LA POLITIQUE AU FIL DE L’EAU…..

A l’heure où l’on se gargarise de thèmes tels que « Moralisation » ou « Modernisation » de la Vie Politique, tous les remous de ces deux derniers jours qu’il s’agisse des péripéties au sein de l’UMP ou même des secousses enregistrées sur ce blog à l’occasion de certaines initiatives touchant à la vie locale et qui s’inscrivent dans la perspective des Municipales m’amènent à la conclusion que le plus urgent est sans doute de revenir aux traditionnels « fondamentaux »!…

L’instruction civique et même parfois l’esprit des institutions paraissent bien avoir été souvent négligés et même  dévoyés, au point de se retrouver aujourd’hui à l’état de friche auprès d’une majorité de citoyens, de la même façon qu’ils semblent souvent avoir été mal compris ou interprétés ( sciemment ou pas) par certains de ceux qui cherchent à y trouver: soit une occupation correspondant à leur tempérament, soit un « métier » ce qui n’est pas forcément le meilleur cas de figure, ou bien soit encore un complément de prébendes ou d’indemnités ce qui est alors carrément déplorable!…

Et c’est ainsi que tout s’en va…… Et c’est ainsi que tout s’oublie…..Au fil du temps, ou au fil de l’eau!

Que certains ou certaines aient pu se sentir touchés par certains de mes écrits…..Cela appartient davantage à la loi du genre concernant les blogs en général et de celui ci en particulier…..Mais que voulez vous, il paraît que c’est aussi un peu pour ça aussi que l’on m’aime !

A propos de l’énoncé des principes qui m’animent, et qui m’ont amené à rédiger mes derniers billets réputés « incendiaires »je ne puis que vous recommander la lecture de l’article publié par mon ami le « Chien d’Orléans » sur:

 chiendorleans.wordpress.com

Le titre de l’article : « Je m’en bats les c… » ….Oui je sais!…..Malgré son titre quelque peu brutal et après qu’il se soit soulagé (si j’ose dire ainsi) de son indignation, rappelle dans sa seconde partie ( ça continue!) les principes constitutionnels ainsi que l’esprit dans lequel ils ont été rédigés et notamment pour ce qui concerne les Elections Municipales….Dès lors plus rien n’empêche quiconque, et y compris même des spécialistes du Droit qui auraient besoin de s’y replonger de venir y rafraîchir leurs connaissances en vue d’une application rigoureuse de l’Esprit des Lois …..cher à Montesquieu ( qui n’était pas un con, ça se saurait!)

Au coin de ce billet qu’il me soit permis de dire toute mon amitié et mon estime pour le Chien d’Orléans …..Je ne puis que m’enorgueillir de l’avoir encouragé à se lancer dans cette aventure des blogs…..J’espère même qu’il continuera longtemps à être bien meilleur que moi …..Ca me reposera !

Quant à la Moralisation de la Vie Politique qui tend à devenir la tarte à la crème que tout le monde se jette à la figure jusqu’au moment où elle sera réduite en miettes , elle pourrait déjà commencer par la mise en place de la suppression du cumul des mandats …..Il semble malheureusement qu’elle bute, au delà des clivages politiques existants sur la multiplicité des cas recensés à droite autant qu’à gauche….Parfois les crabes s’arrachent les pattes mais il reste bien rare qu’ils s’entre dévorent et c’est toujours le souci de la perpétuation de l’espèce qui en fin de compte l’emporte…..

A défaut de pouvoir revenir sur les cas existants, et dans le seul but de ne pas permettre (au cas où la loi sur le non cumul resterait lettre morte) que d’autres exemples continuent à éclore et à se multiplier en toute impunité, ne serait il pas possible d’anticiper  en ne permettant pas à ceux ou à celles déjà titulaires d’un poste électif d’en solliciter un second avant  d’avoir préalablement démissionné du premier……

Parce qu’enfin il est tout de même un peu trop facile de se sentir à l’abri dans un poste auquel les électeurs vous ont placé à un certain moment et ceci  pour un temps déterminé en vous  accordant leur confiance  dans une Assemblée  : Conseil Municipal, Général ou Régional essentiellement ….Et qu’après qu’on leur  ait promis  de se tenir à la tâche pendant la durée d’un mandat…..Vienne le moment où l’on se préoccupe avec une certaine désinvolture de leur fausser compagnie avant l’échéance convenue pour tenter d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte….Bien sûr qu’en ne le faisant pas on conserve la garantie de ne pas lâcher la proie pour l’ombre…..Mais rappelons tout de même qu’il est question ici de parler de moralisation et non pas de cantine !…..

Parce qu’enfin il me paraît pour le moins inélégant et illogique de s’affirmer partisan du non cumul des mandats et de finir par en  solliciter plusieurs de diverses catégories d’électeurs tout en sachant bien que le moment venu on pourra toujours  faire défaut à une partie d’entre eux qui vous auront fait un jour confiance, juste pour en conserver d’autres qui vous auront permis d’accéder à un poste plus valorisant…. Un peu à la façon d’un pêcheur qui rejetant le menu fretin ne conserverait que la bonne prise du moment….

Bien sûr qu’il y aurait une prise de risques à démissionner d’un poste avant de postuler ailleurs…..Mais d’abord « ça aurait davantage de gueule » et pour tout dire davantage d’élégance……Et puis enfin ça remettrait l’élu au rang du citoyen qui n’en finit pas, lui de prendre des risques du même ordre pour améliorer sa situation ou son existence…..

Pour quelles raisons les citoyens seraient ils toujours voués à sauter « sans filet » tandis que les élus conserveraient toujours un mandat pour s’y réfugier dès lors qu’un second leur aurait échappé ?….Est ce ainsi que l’on puisse espérer réconcilier les électeurs avec la politique ?…..Carriérisme d’un côté et parcours semé d’embûches pour tous les autres? Ayez un peu d’ audace, mettez y un brin de panache ….C’est en négligeant ces qualités que l’on finit dans la peau d’élus « par défaut » !…..

La moralisation reste décidément un bien vaste chantier ….Lionel Jospin et Roselyne Bachelot dans les rôles de « Monsieur Propre » et de la « Mère Denis » vont sans doute devoir puiser dans leurs propres souvenirs pour nous rappeler et nous  inculquer ce qu’il ne faut pas faire…….Eux  au moins doivent savoir de quoi ils parlent !

Faute de moralisation et de modernisation , nous avons assisté au bouleversement de notre paysage politique avec la victoire de Jean François Copé qui depuis hier soir se retrouve être le Président de 50,03% de l’UMP …..Il semble bien, en effet que si le schisme avec François Fillon ne soit pas encore prononcé, il va s’avérer bien difficile de réconcilier les concurrents d’hier pour en faire des alliés pour demain…..

Je sais bien que Antoine de Saint Exupéry a écrit que pour bien s’aimer: « Il faut être deux à regarder dans la même direction »….Je crains néanmoins que si cela était le cas pour le couple Copé/Fillon il s’agisse moins  d’harmonies dans les regards que de levrettes perverses !…..Pour l’instant tout du moins !

Avant tout cette fracture marque la fin du temps ou  l’UMP a pu se prévaloir en qualité de dépositaire de héritage Gaulliste….Souvent et pas plus tard que pour l’anniversaire de la mort du Général le 9 Novembre dernier, je me suis senti horrifié par cette usurpation d’héritage à la vue de Jean François Coppé déposant une gerbe à Colombey ( juste de quoi gerber effectivement…) ET tout ceci tandis qu’il se préoccupait dans un micro tendu par un journaliste présent, d’adresser ses voeux de rétablissement à François Fillon qui était alors hospitalisé….Tous les ingrédients étaient réunis lors de cette scène de tout ce qu’il peut y avoir parfois d’ignoble en politique!….Du faux cul au cynique, de l’usurpateur au manipulateur….A ce moment là ce n’était plus Jean François Copé qui s’exprimait …..C’était une « Synthèse »!

Effrayant cette équipe autour de Copé ….entre le parrainage de Sarkozy junior, la présence à ses côtés de Nadine Morano, Luc Chatel , Rachida Dati et Roger Karoutchi….C’est le retour de la fine fleur de la « Sarkozie » sous les auspices et les ordres de son presque sosie!

Bien évidemment, Marine le Pen semble vouloir venir ramasser  le crottin Umpesque qui traîne sur la piste après que la représentation se soit achevée…..Sans doute les démissions risquent elles d’affluer au siège de l’UMP dans les prochains jours….Le temps de panser leurs plaies certains rejoindront Jean Louis Borloo à l’UDI….d’autres s’en iront vers le FN……

Tout comme au Foot, voici venue pour les orphelins de Sarkozy la saison des transferts, à moins qu’il ne s’agisse des soldes pour les moutons boiteux de feue l’UMP emportés dans une gigantesque transhumance…..Et comme à chaque fois dans un même cas de figure, il suffit que l’un d’eux plonge dans le précipice …..Pour que tous les autres le suivent ! ……

Pendant ce temps tout le monde se fout éperdument de ce qui se passe réellement au niveau du Gouvernement et du Pays ……

Même la nouvelle de la perte de notre second AAA que nous inflige l’ Agence Moody’s après que Standard and Poor’s nous en ait déjà privé il y a dix mois ne nous aura pas fait frémir…..Après tout, les pucelages ne se perdent qu’une fois …..Et par la suite il ne peut plus s’agir que de Plaisir !….

Sur ce sujet, et une fois de plus Monsieur Moscovici, Ministre de l’Economie a estimé que la nouvelle perte de cette note AAA correspondait à la gestion de la précédente Majorité à laquelle nous devrions donc cette sanction…..Encore une fois: c’est de la faute à l’Héritage! C’est sans doute un peu court comme explication…..Surtout si l’on admet que les organismes financiers et les offices de notation ont pour usage,  de tenir compte bien entendu des évènements passés, mais aussi et surtout et davantage encore  aux projets et à la définition de plans pour l’avenir, qu’il s’agisse de redresser une situation difficile ou encre de gérer et de  prévoir les progrès tout autant que les crises !….

Plus simplement je mettrai cette nouvelle sanction sur le poids du passé pour une partie, mais sans doute aussi sur le manque de visibilité de la politique économique et financière mise en place mais dont le cap n’a jamais été véritablement fixé par Monsieur Moscovici. Au bout de six mois tout de même!….On peut espérer que dans son bureau à Bercy , le Ministre aura fait autre chose que de pleurer sur la pauvreté de l’Héritage…..Juste le temps de s’interroger sur les quelques questions philosophiques essentielles à tous les hommes et citoyens depuis les temps les plus anciens et valables pour  les ministres autant que pour les plus modestes…

Qui suis je ?, Que fous je ?, Où vais je ?, d’Où sors je ?

Pour lui comme beaucoup d’autres…..On se le demande !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LA POLITIQUE AU FIL DE L’EAU…..

  1. minijack dit :

    Sans vouloir défendre Moscovici et les socialistes (ça me hérisserait le poil d’être un jour amené à le faire), il faut pourtant essayer d’être juste : même si Sarko et Lagarde étaient toujours là, rien ne dit que l’agence en question n’aurait pas tout de même abaissé la note de la France. Parce que c’est l’intérêt bien compris de l’Amérique que l’Europe ne se renforce pas face à un Dollar de plus en plus hypothétique. Et aussi parce qu’on est dans la m…. depuis longtemps, même bien avant Sarko, sauf que ça ne se voyait pas autant.

    Pour les déboires de l’UMP je suis d’accord avec toi, mais pour ce qui est du non-cumul des mandats, je serai moins sévère avec les élus. Il me semble qu’un mandat nationale et un « petit » mandat local sur le terrain (conseiller d’une ou l’autre collectivité) non seulement ne sont pas incompatibles mais sont au contraire complémentaires. Et qu’on ne vienne pas dire que conserver un mandat de conseiller municipal (à 350Euros d’indemnité) serait un quelconque filet de sécurité pour poser sa candidature à une élection nationale.
    Par contre, des privilégiés dans le genre qui se conservent une place au chaud pour éviter les risques d’échec à une élection, il y en a, et ce ne sont pas les élus mais les fonctionnaires. Et là, avant que d’obliger les élus à quitter un mandat avant d’en briguer un autre, il faudrait déjà faire comme au Danemark ou en Angleterre (et quelques autres démocraties) où un fonctionnaire (employé de l’Etat) ne peut pas se présenter à une élection sauf à démissionner d’abord ! Ce qui fait que la société civile du « monde productif » est beaucoup mieux représentée.

    J’aime

  2. net en feu dit :

    On a tout faux, c’est plus JF Copé le vainqueur avec 98 voix d’avance soit 50,03%, mais Fillon avec 24 voix soit 50,007% …
    Pas fini de rigoler avec « l’exercice démocratique » à l’UMP !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s