OBLIGATOIRE OU INTERDIT !……

Il va décidément falloir nous y faire : dans notre Société en général et dans notre Vie en particulier : tout ce qui n’est pas obligatoire sera désormais interdit !….
Plus particulièrement, tout ce qui est susceptible d’agrémenter quelque peu notre quotidien en nous procurant de rares instants de bonheur au demeurant éphémères : une cigarette au chaud, un petit verre convivial, un stationnement furtif, traverser en dehors des clous et même paraît il fumer au volant sont strictement interdits ! Il en est de même pour d’autres comportements parfaitement véniels, tels que d’aller dans le train faire pipi en première avec un billet de deuxième classe, où même dans un bureau de poste tenter de passer au dessus des couloirs balisés par des lanières moins menaçantes ,certes que les barbelés de sinistre mémoire mais pourtant voués aux mêmes effets, à savoir canaliser les flux humains pour leur imposer de passer par là et nulle part ailleurs….et voilà pourquoi à chaque fois que je vais acheter un carnet de timbres, j’ai l’impression de prendre une file d’attente qui pourrait tout aussi bien m’emmener à l’exil ou à l’abattoir !….
Difficile, dans ces conditions de se sentir un homme libre vivant au Pays des Droits de l’Homme ! Bien sûr que notre sort demeure enviable comparé à d’autres pays du monde où nos petites misères quotidiennes à nous font encore illusion, mais tout de même, si l’on pense que toutes ces réglementations se sont radicalisées dans les dix dernières années et ont toutes fait l’objet de campagnes du style « bourrage de crâne » contre le tabac, l’alcool, la vitesse, et j’en passe, il reste que toutes ont fait l’objet de lois , de décrets , dont il est permis de penser aujourd’hui qu’ils n’étaient pas exempts de visées démagogiques, corpotatistes ou pour le moins électorales !…

Loin de moi l’idée de faire la promotion de l’alcool, du tabac et de la conduite irresponsable, mais enfin il faut quand même savoir ce que l’on veut.
Si l’on recherche l’éradication sociale des accidents de voiture avec pour objectif « 0 morts » il est évident que nous n’y parviendrons pas. De beaux résultats ont certes été obtenus dans ce domaine, mais il n’est peut être pas nécessaire de transformer la circulation routière en un parcours du combattant ni que chaque promenade dominicale en famille devienne digne d’un gymkhana permanent entre flics, radars fixes ou mobiles parce que l’on sait bien que dans ce genre de ball-trap c’est toujours l’automobiliste qui fait office de pigeon et par forcément en argile….
A cet égard je citerai seulement l’exemple de ma douce compagne qui s’est fait arrêter la semaine dernière Boulevard Alexandre Martin à Orléans parce que sa roue avant droite avait malencontreusement « mordu » sur un couloir de bus tracé à cet endroit…Après un contrôle approfondi de ses papiers et un tour circonspect et exhaustif de son véhicule pour vérifier que tout était en ordre , son bourreau la laissa partir, non sans lui avoir lâché dans un soupir « Si on verbalisait à chaque fois, c’est le Gouvernement qui serait content !… » Nous voilà donc fixés , on sait d’où viennent les consignes….En tous cas, si le Royaume des cieux appartient aux Innocents, voilà bien un flic qui va s’y retrouver directement, sans escale et avec une place de choix !….
Mais dans le même temps, ne nous étonnons pas que les voitures ne se vendent plus, que l’on licencie chez Renault, Peugeot et Citroën.
De la même façon que le Gouvernement ne soit pas surpris, si les viticulteurs se révoltent, que la grogne monte chez les restaurateurs, dès lors que l’on rejette ce qui faisait l’un de nos plus beaux fleurons que le monde nous enviait : notre bonne chère et notre vignoble !

Mis à part ce qui est interdit dans tous les domaines, et qui concerne généralement tout ce qui facilite et agrémente notre existence, il est bien entendu que tout le reste est par ailleurs obligatoire. Cela concerne plus généralement ce qui nous contraint ou qui plombe notre quotidien !
Grosso modo, qu’il s’agisse de trier des déchets, composter son billet, mettre son nom sur ses bagages, faire son contrôle technique déclarer ses impôts, et même les payer ainsi que ses contraventions….tout cela et bien des choses encore demeurent obligatoires !

Faire pipi dans la rue, c’est interdit, mais payer pour accéder à une sanisette.…c’est obligatoire. A ce propos j’ai été sidéré dans la nuit du 12 au 13 Octobre 2013….il devait être 23 heures Place Gambetta, juste en face de la médiathèque : ce carrefour (avec celui de Candolle) est un haut lieu de contrôle par tous les flics nationaux, municipaux et même banalisés, entre l’enchevêtrement des feux rouges et tous les pièges possibles il constitue une mine d’or pour le franchissement des feux à l’orange, les défauts de clignotants, c’est aussi un excellent point pour détecter les défauts de ceinture et les portables ou les fumeurs au volant, et c’est pour cela qu’il y a toujours des motards , des patrouilles embusquées derrière le kiosque à journaux, les angles morts et tout ce qui permet de gauler un maximum d’automobilistes en un temps record et avec un minimum de dépense d’énergie….Et bien, en cet endroit, et à cette heure tardive, j’ai vu de mes yeux vu : un automobiliste en 4X4 s’arrêter en plein milieu de la Place Gambetta, et sortir de son véhicule pour aller faire pipi dans la vasque de la fontaine qui se trouve à cet endroit et qui en constitue le monument central…..puis s’étant largement libéré, il se retourna flamberge au vent…prenant le temps de remballer l’objet du délit, au vu des rares automobilistes qui s’étaient risqués à circuler encore à cette heure ! Pas un coup de sifflet, pas une intervention…la caméra de la vidéo surveillance a t’elle enregistré l’incident ? a t’elle enregistré le numéro d’immatriculation du contrevenant ? Quoiqu’ il en soit, il semble que le délit demeure impuni….mais tout de même faire ça, et à cet endroit…si ce n’était pas un inconscient….c’était en tout cas un kamikaze !

Alors Interdit ou Obligatoire ? Il nous faut désormais dans notre vie courante slalomer entre ces deux notions, étant bien entendu que dans tous les cas il s’agit de pénaliser le citoyen ou l’usager en vertu d’une méthode qui aura souvent confondu le fait de gouverner le pays avec celui d’emmerder le monde, et tenez une dernière anecdote pour conclure ; mardi dernier rentrant de Paris par le train, et après avoir atteint Fleury les Aubrais dans un délai tout à fait normal, j’ai attendu 30 minutes au lieu des 10 prévues pour faire les 2 Kilomètres qui me séparaient de la Gare d’Orléans….nous avons eu droit aux excuses de la SNCF….pour cause d’intervention des Forces de l’Ordre paraît il….Nous n’avons jamais su de quoi il s’était agi, mais comme vous voyez : quand les Forces de L’Ordre deviennent celles du Bordel….et même s’il n’est pas interdit de penser que le train va être à l’heure, il est quand même obligatoire de garder jusqu’au bout l’hypothèse suivant laquelle il va finir par arriver quand même à la bourre !…..Ne serait ce qu’afin de ne pas risquer d’être déçus..
Face à cette vague de réglementations, on peut voir désormais certains citoyens s’ériger eux mêmes en petits « flics civils » se chargeant, par exemple de faire eux mêmes la chasse aux fumeurs au nom de codes civiques qu’ils se sont fabriqués ou qui les arrangent !
A croire que nous avons de plus en plus de mal à nous supporter et qu’après la tolérance, c’est la courtoisie et la simple gentillesse qui sont en train de disparaître !
Les deux vocables que l’on entend le plus sont « inadmissible » et « intolérable »…à propos de n’importe quelle peccadille, du moindre propos non formaté ou du moindre petit pas en dehors des clous, on ne censure même plus…c’est inadmissible ou c’est intolérable et pour un peu on rétablirait la guillotine !

Témoin, cet interlocuteur, qui, au Printemps dernier et alors que le gazon n’avait pas encore commencé à pousser dans les jardins, s’en prenait déjà à son voisin qui allait « bientôt  remettre en marche sa tondeuse »… Et que ça allait bientôt perturber ses weeks ends !…Un grincheux qui anticipait…en quelque sorte !
En fin de compte je lui ai demandé de bien vouloir penser aux riverains du tramway, qui eux aussi subissent les nuisances des tondeuses municipales qui tondent le gazon au milieu des voies….et en plus, les pauvres , quand le gazon est tondu…doivent attendre encore pour pouvoir dormir que l’on ait fini de meuler les rails !….et tout cela bien sûr à des heures indues pour ne pas empêcher le trafic !

En fin de compte je crois que les tondeuses, c’est comme les barbecues, les enfants, les rototos et même les flatulences……nous ne supportons guère  que les nôtres!…., il suffit de l’admettre pour mieux comprendre ces voisins qui ne sont après tout que des gens qui ont eu le culot de venir vivre à côté de nous !…. Ah les salauds !….
Alors pour nous sortir de ce carcan où nous ne pouvons plus rien faire entre ce qui est obligatoire et ce qui est interdit, rien qu’entre nous, faisons l’Amour et pas la Guerre, et vous verrez que si c’est bien fait…même en dehors des dimanches de Printemps ce sont vos voisins eux mêmes qui attendront que vous ayez fini de faire du bruit…..avant de mettre en marche leur  tondeuse, leur tronçonneuse ou leur visseuse électrique !….

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, politique, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour OBLIGATOIRE OU INTERDIT !……

  1. minijack dit :

    N’est-ce pas en 68 qu’on prônait le slogan « Il est interdit d’interdire » ?…
    Et ne sont-ce pas les mêmes qui manifestaient à cette époque dans les rues contre le le pouvoir soi-disant hégémonique du général De Gaulle, qui sont aujourd’hui aux commandes à tous les niveaux territoriaux et nous infligent ces interdictions ubuesques ?….

    Si l’on veut éradiquer complètement les accidents de la circulation, c’est très simple : Interdisons la circulation !
    Si l’on ne veut plus que les gens fument, c’est très simple : Interdisons les Bureaux de tabac !

    Mais je ne donne pas longtemps à vivre au gouvernement qui oserait faire ça. Il ruinerait la France à une vitesse que même les radars les plus modernes ne pourraient saisir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s