BRICE HORTEFEUX  » LA NEIGE C’EST COMME LES ETRANGERS: QUAND IL Y EN A UN PEU CA VA, C’EST QUAND IL Y EN A BEAUCOUP QUE CA POSE DES PROBLEMES »

Chacun se souvient en effet de la « sortie » de Brice Hortefeux lors des journées de L’UMP à l’issue de laquelle notre Ministre de l’Intérieur: albinos et néanmoins Auvergnat à tenté de faire croire qu’il parlait d’autre chose que du militant maghrébin qui souriait à ses côtés, quand il affirmait que « point trop n’ en fallait! »…..

Moment inoubliable et immortalisé à jamais…..quelle classe !….

On peut désormais se demander si aujourd’hui, Brice Hortefeux ne pense pas  la même chose à propos de la neige qui en quelques heures aura bloqué l’ensemble de la Région Parisienne et aura obligé des milliers d’ automobilistes soit à rentrer chez eux à pied, soit à aller se reposer dans des refuges de fortune, soit à passer la nuit dans leurs voitures: sans  même avoir été nourris ou abreuvés et surtout sans avoir eu l’occasion de voir ni un policier ni un gendarme, pourtant d’habitude si prompts à les sanctionner et ce jour là, si impuissants à les secourir!……Cet avatar aura au moins permis de remettre les choses en place quand à la mansuétude de ce Gouvernement pour la population dès lors qu’il s’agit de la protéger ou de venir à son secours ne serait ce que pour faire face aux caprices de la météo!…..

Dire que c’est inadmissible, c’est se placer en dessous de la réalité…..Pire: c’est révélateur de l’incompétence au plus haut niveau si l’on se souvient que l’on a déjà vu dans le Loiret des Préfets sauter pour beaucoup moins que ça et pas plus tard qu’hier……..

Joignant le ridicule au tragique , nous aurons même entendu Brice Hortefeux proclamer qu’à l’heure où il parlait « Il n’y avait pas la pagaille… » A ce niveau , les commentaires deviennent inutiles…..

En vérité, ceux qui même très jeunes ont connu cette époque où suivant l’expression consacrée « Nous avions les Boches au cul » doivent se souvenir que la France s’est alors jetée sur les routes par tous les moyens possibles de la voiture au vélo et même avec des charrettes à bras pour fuir et se mettre à l’abri…..Et ce fût l’Exode !…..Pas glorieux convenons en, mais souvent salvateur !….   En 2010, et avec 70 ans de progrès scientifiques supplémentaires, nous constatons que nous n’avons plus les moyens de faire face à une averse de neige et encore moins  à une chute brutale du thermomètre !…..

L’Île de France  transformée en glacis….La Bièvre devenue  la Moscova , et la Plaine de Saclay ayant pris de des faux airs de Sibérie, et voici Brice Hortefeux pris lui même dans la tourmente: c’est la « Retraite du Roussi »!

Les incompétents aussi, c’est quand il y en a beaucoup (et aussi haut placés) que ça pose des problèmes !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, blogs, Humeurs et Air du Temps, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour BRICE HORTEFEUX  » LA NEIGE C’EST COMME LES ETRANGERS: QUAND IL Y EN A UN PEU CA VA, C’EST QUAND IL Y EN A BEAUCOUP QUE CA POSE DES PROBLEMES »

  1. Ping : BRICE HORTEFEUX » LA NEIGE C?EST COMME LES ETRANGERS: QUAND IL Y EN A UN PEU CA VA, C?EST QUAND IL Y EN A BEAUCOUP QUE CA POSE DES PROBLEMES » « Blog Orléans

  2. minijack dit :

    Surtout que de la neige et du froid, c’est tout de même un peu normal d’en avoir en hiver… Ce qui est tombé dernièrement n’est rien.
    Sans remonter à l’époque des « boches »que je n’ai pas connus, j’ai le souvenir d’une année pas si lointaine où il en était tombé près de 30 centimètres à Orléans (de la neige, pas des boches). Ça devait être en 82 ou 83. Nous avions fait un igloo dans le jardin. Quelques années plus tard mon fils a fait du patin sur le canal gelé (15cm d’épaisseur de glace).

    J’aime

  3. Circé dit :

    Je n’entends pas beaucoup dire que tout cela c’est surtout la conséquence de la politique drastique de baisse des fonctionnaires : en supprimer un deux et voici ce que cela donne.
    Plus d’agents de la DDE sur le qui-vive, jours et nuits comme cela était leur rôle pour dégager les routes, avant que l’on ne sonne l’hallali pour ce service et bien d’autres…

    Du coup, bien entendu c’est de la faute à la météo, et bien vous savez quoi, même là on a supprimé des agents au profit de machines.
    Le seul problème, c’est qu’une machine sans personne pour lire derrière les résultats, et bien cela ne fait …rien…

    Les camions qui bloquent les routes ? Mais on a mis à mort et refusé de développer la politique du frêt à la SNCF, mais pourquoi donc qu’on l’ouvre au privé actuellement ?

    Comme les caméras place d’Arc qui ont servi à retrouver les agresseurs de ce jeune homme handicapé qui s’est fait violé la semaine dernière, mais il n’y avait personne derrière pour regarder et prévenir cette agression abjecte.

    Alors on pourra toujours dire que l’ Etat ( l’Etat c’est nous tout de même …) est endetté jusqu’au cou, mais cela a couté combien ces petites plaisanteries météorologiques de ces derniers jours, qui ne sont pourtant, que temps de saison ?

    Et ce n’est pas fini.

    Par contre on aimerait bien effectivement que l’inconséquence d’un Ministre qui n’a même pas su  » voir » la pagaille soit elle-aussi sanctionnée, tout comme celui qui certifiait qu’il n’y aurait pas pénurie d’essence lors du conflit contre la réforme des retraites, et encore, je ne pointe là mon nez que vers le haut, parce que tout près de chez nous, ce serait bien aussi de faire un peu de ménage !

    J’aime

  4. jelaipa dit :

    Bloquée mercredi de 20h à 1h30 sur la francilienne du côté de Combs la ville: ai vu passer sur le côté une voiture de police avec 2 malheureux policiers…puis rien.
    Un peu plus tard: une dépanneuse a essayé et est repartie en sens inverse…(j’apprendrais qu’il y avait un semi en « portefeuille »: je croyais que les camions avaient été immobilisés: pas sur cette partie de la francilienne, pourtant déjà encombrée en temps normal!)
    Ensuite 2 pompiers à pied sont passés à pied, répondant aux personnes en dehors de leur voiture): deux heures après, toujours à pied, ils sont repassés dans l’autre sens.
    Il y avait un embranchement que je n’osais prendre (verglacé, avec un grand virage et surtout ne sachant pas où il aboutissait; il aurait suffit que la police s’installe là dés le début!). Les pompiers ont fait sortir les camions et voitures par là. Par le bouche à oreille j’apprendrais qu’un point boisson chaude était en train de s’organiser…En reculant j’ai pu sortir aussi; une chance car je ne sais pas ce qu’ont pu faire les personnes devant moi!
    Merci à ces bonnes volontés qui à 1h du matin faisaient à deux ce qu’ils pouvaient!
    Pour ma part j’ai suivi les camions qui semblaient savoir où ils allaient: j’ai effectivement trouvé une route qui m’a permis d’arriver à 3h du matin chez moi, après avoir croisé de nombreuses saleuses en travail!
    Bravo à ces « petits » fonctionnaires qui ont travaillés toute la nuit au service des autres sans remerciements du gouvernement.
    Honte aux camionneurs qui sur une route très glissante ou je roulais quand même à 60 km/h (j’ai des pneus contact) m’ont tous doublés, après m’avoir collé « au cul », l’un m’ayant même fait plusieurs fois des appels de phare en me klaxonnant avant de me doubler comme un fou sur la nationale 36!
    Et j’ajouterais une note terre à terre: je n’ai jamais eu autant envie d’être un homme car eux ont au moins pu uriner et donc boire un peu d’eau!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s