REGIONS: VAUT IL MIEUX RESTER SEULS PLUTÔT QUE MAL ACCOMPAGNES ?…..

Les  votes de l’Assemblée Nationale en première et en seconde lecture attestent par eux mêmes du manque d’enthousiasme général dans lequel la question du découpage des Régions a été (très provisoirement) résolue…

En première lecture le vendredi 18 Juillet à 6 heures du matin : le projet est voté par 52 voix contre 23….C’est incontestable , mais cela manque tout de même un peu de sérieux de faire voter une question aussi importante pendant que la majorité des députés  a déserté l’hémicycle….D’autant que le procédé est bien connu, et qui consiste à faire passer aux heures les plus indues , les projets les plus difficiles par ailleurs…

En seconde lecture le mercredi 23 Juillet, le même projet se retrouve confirmé par 261 voix contre 205…..Mais avec 85 abstentions !….On a déjà vu des scores plus unanimes….

C’est ainsi que la Région Centre se retrouve dans un isolement , pas forcément « splendide » Mais dont chacun paraît devoir s’accommoder comme un « pis aller »…

C’est un peu le sens de l’impression livrée par Monsieur Jean Pierre Sueur et qu’il résume par « Ce n’est quand même pas la fin du monde ! »…

Il n’empêche que dans cette affaire, il semble bien qu’au grand Bal des Régions….Ce soit bien le Centre qui aura fait tapisserie…..Pas belle ?…Trop vieille ?….Allez savoir !…

Après que Poitou Charentes ait menacé de nous chasser à coups de fourches si le projet de fusion avec eux se confirmait, après que le Limousin nous ait plutôt lâchement tourné le dos dans la foulée et que la Région des Pays de Loire n’ait pas daigné donné un suivi au Fleuve qui malgré tout constitue de toutes façons notre patrimoine commun….A la fin de la fête (ou plutôt de la foire!)….Il ne restait plus que la Région Centre qui manifestement était restée seule et comme laissée pour compte…..

Alors chacun , et à très juste titre s’est mis en cas de trouver un nouveau nom à la Région Centre…..Il est vrai que si le nom de Région Centre peut révéler une position purement géographique, elle porte un nom qui en lui même ne donne pas le désir de s’y arrêter, et qui surtout reste bien en deçà de son patrimoine historique autant que de la variété de ces paysages..Le Centre, on pourrait tout autant parler du noyau ou du magma , il s’agit là d’un nom qui indique une notion de simple passage et de transit ….Quelque chose qu’il convient de traverser avant aller vers ailleurs qui vous attire davantage …..Mer ou Montagne, la Région Centre dans son appellation même reste synonyme de passage obligé, de pensum obligatoire et ceci comme si elle n’était là que pour faire mériter au touriste le plaisir qui l’attend lorsqu’il va  rejoindre les sommets ou les rivages…..

L’idée de Région du Val de Loire est sans doute intéressante, si ce n’est qu’elle risque de provoquer d’incessantes confusions avec la Région des Pays de Loire…..Sans compter que ce nom de Val de Loire aurait sans doute du mal à incarner une quelconque réalité  à Chartres en Eure et Loir ou à Châteauroux dans l’Indre….

Pour ma part je suggérerai l’idée de la Région « Coeur de France » , ce qui refléterait l’histoire même de cette région qui de Blois à Chambord , de Langeais à Amboise, de Chinon à Bourges, et même d’Orléans à Beaugency ( avec en prime Notre Dame de Cléry) auront bien marqué le noyau dur( et le centre!) de ce qui devait devenir notre Nation, et ceci sans oublier le fait d’avoir permis de voir éclore avec les siècles passant, des êtres et des personnages , qui de Péguy à Jean Zay auront permis à notre Région d’être témoin autant qu’artisane du passage de la Royauté à celui de la République….

Une autre solution pour ceux là qui voudraient conserver la Loire dans notre appellation régionale pourrait être d’appeler notre Région : « Arc de Loire » en référence à Orléans à partir de laquelle la Loire s’incurve pour prendre la direction définitive qui l’emmènera jusqu’à son estuaire….Cette résolution pourrait avoir aussi comme avantage de sacraliser la place d’Orléans en tant que capitale Régionale…..Ce n’est pas que je veuille alimenter le feu qui couve entre Tours et Orléans….Mais que voulez vous, avec le temps, moi aussi , je suis devenu un peu chauvin !

Sans doute, restera t-il la solution de tenter de gratter quelques départements sur la Région des Pays de Loire…..A défaut de la Sarthe ou de la Mayenne il resterait le Maine et Loire , et qui avec Angers , Saumur et même Cholet pourraient constituer une suite logique à notre Région…..Il paraît que la loi votée prévoit que ce genre de transfert soit possible après coup…..On pourrait alors imaginer que la Bretagne se fasse plus souple et que dans un premier temps elle accepte de se rattacher à la Vendée , puis à la Loire Atlantique, précipitant ainsi la disparition de la Région des Pays de Loire  , dont on comprend bien que son intégrité provisoire ne correspond qu’à un accord entre Jean Marc Ayrault , ancien Premier Ministre….Accord ou promesse !…..Peu importe tout cela n’a qu’un temps !…

Pour l’instant, et en ce qui nous concerne, il semble bien que nous nous contentions de notre sort , même si nous n’apparaissons que comme la plus petite des Régions dans le schéma actuel….Sans doute faudra t-il nous battre pour obtenir des crédits suffisants afin de ne pas être traités en enfants pauvres, et que « La Région des plus forts ne soit pas toujours la meilleure ! »…..

 

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s