ORLEANS : REUNION DE CONCERTATION OU PLUTÔT  » MES CHERS ELECTEURS BONSOIR! »

Après tout certains vous diront que tout cela est de bonne guerre, et c’est sans doute un peu vrai….

L’essentiel effectivement n’est pas tant de protester contre des manoeuvres qui après tout auraient pu être le fait de n’importe quel autre personnage placé dans la situation délicate du Maire d’Orléans : à savoir celle de devoir assurer sa propre réélection de Député dans moins de deux mois et de Maire dans deux ans ……Non l’essentiel est tout simplement de faire comprendre à l’intéressé que nous n’avons pas été dupe du stratagème…..en un mot comme en dix: « Message reçu » Monsieur Grouard, à la prochaine et sans rancune…..Ca fait partie du jeu mais on a quand même compris…..

A l’origine de l’histoire, ce tract que je trouve dans ma boîte aux lettres la semaine dernière:

Mon sang ne fit qu’un tour, étant particulièrement concerné par cette réhabilitation de ma rue, et je m’apprêtais donc à aller écouter Mesdames Cheradame et Labadie pour être informé des modifications prévues dans le cadre de la requalification de la rue en question.

Grande fût ma surprise en constatant que la réunion a été menée de bout en bout par Monsieur le Maire en personne entouré effectivement de Mesdames Cheradame et Labadie auxquelles s’était adjointe Madame de Quatrebarbes en personne et même Madame Pilet Duchateau qui depuis le premier rang semblait faire si ce n’est pas la claque, mais du moins le chauffage de la salle !…..

Monsieur le Maire n’était pas à l’affiche et pourtant il était là, ne laissant que peu de temps ni de place à ses adjointes pour s’exprimer……Nous étions réellement sous le charme : un peu comme si nous avions pris nos billets pour un concert de « Âge tendre,  Têtes de Bois » et que l’on nous offre pour le même prix le récital complet de Johnny Halliday  en personne!…

Pour ce qui est du projet de requalification de la Rue de Coulmiers, rendons à César ce qui lui appartient pour admettre que celui qui nous fût présenté était sans doute le meilleur possible compte tenu des contraintes incontournables, et qui en outre ménageait plutôt bien les intérêts des usagers autant que des résidents…..

Les interventions furent nombreuses, intéressantes et plutôt bien reçues de la part de Monsieur le Maire….

Et puis le temps passa et inévitablement les sujets abordés sont apparus plus volatils et disséminés et comme étant plutôt l’expression de problèmes particuliers beaucoup plus que du projet d’ensemble….

De l’optimisation des pistes cyclables aux sempiternelles crottes des chiens, des arbres que l’on souhaite à ceux qu’on aimerait bien voir couper, de la police municipale qui ne passe jamais par là aux jeunes qui rayent les voitures…..Enfin quoi tout cela devenait un peu volatil…..Et c’est ce moment là que choisit fort à propos Monsieur le Maire pour nous entretenir de sa propre vision Orléanaise en même temps que  de son action…..

Pour nous faire comprendre que les 2 millions € prévus dans la requalification de la Rue de Coulmiers faisaient partie d’un vaste plan d’entretien des équipements de voirie dont la problématique résidait dans le fait que la somme de 20 millions€ annuels consacrés à cette question ne permettaient pas d’entretenir l’ensemble des infrastructures au rythme de leur propre détérioration…..En un mot : « Plus qu’on en fait pour 20 briques et plus qu’il en reste à faire pour beaucoup plus cher encore !… »…..Et puis a t’il continué…. » Il suffit de sortir d’Orléans pour rejoindre Saint Jean de la Ruelle pour voir à quel point, tout y est resté à l’abandon « ……Autant dire « Et pan ! Pour Christophe Chaillou qu’il s’agira de battre en Juin prochain lors des Législatives…..Il semble bien du même coup que si Monsieur Grouard veille à la propreté des rues de sa propre ville, il ne dédaigne pas d’aller parsemer celles de son rival de peaux de bananes !….

Et puis le débat s’éleva à nouveau d’un cran …..Au niveau de la Commission de l’Aménagement du Territoire que Monsieur Grouard préside à l’Assemblée (Ce qu’il n’a pas manqué de nous rappeler)……

Savez vous, nous a t’il affirmé que depuis plusieurs années on a tant réalisé d’ouvrages neufs que les 20 milliards affectés à l’entretien de ces ensembles ne permet même pas de pouvoir les sauvegarder à long terme…..Ce serait donc bien, selon Monsieur Grouard de  la Folie que de continuer à vouloir faire du neuf de façon inconsidérée, pour aboutir à une situation où il nous serait impossible autant de préserver notre patrimoine ancien que de garder en état nos coûteuses réalisations contemporaines,  dont l’existence  risquerait bien alors, du même coup de se retrouver abrégée! …..

Et c’est à cet instant que j’ai vu se dresser devant moi le spectre de cette Arena que l’on tente de préserver encore du tsunami électoral à venir….Tant que les clefs sont encore dans leurs mains, ces gens de l’UMP iront ils jusqu’à vouloir alourdir davantage encore la liste des réalisations neuves que nous n’aurons sans doute plus les moyens de préserver et même de conserver ?…..

A vrai dire je n’aurai jamais osé penser cela, ce problème m’était jusqu’alors parfaitement inconnu….Mais enfin si c’est Monsieur Grouard qui en parle, je n’ai aucune raison d’en douter…..D’autant que c’est à l’instant où la réalisation de l’Arena semble vouloir s’imposer en force, et dans la précipitation de la fin du règne de Nicolas Sarkozy,  que l’on évoque avec une acuité qui ressemble déjà à de l’insistance l’éventualité d’une disparition du Zénith d’Orléans!…. Alors que devons nous prévoir: Fromage et Dessert?…..Fromage ou Dessert?….En tous cas on finira bien par nous apporter l’addition!

Ce soir en tous cas , je ne regrette pas d’avoir assisté à cette réunion: bientôt j’aurai une bien belle rue ! ….Pour le reste, j’ai bien compris que la réunion de concertation commencée à 18 heures avait pris fin aux alentours de 19 heures et qu’à partir de là , et jusqu’à 20 heures nous avons entendu la bonne parole électorale de Monsieur le Député Maire….

Demain , je le retrouverai pour la séance du Conseil Municipal……Peut être, et pourquoi pas une réponse aux questions que je me pose à propos de l’Aréna ?…..La nuit ne porte t’elle pas conseil ?

En tous cas, c’est promis:  on ne se quitte plus !…..

Ce fût de toute façon un plaisir pour moi, et comme disait Petit Gibus dans « La Guerre des Boutons »…..« Même si j’aurais su que ce soye ça, j’aurais  v’nu quand même »  !….. 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ORLEANS : REUNION DE CONCERTATION OU PLUTÔT  » MES CHERS ELECTEURS BONSOIR! »

  1. torreilles dit :

    Eh bien moi on va m’entendre cet après midi place du Martroi sur l’Arèna.
    Pendant que le Maire vous entretenait sur sa campagne, moi j’étais à St Jean de la Ruelle, pour la notre… Le Maire sait qu’il me retrouve tous les jours (c’est comme à la télé), qu’il m’y a retrouvé et m’y retrouvera, sur les marchés d’Orléans. Juste une petite note pour la « fameuse » madame l’adjointe (qui s’adjoint d’ailleurs beaucoup de choses et n’en rend que très peu …) à quoi déjà … aux anciens combattants …? Non aux Elus ? , non, a peut être au protocole … puisqu’elle peut se permettre de dire si vous pouvez vous asseoir ou pas suivant peut être votre … origine !!!!!

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    Bonjour Cher Chat,
    Votre billet et surtout ce qu’il relate me semblent devoir tous nous interpeler au regard des dispositions du Code Electoral, reprises dans le « memento du candidat aux législatives 2012 » : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=5&ved=0CEMQFjAE&url=http%3A%2F%2Fwww.diplomatie.gouv.fr%2Ffr%2FIMG%2Fpdf%2FMemento_candidat-v27-02-12_cle418123.pdf&ei=knWRT4qGEYWx8QP4kOGlBA&usg=AFQjCNGiPlPTStRvPzX-rfhHFZLsOt7GRw&sig2=1sssSyGE-INSRh0ovN5lHg

    « 3.3. Moyens de propagande interdits
    a) Est interdit, à compter du premier jour du sixième mois précédant le mois où
    l’élection doit être organisée, soit depuis le 1er décembre 2011 et jusqu’à la date du scrutin où
    le résultat est acquis :
    (…)
    – l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale
    par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle (art. L. 52-1), sous peine d’une amende de 75 000 euros (art. L. 90-1). (…)
    – toute campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une
    collectivité sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin (art. L. 52-1) »

    La démarche entreprise lors de cette réunion publique ne rentre-t-elle pas dans une logique de « mélange des genres » contraire aux dispositions du Code Electoral ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s