ORLEANS : APRES LE FESTIVAL DE LOIRE….. ET SI L’ON EN REVENAIT (ENFIN) AUX CHOSES SERIEUSES ….

C’est en effet en raison du Festival de Loire qui se termine en ce soir du 25 Septembre que le Conseil Municipal de rentrée avait été reporté au Vendredi 30…..

C’est qu’il nous a souvent réservé des surprises ce Conseil de Rentrée, pratiquement trois mois après que tout le monde se soit éparpillé en vacances!…..C’est en effet fréquemment lors du Conseil Municipal de Septembre que les humeurs trop longtemps contenues se sont libérées…..Il nous en est resté  quelques souvenirs ineffaçables……Rendez vous donc est pris ce Vendredi 30 au  soir pour déguster en direct les fruits amers ou acides d’un Eté ou le doute des uns faisant écho aux inquiétudes des autres il est même possible que le sentiment de « Pétoche Générale  »   qui tenaille tout le monde dans le contexte général que l’on sait, aboutisse  à un débat sans commune mesure avec les joutes orléanaises dont nous avions pris l’habitude jusqu’alors…..A moins que toutefois la maladresse de certains continue à s’opposer à la suffisance des autres, juste histoire de mettre un peu d’ambiance et pour que la Tradition soit respectée ( En ne distribuant pas d' »Oscars nominatifs », je ne risque pas de froisser quiconque, puisque chacun pensera que je m’adresse à tout le monde sauf à elle ou sauf à lui…..Et qu’en plus, je n’oblige personne à se dénoncer…..même en protestant de façon plus générale !)

Ce soir donc le Festival de Loire replie ses voiles…..A l’image des précédents, il aura constitué un évènement important autour du Fleuve, un endroit de rencontres exceptionnel pour les Orléanais dans une atmosphère de fête et de convivialité, et qui de plus aura bénéficié cette année de cinq jours d’un climat exceptionnel…..

Le feu d’artifice tiré samedi soir comptait sans doute parmi les plus somptueux qu’il m’ait été donné de voir et  il est vrai que le reflux de cette immense foule ne fut pas une mince affaire… Et même sans doute porté au niveau d’une épreuve en raison des Travaux en Ville qui, même s’ils ont sérieusement évolué durant cet été, créent encore néanmoins des situations inextricables en de telles circonstances exceptionnelles….

« Le flux les apporta…..le reflux les emporte ! » avait proclamé Corneille…..Pour ce qui est du Festival de Loire… Le flux les avait effectivement amenés de façon progressive mais au moment de repartir tous ensemble tout, et en particulier le refluxl n’a pas été aussi simple…..M’étant garé au parking souterrain de la Cathédrale …..Je n’aurais mis que 50 minutes pour me retrouver à l’air  libre…..Il m’aura suffi alors d’y rajouter le même temps pour passer derrière l’abside de ladite cathédrale,  pour longer les Jardins de l’Evêché, et  rejoindre le Boulevard Alexandre Martin, et finalement pouvoir m’échapper par la Rue du Faubourg Bannier après avoir réussi à rejoindre la Place Gambetta….Parti à 23 heures de la Place de Loire …..à 23h30 je rejoignais ma voiture pour me retrouver sous la couette à 1 heure 30……Le lendemain !……Nous étions quelques centaines de voitures irrémédiablement bloquées par les Travaux dans le quartier…..Beaucoup provenaient de départements parfois éloignés du nôtre…..Sans doute avaient ils passés une bonne journée dans notre Ville…..Dommage qu’elle se soit achevée par une telle épreuve et surtout une telle cure de CO2 …..Tant au niveau de leurs poumons que de leur mémoire le souvenir de notre Ville risque bien d’en être quelque peu altéré !….

Merveilleuse ambiance en tous cas  sur les Quais de Loire…..Sans doute faudra t’il penser pour les prochaines éditions à évoluer sur certains points, ne serait ce que pour ne pas tomber dans une uniformité qui finirait par faire dire tout comme pour les Fêtes Johanniques…. »Que c’est toujours la même chose »…..Pourquoi par exemple réserver les meilleures places en front de Loire aux stands officiels, Mairie, Conseil Général et Sponsors, et qui constituent un Front de Loire un peu écrasant…..Les alterner avec d’autres en faisant place à d’autres enseignes plus festives et plus en conformité avec l’évènement permettrait sans doute d’éviter cette rangée de Blockhauss Institutionnels : Caisse d’Epargne, Véolia, et autres enseignes ne doivent pas forcément répondre aux attentes des visiteurs…….

Sans doute faudra t’il aussi davantage veiller à l’avenir à la qualité de la restauration offerte aux visiteurs et dont la qualité  est souvent plutôt douteuse, et tout ceci dans un respect plutôt approximatif des règles d’hygiène les plus élémentaires !….Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une fête où les bateaux sont à l’honneur qu’il faut nourrir les badauds comme s’ils voyageaient sur le Radeau de la Méduse !…..

Magistrale trouvaille en revanche que cette exposition dans les Jardins de la Charpenterie de 32 carpes géantes et muettes comme il se doit …..L’ exposition « O’ Fish » méritait véritablement une visite, et c’est à sa proximité que j’ai effectivement rencontré Monsieur le Maire qui en repartait quelque peu pensif !…….Vous rendez vous compte….32 carpes géantes, inertes et muettes……Presque de quoi constituer une Majorité Municipale !…..

D’autant que des interrogations se posent au sein de l’équipe municipale du fait de la nomination de Madame Cugny Seguin à Copenhague où elle doit siéger au sein de la Commission Européenne du Développement Durable…..On ne peut que reconnaître la compétence de cette dame dans son domaine…..Toutefois peut on être simultanément la Jeanne de’Arc du Développement Durable à Orléans et la Petite Sirène de la Planète Terre à Copenhague ?……Telle est la question qui se pose à Serge Grouard aujourd’hui…..Au niveau du cumul des mandats ce n’est pas terrible, au niveau de son dynamisme et de sa réactivité et de sa nébulosité, la question reste posée quand on se souvient que ses propres collègues du MoDem auront attendu plusieurs mois avant d’apprendre par le plus grand des hasards qu’elle avait démissionné du Parti auquel elle devait sa propre place!……

Madame Cugny Seguin semble en tous cas être particulièrement prédestinée à s’occuper du Développement Durable : avec elle en effet, et à l’image des plaques tectoniques et des entrailles de la Terre  dont elle se préoccupe autant que de l’atmosphère qui la protège…..Ca va pas vite, ça met du temps, mais ça bouge un peu quand même de temps à autre !

A titre tout à fait personnel, je continue en tous cas de déplorer que Monsieur Grouard, que j’ai  croisé deux fois en trois semaines ne m’ait pas vu, ne serait ce que pour me dire bonjour……Je pensais jusqu’à ce jour qu’il se voulait être le Maire de tous les Orléanais, et j’ai du mal à imaginer qu’il m’ait déjà rayé de la liste de ses administrés dès lors que nous n’étions pas jusqu’alors des inconnus l’un pour l’autre…..A moins qu’il s’agisse d’une forme inconnue de  strabisme politique ou même d’une forme jusqu’alors inconnue « d’anosognosie visuelle et circonstanciée » !……L’idée m’est pourtant parfois venue qu’il ne pouvait plus me voir et j’en suis à me demander ce soir si  finalement ce ne serait pas lui qui aurait plutôt du mal à me discerner !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s