ELECTIONS PRIMAIRES OU INTERNES ?…LES HISTOIRES D’AMOUR FINISSENT MAL ! (EN GENERAL..)

A chaque fois qu’une Election Interne ou une Primaire revient sur les devants de l’actualité nous pouvons être persuadés qu’à un moment ou un autre du feuilleton auquel on nous convie, nous allons nous retrouver confrontés aux effets les plus nauséabonds et les plus méprisables, et dont la nature humaine est seule capable : l’ambition, le mépris de l’adversaire pouvant aller jusqu’à la médisance ou la calomnie……Enfin quoi, c’est à chaque fois l’occasion de visiter les culs de basses fosses de tout ce dont un Homme ou une Femme peuvent être capables pour anéantir quiconque les gêne ou leur barre la route.

Il convient tout d’abord de remarquer que cette façon de s’étriper sans vergogne devant tout le monde correspond avant tout  à un mépris total à l’égard de la Démocratie et du Suffrage Universel puisqu’elle aboutit à empêcher les électeurs de s’exprimer  en toute liberté de conscience vis à vis de candidats qui pour ne pas avoir survécu à ces combats fratricides n’auraient sans doute pas plus démérité que les ultimes prédateurs gagnants de ces luttes consanguines et entre lesquels il nous faudra bien choisir…..

Ce soir même Les Primaires de L’UMP pour la Mairie de Paris semblent nous offrir un nouveau tableau jusqu’alors inconnu avec la demande d’interruption du scrutin en cours par l’un des candidats pour cause de rumeurs de fraudes ……Juste de quoi nous demander au passage si la tentative de fraude la plus flagrante n’est pas celle qui consiste pour un candidat à s’exprimer de la sorte et alors que les opérations de vote sont en cours !…

En fait cette nouvelle version inédite du « coïtus interruptus » n’empêche pas que « interruptus » ou pas ……c’est celui qui y reste qui se  retrrouve baisé tout de même !

Ce nouveau feuilleton à l’UMP venant à la suite de la partie de pancrace Coppe/ Fillon , et dont personne ne doute plus qu’elle puisse rebondir à l’occasion de la désignation du candidat aux Présidentielles place bien ce parti en tête de ce nouveau sport digne de la Télé Réalité….

Aujourd’hui c’est Nathalie Kosciusco Morizet qui, seule et face à trois jeunes loups dont quelques uns sont par ailleurs des transfuges du Front National , tente de sortir d’un combat où il semblait pourtant qu’il ne promettait pas de lui donner tant de difficultés…..Ce soir, c’est le dénommé Pierre Yves Bournazel qui nous a rajeuni de quelques dizaines d’années tant nous avons retrouvé dans son discours, ses yeux et son langage tout ce que nous avions discerné déjà chez Nicolas Sarkozy au même âge……Ainsi donc il en reste encore, et ils continuent à se reproduire !

C’est donc la Présidentielle de 2012 qui aura marqué  le début de l’ère des Primaires…..Celles ci ont abouti à la désignation de François Hollande suivant un processus national, avec pour support les listes électorales officielles et il faut bien admettre que leur résultat n’avait suscité aucune contestation….

Toutefois j’avais bien noté que ce processus ne témoignait finalement que de la difficulté des instances internes du PS à décider par elles mêmes d’une candidature…..A cet égard le fait de devoir se retourner vers les électeurs au travers de Primaires et pour incontestable qu’il paraisse n’était dans le contexte de confusion qui menaçait entre les candidats à la candidature, que le signe d’une faiblesse voire même d’un dysfonctionnement des Cadres élus du PS dont c’était pourtant la mission que de désigner son candidat pour la Présidence…..

La mode était lancée et sous prétexte de recours à la Démocratie directe à tout propos on aura fini par aboutir à une situation qui aujourd’hui remet en cause le rôle de tous les représentants nationaux ou même locaux des partis et limite leur rôle à  gérer le quotidien et à devoir se retourner vers leurs militants ou leurs adhérents à la moindre échéance électorale qu’il s’agisse de désigner des candidats ou même leurs représentants locaux !

C’est ainsi que nous avons vécu dans la foulée des Présidentielles le feuilleton de la désignation du Président de L’UMP !… Celui ci aura duré plus d’un mois, jusqu’à reculer les limites du ridicule…. Sans compter que depuis le début de 2013 cet équilibre fragile nous laisse encore aujourd’hui un arrière goût d’éternelle armistice, comme si la braise n’était toujours pas complètement éteinte sous le boisseau…..

Au fil du temps les Primaires ont même fini par déborder sur le plan local…..Comme si rien n’attirait plus le « vulgum pecus politicus » que l’odeur du sang……. »Faut que ça saigne » comme le chantait à sa manière Boris Vian….Lorsqu’il évoquait « Les Joyeux Bouchers » !

C’est ainsi que nous avons connu l’épisode de la désignation de la candidate du PS pour les Elections Municipales de 2014 à Orléans….Le temps peut bien participer à réconcilier les protagonistes…..Quant à dire que le public aura été conquis par la qualité de la pièce qu’on lui aura joué ?……Il ne faut tout de même pas oublier que pour qu’un spectacle marche, il faut qu’il fasse du monde et que pour cela il faut aller chercher le public bien au delà  de sa propre famille…..

Aujourd’hui c’est la désignation de la Direction locale de la toute nouvelle UDI qui se retrouve sur la Place Publique…..  A ce propos le récent billet que j’avais consacré à ce même sujet il y a deux jours semble avoir déclenché quelques réactions un peu vives de quelques uns face à un réel intérêt de la part de tous les autres…..

Il n’empêche que pour un Parti qui n’a que quelques mois d’existence se retrouver déjà au centre d’une telle tourmente, il n’y a sans doute que dans le Loiret que l’on puisse voir ça…

Il est vrai que L’UDI est venue bien à point pour offrir à tous les naufragés d’un MoDem lui même en mauvaise posture et à quelques exclus en provenance du Nouveau Centre une sorte de planche de salut  totalement providentielle….

Je ne doute absolument pas qu’après son passage à l’UMP, sa traversée au Nouveau Centre, Monsieur Florent Montillot finira bien comme à son habitude par claquer la porte de l’UDI dans un délai raisonable …..Une Dissolution anticipée, la perspective d’une Tribune plus prestigieuse et lui même s’il n’y prend pas garde risque un jour  de se retrouver à Gauche sans même l’avoir voulu !….

Bien sûr je n’ai pas manqué de recevoir un message incendiaire de son attaché personnel Philippe Barbier qui en signant P.B. son commentaire a cru sans doute pouvoir préserver son anonymat……Décidément, même Harry Potter n’est plus ce qu’il était, et même si n’ai plus rien à voir avec l’Inspecteur Maigret …..Faut tout de même pas prendre les Enfants du Bon Dieu pour des Chats de Gouttières Sauvages !….

Le problème de l’UDI est tout de même assez simple: deux listes concurrentes en présence……Sur l’une d’elles on affirme des convictions , sur l’autre on s’efforce de sauver les meubles !…..

Voici donc la dernière en date des consultations électorales partielles et à scrutin direct qui s’offre à vous…..Je ne doute pas que d’autres suivront…..

Quand les Bureaux, les Sections, les Etats Majors n’arrivent pas à bout des questions qui pourtant sont de leurs compétences et de leur ressort  ……Pour démerder l’indémerdable en quelque sorte, ils prendront de plus en plus l’habitude de substituer le « Grand n’importe quoi » de leurs décisions au « Petit Bonheur la Chance » des consultations directes…..Leur Immobilisme est en marche et rien ne l’arrêtera plus ! …..

Pas de doute, il nous reste de beaux jours à vivre encore !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ELECTIONS PRIMAIRES OU INTERNES ?…LES HISTOIRES D’AMOUR FINISSENT MAL ! (EN GENERAL..)

  1. FA dit :

    Plutôt que le recours à la Démocratie directe pour des primaires de tout et de rien (sans savoir qui est pris pour un primaire), le Suffrage universel mériterait d’être sorti de la naphtaline afin de pouvoir en faire usage. Mais là, cela semble être l’autre versant de la Démocratie directe, plus juste, plus équitable, plus conforme à notre constitution.

    J'aime

  2. Enfin, la manoeuvre de Pierre Bellon rappelle celle qu’il avait déjà opérée en 2005, lorsqu’il avait mis en selle la présidente de l’IFOP. A l’époque, il avait joué les VRP pour Laurence Parisot et contribué à sa victoire. Huit ans après, la voix de Pierre Bellon portera-t-elle autant ? Pas sûr, car le patron, depuis, a pris du champ dans l’organisation. Il n’empêche, son courrier pourrait servir de consignes à d’autres…Et en premier lieu, à Laurence Parisot elle-même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s