REVEILLONNONS A L’ECONOMIE !….MAIS MEFIONS NOUS QUAND MÊME…..

Voici revenu par ailleurs le temps des Fêtes et de la poudre aux yeux tant dans les faux mirages que l’on tente de nous infuser, que dans le domaine de la restauration qui commence à donner toute sa mesure pour peu que l’on se mettre en cas de lire la publicité des Menus de Réveillon …..Ils promettent tous monts et merveilles et si l’on pense à tous les médaillons de foie gras qui vont se transformer en pâté de foie, à tous les crabes qui vont se retrouver en miettes ou aux milliers chapons vraisemblablement « coquifiés ».. Et pour peu que l’on y ajoute les Bûches de Noël du Chef qui seront surgelées depuis le printemps, où les Champagnes mis en bouteilles à Bercy, il ne nous restera plus guère qu’à rêver aux Réveillons d’antan …..Aux dindes fourrées par nos grands mères… Au temps où les marrons n’étaient pas encore ni slovènes ni bulgares……

Avant cela , il nous reste à aborder la redoutable épreuve des pots de fin d’année, des buffets municipaux ou d’entreprises, qui eux aussi ont subi les conséquences de la crise mais également les effets de la mode au nom du « moins coûtant » ……A cet égard le phénomène des « verrines » est tout à fait significatif….

Elles sont apparues, il y a quelques années ces petites portions individuelles souvent chatoyantes et aux parfums subtils et variés…..

Et puis les temps étant devenus plus difficiles l’appellation flatteuse de « verrine » fut conservée, à ceci près que le contenu n’était plus le même…..On s’est contenté alors de remplir à la louche des portions en plastique individuelles avec des mictions plutôt improbables de tout et de n’importe quoi….Une petite cuillère en plastique plantée au milieu et le tour est joué……Quant à l’aspect !….Il semble bien souvent que l’on ne s’en soucie plus guère…..Cela va parfois des raclures de fond d’assiette que l’on aurait rassemblées ou même au pire, et d’après certaines couleurs peu appétissantes auxquelles il m’est arrivé d’être confronté, de « crottes de nez »  ou de déjections diverses parfois même sanguinolentes, mais qui dans certains cas  ont rendu  ces soi- disant trouvailles carrément  repoussantes.

Crumble de légumes ou épluchures de fond d’évier…..

Verrines de Noël…..Ou bien l’Art d’accommoder les restes…..

verrine_mangue_oreo

C’est appétissant ces trucs noirs …Non ?

Et ça c’est pour le dessert…..Enfin on suppose….

Ah qu’il est loin le temps des canapés et des petits fours , l’époque où l’on savait ce qu’on mangeait, et où il suffisait de se lécher les doigts pour passer au suivant tandis qu’avec ces saloperies de verrines, il faut toujours avoir une main de libre pour tenir le récipient plastique qui contient l’OBNI ( Objet bouffant non identifié) en question…..

La plupart du temps, les verrines sont en effet servies dans des buffets « debout »……Pour peu que vous teniez votre verre dans la main droite et la verrine dans la main gauche….Comment faites vous pour vous servir de la petite cuiller plastique qui est au milieu ?…..Alors on pose le verre quelque part ….on mange en vitesse le contenu du récipient qu’on laisse trainer n’importe où et avec un peu de chance on récupère un peu plus loin un verre en espérant qu’il s’agisse bien du sien……

A la fin de la réception , ce sont des centaines de petits pots à verrines en plastiques  qui seront récupérés et qui devront être recyclés ou détruits …..Même le Développement Durable n’y trouve sans doute pas son compte…..

C’est ainsi qu’il m’arrive de plus en plus de regretter les pains surprises, les pruneaux avec leur tranche de lard fumé, les mini pizzas , les chouquettes au fromage et les olives farcies…..

L’invasion des verrines témoigne qu’effectivement le prix de revient justifie sans doute qu’elles se soient généralisées ….Et même qu’elles aient fini par perdre jusqu’à la moindre appétence quant à leur aspect……Désormais souvent grises, virant au marron ou au noir parce qu’on nous les aura présenté comme des moules mélangées à la farce d’avocat ou des oeufs de lumps au caviar d’aubergine à moins qu’il s’agisse de miettes de porc à la crème de radis noir…..Parce qu’enfin à ce jeu là tout est permis, il n’empêche qu’au simple coup d’oeil on éprouve souvent des états d’âme qui vont du rejet pur et simple à la nostalgie de la tranche de saucisson…..

Vivre dangereusement….de Buffets en Hôtels ou de Restaurants en Sandwicheries…..Pour peu que vous ajoutiez à cela les lots de steacks hachés contaminés …Les chevaux délivrés sur ordonnance ( A ce propos je m’interroge depuis ce matin de savoir pourquoi mon boucher hippophagique a remplacé la tête de cheval dorée qui lui servait d’enseigne par une croix verte !)

pharmacie-cheval

Sans oublier les yaourts mal stérilisés, en plus de toutes les denrées que l’on nous demande en permanence de rapporter sans les consommer parce qu’elles sont dangereuses …..Il va de soi que de plus en plus la vie redevient une aventure au sein de laquelle il semble bien que l’Homme doive aujourd’hui reconquérir sa place  de consommateur conscient, organisé et respecté de surcroît, alors que de plus en plus  les industries alimentaires ne le considèrent plus que comme un moyen d’écouler leurs propres déchets !…..Mais dites moi, ce qui est bon et sain à manger….On en fait quoi ? Ou pire encore: qu’est ce que ça a bien pu devenir !……

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour REVEILLONNONS A L’ECONOMIE !….MAIS MEFIONS NOUS QUAND MÊME…..

  1. FA dit :

    A vous lire, il est clair que votre expérience fait qu’une grande partie du livre est déjà lu.
    Le fait est que revenir sur certains chapitres devient méthode et permet ainsi de repousser la lecture des dernières pages. Mais progressivement, l’air de rien, ces relectures nous amènent parfois à regretter hier et nous incitent à finir plus rapidement que d’usage, les dernières pages.
    Conclusion en cadeau de Noël : « plus on gagne en âge, plus il devient important, pour durer encore un peu, de vivre beaucoup dans le présent, avec une pointe d’hier et un zeste de demain ».
    Bonne fêtes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s