VOUS AVEZ BU, MONSIEUR ?…..

C’est à mon détriment….Et par le plus grand des hasards que j’ai pu vivre cette expérience d’Ivresse Sociale si je puis me permettre cet aphorisme…

Comme beaucoup, le temps plutôt humide de ce début d’été m’a valu de contracter un espace d’état grippal permanent et qui avait fini par trouver l’hospitalité dans mon organisme sous la forme d’un mal de gorge plutôt désagréable…..Les mouchoirs succédaient aux mouchoirs et tout cela en plus de ne pas être très agréable pour mon entourage finissait par  devenir même douloureux…..

C’est alors que je repensai à ce flacon de sirop que mon médecin m’avait prescrit au coeur de l’ hiver et que j’avais à peine entamé.

Sans me pencher davantage sur les règles d’ utilisation, les effets néfastes, les contres indications, la posologie et autres fioritures     je me versai une cuiller de ce sirop …..Il était plutôt agréable…..Peu de temps après je m’en servis une autre dose, et puis le temps faisant son oeuvre tandis que j’étais aux prises avec ma chronique du soir, je commençai à ressentir comme une crampe un peu douloureuse à l’estomac suivie de quelques aigreurs plutôt désagréables…

Tout cela commençant à devenir de plus en plus lancinant, de plus en plus gênant aussi mon inquiétude redoubla jusqu’à me faire craindre un malaise cardiaque……On commence à devenir tellement fragiles à nos âges  !…..Et puis l’AVC ou l’attaque cardiaque, tout ça, c’est un peu comme l’orgasme que l’on évoquait il y a bien longtemps déjà….Tant que l’on est pas vraiment sûr de l’avoir connu ou rencontré, tout ce que l’on peut en dire ne peut être que nul ou non avenu !……

Une fois couché, les accès de fièvre se succédant aux spasmes de plus en plus douloureux, j’en étais de plus en plus à envisager quand même d’appeler le Samu……

La nuit fut très longue, mais malgré tout je sentais les symptômes s’atténuer quelque peu…..Puis au petit matin, je me décidai à rechercher la cause de ces phénomènes et pour cela je décidai de me reporter à la notice et à l’emballage de ce fichu sirop qui pour le coup commençait à me paraître suspect….Jugez en plutôt:

Quelle fut alors ma surprise surprise de lire  « Le titre alcoolique  est de 4,5° soit 0,18 gramme d’alcool par cuillère mesure, et o,54 g par cuillère à soupe »……Et moi qui m’en était servi pratiquement au goulot pendant toute la soirée !…..Pour parler clair: je m’étais bourré la gueule sans même le savoir…..Tout comme Monsieur Jourdain quand il faisait de la prose !

Autant dire que je venais de me prendre une cuite carabinée rien qu’en  buvant du sirop pour la toux…..Et que moi qui n’y suis pas vraiment habitué je n’avais pas fini encore de  dessaouler à la minute même où je venais de faire le point sur ce qui m’était effectivement arrivé….Ce n’est que plusieurs heures plus tard que j’ai véritablement pris la mesure de l’énormité de l’évènement…..

Parce qu’enfin, en regardant ce petit flacon de sirop qui est encore là, sur mon bureau, je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’il devait bien y avoir  une petite dizaine ce cuillères à soupe dedans…..Juste de quoi monter à plus de 15 grammes beaucoup plus vite qu’avec de la bière ou du pastis…..Et pour beaucoup moins cher puisque ce sirop est facturé 3,04€ en vente libre et dans toutes les bonnes pharmacies! ….Et remboursé par la Sécurité Sociale de surcroît !…..

L’emballage conseille bien de ne pas conduire « sans avoir lu la notice »……Il serait sans doute préférable de spécifier de ne pas conduire après  avoir bu le sirop…..La notice ne m’apparaissant pas comme le plus grand des  dangers dans l’affaire !…..D’autant que je me doute que certains s’empresseraient même de boire toute la bouteille rien qu’après avoir lu la notice!

Quand on pense que les officines vous vendent des produits remboursables par la Sécu mais susceptibles néanmoins de faire exploser tous les éthylotests de la Gendarmerie Nationale !…..

Dans un souci de simple protection de la santé publique , ne comptez pas sur moi pour vous divulguer le nom du breuvage thérapeutique  en question…..Je me sentirais véritablement coupable, en ma qualité de citoyen d’être la cause que nos Bords de Loire à Orléans se retrouvent demain jonchés de flacons de sirop là où il n’y a encore pour l’instant que des canettes qui font vraiment pâle figure à côté de ces véritables bombes d’alcool que constituent ces bouteilles destinées soi disant à soigner!

Ne me reste à ce moment que le souvenir d’une cuite mémorable prise « à l’insu de mon plein gré »…..J’en tire la conclusion que je ne dois pas avoir par nature l’ivresse particulièrement joyeuse, ni même le vin triste mais plutôt quelque chose qui doit  ressembler à une gueule de bois sans même le bénéfice des plaisirs qui sont censés ouvrir le bal…..Décidément tout se perd !….    Ca aussi, ça doit faire partie des « génériques »: soi disant le même résultat pour beaucoup moins cher dès l’instant que le pinard ou le vittel cassis sont véritablement tombés dans le domaine public !…Après tout moi aussi je suis bien tombé de mon lit……Et même que ça ne m’a finalement rien coûté !…..Alors de quoi me plains je ?

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s