CANTONALES ORLEANAISES : UN CARRE DE DAMES A HAUTS RISQUES !

Sur le plan national autant que local, et après une émotion tout à fait légitime, il convient tout d’abord de ramener à une plus juste mesure le score du Front National, dont les un peu plus de 15% qui nous ont interpellés ne sont finalement que le pourcentage des électeurs qui se sont exprimés après que 52% d’entre eux se soient abstenus…..Si l’on admet que les » fous furieux »  de la « Le Pen Story » récemment ravivés par l’avènement de Marine n’auront pas manque de venir « jeter leur gourme » à l’occasion de cette consultation, nous pouvons encore espérer que dans un scrutin national et plus mobilisateur le Parti d’ Extrême Droite soit ramené à de plus modestes proportions……

A Orléans, dans les deux cantons renouvelables, il semble bien que dans tous les cas, les deux candidates officielles et soutenues par Serge Grouard soient en passe de connaître le tas de sable ou la trappe (au choix)……

Pour l’instant nous avons en mains un carré de dames….C’est une illusion….En fait il ne s’agit que de deux paires…..L’une n’étant là que pour avoir la peau de l’autre, si j’ose le dire ainsi….( Ce que d’ailleurs on ne manquera pas de me reprocher…..comme d’habitude !)

Sur le canton de Bourgogne, Estelle Touzin crée la surprise pour le compte de l’alliance « PS / Europe Ecologie » en totalisant 34,20% des suffrages et tout juste derrière Catherine Mauroy qui quant à elle affiche 36,10 % …..Stéphane Renauld pour le compte du MoDem (9,10%) ayant demandé à ses électeurs  de reporter leurs suffrages sur le nom d’Estelle Touzin, Le Front de Gauche (7,30%) devant logiquement suivre le même chemin, dès lors on ne voit pas où Catherine Mauroy pourrait trouver une réserve de voix suffisante pour s’imposer dans la dernière ligne droite……Les voix du Front National, en toute bonne foi je ne pense pas qu’elle les sollicite…..Un réveil des abstentionnistes ?…..Sans doute lui faudra t’il un très gros clairon pour y parvenir…..En admettant aussi que ces abstentions ne soient pas elles mêmes des désapprobations polies en forme de non recevoir par rapport à la « Majorité Municipale »…..

Catherine Mauroy en est sans doute consciente lorsqu’elle déclare  » Mes électeurs me permettent de virer en tête dans un contexte difficile, avec le chantier du Tram, notamment »……Voilà en tous cas une citation qui en quelques mots me dissuaderait de voter pour elle……En effet, si l’on se livre à une rapide explication de texte :….

Pourquoi dire « Mes Electeurs » comme s’il s’agissait de sa propriété privé….Dire  » Les Electeurs aurait fait davantage Républicain….. Non ?…..Depuis quand les Electeurs appartiennent ils à leur candidat entre les deux tours (et même après) ?……Nous sommes bien là dans le degré zéro de la Démocratie !

Pourquoi parler de « virer en tête » comme s’il s’agissait de commenter la 3° à Vincennes…..Après tout il ne s’agit pas ni de « Gélinotte » ni de « Roquépine »….Il n’est question, si je ne m’abuse  que de Madame Catherine Mauroy dans la Cantonale du Quartier Bourgogne !……

Quant à reconnaître que le chantier du Tram est un handicap pour son élection, nous lui rappellerons que si elle s’était présentée sous son étiquette UMP au lieu de chercher à cacher le mistigri sous l’appellation vaseuse de « Majorité Municipale », elle n’aurait pas eu à buter sur les palissades et le chantier du Tram……Après tout qu’avons nous à faire de l’appellation « Majorité Municipale » dès lors qu’il s’agit de constituer une Majorité Départementale?…..Ce mélange des genres aboutit à un langage inaudible et digne de la Tour de Babel…..

Il semble bien  que ce soit ce contexte là, Madame, qui vous amènera à votre prochaine défaite Dimanche prochain…..Peut être pourrons nous en reparler un jour si d’aventure vous vous résolviez à me répondre lorsque je vous salue……En tous cas, j’ai appris depuis bien longtemps que les épreuves participent à nous restituer notre modestie originelle…..Alors depuis…. J’attends !

Sur le canton Orléans Bannier, là aussi nous aurons droit à un duel de dames après que Guy Torreilles (5,90%) Lionel Fedrigo(4,80%) et Didier Cornardeau ( 4,50%) se soient en quelque sorte auto éliminés du fait de leur nombre exponentiel….

En tant que sous marin d’origine indéterminée destiné à couler Guy Torreilles, la candidature de Lionel Fédrigo aura crée deux catastrophes majeures: une catastrophe écologique du fait de la déforestation provoquée par l’impression d’une quantité de documents absolument impressionnante et disproportionnée par rapport aux espérances raisonnablement escomptées et aux résultats obtenus…..Une catastrophe politique enfin si l’on constate la brèche béante qui existe désormais entre le Maire Serge Grouard et son Adjoint à la Sécurité Florent Montillot !…..Ce soir en tous cas mes poubelles jaunes débordent de tracts à l’effigie de Lionel Fédrigo, tandis qu’à la Mairie la coupe est pleine des écarts imprévisibles de Florent Montillot…..

Didier Cornardeau: le « Hobereau des Blossières » aura effectué un tour de piste à ses frais, sous sa propre responsabilité,  à la grande satisfaction de ses voisins et avec la considération des commerçants de son quartier….Le calme est revenu dans le quartier !

Dans ces conditions, chacun d’eux n’ayant pas eu d’autre préoccupation que de déshabiller Guy Torreilles, celui ci aura finalement sauvé sa peau comme il aura pu…..Il reste que la voie qu’il a ouverte ne se refermera pas et aura toute son importance lors des prochaines consultations……Cette voie, pour le MoDem sera celle de la diversité, du respect de toutes les idées, à l’inverse de la pensée unique et de la politique des blocs dont le triste spectacle s’étale sous nos yeux…..Nous n’oublierons pas que pour cela Guy Torreilles aura mené un dur et noble combat, qu’il aura dû consentir à des sacrifices et qu’il lui aura fallu subir toutes les vexations souvent mesquines de la part le plus souvent de ses propres collègues au sein même du Conseil Municipal……De tels choix ne sont pas si fréquents et valent la peine d’être soulignés…..Courage Guy, il faut tenir jusqu’en 2014 !…..

Restent donc en compétition Mesdames Joelle Beauvallet (PS) et Muriel Cheradame  (Majorité Municipale)….. L’écart de voix à l’issue du premier tour ne laisse aucun doute sur la réélection plus que probable de Madame Beauvallet…..

Madame Cheradame déclare de son côté:  » C’est un duel de second tour entre une candidate de la Majorité Départementale ( Tiens, elle n’est plus Municipale!) avec une envie d’action proche et au service des Orléanais, et une candidate absente du canton et dans l’inaction »…….Comme vous y allez Madame Chéradame!……Madame Beauvallet n’est pas absente du canton, puisqu’elle y habite, ce qui je crois n’est pas votre cas…….Quant à son inaction, elle la conduit en sa qualité d’Assistante Sociale à fréquenter davantage les crèches, les écoles et les maisons de retraite que les cocktails ou les réceptions…..Y voyez vous un inconvénient?…..Au sein du Conseil Général, elle fait effectivement partie du Groupe de l’Opposition……Minoritaire par définition, elle ne peut donc pas être jugée sur son activité dans cette assemblée……Un jour sans doute faudra t’il  vous faire à l’idée de perdre une élection…..Et à mon avis ça ne devrait pas tarder!….Vous devez votre élection au Conseil Municipal d’Orléans au simple fait d’avoir figuré en bonne place sur une liste en tête de laquelle figurait une personne en adéquation avec une certaine époque de la Vie de la Cité à ce moment donné !  ……Prétendre que vous avez été élue dans une rafle serait désobligeant…..Disons plutôt que vous faisiez partie du « Fan Club » et n’en parlons plus……Autre chose est d’être élue sur votre propre nom et votre propre personne…..C’est sans doute l’expérience que vous avez à faire et peut être la réaliserez vous un jour…Il ne semble pas toutefois que vous puissiez compter sur le scrutin du deuxième tour des Cantonales pour y accéder…..Apprendre à perdre une élection fait partie de votre métier….D’ici Dimanche il ne vous reste plus qu’à vous convaincre vous même que vous êtes en stage de Formation Professionnelle, et vous verrez que tout ira bien…..Ce n’est rien d’autre que la noble incertitude du sport!

Pour cette fois, Guy Torreilles a préféré laisser à ses électeurs la liberté de leur choix sans faire d’appel en faveur de l’une ou de l’autre des candidates…..Je ne me sens absolument pas fondé à le faire à sa place, sinon à ajouter que pour ma part je voterai pour Madame Beauvallet.

Et finalement cette affaire aura fait beaucoup de bruit pour rien……Comme c’est souvent le cas…….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour CANTONALES ORLEANAISES : UN CARRE DE DAMES A HAUTS RISQUES !

  1. Miguel dit :

    Dans la Rep de ce matin, on apprend que Serge Grouard n’appelle pas au front républicain pour faire barrage au Front National. Entre PS et FN, il ne sait pas choisir. Quand on pense à sa politique sécuritaire, maintenant, au moins, les choses sont claires.

    J’aime

  2. Cath37 dit :

    Serge Grouard devrait se souvenir de l’alliance de toute la classe politique pour faire barrage à JM Le Pen en 2002

    J’aime

  3. Miguel dit :

    En n’appelant pas à faire barrage au FN, Serge Grouard envoit-il un message aux électeurs du FN pour qu’ils votent pour ses candidates UMP orléanaise ?… Peut-être bien !

    J’aime

  4. minijack dit :

    Beaucoup de contradictions et d’incohérence dans votre analyse, cher chat. Vous êtes bien moins mauvais lorsque vous vous contentez de faire de l’humour.

    Tout d’abord, vous relativisez avec justesse le score d’un Front National qui est très loin d’avoir réalisé à Orléans celui qu’il a pu faire ailleurs, ici ou là. Et en effet, 15% après tout ce n’est pas un tsunami. C’est juste la marque d’un mécontentement d’une certaine frange d’électeurs sarkozystes, ce qui peut parfaitement se comprendre.
    De ce fait, s’agissant d’une élection LOCALE (et non de l’élection Présidentielle) l’illustre inconnu représentant local du FN (qui ne figurait même pas sur le prospectus officiel, on n’y voyait que la blonde Marine) ne représente pas une grande menace pour la Démocratie locale, et on peut du même coup trouver parfaitement logique, et je dirai même sage, que Serge Grouard ne donne aucune consigne spéciale pour endiguer une menace qui n’en est pas une…

    Par ailleurs, jusques à quand devrait-on considérer les électeurs du FN comme des citoyens de seconde zone indignes d’une représentation dans nos instances ?… La plupart d’entre eux sont juste des mécontents qui s’expriment par un vote de protestation, rien de plus. Chacun sait que les véritables fascistes ne sont pas plus de 2% à 3% en France, répartis aussi bien à l’extrême-Gauche qu’à l’extrême-Droite, et que si Marine ne devait s’appuyer que sur ceux-là, elle ne serait pas prête d’obtenir les 25% que lui promettent les sondages pour 2012.

    Encore une fois, ne nous trompons pas d’élections. Les CANTONALES sont faites pour élire des gestionnaires LOCAUX. Pas pour changer de société. Réservons cela à 2012.

    Quant à votre manière de tirer prématurément les sièges de dessous l’arrière-train des « Dames », laissez-moi de vous dire que la simple courtoisie aurait du refréner vos élans et vous pousser à davantage de prudence.

    Mme Catherine Mauroy n’a pas l’étiquette UMP mais Parti Radical Valoisien, c’est-à-dire tendance Borloo. Et on ne peut pas dire que Borloo et Sarko ce soit tout à fait pareil ! ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_radical_%28France%29 )
    Ce n’est pas parce qu’un trublion ambitieux et opportuniste a déclaré donner ses voix à l’opposition que les électeurs le suivront ! La partie n’est pas jouée.

    Votre analyse du canton Bannier se rapproche davantage de la vérité. Là en effet, Muriel Cheradame est en position plus difficile. Mais ce n’est qu’une confirmation de ce ce qui était prévisible et vous décrivez très bien la différence entre être embarqué dans une liste et se faire élire individuellement. Les intrigues que vous dénoncez pour casser Guy Torreilles semblent avoir porté leurs fruits mais ne suffiront pas à faire élire Cheradame. Du coup, le canton va immanquablement passer à Gauche, et ce sera bien fait ! Il fallait faire un choix et on a fait le mauvais. Guy Torreilles était en effet un candidat bien plus crédible.

    J’aime

  5. chatdorleans dit :

    @Minijack
    S’il y a quelques différences entre votre analyse et la mienne, il ne me semble pas pourtant, que débarrassées de nos opinions personnelles respectives elles soient tellement différentes!
    Mon appréciation pour relativiser le score du FN est la même que la vôtre compte tenu des abstentions…..
    A l’heure ou l’ Elysée communique sur les Cantonales , on peut le déplorer, mais il faut bien accepter l’idée qu’elles sont sorties du cadre purement local….

    Considérer Stéphane Renauld comme un trublion opportuniste c’est vouloir ignorer totalement les péripéties de la campagne qui a précédé……Si Madame Mauroy avait quelque peu réfléchi, il était tout à fait évident que cette situation était prévisible…..Sans doute les voix du MoDem lui manqueront elles…..Il fallait y penser avant…..

    Pour ce qui concerne le Parti Valoisien de Borloo auquel appartient Catherine Mauroy, il ne lui reste plus désormais qu’à prouver son désaccord avec Sarkozy en quittant L’UMP, ça aura pour une fois le mérite de la clarté……En attendant que cesse cette cohabitation plutôt malsaine, et même si l’UMP n’est que la pompe à fric de Borloo, ça ne me satisfait pas……

    Quant au canton Bannier , il ne passera pas à Gauche……puisqu’il y est déjà…..

    Je vous remercie en tous cas pour votre reconnaissance à l’égard de Guy Torreilles que j’ai soutenu et qui de toute façon à ouvert une voie à l’occasion de ces Cantonales……Celle qui consiste à faire des sacrifices pour faire valoir ses idées….

    J’aime

  6. Tryphon dit :

    Lu sur le lien proposé par le Commandeur :
    «Lors de la création de l’UMP, le Parti radical valoisien a adhéré à l’UMP en tant que personne morale (…). Cependant (…) un adhérent au Parti radical peut faire le choix d’être ou non par la même occasion adhérent à l’UMP.»

    Moi je dis : respect ! On sent l’unité du mouvement et la force de l’engagement.

    1 partout
    (trou de) balle au centre.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s