« NOTRE CLASSE POLITIQUE EST BIEN MALADE » !……

Ce n’est pourtant pas n’importe qui affirme cela , ce n’est même pas l’auteur de ce blog……Ce sont les propres mots de Serge Grouard, Député du Loiret et Maire d’ Orléans dans l’édition du 3 Avril 2011 de la République du Centre…..

Notre édile aurait il été touché par la grâce?….. Ou plus simplement encore, les vérités à propos de notre situation seraient elles devenues suffisamment criardes pour que l’on ne puisse plus ni les dissimuler, ni les contredire, ni les nier ?……

Pour ma part, j’aimerais à la lecture de cet article et à l’occasion des  commentaires qu’il soulève, abandonner pour un instant le ton de la polémique et même de la carapace d’humour dont je me plais à habiller mes propos, tant je devine la gravité d’une situation sur laquelle Serge Grouard lève un coin du voile, des inquiétudes qu’il a du mal à dissimuler, et même les prémices d’un affolement qu’il à d’ores et déjà du mal à contenir. ..

Nous connaissions jusqu’à ce jour un Serge Grouard plutôt bordé de certitudes , peu ouvert aux suggestions autant qu’aux conseils dès lors qu’ils n’allaient pas dans son sens, insensible à toute médiation et surtout cassant face à la contestation et aux critiques. Plutôt anxiogène par ailleurs au sein même de son Conseil Municipal au point que chaque séance était devenue l’occasion d’incidents plus ou moins éclatants et graves mais qui témoignaient tout de même d’une personnalité peu encline ni au dialogue ni à la contradiction…..Avec ses collaborateurs les plus proches eux mêmes, les rapports étaient souvent tendus, et il était souvent arrivé qu’à l’occasion de certaines  manifestations publiques, des accrochages même minimes aient été relevés…..Enfin bref…..C’était de notoriété publique : Monsieur le Maire n’était pas quelqu’un de commode et ça pouvait exploser à tout moment……

Et voici que le temps se couvre….Autant dans sa ville qu’au sein du Parti auquel il appartient……

Après des cantonales désastreuses pour lui , et au terme desquelles il aura encore perdu un canton sur sa propre ville ( il n’en détient plus qu’un seul)…..Disons le tout de suite, un meilleur casting des candidats (es) auraient pu lui épargner une telle déroute….Plutôt que de soutenir Madame Chéradame sur Bannier, et s’il avait d’emblée concédé ce canton à Guy Torreilles, ne serait ce que pour marquer une forme de reconnaissance à l’égard du MoDem à propos de cet accord remontant aux Municipales ( Quelques soient par ailleurs les aspects pervers de cet accord que j’ai souvent dénoncés)…..Il est sans doute vraisemblable qu’avec l’appui de Serge Grouard et tenant compte de la campagne que de toute façon celui ci  a faite, il aurait été élu sur ce canton : Il aurait donc ramené le canton Bannier dans son giron et il se serait sans doute dispensé  de la crise au sein même de son Conseil Municipal avec ses élus « réputés MoDem » ……Que Monsieur Grouard puisse également affirmer dans cet article qu’il s’entend « comme larrons en foire  » avec ses adjoints « supposés MoDem » , il ne nous reste plus qu’à imaginer comme ces « prétendues foires » doivent être tristes Messieurs Gabelle et Valette ayant plutôt tendance à ressembler  à des employés de chez Caton ou de Roc Eclerc plutôt qu’à des habitués du Gardel’s ou des magasins de farces et attrapes de la Région, et que Mesdames Leclerc et Grivot, avec toute l’estime que je leur porte ont plutôt tendance à symboliser le repos du guerrier que sa tendance à se fatiguer à la moindre occasion…… Aujourd’hui, Madame Chéradame a été battue…..Le Conseil Municipal connait une grave crise au sein de sa Majorité …..A propos de cette question, Serge Grouard répond:   » Je ne voulais pas d’un candidat ( Guy Torreiles) de l’équipe municipale sur Bannier, afin d’éviter de rendre la situation délicate. C’était politiquement aberrant « …….Cela signifie t’il que Madame Cheradame ne fait plus partie de l’équipe municipale ?…..On se perd en conjectures !

Parlant d’un éventuel troisième mandat à la Mairie d’Orléans, Serge Grouard se montre plutôt réservé, il concède que ce serait « orgueilleux » que d’y penser déjà!…..A moins que ce soit le terme « présomptueux » qui ne lui soit pas venu à l’esprit à cet instant, et qui aurait sans doute été plus judicieux……Nous lui pardonnerons !…..Admettant qu’il avait commis certaines erreurs en voulant tout réaliser en même temps: transformant les reculades en  actes (presque) de contrition même s’il nous fait croire que le projet Jaurès n’est que différé et que L’Arena n’a fait que de changer de place……C’est à loisir que Monsieur le Maire déroule sous nos yeux les cubes de ses « Légos » virtuels et les  pièces de son mécano géant, non sans une certaine amertume ni un certain sentiment d’envie à l’égard d’un certain « Créateur », lequel avait paraît il « bazardé » tout le boulot en sept jours…..Avec certaines lacunes,  semblerait il pourtant, quand on constate certaines conséquences plusieurs milliers d’années plus tard !……

Sur le plan national et à, propos du vote Front National lors des cantonales, force est de conclure que de deux choses l’une, ou bien la Rep’ s’est plantée ou Monsieur Grouard n’a pas bien compris le film…..Lorsque je lis , en effet: « On avait dit: pas de vote FN sur le second tour quand le candidat UMP n’était pas en position de se maintenir »……Se maintenir après le deuxième tour ? Y a t’il un subliminal troisième tour? …..Voilà sans doute une subtilité de l’UMP qui nos échappe encore !……

A la question de savoir si ce n’en était pas d’ores et déjà fini des chances de Nicolas Sarkozy pour 2012, Serge Grouard semble, dans sa répose marcher sur des oeufs, surtout quand il commence à vous dire « qu’il faut regarder la vérité en face« ……Force est de considérer qu’à  chaque fois que quelqu’un commence ainsi sa phrase, il faut s’attendre au pire, soit en matière de « bottage en touche », de « noyade du poisson » ou de  » grenade anti cons »!…..Puis il poursuit sur le thème : »On ne peut pas être dans la négation à la fois des résultats des élections successives et de ce qu’on entend et perçoit. La situation est très difficile, admettons le, dans toute fin, il y a la gestation d’un renouveau »….Alors disons le tout net: nous n’avons sans doute  jamais entendu quelque chose d’aussi désespéré et d’aussi pathétique  depuis les déclarations de Richard Virenque nous expliquant qu’il s’était fait abuser à l’insu de son plein gré !….. « Dans toute fin, nous dit il il y a la gestation d’un renouveau…..Cela signifie donc que nous sommes a la fin de quelque chose ou de quelqu’un: nous avons donc le choix entre la fin de tout, la fin des haricots, la fin de Sarkozy et qui sait même de la fin qui justifie les moyens !……Ca ne nous rassure pas !…..Quant à parler de la Gestation d’un Renouveau, il est vrai que l’image est belle dans la bouche de Serge Grouard……Certes l’Hiver a été long…..Alors dites nous, Monsieur le Maire: c’est pour quand le Printemps ?…..

Avec le temps, il semble en tous cas que vous viviez en ce moment une période de doutes et d’inquiétudes, ainsi qu’il arrive à tout homme d’en traverser…..Que l’on soit homme politique ou que l’on ait la fâcheuse manie de s’exprimer sur un blog, et même si c’est en égratignant un peu les uns et les autres…..Vient toujours l’heure où le masque tombe, ou le maquillage  commence à couler et ou réapparaît le visage de l’Homme…..Ce soir, Monsieur le Maire, et malgré tout ce qui continue de nous séparer, j’ai envie de vous remercier de nous avoir offert au travers de cet interview de la »Rep » un visage un peu moins froid et plus humain, même si c’est au prix de quelques détails savoureux et même un peu maladroits dont je n’aurai pas manqué de faire usage dans ce billet….A cette occasion, et dans cet entretien avec un journaliste vous nous avez paru douter, vous êtes apparu faillible, peut être même fragile et cela vous honore davantage encore que certaines postures incontournables de matador auxquelles vous nous avez souvent habitués…..

Une fois de plus sans doute, ce texte vous aura sans doute agacé, peut être même déplu…..Sachez en tous cas que même lorsqu’il s’agit de commenter, de se gausser ou de caricaturer pour livrer en vrac nos impressions, nos sentiments, nos joies ou nos indignations….Comme tous ceux là qui s’adonnent à ce « travail », nous commençons tous par les recevoir à l’état brut et dans toute leur intensité « en pleine gueule » comme on le dit, leur intensité et souvent même leur agressivité commencent par nous faire mal ……Ce n’est qu’au passage de tous ces sentiments et sensations au travers du prisme de la fantaisie , de l’humour ou du rêve que nous les délivrons à nos lecterur ou à nos auditeurs sous une forme divertissante, ironique ou même bienveillante……Un peu à la manière des Hommes Politiques quand ils s’efforcent, eux aussi de nous présenter des soupes insipides en nous les  présentant comme des potions magiques !…..

Il n’y a que les motivations qui changent et pourtant la fibre est la même, à ceci près que  l’on peut préférer la fragilité apparente du bouffon dont le rôle caché peut s’avérer essentiel, à la fragilité des colosses aux pieds d’argile qu’une simple élection suffit à déstabiliser et parfois même à faire disparaître…..

En attendant , vivons…..On fera les comptes plus tard de nos angoisses face à nos enthousiasmes et de nos réussites face à nos échecs……La somme algébrique de tout cela s’appellera…..Nos Vies !…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « NOTRE CLASSE POLITIQUE EST BIEN MALADE » !……

  1. minijack dit :

    Votre obsession permanente à vouloir faire passer notre édile pour un berlot ou pour quelqu’un qui ne manierait pas bien la langue française finira par vous déconsidérer. Ne tirez pas trop vite sur le pianiste, même avec des balles en mousse, car cette mousse tache !

    Vous dites : Serge Grouard répond: « Je ne voulais pas d’un candidat ( Guy Torreilles) de l’équipe municipale sur Bannier, afin d’éviter de rendre la situation délicate. C’était politiquement aberrant »
    Je n’ai pas vu cet article de la Rep mais, à mon humble avis, si vous l’avez bien lu c’est qu’il y a une coquille. Grouard ne peut pas avoir dit cela !
    Il a certainement dit : « Je ne voulais pas PLUS d’un candidat de l’équipe municipale sur Bannier, afin d’éviter de rendre la situation délicate. »
    Là, ça se comprend parfaitement. Mais du coup votre argument tombe.

    Quant à l’éventualité d’un « après second tour »… Il s’agit bien évidemment d’une mauvaise interprétation de votre part, cher chat.
    La phrase en question est pourtant claire : « On avait dit : pas de vote FN sur le second tour quand le candidat UMP n’était pas en position de se maintenir ».
    Ca signifie tout simplement qu’AU second tour – et pas après – si le candidat UMP n’était pas en état de se maintenir, il n’était donné aucune consigne de report sur le FN. Je ne vois pas ce qui peut vous faire interpréter cette phrase autrement.

    J’aime

  2. FA dit :

    La plupart des espèces connues de collemboles sont saprophage ; elles se nourrissent principalement de végétaux en décomposition et de microorganismes présents au sein de la litière leur activité de broutage de champignons est considérable.
    Certaines espèces phytophages se nourrissent du feuillage des plantes ou de racines.
    D’autres sont carnivores et se nourrissent de nématodes, de protozoaires et de rotifères.
    Mais aucune espèce qui se nourrisse de Chat, de gouttière ou domestique. Pourtant, à lire certain commentaire !

    En savoir plus sur les collemboles : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Collembole

    J’aime

  3. chatdorleans dit :

    @Minijack
    Je n’ai jamais exclu que la Rep’ ait pu laisser passer quelques coquilles…..Je crois même en avoir parlé…..Je pense que le fait que vous reconnaissiez ne pas avoir lu l’article concerné explique votre commentaire…..Il, aurait dû, en toute logique vous dispenser de dire n’importe quoi !…..Je n’ai jamais tenté de faire passer Monsieur Grouard pour un « berlot »….Je relève simplement chez lui une inclination vers plus de modestie, la reconnaissance de certaines erreurs et le constat général qu’il fait sur la classe politique qu’il déclare lui même « malade »…..Je lui souhaite donc , à lui même autant qu’à tous les autres un prompt rétablissement…..Je constate en tous cas que son inquiétude doit être vive puisque ce matin encore sur France Bleu Orléans, et à l’occasion de ses 10 ans de mandat, il ne manque pas de laisser pointer un soupçon d’amertume et peut être de regrets…..

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s