ORLEANS : ON REGLE LES COMPTES…. (DE 2010)

C’était le sujet essentiel du Conseil Municipal que de clôturer l’Exercice 2010 et d’en présenter les comptes définitifs…..

Nous avons donc assisté à une avalanche de chiffres……Comme d’habitude, la Majorité et l’Opposition se seront affrontées sur les mêmes sujets tout en ne parlant pas des mêmes choses…..L’éternelle confusion des sommes consacrées aux Investissements par rapport aux Frais de Fonctionnement aura alimenté les débats……En fin de compte les chiffres de 2010 ont été entérinés comme cela avait été prévu, et ceci à la grande satisfaction des quelques 9/10 ° des Conseillers Municipaux présents, et qui de toute façon n’y auront  pas compris grand chose mais qui auront été bien obligés d’en passer par là……

A défaut de revenir sur le sujet dans le détail, j’aimerais toutefois attirer votre attention sur quelques chiffres fondamentaux et sur la philosophie générale qui en ressort ……

Quand vos saurez que l’année 2010 fait ressortir un excédent de 343.542,54€ au terme d’un budget qui aura tout de même mis en jeu des sommes pour un total d’un peu moins de 250 millions € en terme de mouvements, vous serez tenté de rester quelque peu admiratif face à une gestion serrée certes mais qui toutefois reste excédentaire…..

En fait la discussion est née de l’excédent d’environ 1,3 million€ du CCAS (Centre d’Action Sociale)  lequel est chargé d’instruire les demandes de RMI, de secourir les personnes en détresse et les familles dans le besoin autant que  de soutenir les personnes âgées……

Dès lors la question se pose avec acuité: la Ville d’Orléans est elle un pays de cocagne au point que le Centre d’Action Sociale réalise un tel excédent ?……

Pour ma part , je me souviens d’avoir interrogé personnellement Madame Alexandrine Leclerc , Présidente du CCAS et responsable aussi de mon fameux ballotin de chocolats de fin d’année que l’on me promet depuis près de 5 ans  déjà sans jamais me l’envoyer……

Ce ballotin de chocolats qui a fini par devenir quelque peu emblématique depuis que je ne cesse de l’évoquer …..Pire, il semble qu’il soit désormais une entité en lui même ! En tous cas, il ne se passe pas de journée sans que je rencontre un ami qui m’en parle et que cela nous vaille quelques bons moments…..Mieux même que s’il avait eu une existence réelle, mon ballotin de chocolats est devenu un personnage, un symbole sur lequel il n’est pas impossible que j’envisage d’écrire un polar …..Après l’Aiguille d’Etretat chère à Arsène Lupin, l’épée Durandal compagne de Roland ou le Collier de la Reine d’Alexandre Dumas……Et pourquoi pas le Ballotin de Chocolats du Chat de Gouttières ?…….

Merci donc à Madame Leclerc…. En tous cas et pour une fois c’est moi qui lui devrais quelque chose !…

Elle m’avait donc fait part , en guise de toute réponse des lourds besoins du CCAS en matière de besoins sociaux dans la Ville et il est vrai que j’avais accepté son explication, considérant par ailleurs que mon ballotin pouvait être considéré comme un geste de reconnaissance et de courtoisie , mais certainement pas comme un »besoin social » au sens strict du terme……Pour le reste, elle avait jugé bon d’ajouter :  » Passez me voir si vous voulez , il doit m’en rester quelques uns de l’année dernière » (sic)…….Cette dernière remarque n’avait pas manqué d’ailleurs de  susciter chez moi les plus vives inquiétudes…..

Dès lors qu’il apparaît que le CCAS affiche un excédent de 1,3 million € , ma vision sur le problème de mon ballotin de chocolats s’en trouve aujourd’hui quelque peu modifiée……

Pire , et au delà de l’économie réalisée sur le compte de mes papilles gustatives, je m’interroge  aujourd’hui de savoir si Madame Leclerc soucieuse de transformer son Centre d’Action Sociale en Centre de Profits ne sera pas allée jusqu’à revendre les ballotins périmés de l’année dernière à certaines entreprises de Hard Discount dont nous savons aujourd’hui quels ennuis elles ont dans leurs approvisionnements par ailleurs « douteux ». ……Madame Leclerc aurait elle décidé de laisser les vieux  leur triste sort pour devenir à sa façon » Lidl des Jeunes » …….

Apparemment il semblerait que le flambeau soit bien à reprendre…….

En tout état de cause j’éviterai désormais de m’adresser au CCAS pour quoique ce soit….Il ne manquerait plus que pour augmenter encore ses « Excédents » le Centre d’Action Sociale faute de me donner mon ballotin décide, de surcroît de me transformer en steack haché !..

Et sans oublier bien sûr tous nos compliments à l’Alliance Centriste pour sa récente acquisition !……

Un autre  poste a attiré mon attention dans la clôture des comptes 2010 : le service des opérations funéraires, et qui affiche les résultats suivants :

Recettes:                 79.901.89

                                                       Dépenses:                29.194,00

                                                       Excédent :               50.707, 89      soit 69,46% …..

Près de 70% d’excédent sur les Opérations Funéraires…..Voilà en tout cas qui interpelle !

De quoi peut donc provenir cette source de profits ?

S’agit il seulement de tarifs prohibitifs réclamés aux familles lors de ces circonstances particulièrement pénibles ou bien pire encore,  pourrions nous aller jusqu’à parler un jour d’une « Crema Connection » , sorte de vaste complot au terme duquel l’énergie récupérée à l’occasion des cérémonies d’incinération serait récupérée et revendue, un peu sur le modèle des éoliennes ou des panneaux solaires…..Peut être alors pourrait on aussi envisager aussi, au risque de diminuer les excédents municipaux de remettre  à la famille au lieu de la sinistre et sempiternelle urne funéraire traditionnelle ….Et pourquoi pas : une  batterie neuve !…..

Pour ce qui reste du budget, il faut bien admettre qu’avec près  de 1,5 million € d’excédents sur le CCAS et les Opérations Funéraires, il faut bien que la Ville d’Orleans ait perdu sur bien d’autres postes pour ne sauver finalement qu’un excédent de 343.542,54 €  !…..

Ainsi donc l’abandon de mon ballotin de chocolats qui aurait pu être un hommage rendu à mon grand âge se transforme du fait de mon renoncement (un peu forcé , il est vrai) en un acte de civisme de ma part……Quant à la perspective de réserver ma place au crématorium pour abonder aux excédents municipaux , je demande que l’on m’accorde encore un temps de réflexion…..Enfin si c’est possible comme le chantait Brassens:

« Encore une fois dire je t’aime….Encore une fois perdre le Nord »

Oui, perdre le Nord …..et ceci même si c’est pour finir au coeur d’une batterie d’accumulateurs ainsi que  je l’évoquais plus haut :

« Mieux vaut  garder le Nord ( Auto) que de trouver le Sud (Oku) »

Excusez moi encore pour cet « à peu près » plutôt approximatif…..Mais que voulez vous, je suis un peu à l’image des comptes de la Ville de’Orléans: il m’arrive à moi aussi d’avoir des déficits déficients et même à l’occasion des excédents qui excèdent !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ORLEANS : ON REGLE LES COMPTES…. (DE 2010)

  1. Fansolo dit :

    Les ballotins de chocolats seraient composés de bonbons crémas ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s