OBESES DE PARIS…..ET D’AILLEURS !

Et voici que l’on s’émeut…..et voici que l’on s’alarme !…..
Il semblerait que le nombre d’obèses dans notre société augmente de façon exponentielle, et plus particulièrement chez les femmes, et plus précisément encore en région parisienne !
Il y aurait, certains le prétendent une inflation galopante dans les dimensions du Bassin Parisien dont on pensait avoir mesuré tous les contours géographiques dans les livres spécialisés : essentiellement formé de sédiments il s’étend des plateaux crayeux de Normandie aux coteaux de Champagne bordé au Sud par les plaines de Brie et de Beauce !
Et bien voici que le Bassin Parisien dès lors qu’il s’agit Messieurs, d’en faire le tour avec nos petits bras musclés aurait tendance à avoir des contours évolutifs de telle manière qu’il nous sera difficile si cela continue d’arriver à joindre les deux bouts, si j’ose appeler ainsi nos deux mains empressées de faire le tour de la situation pour ne pas dire du propriétaire !…..Comme certains y croient encore !
Voyons Mesdames, qu’est ce qui nous arrive, à nous tous en général et à vous en particulier…
Car bien sûr nous n’échappons pas à cette tendance, et le phénomène de la bedaine à partir de 50 ans (ou avant) est bien connu….mais enfin vous, Mesdames jusque là si soucieuses de vos mensurations…..et les Parisiennes en particulier. Serait ce une conséquence de la pollution ? Plus simplement un des effets de la mal bouffe, du sandwich avalé en 10 minutes au coin du comptoir, du grignotage de la matinée, et pour tout dire du temps ou des moyens qui vous manquent pour avoir accès à la bonne et à la vraie cuisine !
A force de s’occuper avec frénésie du développement durable…..voici que c’est le râble qui s’est effectivement développé au delà de toute espérance !

evolution-of-obesity-copie
Sans doute, et dans ce domaine encore, le mauvais exemple est comme toujours venu des Etats Unis : là s’affichent sous nos yeux les résultats d’un demi siècle de Coca Cola, de Burgers et de Fast Foods !
Paradoxalement, les classes aisées aux USA, continuent d’arborer des mensurations avantageuses : mannequins, acteurs et actrices, Candoliza Rice, Pamela Anderson ne semblent pas atteintes (entre autres) de surcharge pondérale !
C’est donc un problème de classe sociale et pour tout dire, de moyens !
J’entends déjà Coluche dire, s’il était encore parmi nous, qu’on a trouvé aujourd’hui le moyen de faire grossir les pauvres pour qu’ils ne puissent pas se plaindre de ce qu’ils crèvent de faim !

J’entends toujours René Dorin chanter que si tous les hommes pouvaient au moins vivre comme les cochons, ce serait déjà une amélioration !

Je repense encore à Jean Pierre Raffarin lorsqu’il évoquait « La France d’en bas… », c’est à dire la France qui doit effectivement s’abaisser très bas, voire même se mettre à genoux pour aller chercher dans les magasins les produits les moins chers,( pas les plus diététiques !) parce que c’est effectivement sur l’étagère du dessous qu’on les retrouve…se nourrir à hauteur d’homme est devenu hors de prix….passe encore d’être obèse…mais s’il faut en plus ramper pour faire les commissions…d’accord ça fait un peu d’exercice, mais enfin tout de même…..c’est sans doute ça qu’on doit appeler faire ses courses « ventre à terre » !

Pendant ce temps, les mannequins continuent d’arborer des mensurations d’anorexiques hypocondriaques, à l’inverse de celles de ma jeune voisine qui n’a pas 30 ans et qui en est déjà à 95/95/95…..
Mais qui pourra désormais porter de telles toilettes ?
On se demande d’ailleurs qui peut marcher comme ces mannequins qui présentent leurs modèles en croisant les jambes pendant qu’elles déambulent ? J’ai essayé de le faire, et trois pas plus loin je me suis effondré entre mon fauteuil et le vaisselier !
A croire que décidément, ceux là dont le métier est d’habiller les femmes n’ont rien à voir avec les autres qui ont le plaisir de les déshabiller…..

Alors puisque, la majorité c’est nous ! foutons nous des modes, Mesdames nous continuerons de vous aimer telles que vous serez, puisque nous mêmes, nous avons dû renoncer aux jeans taille basse à force de les retrouver au ras des chevilles !
Viens ma chérie….il est l’heure, mettons nous à table, qu’est ce qu’on mange ce soir ?
Hot Dogs surgelés, Vache qui rit et Nutela ?
On va se régaler….quand je pense que ma mère ne m’a donné que des haricots verts et des carottes pendant des années !
Tu reprendras bien quelques cacahuètes après ton pâté ?

Allez viens que je t’embrasse, je fais le tour et j’arrive !

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Presse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s