alchimie qui fait que deux êtres s’aiment ou même qu’un citoyen aime son pays….voilà une ambition bien peu réaliste….Pourquoi tel paysage vous émeut?….Pourquoi cette musique vous touche?….Pour quelle raison je n’échangerais pas mon paquet de Bonux contre deux paquets de lessive ordinaire? Pour quelle raison le simple fait d’écrire le nom de Frédéric Lefebvre me donne t’ il des boutons?

Pourquoi cette angoisse me saisit elle à la simple pensée qu’il y a peut être des problèmes plus importants à résoudre ?….Et d’où vient finalement cet indicible sentiment que l’on se fout de notre gueule?

Marcel Pagnol fait dire à César quand il s’adresse à Marius:  » Tu vois, Marius, l’Amour c’est encore plus compliqué qu’une montre! »…..C’est un peu vrai, et ce que l’on nous demande aujourd’hui par rapport à l’Identité Nationale et à l’Amour du Pays, c’est un peu de démonter la montre en question…..En espérant que lorsque nous aurons fini de la remonter il ne nous reste pas des pièces en trop sur le tapis et dont nous ne saurons pas quoi faire  !….

Non, pour l’heure, notre démarche s’inscrit plus dans la ligne du référendum sur les minarets en Suisse et dont les résultats ont fini par les surprendre eux mêmes…..Alors Monsieur Le Président, auriez vous l’intention de jouer à l’apprenti sorcier ?  

Là encore, les rôles de l’Histoire et du Passé sont déterminants…..Voilà la raison pour laquelle on retrouve beaucoup d’Indiens en Grande Bretagne, beaucoup d’Indonésiens aux Pays Bas, une forte communauté Turque en Allemagne et une présence importante de Maghrebins et d’Africains en France…..

Que l’on se rassure, il y a 150 ans et du fait de la colonisation, les rapports étaient proportionnellement inversés, et ce sont sans doute tous ces pays là qui trouvaient que nous étions beaucoup trop nombreux chez eux!  Tous ces peuples à qui les Missionnaires ont fait connaître un petit Jesus tout blanc et rose dans sa crèche, tous ces Instituteurs de la République qui ont parlé à ces populations de « leurs ancêtres les Gaulois »….Tous ces gens là, en marge des militaires qui auront emmené leurs aïeux se faire tuer dans les tranchées de Verdun  au nom de l’Alsace Lorraine, nous n’allons tout de même pas aujourd’hui les rejeter sous prétexte qu’ils sont un peu plus bronzés que nous !…..A tous ceux là qui seraient enclins à le penser, on peut toujours répondre qu’il aurait fallu y penser avant !

Ce débat que l’on nous impose est à la fois inutile, nauséabond et même dangereux: c’est un peu comme si l’on demandait à tous les Français porteurs de sentiments xénophobes, sectaires et racistes de les exposer en toute impunité….Pour s’en délivrer?….Hélas ne doutons pas que d’autres se chargent de les récupérer et de nous resservir ces vieux plats qui auront à maintes reprises empoisonné notre Histoire!

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour DIS MOI COMMENT TU M’AIMES !…..

  1. polikarpov dit :

    « la France a oublié que par essence, elle n’était qu’un pays dont la richesse émanait de ses métissages et du mélange de ces différentes cultures ».

    Merci « Chat » pour ce texte.

    « En espérant que lorsque nous aurons fini de la remonter il ne nous reste pas des pièces en trop sur le tapis et dont nous ne saurons pas quoi faire !…. »
    Ces pièces dont tu parles, on peut les transformer en bouc-émissaire…c’est facile et cela ne mange pas de pain…des français bien sûr.

    J’aime

  2. Annie Arroyo dit :

    Voilà un chat de gouttière comme je les aime: libres de leurs pensées et de leurs envies, la dent acérée quand il le faut. Le genre de matou à qui on ne fait pas prendre un chiffon qu’on agite sous son nez pour une vrai souris. Et qui miaule sec quand le coussin de sa mémère (ou de son pépère) lui hérisse le poil.
    Ce genre d’animal est toujours le bienvenu à la maison, surtout s’il n’a pas peur de voir des drapeaux différents au mur (le basque par exemple!).
    Au fait, je ne savais pas que Calvin avait l’honneur d’une statue à Orléans… Je croyais la Pucelle en situation de monopole! C’est bien, fort bien. Pensez aussi aux cathares pour la prochaine statue!

    J’aime

  3. chatdorleans dit :

    @Annie Arroyo
    Merci pour ce bonjour du Pays Basque que j’aime tant…Avec tous les Pyrénéens, les Basques se situent au bout d’une chaîne qui de Saint Jean de Luz à la Montagne Noire avec les Cathares est une terre d’accueil pour qui sait s’y faire reconnaître par de réelles qualités de courage, d’amitié et d’authenticité….Pour les autres bien sûr, ça peut être à leurs risques et périls….Sachez qu’à Orléans aussi, et malgré une certaine image d’ austérité pour ne pas dire d’obscurantisme dont la ville a hérité, il existe néanmoins beaucoup de lueurs et même de lumières qui subsistent encore…..Comme par hasard, il s’agit le plus souvent d’immigrés venus d’ailleurs et pas forcément des héritiers des contemporains de Jeanne!….Comme quoi la mixité tout autant que le metissage sont assurément les seuls moyens de ne pas sombrer dans les ténèbres où nous entraînerait une cosanguinité étalée sur plusieurs siècles….A Orléans comme au Pays Basque sans doute, on doit compter aussi queques tristes figures ou tenants d’une forme de sectarisme régional…..Comme toujours si le balancier vous apparaît parfois aller trop dans le même sens, cherchez bien….ou attendez….pour que le mouvement continue, un jour où l’autre il faidra bien qu’il reparte dans le sens inverse!

    Amicalement à vous

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s