JE N’AURAIS JAMAIS DU M’ABSENTER D’ORLEANS CETTE SEMAINE !…..

D’autant que par un simple souci de prudence, j’avais décidé de le faire de la façon la plus discrète qui soit…..Pourquoi en effet, par les temps qui courent faire savoir à la ville entière, que vous êtes absent toute une semaine, au risque d’encourager des gens plus ou moins bien intentionnés à venir faire un inventaire chez vous en leur faisant comprendre explicitement que le chemin est libre…..

Je voudrai donc et avant toute chose m’excuser auprès de ceux là qui auront cru que je leur avais faussé compagnie sans un mot et que je leur avais tourné les talons sans même un regret…..Il n’en est rien….Simplement au vu des évènements survenus à Orléans durant mon absence…..Je veux parler de la démission de Monsieur Grouard de son poste de Maire, vous me permettrez tout de même pas de penser que je dois être un élément de stabilité et de pérennité pour notre Ville, dès lors que je le constate…. Il suffit que je m’en écarte , fût ce même l’espace d’une semaine…..Pour que tout se retrouve bouleversé, remis en jeu et que tout ce qui apparaissait comme  verrouillé à double tour se retrouve soudain ouvert, et  aux prises avec les caprices de la destinée des unes, des uns et des autres…..

En un mot:…..Qu’est ce que c’est que ce bordel qui se déclenche pour peu que je tourne les dos !…..

Et c’est à ce moment que je réalise….Alors que depuis quelques semaines déjà , j’éprouvais quelques doutes sur mon utilité dans ce débat où tout paraissait écrit et déterminé par avance….Tandis que je lançais la terrible question : mais à quoi « Sers je » ?……Grouard me répondait l’écho !……

Et c’est le hasard qui a sans doute voulu que je sois prévenu de cette démission par un coup de téléphone de…. Fansolo…..Mon ami Antoine , pour toujours, et que je dois d’avoir connu à cause de cette malheureuse affaire qui l’aura opposé à Monsieur Grouard lors des élections  municipales de 2008….Je ne reviendrai pas sur les épisodes de cette histoire , mais seulement sur notre coup de fil par lequel il m’apprenait la  démission du Maire d’Orléans : « Puisque Serge Grouard démissionne de ses fonctions de Maire, du coup je songe à démissionner de mon nom de Fansolo….. »……Une façon de décréter un armistice , ou une Paix ….Allez savoir !……Mais à partir du moment où c’est la destinée qui oblige l’un des protagonistes à déposer sa défroque au vestiaire….Il est élégant que l’autre, de lui même jette la rancune à la rivière, et sans doute enveloppe tout cela dans le voile de l’oubli….Quitte à ce que même, Ô suprême dérision…..Il ne subsiste plus que l’anecdote…..Celle dont nous conserverons toujours la possibilité de l’évoquer sans arrière pensée, autour d’un verre ou dans le cadre d’une  rigolade entre amis…..

Ainsi donc, cette malédiction du troisième mandat à la Mairie d’Orléans aura encore frappé!…..

Certes, nul ne pourra affirmer que Monsieur Grouard aura été un mauvais Maire pour la Ville d’Orléans, et même son attitude consistant à se retirer et à tirer les conséquences du mal qui le frappe pour alléger sa charge, témoigne d’une grandeur d’âme et de la primauté qu’il accorde à l’exercice de sa fonction beaucoup plus encore qu’à la satisfaction de s’accrocher à son fauteuil….

Les problèmes auxquels il s’est trouvé confronté ont été complexes, certes…..Certains auraient pu être évités , comme L’Arena qui finalement n’aura servi que de pomme de discorde avec l’Opposition  et à alimenter la chronique des petites affaires à propos de ce qui aurait pu devenir un grand sujet…..Juste avant que la débandade financière nationale du PS oblige toutes les Collectivités à réduire leur voilure…..

La réputation d’un bon gérant restera attachée à la personnalité de Serge Grouard et à l’histoire de son passage à la Mairie…..Pour le reste, seules nous resteront  les images de ses colères, de son caractère plutôt tranchant , mais aussi d’une implacable froideur tant dans le choix de ses collaborateurs adjoints ou conseillers et qu’il faisait tourner et retourner comme dans un manège……Prenant les uns suivant les opportunités ou rejetant brutalement ceux qui avaient cessé de lui plaire…..

Il convient à présent de féliciter Monsieur Olivier Carré, qui a été brillamment  élu Maire d’Orléans, ce matin même….Depuis les Fêtes Johanniques où il avait exercé ce qui n’était encore que l’intérim de Monsieur Grouard , en passant par la cérémonie précédant le transfert des cendres de Jean Zay au Panthéon où il avait su donner à son discours une émotion intense et nouvelle, et ceci  jusqu’au Conseil Municipal du 15 Mai  où il avait dû faire face avec une écoute et une bienveillance active à la demande de réexaminer la subvention accordée au Relais Orléanais ; il semble bien qu’au fil de toutes ces circonstances Monsieur Carré ait trouvé la bonne mesure pour se couler dans la personnalité d’un Grand Maire dont Orléans est de toute façon éminemment digne et a un grand besoin…..

Il ne reste plus qu’à nous interroger sur la manoeuvre qui consisterait pour Monsieur Grouard à lâcher prématurément son fauteuil de Maire afin de se préparer d’ores et déjà pour s’emparer de celui de la Présidence de la « Super Agglo » en gestation…..Après tout pourquoi pas, dès lors que cela pourrait signifier que Monsieur Grouard soit encore plus rusé que malade…..Ce que par ailleurs nous lui souhaitons de tout coeur ( n’oublions tout de même pas qu’en conservant son siège de Député, il semble bien pour l’heure qu’il croie encore en son avenir!)

Voilà pourquoi je conclurai sur une note volontairement optimiste en souhaitant tous mes voeux de rétablissement à Monsieur Serge Grouard…..Ainsi que tous mes souhaits de réussite à Monsieur Olivier Carré ……

Et pour ce qui me concerne , je serai simplement heureux de pouvoir désormais, et à nouveau serrer la main de Monsieur Carré en sa qualité de Maire d’Orléans, alors que Monsieur Grouard depuis plusieurs années en était réduit à détourner son regard , à passer sous mes yeux d’un pas accéléré ou à faire n’importe quelle autre manoeuvre pour éviter d’avoir même à me saluer….Cela devenait tout de même vexatoire et totalement maladroit, et je me réjouis de pouvoir désormais saluer Monsieur Carré avec lequel, tout comme avec la totalité des adjoints je me flatte d’entretenir les rapports les plus courtois…..

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour JE N’AURAIS JAMAIS DU M’ABSENTER D’ORLEANS CETTE SEMAINE !…..

  1. Fansolo dit :

    En somme, c’est mathématique, tu trouves Carré un peu plus… rond !

    J’aime

  2. fnypdx dit :

    Quand le chat n’est pas là, les souris dansent qu’est ce que tu veux, c’est ainsi, ainsi va la vie…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s