A FOND !….A FOOND!….A FOOOND !…..

En cette fin de semaine, je voudrai rendre hommage une dame, et plus précisément une infirmière ,  qui sans qu’elle le sache, ni même qu’elle en ait pris conscience m’aura rajeuni cette semaine jusqu’à me rappeler les heures les plus fébriles et les plus intenses de ma vie d’homme…..

C’est en effet muni d’une ordonnance que je me présentai pour passer un examen de pneumologie afin de faire le point sur l’évolution de mes cellules bronchiques quelque peu attaquées par les conséquences d’un tabagisme excessif….Juste le temps de prendre dans ma bouche , l’attirail quelque peu barbare, et destiné à mesurer la quantité volumétrique de ma respiration…..Soufflez !….Aspirez !….Soufflez!….Aspirez !….J’obéissais aux ordres pour autant que je parvenais à le faire……Quand tout à coup la jeune et belle infirmière, me demanda d’augmenter le rythme et la cadence…..

C’est alors que pour m’encourager , elle se mit à crier que dis je…..A hurler ces mots que je n’avais plus entendu de la bouche d’une femme depuis quelques décades déjà…..

« A Fond !…..A Fond !….A Fond !…..A Fonnnnnnd ! »

Et bien , voyez vous ça m’a fait quelque chose !…..Et ceci malgré le résultat minable de ma performance respiratoire…..Mais enfin, on peut toujours rêver…..

L’histoire s’arrêta là ….Elle me remit le résultat quelque peu pitoyable de mes performances respiratoires et me renvoya devant le pneumologue pour qu’il m’annonce ce que je savais déjà…..

En ressortant ,  miraculeusement je me suis senti revigoré , je respirais miraculeusement mieux…..Tel un homme auquel une femme a eu l’occasion de dire …

« Et maintenant…..A Fond !….A Fond !….A Fond !……A Fonnnnnd! »

Avec tant d’énergie , qu’elle même paraissait manquer de souffle ….Tant son ordre me paraissait tenir de l’imploration….Enfin ne rêvons pas trop…..Mais vous ne pourrez empêcher Madame, que dans mon imagination et l’espace d’un éclair….J’ai quelque peu déplacé les lieux et les circonstances de notre rencontre…..

Aujourd’hui, ayant repris tous mes esprits, chère Madame, et en y réfléchissant je pense que ce qui s’est passé entre nous virtuellement  pourrait demain prendre des côtés bien plus dramatiques , pour peu qu’à déficience respiratoire constante , votre blouse blanche d’infirmière laisse la place à un uniforme de gendarme….

Imaginez en effet que l’une d’elle me tende un alcootest en me demandant de souffler , et dans l’ignorance totale de mes problèmes de respiration…..

Elle aussi va me demander se souffler…..Plus Fort ! Et puis encore:….A  Fond !…..Jusqu’à même commencer à trépigner en me criant :  « Encore !….Encore !….Encooore!….Autant de mots qui en d’autres circonstances auraient été excitants, voire même flatteurs, mais qui risqueraient dans le contexte de me faire passer pour un contrevenant de mauvaise volonté et de me valoir d’autres déboires…..Et pourquoi pas jusqu’à la garde à vue !….Et ceci d’autant plus si elle conclut notre dialogue en m’accusant de ne « pas manquer d’air »….Un comble quand on y pense!

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s