ON NE CHANGE RIEN…..MAIS CHACUN FAIT CE QU’IL VEUT !

Telle est en substance la signification du préambule sur la réforme du Code du Travail , tel qu’il a été présenté par Monsieur Robert Badinter à ManuelValls ! …..

Et tout d’abord permettez moi de regretter que ce soit le même Robert Badinter qui aura admirablement mené le débat qui a fini par porter son nom sur l’abolition de la Peine de Mort, faisant l’admiration de tous en Septembre 1981 , à qui l’on confie cette « patate chaude » que constitue la réforme du Droit du Travail…..Comme si le prestige et la notoriété indiscutable  qu’il avait acquis dans le passé devait être mis à l’épreuve dans cette opération de « détricotage » du Droit du Travail où il aura effectivement beaucoup à perdre….

Il faut rappeler que le Code du Travail est constitué pour l’instant par un pavé de 3400 pages , où s’empilent sans aucune cohérence entre elles les résultats des négociations successives depuis plusieurs dizaines d’années…..Il s’ensuit un fatras de contradictions et où chaque article ne parait être que la solution négociée a un conflit particulier, en marge parfois de dispositions antérieures!… Le résultat est qu’aujourd’hui il y a toujours un article pour remettre en cause un précédent ou le contredire, l’ensemble étant rendu inexploitable en fonction de jurisprudences antérieures…. Jurisprudences devenues particulièrement imprudentes par ailleurs et qui ont pour effet d’embouteiller les Tribunaux des Prud’hommes …..

Dès lors le principe de base des premières approches du rapport de Monsieur Badinter peut s’exprimer ainsi:

« La durée du Travail hebdomadaire reste inchangée , mais la discussion sur le sujet reste libre à l’intérieur de chaque entreprise « 

D’ores et déjà, et alors que la durée légale du Travail est de 35 heures , on constate que beaucoup de salariés travaillent effectivement 39 heures payées 35….Ne serait ce que parce que des accords internes sont intervenus pour un maintien des emplois notamment dans des régions ou des bassins particulièrement sensibles …..Le chantage dans tous ses cas aura prévalu sur toute notion de Droit !

Sans doute fallait il qu’une signature prestigieuse vienne officialiser la Loi de la Jungle qui s’est établie dans le milieu du Travail et vienne donner une force de non loi au maquis que d’autres auront laissé s’instaurer dans les entreprises, les usines ou les bureaux ?……

A 87 ans , le Gouvernement est allé chercher Monsieur Robert Badinter, pour que le plus prestigieux d’entre nous attache son nom à une entreprise des plus périlleuses , juste de quoi nous demander s’il s’agit d’incompétence ou de lâcheté…….

Ainsi donc après avoir permis que le sang des condamnés à mort  soit épargné au nom de la dignité de l’Homme , voici que c’est le même  qui est appelé à s’occuper de tous ceux là qui sont aujourd’hui condamnés à vivre dans une Société où les inégalités ont fini par engloutir le Travail dans le combat que se seront livrés des syndicalistes irresponsables face à des dirigeants cupides et méprisants…..

 

 

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, politique, Presse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s