QUAND LE PASSE ET L’AVENIR VOUS BOUCHENT LA VUE !…. (AU PRESENT)

Quinze jours après que les entreprises chargées de « requalifier » la voirie dans ma rue soient parties en congés en même temps que les élèves des écoles voisines…..Dès ce matin les joyeux piaillements des enfants encore ivres de leurs souvenirs de Noël ont recommencé sous nos fenêtres …..Il n’en est pas de même des ouvriers chargés de rénover la rue en enfouissant les réseaux et en nous promettant une voie digne de mon quartier prétendu résidentiel …

Ainsi que le prétend le dicton, il faut parfois  » souffrir pour être beau ! »…..Cette antienne ayant été par ailleurs reprise maintes fois et relayée au fil des Conseils Municipaux par Monsieur le Maire lui même, mais sous une forme moins académique et plus proche du registre acariâtre et offensivement déplaisant, et dans lequel il excelle par ailleurs………Et  ça nous  donne (dans le texte)  » La voirie, faut bien s’en occuper un jour, ceux qui étaient là avant nous n’ont rien fait , nous on s’en occupe alors laissez nous le temps de le faire « ……Il peut y avoir du vrai là dedans, c’est plutôt le ton qui n’y est pas !……

Dans ce contexte, lorsque sur le terrain, on constate que tout cela traîne un peu, que l’on ouvre les rues à l’infini ! … Que ce que l’on croyait terminé ne l’est que jusqu’au moment où l’on constate qu’il ne l’était pas…..Que la carte des travaux s’étend comme une araignée qui tisse sa toile : à l’infini…..Même s’il est vrai que nous avons goûté avec plaisir à cette pause hivernale …..On est aussi tenté d’ajouter : Vivement que l’on en finisse !…

Mais où sont donc partis ces ouvriers avec lesquels j’avais fini par établir des contacts quasiment amicaux ? …..Nous voici désormais en troisième semaine pour ce qui concerne l’arrêt du chantier sans que pour autant la rue ait repris un aspect un aspect acceptable au quotidien…..En clair : « ça va durer combien de temps ce bordel ? »

Qu’il me soit possible ici de remercier les ouvriers qui jusqu’à Noël ont travaillé dans mon voisinage, et qui malgré les nuisances inévitables du chantier se sont toujours montrés d’une grande serviabilité ne serait ce que pour que les riverains ne soient pas trop dérangés dans leurs mouvements et leurs activités…..Plus que des remerciements, ce sont des félicitations qu’ils méritent pour leur amabilité et même souvent leur gentillesse à tenter d’épargner à tous  des nuisances supplémentaires…..

Pour un peu, je regretterais presque qu’ils ne soient pas revenus ce matin comme les enfants des écoles……Je les attendais pourtant !……On commençait même à les connaître et à sympathiser ….Mais quant reviendront ils ?…..

Avancer les travaux de ma rue, certes mais surtout débarrasser le paysage qui encombre les abords de ma petite terrasse sur rue, et qui depuis fin Novembre 2012 sert de stockage aux tuyaux destinés à être enfouis sur toute la longueur de la voie !……D’autant qu’aux tuyaux plastique se sont adjoints depuis quelques jours, les carcasses d’arbres de Noël dépouillés de leurs décorations et tombés en disgrâce, ainsi que les poubelles de déchets à recycler, et que L’Agglo semble n’être pas pressée de venir vider……

Et tous cela me vaut un paysage que je vous invite à partager avec moi……

DSCN0902

Vu sous un autre angle……et au clair de lune….

DSCN0899

Ou encore même….On ne s’en lasse pas !

DSCN0900

Et lorsque  l’on tente de me persuader pour me rassurer que l’avenir de ma rue se trouve bien dans les « tuyaux » de la Municipalité , je suis tout de même tenté de répondre que pour l’instant que ce sont plutôt les tuyaux de la Municipalité qui obstruent ma terrasse depuis bientôt plus d’un mois…..

L’Avenir,  certes prometteur est symbolisé par ces tuyaux peu esthétiques  et porteurs d’espérance en devenir quant à mon futur cadre de vie……

Le Passé, lui est incarné par ce sapin abandonné et ces poubelles engorgées des reliefs de nos récentes festivités et orgies……

Au milieu, il y a le Présent : mon quotidien entre déchets d’hier et matériaux pour demain !

Les promesses n’ engagent que ceux qui les font …..Elles ne déçoivent que ceux qui y croient……Quant à moi je ne crois que ce que je vois …..Et depuis ma terrasse ce que je vois  ne m’incline pas à croire en quoique ce soit……Ainsi se referme le boucle…

Quant à ceux qui penseront encore que je regarde toujours les problèmes à « courte vue »…A qui la faute si mon horizon reste bouché !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour QUAND LE PASSE ET L’AVENIR VOUS BOUCHENT LA VUE !…. (AU PRESENT)

  1. Régis dit :

    Courage le Chat, il ne te reste que 14 mois à attendre – Je suis sûr les travaux seront terminés pour la campagne électorale des munipales…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s