IL FAUT TOUJOURS UNE « RUMEUR » A ORLEANS !…..

Et voici que 40 ans après qu’elle ait fini de sévir, nous apprenons  qu’il existe encore des Orléanais ayant vécu les évènements liés à la Rumeur d’Orléans pour affirmer qu’il devait bien y avoir un peu de vrai là dedans puisque comme de bien entendu :  » Y a pas de fumée sans feu ! « .

 » Mentez, Mentez…il en restera toujours quelque chose  »  s’était déjà exclamé Voltaire plus de deux siècles auparavant !….

Sans raconter à nouveau et dans le détail ces évènements, remettons nous dans le climat de Mai 1969 à Orléans…Pendant les fêtes Johanniques cette sourde rumeur affirmant que des jeunes filles disparaissaient dans les cabines d’essayage de certains magasins de prêt à porter appartenant à des Juifs…suite à quoi, elles étaient endormies, acheminées vers la Loire où des bateaux ( on a parlé même de sous marins) les emportaient pour alimenter la traite des blanches en direction de Tanger notamment !…. On comptait paraît ils 26 jeunes filles dans ce cas !

Les commerçants accusés furent contraints de quitter la ville couverts d’opprobre sans que rien ne soit jamais venu confirmer les faits…..Ah les braves gens que tous ceux qui ont permis cela !   …. Et dont certains survivants doivent bien continuer de penser encore qu’il y avait sûrement là des éléments de vérité !

Toutefois l’usure du temps faisant son œuvre il m’est apparu de première importance de remplacer cette vieille rumeur nauséabonde, cacochyme et néanmoins Orléanaise par une nouvelle rumeur plus actuelle…. Un second souffle en quelque sorte !

Voici donc….

On raconte…Il semblerait…..Il était une fois ( enfin,vous choisirez l’introduction de votre choix) que  » l’Inexplosible  » a été conçu en son temps pour servir de moyen de locomotion en vue d’appliquer la politique gouvernementale en matière de reconduite à la frontière des étrangers sans papiers ou en situation irrégulière !

Une expérience en ce sens a eu lieu nuitamment, mais hélas, le navire n’a pas pu franchir le Pont Joffre, l’hélice s’étant prise malencontreusement dans l’alimentation du radar qui contrôlait la vitesse des voitures sur la chaussée du pont…. Une deuxième tentative  eut lieu quelques mois plus tard : cette fois ci une voie d’eau se déclara en amont du Pont de l’Europe ce qui provoqua une panique à l’issue de laquelle tous les résidents clandestins s’évadèrent en sautant le bastingage et en fauchant les gilets de sauvetage au passage, laissant le capitaine à son triste sort… Celui ci ne dut son salut qu’à l’intervention de la brigade fluviale de la Police Municipale dont nous ignorions, à l’époque jusqu’à l’existence même !…..Ce n’est que par la suite que nous avons appris, au fil du temps que la Police Municipale disposait déjà de bien des moyens de locomotion puisque sa devise était bien :  » A pied, A cheval et en Voiture…. On vous emmène ! « …Mais en pédalo…c’était inédit !

A partir du moment où l’Inexplosible s’était avéré incapable de ramener le moindre clandestin…il fut condamné à rester à quai et tenta de justifier sa présence comme il le pût…. On raconte même que certains soirs, lorsque le Commissariat de Police était au complet…Quand la prison était surbookée…ou que les Gardes à Vues travaillaient à guichets fermés…il arrivait que l’Inexplosible serve de lieu de rétention clandestin et plus ou moins provisoire…. On ne sait pas grand chose de ce qu’il advint de ces pauvres gens qui y furent emmenés, mais on raconte que parfois, les soirs de pleine Lune et alors que les rats continuent de hanter les coursives de  » l’Inex  » livré à son triste sort,  certains d’entre eux furent abandonnés corps et biens et que c’est pour cela que dans les dernières semaines de son exploitation, les  » tapas  » que l’on servait à bord de  » L’Inexplosible  » avaient un goût plutôt bizarre !…..

Et voilà, c’était la dernière rumeur d’Orléans…. Elle est aussi fausse que la précédente, mais l’expérience est faite qu’avec les Guépins d’Orléans ( je trouve ça plus joli que les chiens !),   une connerie pareille doit pouvoir à nouveau nous tenir en haleine pendant une quarantaine d’années !…..

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour IL FAUT TOUJOURS UNE « RUMEUR » A ORLEANS !…..

  1. Jacky B... dit :

    Sur la rumeur d’Orléans,il existe un excellent essai (La rumeur d’Edgar Morin)

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    Bonjour Monsieur, pourriez-vous nous concocter un petit couplet sur la rue des Carmes s’il vous plat. J’habite le quartier depuis 7 ans, je trouvais ce quartier exotique mais plus le temps passe et plus je me demande si je vais finir mes jours dans ce quartier : saleté, dealers, prostitution, rats, insécurité… Et ça sent pire 💔 amicalement, la com de l’UtL

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s