A ORLEANS : CA NE RAYONNE PLUS…..MAIS CA FLINGUE ENCORE !

Il semble bien en effet que nous en soyons (presque)revenus à ces temps de 1975 où le réalisateur Alain Corneau originaire de Meung sur Loire et récemment disparu choisissait Orléans pour cadre d’une sombre histoire où la violence et l’insécurité n’avaient pas pour cadre les cités pas plus que les quartiers mais plutôt les lambris et les décors des palais de la « gentry » locale…… »Police Python 357″ c’était le titre de ce film…..Bien sûr tout cela n’était que du domaine de la fiction, et ne saurait en aucun cas être transposé dans la réalité d’aujourd’hui, pas plus que sur les évènements  ou les personnes…..

Reste Orléans qui continue de bruisser sans cesse et dont le chaudron apparaît toujours prêt à faire resurgir de nouveaux démons, de nouvelles intrigues tout autant bénignes que cruelles parfois, mais qui laissent souvent apparaître qu’en dehors de l’insécurité que les caméras de Télésurveillance  traquent , il en existe bien d’autres au hasard des péripéties liées à la destinée de cette Ville, merveilleuse de Beauté, fascinante de Mystères, porteuse d’Histoire, mais toujours en proie à cette équation impossible à résoudre: mettre un terme ce problème qu’elle a avec elle même, où parfois l’archaïsme dans lequel elle se complaît,  se retrouve en conflit avec la volonté d’être de son temps…..

L’heure en ce mois de Février n’est plus au rayonnement……Depuis Vendredi, il semble que notre Maire qui jusqu’alors paraissait bardé de projets, tous aussi grandioses, tous aussi coûteux et munificents et porteurs de rayonnement les uns que les autres  ait du pratiquement jeter tous ses dossiers par dessus bord pour ne plus   conserver que l’ardente obligation d’en finir au plus vite avec la construction de sa ligne de Tram dont les conséquences sur la vie économique de la Cité apparaissent désormais inestimables, sans parler des dégâts collatéraux en termes d’image mais aussi en sondages électoraux…..

On va donc terminer le Tram, toutes affaires cessantes….Il y en aura tout de même jusqu’à Novembre 2012 et d’ici là Madame Muriel ChèreMadame ( Je me méfie désormais des beautés un peu froides!) nous inventera de savants gymkhanas pour nous permettre de circuler en ville ( le dernier sur les Boulevards était particulièrement réussi) …..Il suffit d’optimiser la situation : de penser que nous avons de la chance de faire du kart tous les jours pour ce prix là, et que finalement Orléans…..C’est un peu Intervilles tous les jours avec les vachettes en moins…..Et encore,  si on cherche bien !……

En contrepartie, la réhabilitation des mails est mise sous le boisseau, la piétonnisation de la Rue des Carmes est acquise, d’où l’on peut en déduire que son alignement tombe à l’eau de lui même: on comprendrait mal en effet que l’on puisse terminer le Tram dans les meilleurs délais en ouvrant d’ici là le gigantesque chantier de l’alignement des Carmes pour lequel par ailleurs les agréments sont toujours en cours……Et voilà la raison pour laquelle tous ces projets enchevêtrés dans leur présentation et leur conception s’écroulent un peu comme des dominos …..

Reste le fantôme de l’Arena qui continue de hanter les bords de Loire, mais qui finit un peu à la manière d’un ectoplasme fatigué par s’avachir au rythme des résultats de notre équipe de Basket…..A croire qu’elle soit désormais chargée de perdre pour emporter dans l’ oubli jusqu’aux traces de ce projet devenu bien embarrassant…….Monsieur Grouard l’a assuré  » Pour l’équipe Orléans Loire Basket nous ne mettrons plus la main à la poche »……Il est du reste trop tard: sans doute aurait il mieux valu la « mettre au Panier » pendant qu’il en était encore temps…..Aujourd’hui, il est bien tard et comme au Casino : la main passe!…..

Dans la forme, il reste choquant que Monsieur le Maire ait choisi le biais d’une Conférence de Presse pour faire part de ses décisions……Au mépris des conseillers qui ne font pas partie du sérail et en particulier de ceux de l’Opposition qui auront donc appris ces nouvelles par la Presse…..Comme tout le monde !…..Ceci , en tous cas  accrédite tout à fait la protestation des élus de l’Opposition quant à la manière dont ils sont tenus à l’écart, non informés et finalement méprisés…..

A ce jeu il semble bien ( et Orléans ne doit pas être la seule ville dans ce cas) que le Conseil Municipal ne soit plus qu’une sorte de « Fan’s Club » fonctionnant d’une façon plutôt interne entre  ses « Groupies » ses « Tifosis »,  ses  » Pom Pom Boys » et ses « Pom Pom Girls » …….Tous ceux là bénéficient de l’information autant que de tous les moyens d’exercer leur mandat….Quand aux autres: les  » parias » les « intouchables », ceux là sont priés de siéger uniquement pour sauver les apparences  et maintenir un simulacre de Démocratie….Est ce bien dans l’esprit de nos Institutions ?…..

C’est donc sous le coup de ces informations quelques peu « bouleversatoires » que je déambulais Place du Martroi vendredi soir à l’heure ou les senteurs des vieux grimoires s’échappent des stands de vieux livres et se mêlent à celle des odeurs des fromages et des primeurs émanant du marché alimentaire voisin…..

C’est  à ce moment que je fus abordé avec une certaine vigueur par Madame Catherine Mauroy que j’avais déjà précédemment aperçue « tractant » pour les cantonales et assistée pour cela par quelques membres de son CMA de Bourgogne….. Tiens, tiens comme c’est bizarre!…..

Madame Mauroy voulait en fait manifester sa colère et son courroux (coucou), à propos de cet article dont tout le monde a fait état, et au sujet duquel il me semble que tout a désormais été dit après que j’y ai moi même répondu sur les ondes de France Bleu suite à l’ intervention personnelle  de Madame Serge Grouard…..J’avais parfaitement perçu son inquiétude, je pense y avoir répondu en acceptant l’idée que certains mots ( et un seul en vérité ) ait pu être interprété au delà du sens que j’entendais lui donner, j’avais même admis qu’effectivement il m’avait échappé et qu’un autre eût sans doute été préférable….Qu’il me soit permis d’ajouter que je ne suis pas considéré généralement  ni comme un monstre ni comme un goujat, que je trouve plutôt gratifiant d’être  considéré par les femmes que je rencontre, que je porte à toutes celles que je connais le plus grand respect, et avec même une palme d’or à l’égard de Madame Grouard que je connais et que j’apprécie en tant qu’homme   au moins autant que je me méfie de son époux en tant qu’électeur……Je suppose qu’à présent les choses sont dites et qu’elles sont claires…..

Malgré tout , je me retrouvai vendredi face à Madame Mauroy et à ses tirades vengeresses: pas de cris d’orfraie ni de furieuse harpie, non… Rien qu’un un réquisitoire quelque peu plaintif de procureur (e) à vous faire basculer l’âme autant que la conscience d’un jury d’atrophiés du zygomatique ou de trépanés de la joie de vivre…. Et tout cela  tandis qu’autour de nous des passants semblaient s’ inquiéter quelque peu de ce qui ressemblait tout de même à une altercation…..Bien entendu je conservai mon calme, attendant que la logorrhée verbale se tarisse  …..J’ai bien perçu de la part de certains spectateurs de la scène quelques inquiétudes face au spectacle de ce qui aurait pu passer pour un acte de maltraitance, voire même un abus de faiblesse sur personne âgée…..En fin de compte, un sourire de ma part suffit à démontrer aux assistants qu’il n’en était rien, et l’aspect purement formel de l’incident en resta là…..Après tout , nous n’étions guère que sur un marché…La marchande de poissons n’était pas loin et tout cela ne faisait qu’ajouter à la couleur locale !

Pour ce qui est du fond , j’ai bien noté que Madame Mauroy m’a promis de me faire rencontrer des « gens drôles » dans la majorité municipale…..J’ai bien dit des gens drôles en dehors des drôles de gens que l’on y trouve déjà…..Depuis, je meurs d’impatience!….Enfin nous verrons bien ce qu’elle va me trouver: des clowns ? des schtroumfs? des montreurs d’ours? des jongleurs? des petomanes?……Tout est possible, en tous cas je serai tenté d’ajouter à la façon de Paul Léautaud ( qui lui,n’a jamais connu l’UMP) que s’il s’agit de gens d’esprit, j’accepte volontiers, d’autant qu’il en reste si peu dans le Monde actuel que je suis constamment obligé de me servir du mien et que je vais finir par attraper des crampes!

Plus sérieusement, je comprends mal la position du Parti Radical auquel appartient Madame Mauroy, et qui après que son chef Jean Louis Borloo ait été écarté continue néanmoins à adhérer à l’UMP….Cette UMP qui n’est plus finalement qu’une Pompe à Finances où même les Opposants de Nicolas Sarkozy continuent à adhérer juste pour « faire le plein » d’argent et de menue monnaie……Jean Louis Borloo, Dominique deVillepin et même indirectement Hervé Morin continuent de bénéficier des largesses de l’UMP…..Jusqu’à quand?……Tout cela sera t’il encore compatible lorsque les candidatures aux Présidentielles seront révélées……

En supposant que Madame Mauroy se prévale encore de ses sources plutôt centristes inhérentes au Parti Radical auquel elle appartient, sans doute devra t’elle un jour ouvrir la discussion avec ceux qu’elle considère encore à ce jour comme les manants, les soldats perdus, voire même les voyous du MoDem……Ce jour là, en effet il conviendra sans doute de faire la part des choses entre ceux qui auront préféré l’assiette au beurre à la traversée du désert…..

Qui pourra alors se prévaloir de l’ héritage Gaulliste, entre ceux qui auront préféré laisser leurs avantages, leurs indemnités ou leurs distinctions pour aller porter leurs idées, et tous les autres qui auront continué à en désirer davantage encore……Au premier, ni les affronts, ni les vexations n’auront été épargnés pour le prix de leur Honneur préservé……Aux autres, rien d’autre que la satisfaction d’une carrière qui se déroule immuable et presque linéaire…..

Et quand on pense qu’il faudra bien, sans doute qu’un jour tous ces gens là finissent par devoir parler tous ensemble afin de  pouvoir envisager, peut être  de se rassembler ne serait ce que pour refonder quelque chose au Centre afin de faire face aux extrêmes !…Je me demande, du même coup si l’agression verbale de Madame Mauroy à mon égard n’avait pas toutes les caractéristiques d’une gigantesque connerie…….

Non vraiment rien n’a changé à Orléans depuis Police Python 357…..Il arrive encore que ça flingue sur les Bords de Loire, et en plus il y a des Conseillères Municipales qui agressent les septuagénaires Place du Martroi  à la nuit tombée…..Certains jours je me demande si l’on ne veut pas ma mort avant même que j’atteigne l’âge d’avoir enfin droit à mon ballotin de chocolats en fin d’année !…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour A ORLEANS : CA NE RAYONNE PLUS…..MAIS CA FLINGUE ENCORE !

  1. dame Lepion dit :

    Vaut mieux pas chercher des crosses au Chat, il tire pas à blanc. Mais là, légitime défense.

    J’aime

  2. Miguel dit :

    Tu as vu, Jean-Paul, comme je l’avais dit, sur les Carmes, l’opposition est en train de gagner la bataille !

    J’en connais qui vont être déçu avec leurs gestes archi-architecturaux 😉

    J’aime

  3. JCG58 dit :

    « Bis repetita placent » : Jean-Paul, « les choses répétées plaisent » dit le proverbe romain ! Alors par solidarité ou afin de dire « Chef, chef, chef moi aussi je lui ai passé un savon », certain(e) n’ont pas résisté/ne résisteront pas à remettre une couche sur un épisode prouvant l’énormité de leur inculture.
    Alors répétons encore et encore le sens « mot » soit disant litigieux (selon Larousse)
    1/ Enrôler, engager par des moyens plus ou moins honnêtes des hommes dans le service militaire
    2/ par extension : Attirer, recruter : « racoler des clients, des partisans ». Ce qui était bien le cas dans cette occurrence
    3/ Accoster les passants en parlant de prostitué(e)s. C’est hélas ce seul sens que les incultes, les tendancieux auront retenu (en fait c’est le seul qu’ils connaissent !).
    Ce qui a touché les ronchons, ce n’est pas le fond, ni le mot, mais tout simplement leur incapacité à encaisser l’humour et à être en mesure de te répondre.
    Comme toi, j’avais remarqué, non des « gens drôles », mais de « drôles de gens » me sont apparus au fil des mois, à la mémoire courte sur leurs engagements faisant fi des alliances passées (à moins que « passées » pour eux ne veuille dire « qui ne sont plus »).
    Mais je n’ai pas (encore) discerné d’esprit fin au sein de la petite cour orléanaise (Chef, chef, chef, merci de penser à ma petite place!), ni de fins lettrés (maintenant les preuves s’accumulent).
    Alors je t’en supplie, tu as fait une petite marche arrière non justifiée par courtoisie prouvant que tu es un gentleman : mais il n’y avait pas faute, alors pas/plus d’excuses !l
    A la limite, offre leur un dictionnaire ou redonne un cours de français !

    J’aime

  4. CLT dit :

    Pauvre Jean Paul!Tu devrais réclamer un ballotin de compensation!
    😉

    J’aime

  5. little swallow dit :

    Allez mon chat, dis leur que si on t’en fait trop, tu correctionnes plus, tu dynamites…tu les éparpilles par petits bouts…façon puzzle… je suis d’accord avec JCG58, ce n’est pas parce que tu t’es conduit en gentleman que certains et certaines doivent en profiter pour te faire ch… alors que tu te ballades pépére.. ah dis donc l’inculture rendrait elle ….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s