JOYEUSE TOUSSAINT A TOUS !…..

Et après tout pourquoi pas ?…..D’autant que le 1° Novembre n’est rien d’autre que la Fête de tous les Saints et que c’est bien le 2 qui est répertorié en tant que Jour des Morts…..

La Mort qui n’est rien d’autre et pour nous tous qu’une vague compagne pas forcément très attrayante mais dont il faudra nous accommoder un jour ! ….

Sans doute les années qui passent, avec tous ceux  que nous avons aimés et qui s’en sont allés avant nous nous la rendent elles plus familière, et que nous finissons même par l’apprivoiser  au fil des jours, ne serait ce que pour qu’elle nous accorde encore un peu de temps……

A partir d’un certain âge il est vrai que nous avons tous un peu tendance à  nous faire des politesses entre la Mort et nous……Sans doute est ce le meilleure façon de savoir la recevoir le moment venu plutôt que ce soit elle qui vienne nous arracher à la Vie…..

Personne sans doute n’a mieux parlé de la Mort que Georges Brassens dont on fête le 30° anniversaire de sa disparition ….

Et tenez, je ne résiste pas au plaisir de vous offrir le texte des « Funérailles d’Antan »….Un petit bijou et qui en dit bien long sur certaines hypocrisies et certains comportements que déclenchent chez les survivants le passage « ad patres » du moindre de l’un de nous….



Les Funérailles d’antan

Georges Brassens

Jadis, les parents des morts vous mettaient dans le bain
De bonne grâce ils en f’saient profiter les copains
 » Y a un mort à la maison, si le cœur vous en dit
Venez l’pleurer avec nous sur le coup de midi… « 
Mais les vivants aujourd’hui n’sont plus si généreux
Quand ils possèdent un mort ils le gardent pour eux
C’est la raison pour laquell’, depuis quelques années
Des tas d’enterrements vous passent sous le nez

Mais où sont les funéraill’s d’antan ?
Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
De nos grands-pères
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits macchabées, macchabées, macchabées, macchabées
Ronds et prospères
Quand les héritiers étaient contents
Au fossoyeur, au croqu’-mort, au curé, aux chevaux même
Ils payaient un verre
Elles sont révolues
Elles ont fait leur temps
Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes funèbres
On ne les r’verra plus
Et c’est bien attristant
Les belles pompes funèbres de nos vingt ans

Maintenant, les corbillards à tombeau grand ouvert
Emportent les trépassés jusqu’au diable vauvert
Les malheureux n’ont mêm’ plus le plaisir enfantin
D’voir leurs héritiers marron marcher dans le crottin
L’autre semain’ des salauds, à cent quarante à l’heur’
Vers un cimetièr’ minable emportaient un des leurs
Quand, sur un arbre en bois dur, ils se sont aplatis
On s’aperçut qu’le mort avait fait des petits

Mais où sont les funéraill’s d’antan ?
Les petits corbillards, corbillards, corbillards, corbillards
De nos grands-pères
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits macchabées, macchabées, macchabées, macchabées
Ronds et prospères
Quand les héritiers étaient contents
Au fossoyeur, au croqu’-mort, au curé, aux chevaux même
Ils payaient un verre
Elles sont révolues
Elles ont fait leur temps
Les belles pom, pom, pom, pom, pom, pompes funèbres
On ne les r’verra plus
Et c’est bien attristant
Les belles pompes funèbres de nos vingt ans

Plutôt qu’d’avoir des obsèqu’s manquant de fioritur’s
J’aim’rais mieux, tout compte fait, m’passer de sépultur’
J’aim’rais mieux mourir dans l’eau, dans le feu, n’importe où
Et même, à la grand’ rigueur, ne pas mourir du tout
O, que renaisse le temps des morts bouffis d’orgueil
L’époque des m’as-tu-vu-dans-mon-joli-cercueil
Où, quitte à tout dépenser jusqu’au dernier écu
Les gens avaient à cœur d’mourir plus haut qu’leur cul
Les gens avaient à cœur de mourir plus haut que leur cul

 Mourir plus haut que leur cul ?….Sans doute voulait il dire mourir comme ils avaient vécu…..c’est à dire la plupart du temps à crédit…..Comme tout le monde et voilà bien pourquoi nous sommes en déficit !…..On peut c’est vrai rester nostalgiques des petits corbillards d’antan :
 

Mais aujourd’hui, il est tout à fait concevable de faire son dernier voyage dans une automobile quasiment neuve telle que l’on n’aurait jamais pu se la payer de son vivant….Une Maserati par exemple….

Oui , il s’agit bien là du corbillard Maserati, telle que n’importe quel défunt qui roulait il y a deux jours encore dans une Clio à crédit peut espérer en disposer juste pour l’emmener au cimetière et le tout pour un prix somme toute encore accessible……Après tout c’est juste pour un petit moment et juste le temps de rentrer et sortir !….. C’est en fin de compte comme tout le reste!….Parce que vous, ça ne vous rappelle rien ?…..

Vous irez donc déposer demain quelques chrysanthèmes sur vos chers défunts respectifs….C’est la Tradition….

A ce propos néanmoins, et s’il vous  fallait vous rendre dans une nécropole d’Orléans, ne manquez pas de prendre connaissance des consignes de la Mairie et qui constituent après celle des Mariages, celle des Etablissements de Nuit, des Terrasses de Café et de bien d’autres encore, une véritable  » Charte des Cimetières »…..

En dehors même des horaires et des restrictions sur  l’avancement des jardinets….(à ce propos, et si vous avez l’occasion un jour de voir des jardinets qui avancent tout seuls dans les allées, soyez assez gentils de me prévenir, je ne veux pas rater ça !) , je reste tout de même assez inquiet de cette invitation qui m’est faite au delà de 70 ans de rentrer dans le cimetière en voiture contre présentation de ma carte d’identité…..Ca doit être sûrement tenir lieu de « Bon de Sortie »……Tout du moins je l’espère…..

Voici donc qu’à 70 ans passés,   j’ai désormais le droit de rentrer dans les cimetières d’Orléans….Même si c’est moi qui conduit encore !… Je vais donc tenter le coup demain pour voir si ça marche…..Mais je vous préviens que si je vois en travers du portail une banderole  » Blogueurs Welcome » je fais le lendemain même une Conférence de Presse devant l’Hôtel Groslot !….

Finalement je trouve que l’intention est plutôt délicate et je remercie infiniment Monsieur le Maire d’Orléans de tenir compte de mon grand âge…..Et puis de toute façon, ça  lui coûte moins cher que de m’envoyer mon fameux ballotin de chocolats qu’il me promet depuis 2008 et que je n’ai jamais reçu puisque il en recule l’attribution d’une année tous les ans au prétexte que tant que j’ai des dents pour les mâcher, il vaut mieux attendre encore que je n’aie plus que les gencives pour pouvoir les sucer et que ça me profite davantage….C’est un point de vue!

Suffisamment vieux pour avoir le droit de rentrer en voiture dans les cimetières, encore trop jeune pour avoir le droit au ballotin de chocolats de la Mairie……Il va quand même falloir que je m’en souvienne un jour….Si mon corbillard n’est pas ressorti à vide d’ici là !……



A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour JOYEUSE TOUSSAINT A TOUS !…..

  1. Miguel dit :

    Suis passé au cimetière de St marceaux pour vérifier un truc… ils sont vraiment à pleurer… c’est le cas de le dire : http://www.coteboulevard.com/2011/11/les-pissenlits-par-la-racine/

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s