A ORLEANS (COMME AILLEURS)….NOUS MENONS UNE VIE A « L’EMPORTE PIECES »!

Il ne saurait être question de crier à une mauvaise gestion de la part de la Mairie d’Orléans, mais seulement, pour nos édiles,  de rechercher les moyens de gérer la ville , de respecter les engagements pris, avec comme seule variable imprévue : la diminutions des dotations accordées par l’Etat….

Face à cette situation, il semblerait qu’une différence d’appréciation soit en passe de s’installer…Telle une ligne de démarcation ( avant qui sait, de se creuser davantage…) entre Monsieur Martin, le grand Argentier  de la ville depuis 2002, et le Maire Olivier Carré sur les moyens de franchir ce cap difficile, et dans lequel aucun des deux ne porte la moindre responsabilité, mais qui est dû à la gestion gouvernementale qui opère des coupes sombres dans toutes ses subventions  dont toutes les Villes, tous les Départements et toutes les Régions ont à souffrir de plus en plus….

Il semblerait que Monsieur Carré soit tenté de donner un petit coup de doigt supplémentaire sur l’Assiette des Impôts Municipaux….Monsieur Martin s’y refusant afin de tenir les engagements pris par Monsieur Grouard lors des dernières Elections Municipales …..

Cette bataille à fleurets mouchetés n’est pas sans nous rappeler les rapports quelques peu équivoques et faussement sincères qui unissaient dans un film resté célèbre qui réunissait Louis de Funès et Yves Montand et intitulé la « Folie des Grandeurs »….(Dans le cas d’Orléans, il s’agirait plutôt de la « Fébrilité des Restrictions » !

Pour commencer s’est Don Salluste « Martin », le Collecteur d’Impôts » qui recherche avec frénésie et angoisse l’or qui lui manque…..

Ce-soir-a-la-tele-Largo-Winch-a-la-folie-des-grandeurs.jpeg

c’est alors que Olivier Carré dit Blaze (En hommage à Ruy Blas de Victor Hugo, et incarné par Yves Montand)….s’évertue  à le distraire et à le détendre en lui jouant des tours….Et en faisant sonner les pièces d’or à ses oreilles… »De l’Or, de L’Or Monsignor! »

Montand Folie158

Et voici sans doute, la fin de l’histoire… Dès lors qu’entre eux, ce qui rentre par une oreille ressort par l’autre… C’est sans doute raison pour laquelle c’est celui qui gardera le chiffon en mains qui finira toujours par imposer son point de vue….

Folie

Et c »est ainsi qu’à force de chercher….On finit par trouver dans ce qu’il est convenu d’appeler « les recettes de poche » de quoi combler les immenses trous laissés béants par les défections de l’Etat……Et ce sont bien sûr les Automobilistes qui finissent par servir de variable d’ajustement budgétaire….

Il faut tout d’abord partir de l’idée que le centre ville d’Orléans , fait de rues tortueuses et souvent étroites nous impose parfois des règles plutôt compliquées , et qui se traduisent souvent par une signalisation parfois indéchiffrable, et d’autant plus lorsque l’on prétend y adjoindre des pistes cyclables à contre courant des sens de circulation….

stationnement orléans_2652

???????????????????????????????????????????????????????????????????????

Et pour peu que vous tentiez de déchiffrer certaines concentrations de panneaux apparemment simples pris séparément mais dont la juxtaposition apparaît surprenante..

Signalisation folle 5633382226403_2028807264_n

Tout cela peut vous valoir au fil de vos  promenades en ville soit des étonnements, soit des contraventions parce que décidément vous n’y aurez rien compris….

.Ajoutez à tout cela la spécialité locale que constitue le rond point de Candolle au sud d’Orléans et qui en plus de son dessin giratoire des plus classiques,  comporte des feux rouges à chaque entrée et avant chaque sortie….Et si en plus vous admettez que parfois ces feux fonctionnent normalement , d’autres fois ils clignotent à l’orange ….jusqu’aux jours où ils ne marchent pas et où ils font ainsi la démonstration de leur inutilité…..Vous pourrez alors goûter au nec plus ultra du rond point , tel que Raymond Devos lui même ne l’a jamais imaginé !

Et si en prime vous rajoutez la manne perpétuelle représentée par les quelques feux rouges traîtreusement placés, et que les Orléanais ont fini par intégrer mais qui continuent de piéger comme des gogos nos visiteurs et nos touristes….

il va de soi que   ces exemples sont autant d’occasions pour n’importe quel automobiliste d’attraper à coup sûr des procès verbaux et ainsi même de renflouer la Trésorerie Municipale.

Tout cela fonctionnait à merveille jusqu’à ce jour ….Jusqu’au moment où il est devenu évident que cela ne suffisait plus…..C’est alors que l’on repensa au stationnement !

L’arrivée de parcmètres tout neufs et perfectionnés , et soit disant plus économiques n’était pas un élément très rassurant…..Pas plus que les explications en Conseil Municipal données par Monsieur Poisson, et suivant lesquelles même si l’on augmentait les tarifs, cela finirait par coûter moins cher , dès lors que l’on ne paierait que pour ce que l’on consommerait !.. A vrai dire je n’avais pas remarqué que l’on me faisait payer dans le passé plus de temps que j’en achetais pour garer ma voiture…..En revanche j’ai parfaitement compris que les tarifs augmentaient dès lors que Monsieur Poisson conclut : » le tarif sera de 0,50€ pour un quart d’heure , et puis c’est tout!…..Sachant que je payais précédemment aux alentours de 1,30€ pour une heure, je remarque tout de même une augmentation de près de 55% chaque fois que j’ai des courses à faire et qui face à l’économie de 260% que je réalise pour m’arrêter pour faire pipi en ville (Que faire d’autre en un quart d’heure?)   m’apparaît démesurée….

Et puis comme cela ne suffisait toujours pas, on a doublé le nombre de place payantes en ville , jusqu’à le porter à 2900….

Dans ces conditions on peut craindre que beaucoup d’habitants de la Région  , tournent le dos à Orléans pour aller acheter leurs courses autant que toutes leurs emplettes dans les grandes surfaces qui ceinturent la ville, et qui d’ores et déjà présentent les mêmes articles dans les même magasins pratiquement tous franchisés…Comme en ville!….Mais où l’on peut stationner librement !

Et comme la loi du marché s’inverse dès lors que la voiture coûte moins chère quand on roule avec que lorsqu’on la stationne….Je crains que l’on reparle très prochainement de la question…

En attendant, la ville d’Orléans racle ses fonds de tiroir pour maintenir le cap promis lors des dernières Elections et pour combler les défections au niveau des engagements gouvernementaux….Pour y parvenir on vient chercher ce qui manque dans les poches des Orléanais……Voilà sans doute ce que l’on appelle une politique... »à l’emporte pièces »!

Emporte pièces EMporte pièces795440838025216006_n

E c’est ainsi que désormais…..Tous les soirs …

poches-vides

A propos chatdorleans

Orléanais
Cet article a été publié dans actualité, Actualités, blogs, humeurs, Humeurs et Air du Temps, Justice, Municipales, politique, politique locale, Presse, Uncategorized, Vie locale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s