CONSEIL MUNICIPAL D’ORLEANS : CORRIDA OU CHASSE A COURRE ?

A cette minute précise, il est en effet impossible de prévoir ni le climat dans lequel va se dérouler le prochain Conseil du 21 Septembre ni même son issue, tant la demande d’éviction du Conseil de l’Agglomération des deux Conseillers Municipaux Tahar Ben Chaabane et Guy Torreilles déjà écartés de leurs délégations par Monsieur Grouard risque bien de « plomber » quelque peu la sérénité des débats…..

Il semble bien que le classement dans l’opposition des deux membres fondateurs du CHE (Groupe Centriste Humaniste Ecologique) opéré en plein coeur de l’été et à l’insu même des intéressés ne constitue que le premier étage d’une fusée qui en comporte plusieurs et dont la mise à feu du second devrait avoir lieu lors de la réunion du vendredi 21 septembre… A cet égard, il convient de rappeler que c’est bien « Le Chat de Gouttières » qui en surfant un jour de canicule sur le site de la Ville d’Orléans a déniché cet os par hasard et au grand étonnement de ceux là même qui étaient concernés…..Ceux que l’on fait cocus sont toujours les derniers à être informés de leur infortune…..C’est bien connu!

Les raisons invoquées par Monsieur Grouard pour justifier sa décision ont paraît il à voir avec certains principes de « Loyauté » qui n’auraient pas été respectés…..

S’il nous fallait revenir pour expliquertout cela sur les cantonales de 2011 où la candidature de Guy Torreilles sur le Canton Bannier  était venue contrarier celle de Madame Cherradame adoubée par Monsieur le Maire…..Il conviendrait alors de sanctionner pour la même raison Monsieur Florent Montillot (ex Nouveau Centre)  dont le soutien effectif accordé à la Candidature de Lionel Fedrigo a pu longtemps laisser croire aux électeurs que c’était lui même qui s’opposait à la candidate favorite…..

Et de ça?…..Qu’est ce qu’il en pense Monsieur Loyal ?……

Rappelons en outre que ce fut à la suite de ces Elections Cantonales sanglantes, et toujours au nom des mêmes principes de Loyauté que quatre conseillers municipaux du MoDem : Mesdames Grivot et Leclerc et Messieurs Gabelle et Valette furent exclus du MoDem pour n’avoir pas soutenu Guy Torreilles….Quatre adjoints de Monsieur le Maire qui se sont retrouvés suivant les cas « MoD- Emasculés » ou MoDe-Ménopausées » et qui depuis plus d’un an restent cantonnés dans une errance politique qui force la compassion !….

Bien sûr tout ce petit monde a cru pouvoir se regrouper au sein de cette Alliance Orléanaise des Centristes (AOC) très vite mise à mal à l’occasion des Législatives qui s’ensuivirent et principalement en raison de la rivalité entre Florent Montillot et Alexandrine Leclerc sur la 6° circonscription…… Depuis ils semblent appartenir   à une sorte de Groupe Politique fictif  » Rassemblement des Orléanais Miraculeusement Sauvegardés » les ROMS et dont plus personne ne doute plus désormais  qu’ils devraient être raccompagnés à la frontière de l’Hôtel Groslot en 2014 !…..Même Manuel Valls le leur a promis…..

La Loyauté…..Toujours la Loyauté…..C’est certainement elle qui l’a encore emporté lorsque Monsieur Grouard n’accepta pas d’accorder ni son investiture et encore moins  son soutien à Monsieur Charles Eric Lemaignen , fermant même les yeux sur le combat fratricide qui opposa par la suite Messieurs Montillot et Lemaignen sur la 6]Circonscription ……A ce niveau ultime le choc des « Loyautés » finit par avoir les conséquences catastrophiques que l’on sait pour tous les protagonistes de l’affaire….

Aujourd’hui c’est au nom de cette même Loyauté que l’on s’apprête lors du Conseil Municipal de Vendredi à entendre sonner l’hallali ou à crier des Ollé!….Suivant qu’il s’agisse  de ramener au tableau de chasse du Conseil Municipal les carcasses ensanglantées des Conseillers Torreilles et Ben Chaabane ou bien d’offrir à l’issue de la mise à mort au toréro Grouard  la queue de Tahar ou les deux Torreilles à Guy!…..

Et c’est ainsi qu’après avoir dû faire son deuil de l’Aréna, on peut toujours espérer se fabriquer une Arène B !…..

Que la salle du Conseil se transforme Vendredi prochain en sous bois propice aux battues ou en arène sanglante ……Qu’il s’agisse de la clairière où l’on assassine à la tombée du jour, de l’étang tragique où l’on se noie dans les brumes automnales ou du sable des arènes andalouses rougi  au soleils caniculaires…..Que Monsieur Grouard décide de faire poser les banderilles par ses picadors dévoués ou qu’il préfère lâcher ses chiens….La partie promet d »être cruelle !….

Au nom de la Loyauté , cette vertu qui ne dédaigne pas parfois pour revêtir les oripeaux de  la Complaisance ……Ils seront sans doute quarante ….A quelques uns près, à suivre Monsieur le Maire et à participer à cette exécution politique et sommaire….Quelques un(e)s se disputeront ils (ou elles) pour leur donner le coup de grâce ?…..

Ils seront donc presque aussi nombreux en tous cas que la célèbre garde rapprochée de Henri III, et dont il utilisa les services à Blois pour éliminer en 1548 le Duc De Guise d’une manière tout aussi loyale !……Peu de temps plus tard, pourtant c’est le roi lui même qui disparût …..Et il fallut bien changer de dynastie…..Avec le Bon Roi Henri !….

Et tout cela en toute Loyauté…..Comme de bien entendu…..

A Orléans la Loyauté consiste essentiellement à ne rien faire ou à ne rien dire qui déplaise au Maire….Et la marge qui sépare le « Fayot »qui courtise du « Taïot » qui guette la moindre tête qui vient à dépasser est extrêmement ténue!….Cette marge qui une fois franchie vous fait passer définitivement de l’état de chasseur à celui de gibier……

En attendant n’oubliez pas la séance du Vendredi 21 Septembre à 18 heures…..Monsieur Loyal vous y attend…….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour CONSEIL MUNICIPAL D’ORLEANS : CORRIDA OU CHASSE A COURRE ?

  1. Excellent billet !
    Le chat déterre aussi des os à présent ; on aura tout vu.
    La loyauté dont il est question ici est une pratique courante dans les organisation partisanes.
    Je me souviens d’un Conseil communautaire dans les années 1995 – 2001 durant lequel l’adjoint au commerce de Jean-Pierre SUEUR, Henri BENOZIO, avait sommé le maire d’une Commune périphérique d’être « loyal » vis-à-vis du Président-Maire et de voter comme on le lui demandait. Il s’était fait renvoyer dans les cordes par le maire en question qui n’entendait se ranger sous aucune bannière si ce n’est celle de sa Commune et avait la ferme volonté de continuer à s’exprimer en âme et conscience.
    C’est peut-être ça le problème : Trop d’élus renoncent à leur âme et à leur conscience pour avoir une chance d’accéder au mandat qui leur permettra d’agir localement. Le pacte de fidélité qui leur procure l’investiture leur lie les mains pour la durée du mandat. Ils doivent alors garder le petit doigt sur la couture du pantalon pendant six longues années. Ils bossent mais sont perçus comme des godillots par leurs électeurs. Le moindre faux pas et ils subissent opprobre de leur groupe. Éjectés, ils perdent tout crédit et peu d’entre eux parviennent à retrouver grâce aux yeux des électeurs ce qui finit par donner raison apparemment et pragmatiquement à ce système de caste.

    J'aime

  2. Un grand merci au Chat pour cet article rafraichissant et au commentaire du Chien d’Orléans.

    Sans remonter dans les années 1995-2001, je suggère les années récentes où un épisode similaire s’est produit au sein de notre belle assemblée communautaire et d’une petite commune de l’agglomération: Mardié.

    Ici aussi un élu siégeant au conseil d’Agglomération de la dite commune s’est fait débarqué. Celui-ci avait, pour reprendre les écrits du Chat, laissé sa tête un peu trop dépasser du troupeau et plus grave encore ce mouton noir ne cessait en conseil d’agglomération de privilégier les intérêts de son village avant ceux de la majorité droitière de l’Agglo emmenée par son Président.

    Tout est rentré dans l’ordre avec l’arrivé d’un bien-pensant en lieu et place du vilain petit canard.

    A quand le prochain?

    La Voix Off de Mardié

    J'aime

  3. Ping : “GaAAAaaaArde à vous !” … ou “Gare à vous !” | Humeurs d'un chien d'Orléans

  4. Ping : solé, Mr Rentrée politique de Corinne Leveleux - Côté Boulevard, l'info citoyenne à Orléans

  5. Ping : RWR > 17-23 septembre 2012 | centrOscope

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s