POURQUOI AURELIE EST ELLE MORTE

La disparition de la petite « fliquette » de Villiers sur Marne nous a tous bouleversés….Sa  photo nous a touchés au plus profond de nous mêmes, et nous avons éprouvé une immense tristesse à la pensée de  cette jeune et jolie femme dont la vie aura été fauchée, mais aussi à cet enfant trop jeune encore pour mesurer ce qui est arrivé, mais qui devra désormais porter pour toujours le deuil de sa maman qu’il n’aura jamais connue…..

Sans doute, nous avons tous été émus aussi par la douleur de ses collègues dont on comprend bien qu’elle n’était pas feinte: les larmes de ces hommes étaient d’autant plus dures à vivre qu’elles émanaient d’hommes dont on devinait bien qu’il n’était pas dans leurs habitudes de pleurer…..

Sans doute les hommages ne manqueront pas, les discours officiels, les plus hautes personnalités sont déjà annoncées…Une Légion d’Honneur posthume a déjà été décernée….Et puis une enquête interne sera diligentée, le temps passera….Nous n’aurons certes pas le temps d’oublier tant il semble que nous n’en finissions pas de monter dans l’horreur et l’indignation….

Nous n’en saurons sans doute jamais davantage sur les causes qui auront fait qu’en ce matin du 19 Mai 2010, le destin d’Aurélie aura croisé et aura été scellé par la rencontre avec la folle équipée d’une bande de malfrats qui n’auront pas hésité à ouvrir le feu…..

Toutefois, on ne pourra pas nous empêcher de penser, lorsque l’on connaît les rivalités qui existent entre les différentes polices, les multiples services, que sans doute ce manque de cohésion entre elles doit laisser ouvertes de larges brèches susceptibles de provoquer de telles tragédies, ou à moindres frais des « bavures  » de toutes sortes.

Dans le cas qui nous occupe, on peut en tous cas s’étonner de l’information qui a été donnée dans l’émotion crée par l’évènement, à savoir que les Polices Nationales et Municipales n’ont pas pu communiquer entre elles,  du fait qu’elles ne disposaient pas des mêmes fréquences radio!

Ainsi donc, ce serait  uniquement parce que la Police Nationale et la Police Municipale de Villiers sur Marne n’auraient pas été en mesure communiquer que la poursuite entamée par les uns se serait transformée en guet apens pour les autres avec toutes les conséquences que nous savons !

Cela apparaît proprement inimaginable que face aux méthodes opposées par les criminels et les délinquants, les différents services de police et de maintien de l’ordre en soient encore à cultiver leurs luttes internes et à défendre leurs prérogatives au détriment de leur efficacité……Et tout ceci en maintenant des barrières entre elles au niveau même des fréquences radio!

On sait avec quelle vigueur les Gendarmes ont refusé de collaborer avec le Ministère de l’Intérieur…..On sait à quel point la Police Nationale a tendance à considérer les Polices Municipales comme des amateurs…..

Les Polices Municipales semblent pourtant ( et c’est le cas à Orléans) disposer des mêmes équipements que la Police Nationale et même d’avoir des formations sensiblement équivalentes ….S’ensuivent des différences qui les séparent, en particulier au niveau des armes dont ils disposent et  des conditions dans lesquelles ils les déposent à leur bureau avant de partir ou qu’ ils les ramènent à la maison……

Il n’en faut pas davantage bien souvent pour attiser les rivalités, développer des mentalités de « chapelles » et attiser des luttes au détriment de la sécurité des personnes et des biens qu’ils sont censés protéger…..

Si l’on ajoute à cela les rivalités politiques qui peuvent opposer un Préfet responsable de la Police Nationale à un Maire, chef de sa Police Municipale, on devine la source de malentendus pouvant en découler…..

A cet égard, il semble que dans un passé pas très lointain notre Ville ait connu certains soubresauts dans ce domaine…..Il reste à espérer que tout cela appartienne bien au passé et que les Polices Nationales et Municipales de notre Ville ne se regardent pas avec les yeux de Basketteurs Professionnels évoluant en Pro A lançant un regard quelque peu méprisant à l’égard de Footballeurs venant tout juste de remonter en « Nationale ».

Nous savons trop à quel point, et dans de telles circonstances ce sont les voyous et les malfrats qui finissent  gagner la partie…..

Peut être faudrait il penser à mettre un terme à la « Guerre des Polices » pour pouvoir envisager « La Paix dans la Cité »……

   

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Humeurs et Air du Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour POURQUOI AURELIE EST ELLE MORTE

  1. sakesyn, olivier dit :

    votre analyse est au combien juste…
    Gardien de la paix au sein de la police nationale, je ne peux que témoigner de la véracité de vos propos, et encore sont ils surement édulcorés, car au sein mème de la police nationale existent d’imbéciles rivalités entre les corps…
    souhaitont simplement qu’AURELIE n’en n’ai pas été victime, et que de part notre comportement mesquin, nous ne nous soyons pas fait les complices de ses assassins…
    Olivier, Gardien de la Paix…

    J'aime

  2. chatdorleans dit :

    @Olivier
    Je vous remercie de ce regard de « l’intérieur » que apportez à ces propos qui n’étaient jusqu’alors que l’expression d’impressions ressenties et alimentées toutefois par des témoignages parfois indirects mais souvent explicites et de plus en plus fréquents….
    Ceci est courageux de votre part et j’espère avec vous que le destin d’Aurélie contribuera à remédier à ces problèmes…..Sans doute est ce le seul moyen qui demeure pour que sa mort ne reste pas complètement inutile….Mais enfin quand je regarde le sourire de cette jeune femme qui semblait vouloir mordre à la vie, quand je pense à la dignité de son compagnon dans cette affaire et quand j’imagine le malheur qui vient de s’abattre sur son enfant, il me semble que rien ne peut justifier le prix à payer pour une prise de conscience au plus haut niveau….Cela restera un gâchis et rien d’autre!

    J'aime

  3. bleu dans l'âme dit :

    Bonjour, je viens tout juste de vous lire et souhaite aussi m’exprimer, vous apporter quelques précisions et informations. Etant moi même Policier Municipal et connaissans la PM Orléanaise je vous informe qu’ils ne sont pas du tout armés comme la PN. Ils ne possédent pas la 4ème catégorie juste tonfa, lacry et flash ball. Etant vraiment dans la profession, sur la voie publique, ayant connus plusieurs poste de Police Municipale, je vais vous donner mon point de vu sur ce dramatique événement et les réels faits de notre métier.
    Cela fait des années déja que notre profession à évolué et que pas grand monde la connait vraiment. Je n’enveux pas beaucoup à nos chers concitoyens, quoique avant de parler de nous certain devrait se renseigner c’est le moindre des choses surtout quand beaucoup s’expriment sur notre profession pour nous critiquer. Le problème vient en premier lieu de nos Maires toutes étiquettes politiques réunies. Ces derniers ne présentent jamais réellement nos missions de tout les jours mais seulement la phrase basique: »les Arrêtes Municipaux, le bon ordre, la tranquilité et la salubrité ». Super avec ça leurs administrés doivent se faire un super idée de nos missions. Ensuite aux gouvernements de droite ou de gauche qui ont toujours bien étaient content que les Maires nettent en place des PM car l’état n’a plus les moyens de mettre les effectifs nécessaires en PN ou gendarmerie. Au moment des émeutes urbaines l’état par le biais des Préfets était bien content de nous trouver dans certaines villes et maintenant sur d’autre grosse manifestation mais toujours en prétextant que nous sommes juste là pour seconder. A la fin des émeute les remerciemements de l’état télévisé seulement pour la PN, la Gendarmerie et les SP. La PM non pas besoin ils n’ont soit disant pas le droit au maintien de l’ordre donc on ne les cite pas.
    Pour continuer les journalistes qui effectuent quelques fois des reportages sur des PM mais bon en ne montrant que le plus banal ou des PM qui effectuent le strict minimun. Dans certains de leur reportage nous pouvons voir et reconnaitre des uniformes de PM en compagnie de la GN ou la PN mais ils ne pensent pas à préciser et ils disent tout simplement la Police.
    Quand vous voyez que le soir du drame de notre regrétté collegue Aurélie au journal de 20H00 sur TF1, ils présentent notre profession, je cite: »Police Municipale verbalise au Arrêté du Maire, font respectée le bon ordre et la tranquilité et n’interviennent qu’en cas de flagrant délit ». Super avec ça on a tout gagné…
    Ensuite se lance le débat que la PM n’est pas sur la même fréquence radio de la PN. Comme vous le dites dans votre texte déja que les servives de la PN se font la guerre ou ne se donnent pas toutes les infos. Quand on regarde bien les faits le groupe de « malfrats » était sous surveillance, c’est un effectif de la BAC, qui pas du tout au courant, remarque qu’un véhicule n’est pas immatriculé et décide de faire un simple controle routier. D’ou part les premiers coups tirés sur l’A4. Au vu de ça déja il s’agit vraiment d’un faux débat.
    Le fait que nos collèques soit tombés sur ces criminels c’est vraiment pas de bol mais c’est se qu’il peut arriver un chacun d’entre nous, PM, PN ou GN. Comme on peut le constater ils allaient pour eux sur un simple accident de la circulation. Tout les jours nous intervenons sur des situations qui peuvent mal finir. Des statistiques prouvent que les interventions le plus à risques en PN ou GN sont sur les tapages, les différends de voisinages et les différends fimilliaux; ce que la PM fait trés régulièrement. Un petit exemple, un collègue en l’espace de deux ou trois mois , c’est retrouvé devant une arme à feu chargée(pistolet à poudre noire et fusil calibre 12) en intervenant pour des tapages. Heureusement les personnes ont été désarmées sans dommage mais à savoir que nous ne sommes pas armé ou je suis. Si les personnes avaient tiré le collègue n’aurait même pas pu se defendre lui ou le collègue.
    Pratiquement tout les Maires équipent leur PM de gilet par-balles mais pas systêmatiquement d’une arme de 4ème.
    C’est trop facile de la par du gouvernement de dire que les PM ont tout le nécessaire pour travailler. Sous deux conditions bien sur, celle de leur Maire et sous autorisation du Préfet. Cela fait beaucoup. Pour continuer certains parlent de changer nos couleurs. Déja que du à la méconnaissance de notre profession les administrés ne nous respectent pas forcément alors si on nous habille dans une autre couleur que le bleu, quoi penser de tout ça. Certain collègue eux même ne veulent pas de l’armement car pour eux les missions qu’ils exercent ne le justifie pas, jusqu’au jour ou…
    En PM il existe différente manière de travailler et diverses missions. Que se soit une grosse ou petite PM, comme dans certains poste de Police Nationale ou certaines petite gendarmerie en pleine campagne. Il en faut pour tout le monde, certains collégues on besoin d’action et d’autre plus de proximité et de prise de contact.
    Pour en finir et essayer de présenter nos missions je vais en donner quelque une mais je ne peux pas tout donner. Nous passons un concour pour la Police Minicipale, 9 mois de formation dont les intervenants sont de la PN de la GN des juristes, substitut du procureur, avocat, nous avons une obligation de stage en PN en GN avec des services sociaux les SP. Nous avons une enquête de moralité, deux agréments , du prefet et du procureur et ensuite une assermentation. Nos formateur de tir pour les PM armées sont formés par ceux de la PN. Nous avons une obligation d’un minimun de tir et les municipalités la plupart du temps en prennent plus et bien plus que le nombre de tir que nos collègues PN. Nous ne pouvons pas effectuer un controle d’identité mais nous pouvons effectuer un relever d’identité suite à une infraction constaté. Nous pouvons relever toutes les infractions que nous constatons et nous les transcrivons en procédure soit par PV si nous sommes habilité à le faire ou sinon nous effectuons la même procédure sauf qu’en entête nous marquons Rapport de contravention ou de délit… en fonction s’il sagit d’une contravention, d’un délit ou d’un crime. La procédure partira et suivra quand même de notre écrit. Nous travaillons aussi avec le code de la route, de la santé publique, l’urbanisme……….
    Voila en espérant être compris et il est bien dommage qu’il arrive un drame comme celui là pour parler d’une profession comme pour d’autres professions je l’imagine. Mais s’il vous plait, si vous ne nous connaissez pas posez nous des questions nous serons heureux de vous répondre cela servira pour tout le monde je pense.

    Pascal.

    J'aime

  4. chatdorleans dit :

    @Pascal
    Merci pour ce long commentaire qui ne fait que de confirmer ce qui n’était pour beaucoup de citoyens que des « impressions » mais qui toutefois commençaient à « transpirer » en se confirmant chaque jour danantage dans les faits ….
    Dire qu’il aura fallu la mort d’Aurélie pour qu’elles apparaissent en pleine lumière !….Hélas l’actualité va vite et je crains que depuis 15 jours déjà, rien de sérieuix n’ait été décidé pour empêcher que cela ne se reproduise pas à nouveau……
    En tous cas il est important que les citoyens soient avec vous et que nous en profitions pour mieux nous connaître et nous comprendre entre policiers et nous tous…..Il semble aussi que tout ne soit pas fait dans ce sens par nos dirigeants qui en divisant pour mieux régner veillent à ce que policiers et citoyens ne dialoguent pas trop et continuent à jouer au chat et à la souris….En tous cas, merci à vous et bon courage .

    J'aime

  5. A. Laloupe dit :

    Bonjour,

    En tant que citoyen ne faisant partie d’aucun corps de Police ni de Gendarmerie, je profite simplement de ce débat très intéressant entre différents interlocuteurs dont certains particulièrement concernés du fait de leur profession, pour faire part brièvement d’un sentiment global qui consiste à penser que du train ou nous y allons, c’est tout le système sécuritaire de notre pays qui non seulement est remis en cause depuis ces dernières années, mais qui en plus compte tenu des dizaines de milliers de suppressions de poste parmi les fonctionnaires de Police ajoutés à la disparition totale de nombreux corps militaires et tout ceci pour simple raisons économiques, n’a pas fini de se dégrader !!!

    Vous je ne sais pas, mais moi si j’étais voyou ou malfrat, je pense que je m’en frotterais un peu les mains !!!

    Quand à la suppression du Service National Obligatoire, aujourd’hui avec le recul je me demande vraiment si ça aussi c’était une bonne idée ??? Utile ou pas utile, il avait au moins la vertu d’enseigner un minimum de discipline à tous les 19/20ans, mais contribuait également de manière certaine à procurer un vrai sentiment d’appartenance à une nation…

    Mais comme chante Charles Aznavour,
    Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans….

    Bonne journée à tous…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s