ARRÊT DU TABAC……ET SURCHARGE PONDERALE ….

C’était par un Dimanche pluvieux de Mai 2008…. Ce jour là j’arrivai au terme d’une carrière de fumeur absolument terrifiante: soit de 3 à 4 paquets de cigarettes par jour pendant plus de 40 ans….

Et puis tout à coup cette impression que cette fois ci j’étais bel et bien en train de crever, et qu’il n’était plus question de jouer à Quitte ou Double mais que j’en étais arrivé cette fois à Stop ou Encore!…..

J’appelai mon docteur qui m’adressa immédiatement une ordonnance par mail, que ma compagne s’empressa de faire exécuter dans la Pharmacie de Garde, Et voilà comment, après avoir repoussé définitivement mon paquet de tabac hors de ma vue j’entamai ce long sevrage dont tout me laisse penser qu’il se poursuit encore……En tous cas depuis ce jour je n’ai plus jamais rallumé une cigarette…..

Je me suis bien gardé par ailleurs de faire la guerre à tous ceux, qui autour de moi continuaient à fumer en veillant à toutefois de ne pas m’envoyer leur fumée dans la figure….

J’entamai la grande marche qui devait au terme de plusieurs années me permettre de récupérer l’usage à peu près convenable de mes poumons en même temps que la préservation de mes membres inférieurs où l’artérite avait commencé à faire des ravages.

Et tout d’abord, il allait falloir que je m’habitue à vivre sans cette substance qu’est la nicotine et qui à force de m’être familière avait fini par me devenir essentielle. Il s’ensuivit bien sûr de longues périodes de fatigue intense où toute mon énergie semblait avoir disparu: journées interminables et doutes récurrents de ne plus jamais retrouver une activité soutenue et régulière…. En tous cas, il ne semble pas que ce chemin difficile ait altéré si peu que ce soit ni ma psychologie, ni mon caractère ni mes comportements…..Pas de sautes d’humeur en tous cas ni même de ces manifestations dont on m’avait dit qu’elles étaient souvent inhérentes au sevrage du tabac…

Aujourd’hui la longue remontée se poursuit avec cette impression que je commence (peut être) à toucher les dividendes de mes efforts…..Non pas que cela fût véritablement difficile: je n’ai pas connu d’état de manque tant j’étais arrivé à un point de saturation, et je n’ai finalement usé d’aucun substitut: bonbons, patchs, chewing gum, etc …..

Ce que je n’ai pas pu éviter en revanche, c’est la prise de poids plus communément désignée sous l’expression de surcharge pondérale …..

Il paraît du reste que cela constitue une conséquence pratiquement inévitable de l’arrêt du tabac…. Il est vrai que 15 kilos de plus en un an, ça modifie quelque peu la silhouette et cela amène aussi à une révision totale de sa garde robe…..

Sans doute, moins de charcuterie ou de gâteaux auraient ils pu freiner cette évolution ?… J’en mangeais autant  qu’auparavant, je n’en consomme pas davantage aujourd’hui, mais la balance m’accuse…..

Dans le même temps j’ai suivi l’évolution de trois autres amis dans mon cas, et qui avaient entrepris des régimes alimentaires qui étaient de véritables supplices: l’un d’eux a fini par abandonner et à repris dans les quinze jours au delà même de ce qu’il avait mis trois mois à perdre…..Quant aux deux autres, ils ont tour à tour sombré dans une forme de dépression dont ils tentent d’émerger encore……

Alors que faire ?…. Prétendre qu’il serait préférable de perdre quelques kilos ? J’en suis intimement persuadé: je sens cette graisse qui a envahi mon corps suite à l’arrêt du tabac, mais je ne perçois pas les moyens qui me font défaut pour brûler à l’intérieur de ce four qu’est devenu mon organisme ces substances indésirables…

Et c’est à cet instant qu’intervient le regard des autres !…Qu’il s’agisse de vos amis, de vos collègues ou même de votre compagne, la litanie est toujours la même « Qu’est ce que tu as encore grossi…. ça n’est vraiment pas beau »…..Et cette petite phrase vous poursuit partout: dans les soirées entre copains, au boulot autant qu’à la maison ou dans la rue…..

Votre surcharge pondérale et vous même n’êtes plus devenus alors qu’un « Sujet de conversation »…. Inévitable et capable de durer toute l’après midi d’un repas dominical ou d’alimenter des commentaires à l’infini: quand on ne sait plus de quoi parler, il y a toujours votre surplus de poids qui peut permettre de finir la soirée…..Et la, chacun y va de son conseil , de son expérience personnelle, de sa poudre de perlimpinpin tandis que vous du bout de la tables servez de mannequin…..Et à chaque fois, cette envie indicible de quitter la table ou de tourner le dos en rugissant!

C’est qu’en effet, si chacun s’accorde à respecter l’aveugle, le trisomique, le paraplégique ou même le malade souffrant d’Alzheimer, ne serait ce qu’en modérant certains propos…..Si la règle consiste à faire plutôt acte d’indulgence envers tout ce qui touche les disparités et les anomalies physiques des uns et des autres, rien n’est prévu en revanche pour épargner l’obèse, le gros ou simplement celui qui s’est ramassé 15 kilos de plus parce qu’il a arrêté de fumer!……Celui là on vous le bassine en permanence, il est l’objet de tous les sarcasmes sous prétexte qu’il est plutôt marrant avec son ventre et que de toute façon on l’aime bien par ailleurs…..Et que de toute manière: ça ne peut pas lui faire de mal…..

Parvenu à ce point, je commence très sérieusement à effectuer un lifting dans mon carnet d’adresses, préférant même rester chez moi plutôt que de risquer de faire les frais des inconditionnels de la Chasse au Gros….

Difficile de se rendre à l’évidence que parmi vos amis ou même vos proches il puisse y en avoir qui n’aient pas compris qu’il n’était pas forcément nécessaire d’en rajouter sur le thème, et ceci même si cela dispense de trouver un sujet plus « porteur » pour alimenter les conversations….

En tous cas et pour tous ceux que cela tenterait encore de venir me chatouiller avec mes kilos supplémentaires, je tiens à les prévenir que dès ce jour je me transforme en kamikaze…..

En un mot, je porte en permanence un étui sur moi qui renferme une cigarette prête à être allumée et qui me permettra de troquer dans la seconde qui suit mes kilos de trop contre un cancer du poumon en bonne et due forme…. Celui que j’ai réussi à éviter jusqu’à ce jour précisément…..A mes pourfendeurs de kilos en plus, je ferai cet ultime cadeau, dès lors que l’on n’a jamais vu mourir un cancéreux du tabac et qui pèse aux alentours du quintal……

Au premier écart je vous préviens que « JE REFUME » ne serait ce que pour permettre à tous de parler d’autre chose, mais aussi pour donner raison à Jean Yanne quand il s’exclamait :

« Mourir gros! mourir maigre! quelle importance?…. La différence c’est pour les porteurs !

« Salauds de Pauvres! »…..Nous nous souvenons tous de cette réplique du film « La Traversée de Paris » et que Claude Autant Lara a mis dans la bouche De Jean Gabin……Cette interjection visait à fustiger les comportements plutôt minables, lâches et pusillanimes de toute une partie de la population à l’époque plutôt délicate de l’Occupation…. « Fumiers de Cons » C’est en traçant ces lettres de fumée dans le ciel que je souhaiterais surgir comme un lutin de sa boîte de l’ultime cheminée par laquelle mes kilos supplémentaires viendront se perdre de la façon la plus naturelle, sous les yeux étonnés de tous ceux là qui n’imagineront même pas à quel point ils se seront montrés si lourds à l’instant même où je serai redevenu si léger…..

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, politique, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ARRÊT DU TABAC……ET SURCHARGE PONDERALE ….

  1. FA dit :

    Chat,
    J’ai fait la même chose à compter du 13/07/2007 au matin. Aucun mérite, aucune leçon à donner à qui que ce soi. Comme tout un chacun nous avons sur ce point survécu aux mêmes doutes.
    Alors reprendre serait comme vouloir porter les mocassins d’hier et s’étonner qu’aujourd’hui ils nous donnent une allure quelque peu pataude. On a tous pris du poids, certains plus que d’autres, mais tous ne partaient pas du même point, alors basta.
    Aucun conseil, mais ne cédez pas à la pression de ceux qui peut être, n’ont pas su gagner le droit au changement de cet arrêt. Le chemin continu, sans plus.
    FA ou JV selon le support

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    mon bon chat,
    qu,ils se taisent, ces grossiers ! Car à n’en pas douter, c,est leur esprit qui est figé de sauces et de graisses, et il se pourrait bien, miracle à part, qu’ aucun régime n,y puisse rien…, le temps ne fait rien à laffaire … 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s