ORLEANS : L’ARENA AU FIL DE L’EAU…..

Et le combat risque bien de cesser faute de combattants dans cette affaire de l’Arena d’Orléans ..Plus précisément, il semble que le risque financier  risque bien de provoquer la mise en sommeil du projet, en cette période difficile et au nom de la simple prudence tout simplement.

C’est en tous cas la décision que vient de prendre la Communauté Urbaine de Bordeaux au sujet de son propre projet d’une Arena de 15000 places  pour un montant prévisionnel de 200 millions€ ( soit le double du projet de l’Arena d’Orléans)

Il s’agissait bien à l’exemple de son homologue Orléanais d’une salle multifonctionnelle de type Orléanais et qui était prévue à Bordeaux Floirac avec un partenariat privé en complément des financements publics……Tout comme le montage qui nous est proposé.

C’est donc ce projet qui vient d’être définitivement abandonné , mais qui coûtera tout de même aux contribuables bordelais une somme de 12 millions € au titre des  frais d’études.

Le projet de l’Arena d’Orléans est encore pour l’heure beaucoup moins avancé et même si l’on en parle beaucoup, il s’agit pour l’instant beaucoup plus d’une pomme de discorde que chacun se dispute que d’un projet abouti…..L’Arlésienne des Conseils Municipaux en quelque sorte….

Il convient tout d’abord de remarquer que si le projet de sa grande soeur bordelaise était dans les mains de la Communauté Urbaine de Bordeaux ( l’homologue de notre Agglo) l’Arena d’Orléans reste portée à bout de bras par la seule ville d’Orléans …..Et de son Maire !…..Car là encore, il convient de ramener la question à des paramètres humains!….

On se souvient que l’idée de l’Arena fut initiée par Monsieur le Maire Serge Grouard et au terme d’une année où notre équipe de Basket nous avait fait rêver…..Il fallait une salle pour   offrir à notre équipe un cadre digne de leur talent et des espérances qu’ils suscitaient dans notre orgueil municipal…….Et puis le temps passa…..Les résultats se firent plus laborieux…..Aujourd’hui ils restent honorables mais après avoir joué au Zénith quelques matchs dans la foulée de leurs exploits…..Ils ont parfois bien du mal aujourd’hui à remplir régulièrement le Palais des Sports….

Le pari de 80 évènements par an avec une jauge de 8000 spectateurs , soit une moyenne de 1,5 par semaine parait aujourd’hui plutôt hardi sinon présomptueux….

Entre temps la querelle pour l’implantation de l’Arena sur le site Famar aura donné une nouvelle dimension au psychodrame ……Entre les habitants du voisinage, qui tout à coup se mirent en Association pour la défense du site Famar alors que très vraisemblablement il n’y avaient jamais vu le moindre intérêt auparavant…..(Comme la plupart d’entre nous tous très vraisemblablement), et la Mairie s’engagea alors une partie de bras de fer sur fond de défense du Patrimoine ….Beaucoup d’énormités furent proférées à cette occasion entre l’attachement immodéré des riverains pour ce blockhaus administratif et industriel et le rejet brutal par Monsieur Grouard de toute l’architecture du xx° siècle …..Dieu merci et grâce à lui le XXI° siècle nous aura déjà offert deux chefs d’oeuvre pour témoigner à quel point les architectes qui eurent à reconstruire la France deux fois en 100 ans furent des niais et des incapables…

En témoignent depuis 2001…..Le Frac Archilab (encore en cour de réalisation, mais qui promet déjà !)

ou la nouvelle Gare d’Orléans…..

Ca au moins ……C’est de l’Architecture !

Et c’est ainsi et au fil des discussions que le projet de l’Arena a commencé à s’estomper à l’instar de son homologue Bordelais….L’un s’en est allé au fil de l’eau là où la  Garonne devient Gironde…..L’autre s’apprête à être emporté par la Loire….

Ce n’est sans doute pas encore demain qu’Orléans  se dotera de sa salle multifonctionnelle…..Et je repense à cet instant au nombre de villes et même de villages qui comptent dans leurs héritages du passé ces fameuses « Salles des Fêtes » devenues bien plus tard « Salles Polyvalentes » …..Tellement polyvalentes même parfois, que l’on pouvait tout y faire mais jamais rien de très bien en fin de compte: acoustique déplorable pour les spectacles, parquet de basket ou de hand ball abîmés par les talons des danseuses, gradins qu’il fallait démonter les soirs de réveillon et panneaux de basket qu’il fallait remonter après le bal des pompiers !…..Très souvent ces salles au fil des ans finissent par être inutilisées, et on les voit souvent sur nos places, délabrées ou abandonnées, affichant sur leur fronton le nom du Maire qui aura tenu à ce que quelque chose lui survive, et à son nom dans sa commune ou sa municipalité…..Ne serait ce que pour les habitants n’oublient jamais comment s’appelait celui qui leur aura mis sur le dos tellement d’emprunts qui les auront endettés durant un quart de siècle !…….

Peut être conservons nous encore quelques chances ( grâce à l’exemple de Bordeaux) d’échapper à ce triste sort dans notre bonne et belle ville d’Orléans !

Je crois bien, en tous cas que jamais autant que ce soir mon Haut Médoc favori ne m’était apparu aussi prometteur d’espérances !…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ORLEANS : L’ARENA AU FIL DE L’EAU…..

  1. Miguel dit :

    Au sujet de l’ARENA, je vous signale cet ‘article de Mag’Centre : http://www.magcentre.fr/le-projet-darena-a-orleans-la-folie-des-grandeurs-3/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s