C’ETAIT LE TEMPS OU EVA ETAIT VRAIMENT « JOLIE »…..

Et puisque l’on m’a reproché de m’en être pris , et même en plaisantant au personnage d’Eva Joly, et plus particulièrement à son apparence physique, permettez moi de me racheter aujourd’hui en évoquant l’époque où la jeune Gro Eva Farseth âgée de 18 ans ne parlait pas encore de politique mais fréquentait assidûment le tourbillon plutôt futile des concours de Beauté….

Remontons donc en 1962….Où celle qui allait devenir plus tard la Juge puis la candidate d’Europe Ecologie aux Elections Présidentielles de 2012  était élue 2° Dauphine de Miss Norvège…..

Elle reconnaît qu’elle n’avait pas le même niveau de conscience qu’elle a acquis depuis cette époque ….Elle admet avoir participé alors à une entreprise parfaitement sexiste….

Qu’elle se rassure le temps a fait depuis  son oeuvre pour tout le monde : il n’y a plus en effet de risques qu’elle ait à trancher un tel conflit intérieur……Voyez comme parfois il arrive  que la Vie soit bien faite…..

Pas plus de chances qu’aujourd’hui que l’on revienne chercher celle qui fut la belle Eva pour participer à un concours de Beauté que l’on vienne solliciter le « Chat » pour faire le Tour de France !…..

En tant que votre presque contemporain (seuls 4 ans nous séparent), Chère Eva….Pensez vous que  cela soit vraiment raisonnable que de vouloir incarner l’Avenir dans le plus jeune des Partis Politiques…..Dans la Vie, tout comme au Théâtre, il y a des « emplois » pour tous les âges….Nous pouvons, chère Eva puisque nous sommes de la même génération participer à des actions et même occuper des postes influents……De là à prétendre au Premier Rôle ou à la place de meneuse de Revue…..C’est sûrement le meilleur moyen pour vous y retrouver un jour, vous mêmes et avec vos amis…..de la Revue !….Oserez vous leur infliger ça?

Vous étiez certes délicieuse en 1962, et nul doute que si je vous avais connu en ce temps là, je vous aurais courtisée…..Où en serions nous aujourd’hui ? …..Sans en rappeler toutes les étapes, reconnaissons que vous avez toujours su admirablement construire à la fois votre vie personnelle et votre carrière….Jusqu’à votre position de Juge où vous avez fini par gagner votre réputation de Magistrate parfaitement intègre et qui ne faisait pas de cadeaux…..Pour cela vous n’avez pas du avoir à forcer votre naturel qui semble bien en effet être de ne pas beaucoup « faire de cadeaux »….

Pour l’instant vous bénéficiez d’une cote de sympathie due à la totale liberté de parole que vous vous accordez,  ce qui après tout constitue un procédé comme un autre…..Il semble bien toutefois que cette façon de dire n’importe quoi pour peu que vous en ayez envie et de provoquer ( même si personnellement elle me ravit et m’amuse ) semble poser des problèmes à vos camarades autant qu’à vos alliés au point qu’ils aient décidé de vous placer dans une surveillance quasi permanente….Dès que vous commencez à partir « en live »….On retire les piles!

A ce jeu là, et précisément parce que nos âges sont dans une même fourchette, j’apprécierais assez, Madame,  que vous n’alliez pas jusqu’à provoquer de la part de certains adversaires ou même alliés des commentaires définitifs du style…. » A cet âge là on ne peut pas lui en vouloir » et qui m’éclabousseraient par voie de conséquence….Ca, je ne vous le pardonnerai jamais !…..

Ayant par ailleurs rencontré un jour dans un petit village du Cantal celle qui fut Miss France en 1947 et qui continue encore aujourd’hui d’arborer des mensurations impressionnantes : 95-95-95 propres à donner au temps qui passe une dimension proche de l’ infini, je mesure l’immense modestie de celle qui aura su  comprendre qu’il y a  un temps pour tout, par rapport à celle qui n’aura eu pour seule préoccupation que de vouloir montrer durant toute son existence ses charmes à tous les passants : après l’Aile et La Cuisse….On finit par la Tête !….A part ça c’est comme pour le mien: n’ayez pas peur: c’est du poulet !

Ah il est vraiment temps que nous quittions la table

Les Belles Dames du Temps jadis

A force de s’occuper du développement du « Râble »

Ont posé un lapin ! C’est alors que tandis

Que les Ecologistes trouvaient une maman

Celle ci qui sait bien que tout est éphémère

S’en va faire campagne le corsage baillant:

Hélas! les solitudes sont devenues amères…

Les miennes, vous pensez bien qu’elles ne sont plus très belles

Mais je n’aurais jamais cette idée saugrenue

De crier à la France: « Venez voter pour elles! »

De peur que je les perde, si elles étaient élues. !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour C’ETAIT LE TEMPS OU EVA ETAIT VRAIMENT « JOLIE »…..

  1. Anonyme dit :

    A cet âge là on ne peut pas lui en vouloir..

    J'aime

  2. e_moi dit :

    Et bien, malgré son âge vénérable, il y a des électeurs, pas forcément militants verts, qui pensent en effet qu’elle représente parfaitement l’avenir :
    – parce que si elle est « vieille », elle n’en a pas moins des idées neuves, n’hésitant pas à bousculer et interroger les traditions séculaires républicaines (par exemple pourquoi célébrer l’armée dans un pays en paix ? ou plutôt : la France est-elle vraiment une nation démocratique pacifique ou un pays guerrier vif pour organiser la revue officielle de l’écurie Dassault ?)
    – parce qu’elle pose des questions d’enjeu profond (quid de l’agriculture et du système productiviste ? quid de nos territoires le jour où la cata nucléaire se produira ? quid de la qualité de notre eau ? quid de la répartition des richesses nationales.. et mondiales ?) déterminante pour l’avenir que nous choisirons.
    – parce qu’elle n’est pas bouffée par des ambitions personnelles (elle ne prétend à aucun poste, elle porte des idées)
    – parce qu’elle est intègre
    – parce qu’elle est libre
    – parce qu’elle est européenne et même norvégienne (et je ne m’explique le reproche de ses origines que par la prétention des gens du terroir des gens du cru
    Que la vie serait belle en toutes circonstances
    Si vous n’aviez tiré du néant tous ces jobards
    Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part)

    Des électeurs comme ça, j’en connais au moins un assurément !
    Votre serviteur.

    J'aime

  3. Jean DOUTEAUCY dit :

    J’aurai apprécié de lire ce titre : C’ÉTAIT LE TEMPS OÙ EVA ÉTAIT VRAIMENT “JOLIE”.
    Mais, peut-être, ne faites-vous pas la différence…
    Ce n’est pourtant pas compliqué.
    Et tellement plus exact.

    J'aime

  4. Jean DOUTEAUCY dit :

    Et comme je ne suis pas à l’abri d’une « coquille » (!), je voulais écrire : « J’aurais apprécié… »
    Je suis donc « l’ Arroseur arrosé ! »

    J'aime

  5. chatdorleans dit :

    @ Jean DOUTEAUCY

    Nous sommes bien peu de chose dans cette vallée de larmes !….
    A ma décharge et pour ce qui concerne le titre de cet article, je vous confie que je n’ai pas encore trouvé la recette pour mettre des accents lorsque j’écris en majuscules….Il en est de même pour la cédille du C…..
    Il semblerait que vous y soyez parvenu…..De vous à moi, comment fait on ?

    Ceci pour rendre à Windows ce qui lui appartient…..J’ai déjà suffisamment à faire avec moi!

    J'aime

  6. Jean DOUTEAUCY dit :

    Bonjour @chatdorleans

    Merci d’avoir compris le clin d’oeil, et d’avoir demandé conseil à un « spécialiste »… !

    Avec des traitements de texte évolués comme Word, OpenOffice, LibreOffice ou autre LotusSuite et divers, pas de problème : on peut cocher, dans les onglets de la boîte à options, la fonction « majuscules accentuées », et le traitement de texte le permet. On peut aussi l’écrire en « minuscule » et demander un « changement de casse » et passer le tout en majuscule, conservant accents et cédille.

    L’intérêt est de pouvoir le faire en dehors de tout traitement de texte, en saisie brute, au format TXT, notamment.

    Depuis l’époque du DOS (Disk Operating System) où peu de choses étaient « graphiques », il y a des tables de caractères ASCII où le codage se fait avec la touche « Alt » (celle à gauche de la barre d’espace) et, en la maintenant appuyée, on compose sur le pavé numérique, en général, 4 chiffres, et on valide en relâchant la touche « Alt ». Et le « miracle » apparaît.

    Voyez-vous même :
    Alt + 0189 = ½
    Alt + 0190 = ¾
    Alt + 0191 = ¿ – Très utile en espagnol, pour prévenir d’une phrase interrogative
    Alt + 0192 = À – Dans : IL A À APPRENDRE SA LEÇON
    Alt + 0194 = Â
    Alt + 0196 = Ä
    Alt + 0198 = Æ
    Alt + 0199 = Ç – Le fameux que vous attendiez ! Sans vouloir faire la LEÇON…

    Alt + 0200 = È
    Alt + 0201 = É – pour distinguer un plat sale, d’un plat salé…, un interne d’un interné !
    Alt + 0202 = Ê
    Alt + 0203 = Ë

    Alt + 0206 = Î
    Alt + 0207 = Ï
    Alt + 0209 = Ñ – toujours pour l’espagnol
    Alt + 0212 = Ô
    Alt + 0214 = Ö
    Alt + 0216 = Ø – Pour l’anniversaire du massacre de l’île d’UTØYA, en Norvège
    Alt + 0217 = Ù – Pour le temps OÙ Eva était jolie
    Alt + 0219 = Û – Quand on a du GOÛT pour la technique

    Je connais par coeur ceux que j’utilise le plus. Quel que soit le support.
    Il y a cependant un autre moyen : celui de passer par « l’application » « charmap.exe », qui ouvre l’outil graphique appelé « table des caractères », qu’on peut appeler à partir du menu « format » dans Word.
    Mais on peut l’appeler tout simplement à partir du menu « Démarrer » de Windows.
    Sous Windows 7, il suffit d’actionner le bouton « Démarrer » ou d’appuyer sur la touche Windows à gauche de la barre d’espace, puis d’écrire, au clavier « charmap » pour que l’appel du fichier « charmap.exe, (contenu dans C:Windows\system32\charmap.exe ou c:\Windows\SysWOW64\charmap.exe) se fasse. Sous Windows Vista et même WinXP, c’est pareil, on le trouve dans le répertoire « system32 ». Il existe depuis Windows 3. On peut le lancer avec la fonction « Run » ou « Exécuter », en appuyant conjointement sur la touche « Windows » (à gauche de la barre espace) et la lettre « r » du clavier. Écrire « charmap », faire OK et le tour est joué. Selon la police des caractères choisie, il y aura plus ou moins de caractères spéciaux. Attention, TOUS les caractères spéciaux, existant aujourd’hui, ne sont pas actifs à partir de ces combinaisons de touches. Ces combinaisons sont visibles, une fois que l’on a cliqué sur le caractère spécial, dans la « barre d’état »,en bas à droite de la fenêtre de l’application : « Frappe = Alt+… ».

    Ai-je répondu à vos interrogations existentielles ?
    C’est toute la « magie » et la grande utilité des raccourcis clavier (in english « keyboard shortcuts « ). Voici venir le temps des exercices de « gammes », comme pour les pianistes.

    Je vous salue, en vous souhaitant une belle journée.
    Jean DOUTEAUCY (qui n’est que l’aimable pseudo d’un éternel sceptique…)

    J'aime

  7. Jean DOUTEAUCY dit :

    Maintenant que le « problème » des majuscules accentuées est réglé, j’ai pris le temps de lire votre billet. J’aurais pu le lire avant, mais c’est tout à fait par hasard que je suis arrivé chez vous. C’est en naviguant, à partir d’un lien renvoyant à un autre lien qui renvoyait à votre page… Et c’est le titre, en majuscules et sans le moindre accent, qui m’a fait réagir.
    Sur le moment, je m’en suis tenu à cela, et suis reparti vers d’autres occupations. Puis, ce soir, revenant voir si vous aviez pris connaissance de mon « cours d’informatique appliquée », j’ai pris le temps de lire l’article en entier. Écrit en novembre 2011, il n’était plus en situation d’urgence !

    Eh bien, c’est un joli billet, bien tourné, avec des remarques fort judicieuses, dont certaines piquantes. Toutefois, je suis assez d’accord avec le point de vue de @e_moi, qui estime que les idées d’Eva Joly sont, nonobstant son âge canonique, fort modernes. Si j’ai bien calculé, je suis comparativement à Eva Joly et à vous, un petit jeune, puisque je suis né en 1950. Sexagénaire depuis deux ans seulement !

    Belle soirée.
    Jean DOUTEAUCY

    P.S. Est-ce que votre pseudo et votre goût de la poésie sont un clin d’oeil à Charles d’Orléans ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s