L’ AVENIR EST DEVANT NOUS…..MAIS L’ESPERANCE PEUT VENIR PAR DERRIERE !

Ne me demandez surtout pas le nom de cette dame qui siège au Conseil Municipal d’Orléans, et qu’il m’est arrivé à plusieurs années d’écart de retrouver deux fois plantée contre le pare choc de ma voiture !…..Je lui ai promis que tout cela resterait entre nous , et qu’à l’exception de la cocasserie de la situation qui reste tout de même  exceptionnelle nul n’en saurait jamais plus , Madame sur cette histoire, à l’exception toutefois de mon Assureur et du vôtre  ( et vous comprendrez bien pourquoi) qui n’ignorent désormais plus rien  de l’évolution de votre malus…..

La première fois souvenez vous, c’était aux alentours de 2005 où vous fûtes surprise par le ralentissement subit de la circulation et où vous vîntes mourir, non sans occasionner quelques dommages à ma voiture jusque sur les abords de ma custode arrière…..

La seconde fois, beaucoup plus récente, je fus à nouveau victime Madame d’un trop fougueux coup de volant de votre part, alors que vous cherchiez à vous dégager d’un stationnement un peu serré j’en conviens, et tandis que précisément je rejoignais ma voiture …..Et c’est ainsi que j’eus le plaisir d’être personnellement confronté à vous pour la seconde fois de ma vie et d’échanger mon adresse contre la votre,  tout cela en tout bien tout honneur…..Mais est il vraiment besoin de le préciser?…..

Mon premier souci fut bien sûr de vous demander comment vous faisiez pour vous arrêter lorsque je n’étais pas là…..Puis nous parlâmes de politique….Et c’est alors que j’appris que vous siégiez au Conseil Municipal d’Orléans dur les bancs de la Majorité……

Vous ne m’en voulûtes pourtant pas lorsque je vous exprimai dans un premier temps mes inquiétudes quant à votre contrat d’assurances automobile, puis dans une deuxième phase mes réserves quant à la gestion municipale à laquelle vous participiez…..

En dehors des circonstances délicates de notre rencontre et considérant que celle ci s’est exprimée à l’occasion de deux coups du destin répétitifs et de même nature, je me sens bien obligé de tenter d’en extraire tout la fois les conclusions et le sens caché ! …..

Tandis que je roulais vers l’Avenir qui en principe se trouve devant nous, vous vîntes me rappeler (un peu brutalement sans doute) que si le danger pouvait venir par derrière il pouvait aussi être porteur d’Espérance puisque c’est quand même grâce à vous qu’il m’a été donné de pouvoir réparer ma voiture et lui donner un coup de neuf sans qu’il m’en coûte même un sou !

En Politique aussi, l’Avenir est devant nous, mais il arrive parfois que des Espérances imprévisibles puissent nous arriver par derrière……Nous garderons bien sûr  le coeur ouvert afin de recevoir tous les bienfaits de l’avenir quand ils seront devant nous, mais nous accueillerons   également  à bras ouverts les espérances susceptibles de venir nous surprendre par derrière…..Et tout ceci malgré le ridicule évident de cette position…. A moins toutefois que nous fassions le contraire pour des raisons de prudence évidentes !…..

Et quant à vous, chère Madame après que vous ayez déjà par deux fois réussi à me surprendre de l’arrière, je ne désespère de vous retrouver un jour par devant ou même sur les côtés …..Sans doute aurez vous remarqué que lorsqu’il m’arrive de vous  croiser à la Mairie au cours des Réunions du Conseil Municipal je ne manque jamais de vous adresser un regard complice ( nous avons quand même vécu deux constats à l’amiable ensemble….Une sorte de PACS automobile en quelque sorte!) …..En même temps , vous aurez certainement remarqué que je  vous cède toujours le passage tant dans les tourniquets automatiques qu’aux toilettes ou dans les escaliers……C’est de la courtoisie bien sûr……Mais c’est aussi de la prudence !

Soyez assurée Madame ( Je sais d’ailleurs que vous l’êtes, et même en « tous risques ») que mon intention dans ce billet n’a pas été de vous froisser davantage (la tôle de ma voiture l’a été déjà suffisamment comme ça sans que l’on en rajoute!)……Mon rétroviseur se joint à moi pour vous témoigner du soin qu’il apporte à savoir toujours l’endroit où vous vous situez, et s’il advenait que je me mette à sonner en votre présence, ce ne serait rien d’autre que mon GPS qui viendrait à vous détecter et qui me signalerait, par là même votre présence  ……

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’ AVENIR EST DEVANT NOUS…..MAIS L’ESPERANCE PEUT VENIR PAR DERRIERE !

  1. JCG58 dit :

    Décidément le fait qu’Alexandrine s’obstine à te priver de ton ballotin perturbe ta perception des choses : Matou, ton pouvoir de séduction agit encore. Voilà une dame qui a le sens de l’ouverture (politique bien entendu) : elle te fait du rentre dedans.
    A la prochaine rencontre, vas y, offre lui un café, un thé….. ou un chocolat.

    J'aime

  2. Fansolo dit :

    L’on me pardonnera sûrement, vu mon passé (ou plutôt mon passif) d’intervenir à la faveur de ce billet -que je ne découvre que maintenant- sur un aspect qui me tient particulièrement à coeur : l’anonymat de cette élue.
    Votre intention louable de le et de la respecter est tout à votre honneur (jusque dans l’illustration un tantinet « classée » de votre article) même si un rapide coup d’oeil sur la liste des conseillères municipales peu actives permet de cerner trois ou quatre nom de personnes particulièrement discrètes et effacées.

    Il est vrai que tout porte à croire que ces heurts automobiles sont parfaitement involontaires et ne semblent pas constituer d’attaques ad nominem…

    Et pourtant, vous eussiez pu en d’autres circonstances ou si votre humeur n’avait pas été la vôtre livrer en patûre au public le nom de cette harcelleuse putative (oui, osons le mot puisqu’il ne peut s’agir de la même, n’est-ce pas ?). En même temps, pour avoir déjà écrit sur un bon vingtième de la gente féminine siègeant au conseil, je comprends qu’il vous faille garder quelques poires pour la soif…

    Enfin voila : sachez cher chat que d’aucuns, par le passé, ont su médiatiser et mettre sur la place publique le nom de leurs tourmenteurs, qu’ils agissent par devant… ou par derrière…

    La croisade orléanaise contre l’anonymat peut parfois être à géométrie variable. Pour le meilleur ou pour le pire…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s