DU CALENDRIER GREGORIEN A L’AU DELA…..CINQ MINUTES DE MYSTICISME !

 

Sans doute est ce l’accumulation de toutes ces fêtes à caractère religieux et qui se bousculent toute l’année qui me vaut ce soir d’être plongé dans une méditation quasiment mystique !…
Vous rendez vous compte que depuis Pâques, jour où Jésus est ressuscité jusqu’au Jeudi 14 Mai prochain où à l’occasion de l’Ascension il va remonter au Ciel, nous aurons à peine eu le temps de nous remettre avant d’accueillir le Saint Esprit qui sous la forme d’un pigeon va à son tour descendre sur nos têtes pour la Pentecôte…Un peu plus tard  c’est la Sainte Vierge qui profitera du 15 Août pour remonter à son tour…. En même temps que les Aoûtiens commenceront eux aussi à penser à remonter !

Quelques mois de répit et puis c’est à nouveau Jésus qui redescendra à l’occasion de la nuit de Noël, après quoi c’est un nouveau cycle qui recommencera …. Monter… Descendre, nous n’en sortirons donc jamais, avec au milieu de cela ce dimanche où l’on cueille les rameaux, ce mardi où il faut manger gras et ce mercredi où nous mêmes ne faisons plus que « des cendres » !

Ainsi donc le calendrier apostolique et romain ne serait il donc qu’une sorte d’attraction foraine, comme un manège qui n’en finirait jamais de tourner avec ses sujets qui éternellement ne feraient rien d’autre que de descendre et de remonter…une sorte de mécanique bien rodée en somme, et surtout parfaitement prévisible…..Du même coup c’est avec un regard nouveau que je regarde tourner celui qui fait désormais partie du décor de la Place de Loire !…

Il est vrai que le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui laisse peu de place à d’autres Dieux en dehors de ceux du Commerce, de l’Esbroufe et du Profit !…Et comme le prétendait Saint Jean l’ Etalagiste dans son Epître aux Soldeurs : « N’hésitez pas à demander à l’intérieur, l’article qui n’est pas en vitrine »…Et c’est comme cela que l’on finit par se faire virer d’un magasin de lingerie féminine quand on lui demande 500 grammes de plat de côtes !…..

C’est pour cette raison que j’aurai fini par vivre suivant des règles d’un rationalisme absolu, au risque de choquer les âmes sensibles qui croient encore que l’on peut trouver son salut dans une chanson de Patrick Bruel , aussi facilement que son Port Salut chez  Carrefour Market….

« Il y a plus de place dans votre appartement quand il est trop grand que dans vos chaussures quand elles sont trop petites »….Cette phrase peut certes apparaître comme un axiome renfermant dans sa formulation tous les éléments de la Relativité découverte par Albert Einstein ramenés au niveau essentiellement domestique.

Toutefois le pragmatisme rigide et rationnel en toutes choses ne résout pas tout.
C’est alors qu’il arrive qu’au crépuscule de son existence, on se sente assailli par des doutes et la préoccupation d’un ailleurs qui bien évidemment ne peut se trouver qu’autre part par rapport à l’endroit où l’on se situe…
C’est ainsi que l’on se retrouve face à un vide sidéral tant il nous apparaît que « La distance entre ailleurs et autre part est toujours équidistante ou inversement proportionnelle (au choix) à celle qui existe entre chez vous dès lors où vous n’habitez plus nulle part et ailleurs à partir du moment où vous ne savez même plus où ça se trouve »

Voici en tous cas l’équation à plusieurs inconnues (alors que mes parents m’avaient pourtant bien recommandé de ne pas fréquenter n’importe qui) et qui aura suffi à me sortir de mon scepticisme absolu pour atteindre un mysticisme particulièrement vaseux….

Que va devenir mon âme dans ces conditions ?…A vrai dire il me reste encore la possibilité de la vendre au Diable comme le fit le Docteur Faust, sinon, je n’aurai plus que la solution de la rendre à Dieu le moment venu et sans même en tirer le moindre profit…. Il n’y a pas de prime à la casse pour les âmes !

Au reste qu’est ce qu’une âme ?

Selon François Mauriac que d’aucuns appellent le « Révérend Père Paillard du Jardin » depuis qu’il a révélé qu’il avait perdu son pucelage en lutinant sa cousine dans les jardins de sa demeure ancestrale à Malagar, il semblerait que l’âme ne soit pas autre chose qu’un corps nébulo- gazeux, pas très loin du « prout » de par sa consistance.
C’est lui également qui a précisé que le poids de l’âme était approximativement de 21 grammes.
Ceci exclut évidemment la restitution de notre âme à Dieu par la poste pour le prix d’un timbre à 0,76 € puisqu’au dessus de 20 grammes toute lettre est surtaxée aux frais du ou des destinataires : en l’occurrence le Père, le Fils et le Saint Esprit.
Pour éviter tout risque de malentendu pouvant avoir des conséquences gravissimes, je vous recommande en conséquence de préparer avant votre agonie trois enveloppes avec deux timbres afin de faire bonne impression à l’heure de votre comparution devant le Tribunal des trois Vertus Théologales : la Foi, l’Espérance et la Déception !
Devant cette instance, en effet vous aurez à vous justifier de tous vos écarts et de tous vos débordements…et il me semble déjà m’entendre plaider ma propre cause :
Monsieur le Président Dieu le Père :
« Ah !…Vous me reprochez une vie dissolue…Mais vous devez bien le savoir puisque vous m’avez fait ainsi, que de même que l’Homme ne peut vivre sans oxygène, il ne peut pas non plus vivre sans Femme…. L’oxygène permet à l’Homme de respirer un coup….la Femme permet à l’Homme de tirer…. Un trait sur sa jeunesse pour fonder une Famille…. Et maintenant, Messieurs les Curés…Vous allez devoir décider de mon sort, alors permettez moi Monsieur le Père de vous remettre en mains propres mon bulletin de garantie avec la mention des vices de forme constatés et qui vous sont de toute façon imputables. Monsieur le Saint Esprit, à vous je n’ai rien à dire : parce que je trouve que c’est un peu léger et même lâche de vous déguiser en pigeon pour nous surveiller, de venir manger dans nos mains le blé qu’on vous achète, de le répandre sur nos carrosseries juste avant de remonter là haut pour nous cafter et de vous remettre sous les plumes d’un corbeau…. Et quant à vous, Monsieur le Fils, c’est à vous que je remets mon sort…Vous au moins vous êtes venus jusqu’à nous et vous savez ce qu’est  cette Vallée de Larmes  (comme on disait à votre époque) et qui est devenue depuis grâce au progrès technique un « Surgénérateur d’Emmerdes » !

Et voilà pourquoi, en regardant un jour tourner le manège de la Place de Loire, j’ai eu cette impression de feuilleter encore une fois (peut être la dernière !) mon missel de première communion avec toutes ces images de personnages qui n’en finissent pas, eux mêmes de monter, de redescendre pour mieux remonter un peu plus tard…. Et nous pauvres humains qui ne disposons à la fin de notre Vie que d’un aller simple pour l’inconnu…Même pas un catalogue…. Même pas un appartement témoin…Même pas une photo de la plage avec un cocotier… Pauvres de nous ! …..

Dans ces conditions que faut il choisir entre L’Enfer et le Paradis ….Sauf à admettre que si le climat doit être moins agréable en Enfer on doit pouvoir y rencontrer des gens plus intéressants et surtout plus distrayants  qu’au Paradis…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Presse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s