COMME UNE LETTRE A LA POSTE ?…..PAS SI SÛR A ORLEANS…..

Cette fois ci c’est véritablement du « Jamais vu »…..La Poste Centrale d’Orléans fermée du 27 Juillet au 28 Août !….Aucune explication officielle à cette rupture majeure dans le Service Public…..Parce qu’enfin et même si les bureaux annexes sont ouverts il n’en demeure pas moins que la fermeture pour Congés Annuels de la Poste Centrale dans une Ville qui se prétend à juste titre « Capitale Régionale »  a de quoi surprendre …..A ce point là le fameux « Rayonnement » d’Orléans dont nos édiles se gargarisent volontiers risque bien de perdre un peu d’éclat…..

 Quoi de plus triste en effet que ces rideaux de fer tirés, ces boîtes aux lettres « scotchées » et condamnées qui semblent lancer à l’usager « Débrouillez vous comme vous le pourrez! »….Ne serait ce que pour acheter des timbres, dont tous les bureaux de tabac des alentours sont démunis depuis longtemps ……En fait, il ne reste plus à celui qui voudrait envoyer un mandat ou affranchir un courrier qu’à partir à la recherche d’un bureau annexe ou d’une boîte aux lettres qui ait encore la gueule ouverte…..

Un peu décontenancé,  je me suis lancé dans une opération du style micro trottoir en vue de glaner quelques avis…. » Ce n’est pas grave, il n’y a que des vieux dans ce quartier! » m’a lancé un quidam….En fait, il semble que la proximité des travaux du tramway Place de Gaulle aura eu pour effet de précipiter la Poste dans une rénovation de ses propres locaux, et que l’impossibilité de circuler à l’extérieur aura déclenché une véritable envie de ne plus rien foutre de la part des postiers !….Souhaitons que la Sécurité Sociale située juste en face ne soit pas prise d’une incompressible envie de fermer ses guichets pour l’été…..En tous cas je rassure les assujettis de tous poils: tous les services des Impôts et de la Trésorerie Générale d’Orléans assureront une permanence estivale au mois d’Août !….. Ouf !……    On a eu peur!…..   

Comme quoi l’on voit bien que les problèmes de la Municipalité autant que ceux de l’Etat ont de plus en plus de difficultés à  être dissociables les uns des autres et à s’imbriquer finalement de façon complètement inextricable!……A ce jeu là, c’est bien sûr le consommateur, le contribuable ou l’usager qui se retrouvent inextricablement pris dans la tenaille de leur ville ramenée à l’état de ruines comme aux heures sombres de son Histoire….. Et cette pauvre Jeanne, immuable sur son cheval de bronze Place du Martroi qui regarde cela, un peu blasée tout de même en pensant que décidément Serge Grouard ne va pas manquer de faire mieux que le Général Patton si ça dure encore un peu……

Extrême complexité de notre Société dans laquelle les problèmpes interfèrent, se juxtaposent et s’interposent à la façon d’un jeu de « Mikado » et de telle manière que l’on ne peut pas toucher au moindre élément ou à la moindre baguette sans que l’ensemble de l’édifice s’effondre ou se disloque……

 

 

En attendant, la torpeur de cet été permet tout de même qu’un Service Public tel que la Poste Centrale d’Orléans ferme ses portes pendant tout un mois comme s’il s’agissait d’un commerçant ou d’une échope…..Mais la Poste est elle encore un Service Public?…..

Déjà aux alentours de 2004, je m’étais inquiété du problème alors que la Poste annonçait la fondation de la Banque Postale !…..Banque Postale ou Poste Bancale ?…..Déjà je m’interrogeais dans cet article qui m’aura valu quelques volées de bois vert  de la part de certains employés de la Poste, et qui m’assuraient qu’ils n’accepteraient jamais que  leur Service soit privatisé……Sans doute sont ils en vacances ce mois ci pendant que les Orléanais courent dans tous les sens leur courrier à la main!…..

Et puisque l’été est la saison des « best of  » permettez moi de  publier à nouveau cet article qui apparaît désormais avoir été quelque peu visionnaire en son temps !

BANQUE POSTALE OU POSTE BANCALE 
C’est donc au début de cette semaine que je décidai de me rendre à la Poste Centrale d’Orléans…..oh Pardon ! de la Banque Postale d’Orléans puisque depuis de cette année, c’est ainsi qu’il faut désigner cette administration qui en moins d’un quart de siècle s’est successivement appelée PTT, puis P et T pour devenir pompeusement Banque Postale !
Mon intention était tout simplement de poster une lettre : 1,98 euros ou 2,76….je ne savais pas…..ça dépendrait du poids !…
Les machines à peser et à affranchir sont là…..toutes en panne ainsi que leur collègue : le monnayeur !…
Je me glisse donc dans la file d’attente où une vingtaine de personnes sont déjà là, en train de prendre racine…
J’évalue les dimensions du problème : sachant que ce bureau comporte 7 guichets, et qu’en moyenne 3 d’entre eux, pas plus sont occupés simultanément, tandis que les 4 autres sont obstrués par la sempiternelle et lancinante pancarte : «  Guichet provisoirement fermé, Merci de votre compréhension  », j’évalue mon temps d’attente à une vingtaine de minutes….si tout va bien !
Dans le même temps je constate qu’un étrange ballet se déroule derrière le comptoir, puisque dès qu’un préposé se place derrière la pancarte, il est bien rare que sa prestation excède 10 à 15 minutes ! Ainsi les pancartes virevoltent d’un guichet à l’autre au rythme des employés qui, le temps de servir 2 à 3 personnes s’escamotent dans ces coulisses encombrées de colis en partance, de sacs postaux en instance et surtout de dames et de messieurs apparemment à bout de forces, exténués, ou à l’inverse parfaitement rigolards pour peu que cela soit en fin de semaine !
Trois possibilités :
Ou bien les chaises des guichets sont équipées de pointes comme les planches des fakirs ce qui les empêche de s’endormir mais ne leur permet pas de tenir plus de 10 minutes !
Ou bien les employés de la Poste sont plus sensibles que le commun des mortels aux phénomènes de cystites ou de dérèglements prostatiques !
Ou encore la mission qui leur est confiée auprès du Public comporte une dose de stress qui nous échappe à tous !
Pour ma part et durant mon séjour dans la file d’attente, j’avais plutôt l’impression d’assister au tournage d’un nouvel épisode de «  Caméra Café  ».
Enfin mon tour arriva, et d’emblée je demandai à la dame si depuis que «  La Poste  » était devenue «  Banque Postale  » je pouvais continuer à compter sur elle pour acheminer mon courrier, ou bien s’il fallait que je m’adresse à mon banquier pour me rendre ce service !
Regard un peu perdu de la dame qui me réplique, un peu pincée : «  La Poste reste la Poste , Monsieur !  ».
Dont acte ! mais enfin tout de même….
Tout ceci n’est après tout que l’accentuation de la tendance qui veut qu’aujourd’hui tout le monde s’efforce à exercer le métier des autres en oubliant au passage de faire le sien !
Il y a bien longtemps déjà que mon Banquier, veut m’assurer, que mon Assureur me propose des placements d’argent, que les grandes surfaces me proposent des voyages au bout du monde tout en voulant se charger de l’organisation de mes obsèques…( l’un pouvant être d’ailleurs la conséquence de l’autre !).
Demain peu être, devrais je acheter ma viande chez mon garagiste ou appeler mon kiné pour déboucher mon lavabo !
C’est sans doute un éternel penchant humain que celui qui consiste à regarder toujours dans la gamelle des autres, en négligeant la sienne dont on pourrait pourtant bien se contenter.
De la même façon on convoite le métier du voisin en oubliant de bien faire le sien, et pour revenir à une image fréquemment évoquée aujourd’hui, je me fous complètement que mon plombier soit «  polonais  », à condition qu’il soit avant tout «  plombier  ».
Voilà pourquoi, je continue d’apprécier les Artisans, les Paysans confrontés à la difficulté de survivre, ils restent les derniers détenteurs du «  savoir bien faire  »…face au «  n’importe quoi  » qui reste à tout instant de les broyer, eux seuls paraissent conserver la tête sur les épaules, à l’heure ou tant de câbles pètent dans les crânes tant de durites éclatent dans les cerveaux tant de fusibles fondent dans les cortex et tant de joints foirent dans les méninges, et ceci avant même qu’on ait eu le temps de les fumer !
Alors bon vent tout de même à notre Banque Postale, pourvu que mon facteur puisse continuer encore longtemps continuer à glisser mon courrier dans ma boîte chaque matin….
Bien sûr tout cela a bien évolué depuis le temps des héros de l’Aéropostale…..des Mermoz, des Guillaumet et des Saint Exupéry qui n’avaient d’autre souci, au péril de leur vie que de faire en sorte que le courrier arrive….Aujourd’hui la «  Banque Postale  » ne pense plus qu’à nous vendre des chronoposts, des colissimos, des prêts à poster, quand ce n’est pas à capturer notre épargne !
A la minute où je vous parle….la sarabande des guichets et le jeu des chaises musicales doit continuer à la Poste Centrale d’Orléans, a ceci près que dans les chaise musicales il y a davantage de culs que de chaise, et que là bas ce doit être l’inverse…..
Souhaitons quand même qu’à terme cette «  Banque Postale  » ne se transforme pas trop en «  Poste Bancale !  »
 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour COMME UNE LETTRE A LA POSTE ?…..PAS SI SÛR A ORLEANS…..

  1. dame Lepion dit :

    Mazette, on s’y croirait, c’est la Poste selon Dany Boon (tordant mais si vrai) avec un zeste de Pierre Perret (quand un postière vous dit « qu’est-ce que c’est ! »).
    Je confirme quand même que la poste continue à acheminer le courrier, d’ailleurs sur la base d’un système complexe de vente de timbres assez délirant, à partir d’un tarif si facile à déchiffrer qu’il tient lieu de somnifère. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
    Je n’oublie pas cependant les interventions du sénateur Sueur au moment des débats sur l’avenir de la Poste, qui prônait bec et ongles le renforcement du statut financier de cette institution. Voilà où ça mène.

    J'aime

  2. jelaipa dit :

    « pas grave il n’y a que des personnes âgées »: justement celles qui ont du mal à se déplacer et qui écrivent encore des lettres plutôt que des mails! Bravo la solidarité…

    Chez moi, en Seine et marne, il nous est arrivé à certaines périodes, l’an dernier, de n’avoir notre courrier qu’un jour sur deux! Autant dire mon amertume quand à la même période les parisiens se plaignaient de n’avoir qu’une distribution par jour au lieu de deux( alors que cela fait plusieurs dizaines d’années que c’est le cas chez nous)…Et à Orléans?
    Quant aux relations entre les différents services je n’ai pas encore compris: pour obtenir mon numéro de code pour la gestion par internet de mon compte il était obligatoire que je rencontre mon conseiller locale. Mais au moindre problème les guichetières (que je connais et qui sont très aimables) me disent qu’elles n’ont aucun contact possible avec ce service totalement indépendant…
    Voilà quelques exemples; et encore j’ai de la chance: dans ma zone rurale les titulaires sont agréables!

    J'aime

  3. Ping : COMME UNE LETTRE A LA POSTE ??..PAS SI SÛR A ORLEANS?.. « Blog Orléans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s