POURQUOI SONT CE LES GRECS EUX MÊMES QUI LÂCHERONT ALEXIS TSIPRAS ?…

Tout simplement parce que celui ci est en train de  leur jouer dans un contexte beaucoup plus  difficile le même coup de François Hollande avec son fameux slogan…..

Changement

A cette seule différence que ce qui n’était qu’un slogan électoral pour les Présidentielles Françaises résonne aux oreilles des Grecs comme une ardente nécessité, voire même un besoin vital, et sans doute un ultime espoir….Autant dire que l’austérité dans laquelle le peuple grec vit encore , ne saurait longtemps se contenter des belles paroles de Monsieur Tsipras, qui nous est apparu bien embarrassé lors de son intervention à Strasbourg face aux députés européens…..

« Laissez moi jusqu’à Jeudi soir, je vous dirai tout…. » tout cela témoignait davantage d’un embarras que d’une sûreté de soi, et n’aura finalement convaincu personne….

Et puis après ?…..Et en admettant même que L’Europe, et la BCE fassent preuve d’une certaine forme de mansuétude, ne serait ce qu’en conservant la Grèce dans la Zone Euro….En l’état actuel des choses il ne pourrait guère s’agir que d’une nouvelle dose d’oxygène pour éviter une banqueroute, mais certainement pas de mesures qui viendraient soulager la population dans sa vie quotidienne…..

C’est alors que Monsieur Tsipras pourrait bien devoir faire face à la déception et à la colère du peuple grec….

On peut du reste s’interroger sur les dirigeants successifs grecs dont on peut tout de même penser qu’ils se seront servis de l’Europe comme d’une béquille , et  qui aujourd’hui serait elle même en fin de vie….Si l’on compare en effet la Grèce avec d’autres nations telles que L’Espagne, le Portugal et surtout l’Irlande qui auront su tirer partie des Institutions Européennes pour en arriver à sortir de situations économiques déplorables et avoir pris depuis leur place parmi les meilleurs, il ne nous reste plus qu’à nous interroger sur les raisons pour lesquelles la « greffe » européenne n’a pas pris en Grèce…..

On peut du reste penser que cette idée de l’Europe initiée par Robert Schumann, Jean Monnet, puis reprise par le Général de Gaulle et Adenauer dans le but de mettre un terme définitif à l’éternelle rivalité Franco Allemande à bien évoluée pour en arriver à un ramassis de pays disparates et sans doute davantage attirés par les avantages qu’ils peuvent espérer en tirer que mus par un quelconque idéal communautaire…..

Entrer dans la zone Euro n’était pas une mince affaire quand il en fut question pour la France en 1992 sous le gouvernement de Pierre Bérégovoy….Le challenge pour ce qui nous concerne consistait à passer d’un taux d’inflation annuel supérieur à 10% à une inflation de 2% maximum !….Et que de sacrifices nous a t-on  imposé à l’époque pour en arriver là ! ….

J’ignore si sur les 19 membres actuels de la zone Euro, tous ont dû satisfaire à de telles obligations …..Je pense plutôt que par la suite c’est la loi du nombre qui a fait que certains pays aient pu s’y glisser…..Pour ce qui concerne  la Grèce, je me souviens que son admission s’est faite un peu au dernier moment, presque par raccroc et que même le problème de faire apparaitre les caractères grecs sur les billets avait participé à précipiter les évènements…

On peut admettre qu’il y ait eu une forme de laxisme dans la gestion des grecs….Question de climat, de tempérament sans doute….Et puis l’Ouzo est si bon au soleil d’Athènes ….Et puis aussi, parce que c’est ainsi qu’on les aime!….

Et pour peu que l’on pense que c’est aux Grecs que nous devons l’histoire du tonneau des Danaïdes….Celui qui se vide  par en dessous au fur et à mesure qu’on qu’on  le remplit par dessus…..

423px-Danaides_Waterhouse_1903Comment ne pas comprendre que la méthode ait été reprise dans le gestion des finances publiques….

tonneau-des-danaides

A ce jour, la dette de la Grèce vis à vis de l’Europe est évaluée à 420 milliards € dont une quarantaine incomberaient à la France qui en cas défaillance de la Grèce devrait les rembourser !…..Je suggère simplement que les comptes soient faits pour tout le monde et si l’on s’apercevait au bout du compte que chaque pays est endetté à hauteur de ce que tous les autres lui doivent, on en finisse avec tout cela……C’est ce que d’aucuns appellent de la macroéconomie !…..

Et pourtant il me semble que le problème Grec a d’ores et déjà cessé d’être une  question européenne pour devenir mondial sinon planétaire….

Lorsque je lis en effet que Monsieur Poutine serait heureux d’aider les Grecs en contrepartie , bien sûr d’une prise d’influence sur le Pays et la Méditerranée ….Lorsque Monsieur Obama se déclare lui même intéressé par des bases militaires en Grèce et que lui emboîtant le pas , Madame Hillary Clinton déclare que si elle était élue , elle n’hésiterait pas à attaquer l’Iran…..Alors je pense que L’Europe n’a en effet plus grand chose à attendre de la Grèce….D’autres s’en occupent déjà !

Ce soir , je ne veux penser qu’à tous les Grecs auxquels Monsieur Tsipras a promis des lendemains qui chantent et des jours meilleurs…..Quelles nouvelles va t-il pouvoir leur apporter ?…..Je ne doute pas de sa bonne foi, ni de son désir d’améliorer le quotidien de son peuple…..Sans doute conservera t-il une image d’icône, tout  comme Alexandre Dubcek qui en 1968 fut l’artisan de la révolte en Tchécoslovaquie….Et qui, après que le mouvement ait été récupéré a fini ses jours en 1992 comme Jardinier à Bratislava !……

Ainsi les déclencheurs de révolutions ne font ils office que d’allumeurs….Ce sont toujours d’autres que l’on retrouve par la suite aux manettes …..Et la Grèce en a souvent fait l’expérience , passant de la monarchie aux démocrates pour se retrouver dans les mains des Colonels et finir par sombrer dans les mains de ceux qui en ont fait ce qu’elle est devenue…..

Et c’est ainsi que se présente dans l’Histoire de la Grèce ce conglomérat de grosses légumes incapables et où se mêlent à des véreux pourris,  des perfides empoisonneurs, des mous sans saveur, et pour finir un Alexis Tsipras, en forme de bateleur de foire !….

Et tout cela  pour constituer ce plat national auquel seuls les épices et les sauces fortes paraissent pouvoir encore donner un goût  possible….J’ai nommé les Champignons à la Grecque…..

 

champignons-a-la-grecque

Et sûr que les Dieux (même Grecs) n’y reconnaîtraient pas les leurs !..

 

 

 

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s