CANTONALES: AVANT QUE LE LIVRE SE REFERME, IL FAUT BIEN FAIRE LES COMPTES !…….

On épiloguera quelques jours encore sur les résultats de ces Elections Cantonales, et puis tout cela rentrera dans l’ordre.. Les pourcentages obtenus par  les différents partis et surtout sur la progression du Front National qui reste inquiétante…. Tout cela sera passé au crible et donnera lieu à tous les commentaires   parfois même contradictoires, l’essentiel étant pour les uns ou les autres d’aboutir aux conclusions qu’ils jugeront avantageuses pour eux….Mais que peut on tirer comme enseignements définitifs à partir d’une consultation qui aura battu tous les records d’abstention avec plus de 55% !……La seule certitude reste le désaveu de l’UMP et de Nicolas Sarkozy dont il est désormais patent qu’une forte majorité de  Français  n’en veut plus…..A cet égard la déclaration plutôt embarrassée de François Fillon affirmant que le recul de l’UMP était moins fort que ce que l’on pouvait craindre n’est rien d’autre que la paraphrase de la fameuse maxime de Pierre Dac quand il affirmait que « C’était beaucoup mieux que si ça avait été pire « ……

Mauvaise impasse pour le Président Sarkozy à un an des Présidentielles……Le prix à payer pour bien des erreurs de comportement sans doute et avec en contrepartie bien des résultats à l’inverse des engagements pris en 2007……C’est dans cette brèche que le Front National se sera engouffré…..Du même coup ce n’est plus qu’un Président assiégé dans son Palais qui gouverne la France, jusqu’à ce que ce soit le calendrier qui l’oblige à sortir de l’Elysée où il se terre……Plus qu’un peu moins de 400 jours….Monsieur le Président !…..Et ne vous plaignez pas , à l’inverse d’autres otages votre décompte sera décroissant et vous…..Au moins savez quel jour vous serez enfin libre!

A Orléans, et sur le plan local c’est un véritable désaveu pour le Maire Serge Grouard qui perd ce soir encore un canton sur sa ville…..Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du canton Bourgogne en plein Centre Historique de la Ville qu’il aura restauré et auquel il aura consacré presque la totalité de son premier mandat…..Il semble que depuis ce temps, sa gestion des affaires de la Ville ne fasse plus l’unanimité….A moins que ce soit lui même qui ait quelque peu changé au point que l’image plutôt sympathique d’un jeune Maire  plein d’allant  ait cédé la place à celle d’un édile plutôt autoritaire, volontiers colérique et peu enclin au compromis…..

Le fait que Mesdames Mauroy et Chéradame aient été battues ce soir est devenu plutôt anecdotique, elles auront l’occasion quelques temps encore d’ exercer leurs responsabilités au Conseil Municipal ……Ce soir en tous cas les électeurs auront dit non à toute forme de cumul des mandats tout en favorisant la proximité en élisant des candidates domiciliées personnellement sur leur canton……La bataille fût souvent chaude, les mots parfois durs, je le reconnais volontiers…..Cette page étant tournée qu’elles sachent en tous cas qu’il n’a jamais été dans mes intentions de les atteindre ni dans leur personne, ni dans leur honneur…..Puissions nous qui sait un jour en reparler et en tous cas d’ores et déjà nous saluer s’il nous arrive de nous rencontrer.

Ce soir, je voudrais saluer encore une fois Guy Torreilles qui aura voulu manifester son indépendance, sa liberté de penser et d’agir……On sait quelle attitude répressive monsieur Grouard aura exercé à son encontre afin de l’empêcher de présenter sa candidature sur le canton Bannier…..Cet incident aura été largement connu et répercuté par la Presse pour que l’on puisse penser qu’il n’aura pas contribué à donner de Monsieur Grouard l’image d’un homme ni de dialogue ni d’ouverture ni de diversité……. Après tout un miroir ne renvoie jamais que l’image qu’on lui offre!…

En tant que militant du MoDem, j’aurais mal vécu cet épisode de despotisme électoral envers Guy Torreilles que j’aurai soutenu durant toute cette période.

Les résultats du 1°tour témoignent que le MoDem représente encore une partie importante des électeurs…..Les militants qui depuis 2007 ont dû effectuer une traversée du désert pour la simple raison qu’ils avaient refusé toute forme de soumission imposée par l’un et l’autre des candidats aux Présidentielles ont dû également prendre de plein fouet la scission de la création du Nouveau Centre à l’avenir aujourd’hui plus qu’incertain….Pour toutes ces raisons les militants sincères et respectueux des principes démocratiques de leur Parti auront connu quatre ans d’une sorte de clandestinité dont ils ne sortaient que pour être confrontés aux moqueries  quant à leur inexistence ou leur insignifiance……Toutefois ils existaient et ça n’avait pas échappé à Monsieur Grouard lorsqu’il se dépêcha d’enrôler le MoDem lors de la constitution de sa liste électorale en 2008…..Il s’en suivit un accord d’une espèce pratiquement unique en France entre l’UMP et le MoDem et qui aboutit à la présence de plusieurs adjoints au sein du Conseil Municipal…….L’attelage était bancal et plutôt hasardeux…..Je l’ai souvent dénoncé dans mes billets…..Il aura tenu jusqu’à ce qu’en 2011 Guy Torreilles, chargé de la Démocratie Locale décide de présenter sa candidature sur le canton Bannier…..

C’est à partir de ce moment que la situation explosa comme un abcès trop longtemps ignoré…..Serge Grouard retira sa délégation à Guy Torreilles……Nous apprîmes que Madame Cugny Seguin avait déjà depuis quelques temps démissioné du MoDem sans prévenir quiconque…..Restaient les quatre autres adjoints du MoDem : Mesdames Martine Grivot et Alexandrine Leclerc et Messieurs Jean Pierre Gabelle et Eric Valette…..

Pendant longtemps leur comportement fut observé avec compassion, ironie ou tristesse suivant les sympathies qui les avaient pendant longtemps liées à leurs amis du MoDem……

A la veille du deuxième tour des cantonales un tract ultime fût distribué dans les cantons renouvelables de Bannier et de Bourgogne et qui soutenait sans ambiguïté les deux candidates de la Majorité Municipale ( L’UMP qui n’ose plus dire son nom!) contre lesquelles s’étaient présentés avec les incidents que l’on sait les candidats officiels du MoDem Guy Torreilles et Stéphane Renauld…….Grande fût notre surprise de lire sur les tracts de Mesdames Mauroy et Chéradame le nom des quatre adjoints du MoDem avec la mention: « Tous les Adjoints MoDem au Maire d’Orléans soutiennent totalement Muriel Cheradame ( ou Catherine Mauroy) au 2° tour des élections cantonales »

Et en lettres orange en plus …..sans doute pour attraper le plus de chalands possibles….

En tout état de cause, il est évident que ce tract et ces mentions ne peuvent  résulter que d’un accord imposé mais néanmoins conclu entre le Maire et ses adjoints soi disant MoDem……Si ce n’était pas le cas nous comptons sur les quatre personnes en question pour protester et nous faire savoir qu’elles auraient pu être abusées…..Dans le cas contraire, il va de soi que leur attitude poserait un réel problème en interne, car il constituerait une sorte d’acte de trahison par rapport à leur propre parti et envers leurs amis…..à moins qu’il ne s’agisse que d’une grosse bêtise……

Plus bête que méchant en somme ?…..En général ce genre de’expression n’arrange rien au cas de celui ou de celle à qui elle s’applique!….

Dans ces conditions, et à titre personnel face à la perspective des futurs combats qui restent à livrer je me prononcerai sans hésitation pour une exclusion définitive du MoDem de Mesdames Grivot et Leclerc ainsi que de Messieurs Gabelle et Valette ……Félons ou Mal Comprennants ?…..Qu’importe, je n’ai jamais entendu dire que l’on puisse gagner quoique ce soit et à plus forte raison une élection avec des Traîtres ou avec des Cons  !…….Il y a l’UMP pour ça !……Qu’ils y aillent !


A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour CANTONALES: AVANT QUE LE LIVRE SE REFERME, IL FAUT BIEN FAIRE LES COMPTES !…….

  1. JCG58 dit :

    Tu as raison Matou, il est temps de dresser le bilan de ces élections. Et je voudrais revenir sur une erreur que j’ai commise, propagée et entretenue, volontairement ou non par l’ensemble des médias : la poussée du FN.
    Affolé par les pourcentages, j’ai pris la peine de me plonger dans les chiffres du premier tour: si les pourcentages du FN affichaient une croissance vertigineuse, il s’agissait plus, en raison de la très forte abstention d’un effet d’optique que d’un gain réel en nombre de voix. Le FN est inquiétant, mais plus encore c’est l’abstention traduction du « vrai peuple » pour ses élus et le fonctionnement de la démocratie qui devrait interpeller.
    Partageant tes convictions, je regrette que les électeurs n’aient pas perçu qu’entre une erreur de droite et une erreur de gauche, il y avait une 3ème voie, crédible elle, morale, lucide, pour faire changer les choses.
    Au plan local, j’avoue être satisfait des défaites du Maire sur Bannier et Bourgogne. Je crois qu’au soir du premier tour, il a eu tort de se gausser des résultats du Modem. Pas très malin d’avoir cru qu’il avait toutes les cartes en main. Pour le Modem, l’enjeu était clair : s’il était évident que ses candidats n’étaient vraisemblablement pas en mesure de gagner seuls, il était tout aussi évident que l’électorat centriste (10 à 15 %)méprisé par Grouard était capable de faire perdre les « pouliches » de ce dernier. Pour l’ensemble des partis, voila une leçon à retenir et à méditer pour les scrutins à venir.
    Bien fait pour lui ! : le Maire avait éliminé « la démocratie locale » en la personne de Guy TORREILLES, je ne doute plus maintenant que la démocratie locale élimine Serge GROUARD à la prochaine occasion.
    Que dire des élus portant encore l’étiquette Modem…… A part un peut être, ancré depuis longtemps dans la vie locale, je ne me fais aucune illusions sur les autres, ils seront méprisés par les leurs, par l’UMP et vite oubliés.
    Tu as raison, il faudrait les virer car n’ayant visiblement aucun courage, ils n’auront même pas celui de partir. Pas très glorieux pour ceux là.

    J'aime

  2. Circé dit :

    JPM :

    Je me suis fait la même réflexion que toi concernant ces quatre noms en orange plus les deux bandeaux, orange eux-aussi apposés au-dessus et au-dessous de l’affiche de la candidate UMP sur le panneau officiel devant les bureaux de vote.

    Comme une espèce d’appel subliminal.
    J’ai eu, moi, comme d’autre dans ma boîte aux lettre, l’appel de de Stéphane Renaud à voter pour Estelle Touzin.
    Bien évidemment, je n’avais pas besoin de son appel pour le faire, mais le mépris affiché par cette majorité aura bien été battu en brèche par la population.

    Et ce n’est pas fini.

    J'aime

  3. minijack dit :

    Décidément, les orléanais comme les autres, chat en tête, n’ont toujours rien compris à la Démocratie… Par nature, elle est faite d’une succession d’élections : certaines nationales, d’autres locales. Mais à chaque fois, d’aucuns prennent un malin plaisir à la confusion des genres et ça devient du grand n’importe quoi.
    Étant donné le quinquennat, on peut se demander si désormais nous ne serons plus en campagne présidentielle permanente… Et c’est particulièrement regrettable, parce que même en supposant que 2012 nous amène un socialiste à l’Elysée, les élections intermédiaires jusqu’en 2017 ne seront pas exemptes de cette même « con-fusion » des genres.
    Pauvre France !

    Au plan local, si l’on peut regretter la déchirure apparue dans les rangs de la majorité à propos de la candidature d’un affilié au MoDem dans le canton Bannier, on peut tout aussi bien stigmatiser le comportement d’un autre candidat MoDem dans le canton Bourgogne dont la déclaration aura fait perdre Catherine Mauroy de seulement 68 voix. Ce qui est particulièrement injuste à son égard compte-tenu de l’énergie qu’elle a dépensé sans compter depuis douze ans au service des Orléanais du centre-ville.

    Je n’ai rien contre son adversaire, la jeune femme d’Europe-Écologie (sans la connaître, j’ai sans doute voté pour elle au 1er tour des Régionales en votant E-E) si ce n’est qu’elle n’avait encore rien fait pour les orléanais, encore moins sur ce canton Bourgogne, et qu’elle s’est alliée à un membre du PS dont l’ambition n’a d’égale que la vacuité. Pour moi l’Écologie n’est ni de Droite ni de Gauche et encore moins de Gauche à Orléans qu’ailleurs.

    Le MoDem quant à lui ne représente rien.
    Au plan national, c’est un parti sans intérêt qui n’a jamais réuni que des gens de bonne volonté certes, mais mous et sans idées ni charisme.
    Au plan local par contre, ses membres sont souvent d’excellents seconds, et on le voit avec la qualité du travail fourni par les quelques conseillers étiquetés MoDem de l’équipe Grouard (y compris le travail effectué jusque là par Guy Torreilles), mais ceux et celles de ce même MoDem appartenant à la Majorité Municipale et qui ont soutenu les deux candidates de Bannier et Bourgogne l’ont assurément fait à titre personnel et pour soutenir « des personnes » avec qui ils travaillent quotidiennement, pas un « parti », et certainement pas l’UMP sarkozyste. Eux avaient compris qu’il s’agissait d’une élection LOCALE, et je n’ai nul doute à leur égard, ils recommenceront pour les municipales, ou donneront effectivement leur démission du MoDem. Et même si à titre personnel j’avais une préférence pour l’une des deux dames (j’eusse préféré le candidat MoDem si j’avais eu à voter dans l’autre canton) je ne regretterai certainement pas que la solidarité municipale ait joué en leur faveur.

    Mais dès lors qu’une élection prend des tournures de campagne nationale anti-sarkozyenne — même lorsque ce n’est pas le sujet — les représentants es-qualité du MoDem en tant que « parti d’opposition nationale » deviennent des embrouilleurs du paysage politique, sans rien lui apporter de concret ni de positif.
    C’est toute l’ambiguïté du « Centre ».
    Le Centre n’existe pas en Démocratie : il y a les « actifs » et les « contestataires ». C’est au pied du mur qu’on voit le maçon. Qu’ils soient dans une équipe de Droite ou de Gauche, à quelque échelle que ce soit, les « actifs » peuvent se tromper. C’est normal, ce sont des humains. Mais la seule contestation permanente ne conduit pas bien loin.

    Notre cher matou est un exemple parfait de cette foire à l’embrouille, lui qui aux Régionales avait accepté de figurer en dernier sur la liste du MoDem, afin d’être sûr de ne pas être mouillé (les chats n’aiment pas l’eau, c’est bien connu !). Par contre, il n’épargne pas ses coups de griffes, donnés parfois à tort et à travers pour le simple plaisir de laisser sa marque comme d’autres marquent leur territoire.

    Je reprendrai donc pour qualifier ce billet d’humeur — et non d’humour — un qualificatif déjà employé par un ami à propos d’un autre humoriste orléanais : Lamentable !

    J'aime

  4. FA dit :

    @ Chat,
    Les habitants d’une rive droite peuvent communiquer aisément avec ceux d’une rive gauche grâce au gué et plus récemment grâce au pont.
    Le pont, donc le Centre, est un élément essentiel pour relier les Hommes, les uns aux autres.
    Pourtant, à lire certain commentaire, le Centre, pardon le pont, n’existe pas en Démocratie : il n’y aurait que des « actifs » et des « contestataires ».
    Des actifs pour « ramer » et probablement des « contestataires » qui détruisent les barques.
    Mais qui est qui et qui propose et donne l’idée du pont ? Qui peut fédérer ?

    J'aime

  5. LITTLESWALLOW dit :

    Minijack, littleswallow, y a que des petits sur la toile du chat…….
    Questions Monsieur Minijack, crois tu que les commentaires du Chat soient si violents que celà, ne crois tu pas que ceux de votre maire d’Orléans ne l’était pas 10 fois plus dans ses ses arguments pour expliquer son refus d’un choix républicain entre les deux tours, plus que violents, arrogants, méprisants…..mon matou n’est qu’un provocateur, il en faut, et il n’est pas au gouvernail, donc pour moi il a le devoir de nous piquer et surtout de nous amuser….car en plus les autres ils ne sont même pas rigolo, zéro humour….. et puis ce n’est qu’un Chat, il pourrait être tigre…. les autres sont bien des hyénes souvent…

    J'aime

  6. Jean du MoDem dit :

    CLT dans un commentaire sur LibéOrléans écrit:
    « D’abord parce que les résultats de la droite départementale, sont globalement plutôt bons, ce qui rend d’autant plus remarquable la tôle orléanaise. Ensuite parce que le maire a pris le risque de municipaliser lui même le scrutin et qu’il doit à présent assumer politiquement les conséquences de ses mauvais choix électoraux. ». On pourrait penser qu’elle va ensuite argumenter que la victoire de la gauche est sans appel, ce n’est pas le cas, elle écrit: « Est-ce pour autant une victoire de la gauche? C’est plus difficile à dire, ». Et Madame n’oublie pas de mentionner discrètement:  » Disons que c’est un début. Chiche qu’on peut aller plus loin! ».
    Chiche! est une association française de « jeunes écologistes alternatifs solidaires ». La candidate azeroliste (EELV) et le suppléant PS rêvent-ils de conquérir la mairie d’Orléans?

    minijack sur son blog a invité les électeurs d’Orléans à voter pour des « Responsables LOCAUX ». La majorité a suivi sa recommandation.
    Il a une responsabilité double: ne pas avoir précisé les noms de ces responsables LOCAUX et ne pas avoir soutenu directement sa candidate comme suppléant ( La Rep’ avait juste mentionné que son nom était murmuré.).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s